Entretien d

Entretien d'embauche

-

Documents
7 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Méthodes, analyse et conseils d'une professionnelle à propos de l'entretien d'embauche.Pour préparer efficacement votre entretien d'embauche, il faut que vous ayez défini votre projet professionnel (entête de votre CV). L'étape suivante est de sélectionner les entretiens auxquels vous allez vous rendre, le but n'étant pas d'en passer un maximum. En effet, si l'entretien est un exercice spécifique dans lequel on s'améliore avec de l'entraînement, on ne se rend pas à un entretien pour évaluer ce que peut proposer le marché. A l'inverse, les salons vous en donnent un aperçu.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 juin 2011
Nombre de lectures 339
Langue Français
Signaler un problème
Entretien d'embauche
1. la préparation à l'entretien d'embauche
2. conseils recrutement
3. les sujets à éviter
4. Entretien : les conseils d'un recruteur
la préparation
Pour préparer efficacement votre entretien d'embauche, il faut que
vous ayez défini votre projet professionnel (entête de votre CV).
L'étape suivante est de sélectionner les entretiens auxquels vous
allez vous rendre, le but n'étant pas d'en passer un maximum. En
effet, si l'entretien est un exercice spécifique dans lequel on
s'améliore avec de l'entraînement, on ne se rend pas à un entretien
pour évaluer ce que peut proposer le marché. A l'inverse, les salons
vous en donnent un aperçu.
Trois conseils avant l'entretien d'embauche :
1. Privilégiez exclusivement les entretiens correspondants à
votre PROJET PROFESSIONNEL
2. Renseignez-vous de la façon la plus exhaustive possible
sur l'entreprise :
son activité, son environnement, ses projets, ses
performances, sa culture, sa politique de gestion des carrières. Il
serait judicieux de multiplier vos sources d'informations. En effet,
un article récemment paru ou même une campagne de publicité
peut vous informer sur l'orientation actuelle de l'entreprise, ses
nouveaux produits, ses clients, …
Ces différents points vous conforteront lors de l'entretien. Vous
serez "incollable" sur l'actualité de l'entreprise et pourrez ainsi
rebondir à tous moments sur le discours de votre interlocuteur.
Sources d'informations sur l'entreprise :
La
fiche de présentation
qui accompagne les offres sur lesJeudis.com
La
santé financière
Le site institutionnel de l'entreprise sollicitée
L'actualité du secteur :
www.categorynet.com
Renseignez-vous sur votre futur interlocuteur
Le premier contact avec l'entreprise a généralement lieu avec votre
interlocuteur. Dans certains cas, c'est l'assistant(e) de cette
personne qui vous contacte. Il s'agit dès lors de prendre note du
nom de la personne qui vous recevra, orthographe exacte, et de sa
fonction. Profitez-en pour obtenir plus d'informations, cette
personne travaille directement avec votre futur interlocuteur et
connaît la procédure de recrutement (nombre d'entretiens, effectif
de l'équipe que vous devrez intégrer, …).
Sur le site de l'entreprise, consultez l'organigramme afin d'y situer
votre interlocuteur.
3. Soignez votre présentation
Accordez votre présentation avec le style de l'entreprise que vous
allez rencontrer. Si vous ne le connaissez pas, restez classique :
costume cravate ou tailleur.
Dans tous les cas (même si vous allez voir une start-up) évitez le
look jeans - baskets.
Soyez naturel. Il n'est pas dans l'intérêt du recruteur de vous
piéger. Il souhaite mieux vous connaître et évaluer l'adéquation
entre votre profil et les besoins de l'entreprise. Votre intérêt est de
toujours donner une image vraie de votre personnalité.
Attention : On vous invitera certainement à vous mettre à
l'aise….sachez être convivial tout en gardant vos distances. Faites
attention au vocabulaire, à la gestuelle…
conseils recrutement
1 - Les entretiens téléphoniques
Il nous faut vous mettre en garde au sujet des entretiens
téléphoniques. Votre interlocuteur souhaite effectuer un " premier
tri ", et cette étape ne se révèle que très rarement à votre
avantage. En effet, vous ne vous êtes pas mis en condition pour cet
entretien. Votre discours manque de fluidité. Notre conseil : Faites
en sorte d'obtenir un premier rendez-vous à l'issue de cette
première prise de contact.
2 - L'entretien en entreprise
Ayez le souci d'être professionnel. Vous allez être amené à parler de
vous :
- des motifs à l'origine de votre désir de changement d'entreprise :
que cela ne soit pas un exutoire à toutes vos rancoeurs envers votre
précédent employeur.
- de votre personnalité (qualités /défauts), de vos relations avec
autrui
Réciproquement, l'entretien vous permet d'obtenir des informations
complémentaires. N'hésitez pas à aborder les thèmes suivants :
- les responsabilités qu'implique le poste (personnes à encadrer ?
budget à gérer ? à qui référerez vous ? …)
- la politique de formation de l'entreprise
- les perspectives d'évolution. S'il s'agit d'un élément primordial, il
convient toutefois d'être réaliste : n'exigez pas d'être promu CHEF
DE PROJET après 6 mois dans une fonction de réalisation.
