Légère embellie de l

Légère embellie de l'emploi salarié au 4e trimestre 2005

-

Documents
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’emploi salarié régional progresse de 0,3% au 4e trimestre 2005. À l’exception de l’industrie, les effectifs augmentent dans tous les secteurs. Le Jura connaît une reprise sensible (+0,7%), après un début d’année difficile. L’emploi dans les petites entreprises augmente dans tous les secteurs.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 30 décembre 2012
Nombre de lectures 22
Langue Français
Signaler un abus
Lemploi salarié en Fran-che-Comté croît de 0,3% au 4e trimestre 2005, confir-mant le léger redressement observé au 3e Le trimestre. dynamisme des services (+1,1%) et la bonne santé de
CONJONCTURE
Lemploi salarié régional progresse de 0,3% au 4etrimestre 2005. À lexception de lindustrie, les effectifs augmentent dans tous les secteurs. Le Jura connaît une reprise sensible (+0,7%), après un début dannée difficile. Lemploi dans les petites entreprises augmente dans tous les secteurs.
la construction (+0,8%) ex-pliquent cette évolution favo-rable. En revanche, lindus-trie continue de perdre des effectifs ( 0,9%), prolon-geant une tendance amorcée au 2etrimestre 2001.
pensées par la bonne tenue de la construction et des ser-vices.
S u r u n a n , l  e m p l o i e n Franche-Comté baisse de 0,2%. Lécart se creuse avec le niveau national qui pro- Au 4e trimestre 2005, le gresse de 0,5%. Les lourdes J u r a e n r e g i s t r e l a p l u s pertes dans lindustrie ( 3,5%) forte hausse parmi les dé-ne sont pas totalement com- partements francs-comtois
(+0,7%), après trois trimes-tres consécutifs de baisse. Seul le Territoire de Belfort connaît un léger repli de ses effectifs ( 0,2%). Sur un an, le Doubs est luni-que département qui par-
Nº 17 - Mai 2006
vient à maintenir son emploi salarié. Le Jura subit le recul le plus sévère ( 0,6%), tan-dis que lemploi diminue lé-
gèrement en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort. e Au 4 trimestre 2005, lem-