Équilibres et déséquilibres mondiaux Crise asiatique, bulle ...
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Équilibres et déséquilibres mondiaux Crise asiatique, bulle ...

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français

Description

Équilibres et déséquilibres mondiaux Crise asiatique, bulle ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 161
Langue Français

Exrait

Le retour des crises Équilibres financières et déséquilibres À partir de la fin des années 1980, théoriciens de la mondiauxfinance et macroéconomistes étaient convaincus que les innovations financières et leur diffusion à l’échelle Crise asiatique,mondiale stabiliseraient les relations internationales et réduiraient la fréquence et la gravité des crises. La bulle internet,succession de ces dernières, d’abord latino-américaines dans les années 1980, asiatiques dans les années 1990, subprimes: puis la répétition des bulles financières aux États-Unis et leur apogée lors de l’épisode dessubprimesont invalidé des crises cette conjecture pour ne pas dire croyance. Un nombre croissant d’analystes impute cette résurgence récurrentese des crises à l’effet de la déréglementation financière.Depuis le début du XIXsiècle, on constate en effet une corrélation étroite entre une forte mobilité du capital et la L’économie fréquence des crises bancaires (graphique 1). Ces mêmes mondiale : trente ans données montrent qu’a contrario, les périodes aux cours de turbulences desquelles la mobilité du capital a été freinée, par exemple Par comparaison avec les Trente Cahiers français après la Seconde Guerre mondiale et jusqu’aux annéesn° 357 Glorieuses, la période qui s’ouvre avec 1970, ont enregistré une quasi-disparition des crises les années 1980 se caractérise par lebancaires. Équilibres et déséquilibres retour de crises financières récurrentes. mondiaux Graphique 1. Mobilité du capital et crises Qu’ils soient déclenchés par la bancaires : ensemble des pays dynamique de la dette publique – crise 3 Indicateur dePart des pays touchés mexicaine de 1984, crise grecque de mobilité du capitalpar une crise bancaire (%) 2010 –, par des innovations financières1,035 0,9 – bulle Internet,subprimes–, par une191430 0,8 crise de change – crise européenne de25 0,7 1993 – ou encore par une augmentation20 0,6 0,5 excessive du crédit domestique15 0,4 – crises asiatiques des années 1990 –,0,3182510 1860 1980 0,2 ces épisodes vont de pair avec le5 1918 0,1 1945 mouvement delibéralisation financière amorcé dans les années 1980. Robert Boyer montre que si les scénarios Source : Reinhart C. M. et Rogoff K. S. (2009),This Time is Dif-de ces crises semblent toujours ferent. Eight Centuries of Financial Folly, Princeton University nouveaux, plusieurs mécanismes sePress, Princeton, p. 156. répètent, de l’apparition d’une innovation génératrice de processus spéculatifsCe profil historique trouve une explication dans les théories qui, à la suite de Keynes, insistent sur le à la réaction tardive des pouvoirs caractère incertain et non pas seulement risqué de la publics, ce qui pose la question de finance (1), d’où résulte la généralité de comportements la régulation financière mondiale. mimétiques à l’origine de bulles spéculatives. Ces tendances se manifestent d’autant plus vigoureusement que les réglementations encadrant la finance sont réduites. L’apparition d’un écart croissant entre le prix du marché C. F. et une évaluation de la valeur fondamentale des actifs correspondants ne peut que déboucher sur une crise
(1) Conformément à la distinction opérée par Frank Knight en 1921, le risque, contrairement à l’incertitude, décrit des situations où il est possible d’affecter des probabilités aux différents événements.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents