Dossier de presse : baisse des impôts locaux, ville de Pau - janvier 2014
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Dossier de presse : baisse des impôts locaux, ville de Pau - janvier 2014

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français

Description

Baisser les impôts ? Pourquoi ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 19
Langue Français

Exrait

PETIT-DEJEUNER - PRESSE
DOSSIER DE PRESSE
BAISSE DES IMPOTS LOCAUX
14 janvier 2014
BAISSE DES IMPOTS LOCAUX
Pourquoi ? Comment ?
BAISSER LES IMPOTS, POURQUOI ? Nous avons récemment appris que notre ville avec 79 798 habitants en 2011, contre 83 903 en 2006 en a perdu plus de 4 100 en l’espace de 6 ans, ce qui correspond à une baisse moyenne de 0,8% par an. Des explications exprimées ici où là tentent soit d’en minimiser les causes, soit d’en tirer un bilan afin d’améliorer le devenir de notre belle ville. Baisser les impôts locaux est plus que jamais une nécessité au cours de la mandature 2014-2020. Cela contribuera non seulementà maintenir des habitants tentés devivre dans des communes ou la pression fiscale est moins forte, mais aussi à faire venir des familles et ou des personnes ayant l’assurance d’une gestion saine et maîtrisée du budget de la Ville de PAU. Mais, je n’ai pas attendu le résultat du recensement de l’Insee pour proposer que la baisse des impôts, s’inscrive parmi les mesures prioritaires à prendre pour que PAU, capitale du Béarn, retrouve sa place et son dynamisme. En effet, en novembre, dans une lettre distribuée à tous les palois, je leur fais part non seulement de ma candidature, mais je leur précise également que la baisse des impôts est inscrite parmi les axes majeurs demon programme. Cette décision, mûrement réfléchie, résulte de l’analyse du tableau ci-après qui indique que le montant des taxes foncières et d’habitations, de 729 € par habitant, est supérieur de 205 € soit + 40%, àceux des collectivités territoriales de taille similaire.S’il n’est pas minoré, il peut à terme constituer un frein à l’attractivité de Pau, malgré la très grande qualité et la diversité des services et équipements existants.Produits encaissés par la ville de Pau en 2012 écart taxe pau Moyenne /strate € parstrate ville Montant habitant taille en €en % similaire taxe habitation30 101 000 €377 €226 €151 €66,8% foncier bâti28 019 000 €351 €295 €56 €19,0% foncier nonbâti 92000 €1 €3 €-2 €-66,7% Total 58212 000 €729 €524 €205 €39,1%
750 € 700 € 650 € 600 € 550 € 500 € 450 € 400 € 350 € 300 € 250 € 200 € 150 € 100 € 50 € 0 €
Produits des impôts locaux pau 2012 comparés à ceux des villes similaires
taxe habitation / habitant
foncier bâti / habitant
foncier nonbâti / habitant
Total
Pau
Moyenne strate ville taille similaire
BAISSER LES IMPOTS, COMMENT ?
1% des impôtséquivaut à environ 500 000 €.
Au regard de l’analyse des budgets sur les trois dernières années, nous effectuerons des économies substantielles de l’ordre de 2 500 000 € sur les frais d’études, les dépenses de fonctionnement hors charges de personnel, auxquelles s’ajoutent des produits de la vente de biens immobiliers.
Pour mémoire le budget 2013 de Pau se répartit ainsi :
170 000 000 € 160 000 000 € 150 000 000 € 140 000 000 € 130 000 000 € 120 000 000 € 110 000 000 € 100 000 000 € 90 000 000 € 80 000 000 € 70 000 000 € 60 000 000 € 50 000 000 € 40 000 000 € 30 000 000 € 20 000 000 € 10 000 000 € 0 €
Ecart / dép. Dépenses Recettes (1) Investissement 52500 000 €52 500 000 € Fonctionnement 96100 000 €113 300 000 €17 200 000 €
Total 148600 000 €165 800 000 € (1) L'écart entre recettes et dépenses de fonctionnement détermine la capacité d'autofinancement des investissements.
Répartition du budget primitif 2013 de Pau
Investissement
Fonctionnement
Total
Dépenses Recettes
CONCLUSION Lorsque j’ai exercé la fonction de Maire de 2006 à 2008, après la disparition d’André LABARRERE, j’ai été le premier Maire d’une grande ville de France à baisser sensiblement les impôts locaux en France. Je m’engage à diminuer de nouveau les impôts sur le foncier bâti et la taxe d’habitation de manière significative, tout en préservant, les capacités de la ville de PAUà investir pour contribuer aux mieux vivre des pavoises et des palois.