Comment graver un CD multi plateforme
4 pages
Français

Comment graver un CD multi plateforme

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Comment graver un CD multi-plateforme.Eric doutreleau,Eric.Doutreleau@int-evry.frv0.4, 12/01/1999AbstractCe document décrit une méthode pour graver un CDROM de données pour quecelui-ci soit utilisable sur les principales plate-formes informatiques.Contents1 Avertissement 12 Problématique. 13 Installation de mkhybrid. 23.1 Sur Linux Redhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23.2 Sur les autres UNIX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23.3 MAC et PC Windows. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 Utilisation 24.1 Un exemple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24.2 Le cas particulier des Macintosh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34.2.1 Systèmes de fichiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34.2.2 Créateur et type. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34.2.3 Problématiques et solutions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34.3 Graver l’image. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 AvertissementCe document porte exclusivement sur la plate-forme UNIX pour ce qui concerne lagénération de l’image. Les utilisateurs de MAC et PC/Windows devront chercherailleurs. Il existe bien une version Windows et une version MAC/Os du logicielmkhy-brid mais je ne l’ai pas testé et je n’ai nullement l’intention de la faire.2 Problématique.Les noms de fichiers sur un système DOS ont été limités a huit caractères plus troiscaractères pour ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 34
Langue Français

Exrait

Comment graver un CD multi-plateforme.
Eric doutreleau,
Eric.Doutreleau@int-evry.fr
v0.4, 12/01/1999
Abstract
Ce document décrit une méthode pour graver un CDROM de données pour que
celui-ci soit utilisable sur les principales plate-formes informatiques.
Contents
1 Avertissement
1
2 Problématique.
1
3 Installation de mkhybrid.
2
3.1
Sur Linux Redhat.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
3.2
Sur les autres UNIX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
3.3
MAC et PC Windows. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
4 Utilisation
2
4.1
Un exemple.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2
4.2
Le cas particulier des Macintosh.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
4.2.1
Systèmes de fichiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
4.2.2
Créateur et type. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
4.2.3
Problématiques et solutions. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
4.3
Graver l’image. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4
1 Avertissement
Ce document porte exclusivement sur la plate-forme UNIX pour ce qui concerne la
génération de l’image. Les utilisateurs de MAC et PC/Windows devront chercher
ailleurs. Il existe bien une version Windows et une version MAC/Os du logiciel
mkhy-
brid
mais je ne l’ai pas testé et je n’ai nullement l’intention de la faire.
2 Problématique.
Les noms de fichiers sur un système DOS ont été limités a huit caractères plus trois
caractères pour l’extension. Ainsi la norme ISO9660 a t elle hérité d’une partie de cette
limitation. C’est cette norme qui définit le format des fichiers gravés sur un CDROM.
Pour pallier a ce problèmeon a défini les extensions Rockridge pour gérer des noms
plus longs.
1
4 UTILISATION
Hélas dans un souci de se singulariser Apple et Microsoft utilise d’autres exten-
sions.
Joliet
Pour Windows
HFS
Pour Apple. Cela complique donc singulièrementla tâche de celui qui veut créer
un CDROM avec des noms longs sur plusieurs systèmes.
La solution sur plate-forme UNIX est d’utiliser
mkhybrid
.
3 Installation de mkhybrid.
3.1 Sur Linux Redhat.
Vous êtes un "winner"". Il vous suffit de récupérer le rpm correspondant dans tout
miroir des Redhat contribs.
3.2 Sur les autres UNIX.
Il vousfaut récupérerles sourcesde mkhybridà l’URL suivante:
ftp://ftp.ge.ucl.ac.uk/pub/mkhfs
.La
compilation est relativement simple. En général un simple
configure
make
make install
suffit pour l’installer.
3.3 MAC et PC Windows.
Dommage pour vous.
4 Utilisation
Pour bien utiliser
mkhybrid
Je ne saurais que trop vous conseiller de consulter la
page du manuel, néanmoins pour les fainéants et les pressés voici quelques indications.
4.1 Un exemple.
Voici une utilisation typique de la commande.
mkhybrid -a -h -H mapping_file -J -r -T -v -V volid -o file path
Ci dessous une description des options.
-a
Inclue les fichiers contenant un
/
ou un
#
-h
Génère les extensions HFS.
-H mapping_file
Utilise le fichier
mapping_file
dans le cas de fichier MAC. Je
décrirais
4.2.3
l’utilisation de ce fichier.
Eric Doutreleau
2
4 UTILISATION
4.2 Le cas particulier des Macintosh.
-J
Génère les extension Joliet
-r
Génère l’extension Rockridge.
-T
Crée un fichier TRANS.TBL dans chaque répertoire pour aider les systèmes ne
comprenant par le Rockridge à rétablir le nom des fichiers.
-v
Exécution verbeuse.
-V volid
spécifie le volume ID du CD. En gros on donne le "titre" du CD que l’on
veut graver.
-o file
L’image générée.
path
Le chemin de l’arborescence que l’on souhaite graver. Pour plus de renseigne-
ments consultez la page du manuel.
4.2 Le cas particulier des Macintosh.
4.2.1 Systèmes de fichiers.
Les
fichiers Macintosh
sont constituées de deux parties respectivement nom-
mées comme les
ressources
et les
données
.
4.2.2 Créateur et type.
Les
fichiers Macintosh
possèdent également deux propriétés qui sont le
Cre-
ator
et le
Type
. Ces deux données permettent de lancer l’application adéquate quand
on double clique dessus.
4.2.3 Problématiques et solutions.
Si on se contente de transférer par FTP par exemple les fichiers Macintosh vers la
machine UNIX on va perdre les informations que je viens de décrire.
Première solution.
La première solution est d’installer un serveur appleshare tels
que
CAP
ou
netatalk
. On transfère alors les fichiers en accédant au volume ap-
pleshare correspondant à la machine UNIX. Il suffit alors de lancer la commande de
création de l’image ISO comme on le verra dans le chapitre suivant.
Deuxième solution.
Si On a pas la chancede posséderune machineUnix où l’onpeut
installer un serveur appleshare il existe une autre solution. On peut en effet renseigner
un fichier de "mapping" où pour chaque type de fichier on va donner le Creator et le
TYPE.
En voici un exemple.
# Example filename mapping file
#
# EXTN XLate CREATOR TYPE Comment
.tif Raw ’8BIM’ ’TIFF’ "Photoshop TIFF image"
.hqx Ascii ’BnHq’ ’TEXT’ "BinHex file"
.doc Raw ’MSWD’ ’WDBN’ "Word file"
.mov Raw ’TVOD’ ’MooV’ "QuickTime Movie"
* Ascii ’ttxt’ ’TEXT’ "Text file"
Eric Doutreleau
3
4 UTILISATION
4.3 Graver l’image.
Voici une description des paramètres.
EXTN
est l’extension UNIX du fichier que l’on veut "mapper"..
Xlate
est le type de transposition du texte entre Unix et Macintosh. Cela n’est pas
utilisé par
mkhybrid
.
CREATOR
Le Creator.
TYPE
Le type.
Comment
Le commentaire sur le type. Cela n’est pas utilisé par
mkhybrid
. Ce
fichier est utilisé avec l’option
-H
.
4.3 Graver l’image.
Il suffit alors de transférer l’image générée vers la machine qui héberge la graveur
de CDROM. Puis de lancer le gravage avec l’option
CDROM depuis une image
externe
. C’est l’option que l’on trouve dans
Easy CD Pro
. Les autres logiciels
de grave doivent implémenter le même genres d’options.
Eric Doutreleau
4
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents