//img.uscri.be/pth/5cbb88a780e23fd9b959be342c528edeb5d3c5a7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Recul de 1 % de lemploi salarié au quatrième trimestre 2001

De
2 pages

Phénomène saisonnier et fort ralentissement de la conjoncture : deux facteurs défavorables à l'emploi salarié ligérien au quatrième trimestre 2001.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 35
Signaler un abus

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N°13. Avril 2002
Recul de 1 % de l’emploi salarié
au quatrième trimestre 2001
RADITIONNELLEMENT orienté à la baisse au qua- celle constatée au cours du dernier trimestre dePhénomène
trième trimestre (de part le non-renouvel- l’an 2000. Le secteur des services subit la plussaisonnier et fort T lement des contrats à durée indéterminée forte diminution de l’emploi salarié avec un reculralentissement
de la période estivale), l’emploi a également souffert de 1,6 % en fin d’année. Cette baisse est essen-de la conjoncture :
en fin d’année 2001 de la conjoncture internationale tiellement imputable aux services aux particuliersdeux facteurs
marquée par les difficultés des économies amé- et plus précisément au secteur des hôtels-restau-
défavorables
ricaine, japonaise et allemande ainsi que les incer- rants dont les effectifs salariés ont diminué de 12 %
à l’emploi salarié
titudes nées des attentats de septembre 2001. Ce d’octobre à décembre 2001. Le quatrième trimestre
ligérien au quatrième contexte a généré une diminution de l’emploi sa-
eÉvolution de l'emploi depuis le 4 trimestre 1995trimestre 2001. elarié dans les Pays de la Loire de 1 %, deux fois (base 100 au 4 trimestre 1995)
plus important que celui du quatrième trimestre
130 e Indice d'évolution de l'emploi salarié depuis le 4 trimestre 19952000. De ce fait, en 2001, l’emploi salarié a cer- (base 100 = 4e trimestre 1995)
Vendée125tes crû (+ 2,5 %) mais à un rythme inférieur deSylvie BÉCAUD Loire-Atlantique
Marie-Andrée MAURAND 120deux points à celui de l’an 2000 (+ 4,5 %). Sarthe
Mayenne115
Des quatre grands secteurs couverts -indus- Maine-et-Loire
Source : 110trie, construction, commerce, services- la cons-
Bordereaux de recouvrement des
105cotisations (BRC) adressés par les truction a été le seul épargné par la baisse de
employeurs aux unions de recouvrement de l’emploi salarié au quatrième trimestre, affichant 100la sécurité sociale et des allocations
familiales (URSSAF) et transmis une augmentation de 0,4 % toutefois inférieure à
95trimestriellement à l'INSEE. 1996 1997 1998 1999 2000 2001
eÉvolution de l'emploi salarié par département au 4 trimestre 2001
e e e e e4 1 2 3 4
Variation en %
trimestre trimestre trimestre trimestre trimestreINSEE Pays de la Loire
e105 rue des Français libres sur 4
2000 2001 2001 2001 2001 sur 2001BP 67401
trimestre44274 Nantes cedex 2
Tél . : 02 40 41 75 75
Fax. : 02 40 41 79 39 Pays de la Loire 115,7 116,4 118,7 119,8 118,6 - 1,0 + 2,5
www.insee.fr
Loire-Atlantique 118,3 119,1 121,6 122,5 122,3 - 0,2 + 3,3
Directeur de la publication : Bruno TRÉGOUËT
Rédacteur en chef : Alain MALMARTEL Maine-et-Loire 110,7 111,1 111,9 112,7 112,7 0,0 + 1,7
Contact presse : Andrée RICOLLEAU
Mayenne 114,2 114,4 115,5 116,8 115,4 - 1,2 + 1,1Tél. : 02 40 41 77 83
Mise en page : Marie-Annick BRICARD
Sarthe 114,4 115,2 116,7 117,3 116,1 - 1,0 + 1,5
© INSEE-2002 Vendée 119,1 119,8 125,1 127,7 123,5 - 3,3 + 3,5est peu favorable également, comme chaque ment au quatrième trimestre dans le département
année, au commerce qui enregistre une baisse de la Vendée en raison du poids des activités
de 0,4 %. Si, l’industrie, comme le secteur de la touristiques dans son économie. Habituellement
construction, est moins sensible aux variations moins sujets à un recul de l’emploi salarié en fin
saisonnières, elle est en revanche plus exposée d’année, les départements de l’intérieur sont eux
aux retournements de la conjoncture internatio- aussi concernés par ce repli ; c’est surtout le cas
nale et à la contraction de la demande extérieu- de la Mayenne avec une baisse de 1,2 %.
re. Au cours des trois derniers mois de l’année
Sur l’ensemble de l’année 2001, l’emploi salarié
2001, l’emploi salarié industriel a brutalement re-
en Vendée et en Loire-Atlantique affiche une hausse
culé de 0,8 % alors qu’il progressait régulièrement
supérieure à 3 % grâce aux bons résultats des
depuis 1999.
neuf premiers mois. En Maine-et-Loire, Mayenne
L’amplitude de l’évolution départementale est et Sarthe, la hausse en 2001 est plus limitée et
assez marquée. L’emploi salarié a diminué forte- se situe entre 1 et 2%.
Évolution de l’emploi salarié Évolution de l’emploi salarié
e par département aux 4 trimestres par secteur en Pays de la Loire
0,5 5 e
Variation sur un an (entre les 4 trimestres 2000 et 2001)
eVariation sur le 4 trimestre 20010,0 4
(en %)
- 0,5
3
- 1,0
2
- 1,5
1
- 2,0
0
Évolution de l'emploi salarié (en%)- 2,5
eau 4 trimestre 2000 -1- 3,0
eau 4 trimestre 2001
- 3,5 -2
Loire-Atlantique Mayenne Vendée ConstructionIndustrie Commerce Services
Pays de la Loire SartheMaine-et-Loire
eÉvolution de l'emploi salarié en Pays de la Loire par secteur au 4 trimestre 2001 (en %)
dont établissements Ensemble
même
Activités économiques en NES16 et regroupement en NAFG5 Ensemble 0 à 9 10 salariés trimestre
salariés ou plus année
précédente
NES 16
ENSEMBLE (EB à EF et EH à EQ) - 1,0 - 1,7 - 0,7 - 0,5
INDUSTRIE (EB à EF) - 0,8 + 0,1 - 0,9 + 0,4
EB Industries agricoles et alimentaires - 0,4 - 1,1 - 0,2 - 1,1
EC Industries de biens de consommation - 1,6 + 3,4 - 1,9 - 0,7
ED Industrie automobile - 3,5 + 1,4 - 3,6 + 0,5
EE Industries de biens d'équipement + 0,0 + 0,8 0,0 + 1,2
EF Industries des biens intermédiaires - 0,7 - 1,0 - 0,7 + 1,4
EH CONSTRUCTION (EH) + 0,4 + 0,4 + 0,4 + 0,6
EJ COMMERCE (EJ) - 0,4 - 0,9 - 0,1 - 0,4(1) non compris SNCF,
SERVICES (EK à EQ) - 1,6 - 3,3 - 1,0 - 1,6Air France
(2) non compris Banque EK Transports (1) - 0,1 - 0,9 + 0,1 - 0,2
de France
EL Activités financières (2) - 0,1 + 0,5 - 0,3 - 0,1(3) non compris les Postes
EM Activités immobilières - 1,4 + 1,6 - 13,0 - 2,2et Télécomunications,
non compris l’intérim EN Services aux entreprises (3, 4) - 0,9 + 1,4 - 1,8 - 0,4
(4) non compris Education
EP Services aux particuliers - 7,0 - 9,1 - 3,3 - 7,1
et autres formes
EQ Éducation, santé, action sociale (5) - 0,5 + 0,6 - 0,6 - 0,6d’action sociale
Champ
Salariés soumis à la contribution sociale généralisée (CSG). Sont exclus les secteurs relevant de la mutualité sociale agricole (MSA), l'administration, l'éducation, les postes et
télécommunications, la Banque de France, les transports ferroviaires, les industries energétiques, l'intérim, les stagiaires AFPA, les caisses de congés payés, la vente
à domicile, l'administration d'immeubles, les autres formes d'action sociale.
erLe champ représente plus des trois quarts des salariés cotisant à l'URSSAF (751 000 emplois au 1 janvier 2000), 70% de l'ensemble des salariés des Pays de la
Loire et 61 % de l'emploi total ligérien
Il s’agit là de données provisoires, les données semi-définitives seront disponibles à compter du 16/05/2002 sur l’internet de l’INSEE Pays de la Loire :
http://www.insee.fr/fr/insee_regions/pays-de-la-loire/home/home_page.asp rubrique travail emploi.