L'entretien en entreprise peut prendre différentes formes :
1 - La conversation (Vous et le recruteur)
C'est le type d'entretien le plus courant. Le recruteur cherche à
vous cerner à travers les questions qu'il vous pose. Faites preuve d'
écoute et adaptez vos réponses et votre argumentation à votre
interlocuteur. Faites preuve de curiosité : le recruteur attend de
vous des questions sur le poste et l'entreprise. Utilisez dès lors
toute l'information réunie les jours précédents la rencontre.
2 - Entretien non directif
" Présentez vous " ou " Parlez moi de vous … "
C'est la sollicitation primordiale à laquelle vous devrez être en
mesure de répondre. Une préparation s'impose.
Vous devez structurer votre discours afin de mettre en valeur vos
points forts et l'orientation que vous souhaitez donner à votre
carrière au regard de votre profil technique et fonctionnel. Chaque
point pour avoir de l'impact doit être argumenté et illustré d'une de
vos expériences.
Pourquoi vous imposez ce monologue ?
Certains recruteurs procèderont de cette manière afin d'évaluer
votre assurance, d'autres afin de cerner une personnalité
susceptible de " coller " avec leurs exigences. Votre intervention
précède en général la présentation du poste. L'avantage de ce type
d'entretien est de vous laisser toute latitude quant au
développement de votre argumentaire.
3 - Entretien dirigiste
Le recruteur mène cette rencontre. Au début, il vous précise qu'il
sera heureux de répondre à vos questions en fin d'entretien.
Ne laissez pas libre court à votre inspiration. La personne qui vous
reçoit enchaîne les questions types et nous vous conseillons de ne
pas vous disperser. Répondez simplement aux questions posées.
4 - Entretien de groupe
Il s'inscrit toujours dans une sélection à plusieurs entretiens.
Plusieurs candidats sont réunis autour d'un ou plusieurs recruteurs.
Le but est de se mettre en avant par rapport aux autres candidats
sans donner l'impression de vouloir les écraser. Il faut trouver le
bon équilibre entre écoute et prise de parole. N'hésitez pas à faire
parler vos " concurrents " dans la salle d'attente, vous pourrez
déceler les points forts et défaillances de chacun d'eux.
Un ou plusieurs interlocuteurs :
Vous pouvez êtes amené à rencontrer non plus un seul recruteur
mais plusieurs.
Vous êtes face à une seule personne :
veillez à garder une
tenue correcte (ne pas s'avachir ou se raidir).
Déposez votre serviette au sol ou sur une chaise, plutôt que sur vos
genoux.
Vous êtes devant plusieurs recruteurs
: Ne négligez personne
du regard.
Vous rencontrez plusieurs personnes les unes après les
autres
:
Cette procédure est de plus en plus courante. Le recrutement d'un
collaborateur tel que vous est très délicat pour une entreprise. Elle
n'a pas droit à l'erreur. Le DRH peut s'entourer de 2 à 10 avis afin
de ne pas se tromper. Ce type d'entretien est éprouvant mais
tâchez de garder le même discours, car ils se réunissent ensuite
pour donner leurs impressions.
Le recruteur peut également s'entourer de collaborateurs
passifs.
Ne négligez pas ces personnes, pensez à leur dire bonjour
dès votre arrivée. Même si aucun ne porte son regard sur vous,
leurs oreilles sont attentives. Ils donneront leurs avis sur vous juste
après votre départ.
Le recruteur et la personne à remplacer
. Cette personne a
apparemment toute la confiance du recruteur. Il vous faut lui
apporter une attention particulière.
les sujets à éviter
1 - La grossesse :
Le code du travail (art. L. 122-25) interdit de
rechercher ou de faire rechercher toutes informations sur l'état
d'une grossesse. La candidate n'est pas tenue de répondre aux
questions du recruteur sur ce sujet.
2 - La situation de famille :
Le code du travail (art. L. 123-1)
sanctionne l'employeur qui prend en compte le critère de la
situation de famille dans sa décision finale d'embauche. Vous n'êtes
pas tenus de répondre aux questions n'ayant pas un lien direct et
nécessaire avec le poste à pourvoir. Mais attention, si votre poste
suppose la connaissance des informations confidentielles de
l'entreprise, les question du recruteur sur la société de votre
conjoint(e) rentreraient dans le cadre de la législation.
3 - Les convictions religieuses
(cf. art. L416 du code pénal),
l'appartenance syndicale (cf. art. L. 412-2 du code du travail) et les
opinions politiques (cf. préambule de la constitution) : Le salarié qui
prouve avoir été évincé d'un emploi au vu de ces différents points,
peut réclamer à l'employeur des dommages-intérêts.
Attention :
Le candidat à l'embauche doit répondre loyalement aux questions
ayant un lien direct avec les missions du poste à pourvoir. Ce
principe initiateur de la confiance mutuelle doit être impérativement
respecté sous peine de licenciement, parfois même pour faute grave
(exemple : si le candidat ne précise pas qu'il est lié à une clause de
non concurrence envers son précédent employeur, …).
Le salaire :
Votre meilleure référence est le magazine Courrier Cadres de
l'APEC, qui publie des offres d'emploi dans le secteur High Tech en
précisant le salaire de chacun. Vous pouvez également vous
informer auprès de relations exerçant dans ce même secteur.
La négociation du salaire ne doit être abordée qu'en fin d'entretien.
Si votre interlocuteur vous demande vos prétentions de salaire dès
le début de l'entretien, considérez que vous n'avez pas pu apprécier
la nature exacte et la valeur du poste pour pouvoir répondre à sa
question. Vous devez pouvoir justifier vos prétentions, par rapport à
votre précédent poste, à vos futurs responsabilités…
Nous vous conseillons de proposer une fourchette de salaire.
N'hésitez pas à questionner votre interlocuteur sur le budget alloué
à ce poste.
Ensuite mettez la barre au plus haut et entamez la négociation
intelligemment en vous appuyant sur le descriptif du poste et ses
responsabilités !
1 - Le poste est très intéressant
, le salaire l'est un peu moins:
Ne donnez pas à votre interlocuteur le montant de votre précédent
salaire (s'il est supérieur). Votre candidature risque de ne pas être
retenue de peur que vous essayez de retrouver un meilleur salaire
ailleurs.
2 - Votre salaire actuel :
Ne répondez pas trop vite. N'omettez
pas les avantages et gains acquis dans cette société (voiture de
fonction, stocks options, …)
3 - Votre salaire minimal :
Il est souvent garder comme
référence alors ne descendez pas trop bas, car vous ne pourrez
faire marche arrière.
4 - Votre salaire dans les mois et années à venir, vos
perspectives :
Des augmentations légales de salaire ont lieu en juillet et en
décembre, respectivement de 2%, alors méfiez-vous des hausses
de salaire mensongères !
A la question, combien souhaitez-vous gagner dans deux ans ?,
privilégiez un chiffre faisant appel à l'évolution de votre pouvoir
d'achat.
Remarque : S'il vous apparaît que vous êtes le candidat " désiré ",
vos prétentions ne tiendront qu'une moindre importance dans la
décision finale. Vous pouvez toucher une rémunération supérieure à
la moyenne, rester favorisé par rapport aux autres candidats aux
prétentions inférieures…
Le langage corporel
Quand vous rencontrez une personne pour la première fois, vous
vous faites, dans la minute, une certaine idée d'elle. Lors d'un
entretien d'embauche, votre interlocuteur se fie également à ses
premières impressions. Votre tenue vestimentaire, votre attitude,
votre poignée de main, votre ponctualité, voire même votre
manière de bouger (en particulier bras et jambes) sont notées avec
acuité par le recruteur. Il est primordial que vous vous arrêtiez à ce
qu'exprime votre langage non-verbal.
55 % du message est transmis par le langage corporel. La voix
intervient pour 38 %, tandis que les mots ne comptent que pour 7
%.
les conseils d'une professionnelle
Anne BENCTEUX, Responsable des Ressources Humaines de
PROTECTIC INGENIERIE, vous révèle les points gagnants d'un
entretien d'embauche réussi.
Un entretien : à quoi ça sert ?
L’entretien permet d’établir précisément l’adéquation de votre profil aux
activités et besoins de l’entreprise et de ses clients à court et moyen
terme.
Votre CV a été retenu, après la première phase de sélection. Vous êtes
convié à un entretien.
Le but de cet entretien : valider vos compétences techniques, votre sens
relationnel et vos capacités d’adaptation et d’autonomie.
Votre apparence doit être soignée, de plus si vous pensez arriver en
retard à l’entretien malgré les précautions prises ou bien si vous ne
pouvez pas honorer le rendez vous, ne manquez pas d’avertir votre
interlocuteur !
Quels sont les sujets abordés lors d'un entretien d'embauche ?
Votre formation (Grande Ecole/ Université) et le choix de vos options
Votre parcours professionnel. Ne pas oublier que votre interlocuteur n’a
pas forcément vos compétences techniques, ce point peut-être valider en
début d’entretien, ce qui vous permettra
de développer le cas échéant.
Pensez à l’apport technique et humain de vos expériences.
Votre mobilité et disponibilités.
Vos prétentions salariales en KE pour un salaire brut annuel
Dites-nous quels sont, selon vous, les secrets d'un entretien
réussi ?
Prenez connaissance au préalable des activités de la société et connaître
le nom de la personne qui va vous recevoir.
Votre présentation doit être précise : entraînez-vous à décrire votre
parcours professionnel de manière synthétique.
Un bon entretien d’embauche se caractérise par un échange entre le
candidat et le recruteur, n’hésitez pas à poser des questions et à exprimer
votre motivation.
Montrez votre intérêt pour les activités de la société et pour les postes
qui vous seront proposés. Il s'agit d’un point déterminant pour votre
intégration future.
Après l’entretien, n’hésitez pas à envoyer un courrier électronique afin
de suivre votre candidature dans le processus de recrutement.
Réf :
www.lesjeudis.com