Etude de cas Réseaux et télécommunications

Etude de cas Réseaux et télécommunications

-

Français
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

EMECONCOURS INTERNE ET DE 3 VOIE DE TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL SESSION 2005 ETUDE DE CAS portant sur l'option choisie par le candidat au sein de la spécialité au titre de laquelle il concourt. Durée : 4h00 Coefficient : 5 SPECIALITE : INFORMATIQUE ET SYSTEMES D'INFORMATION OPTION : RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS Vous êtes technicien supérieur territorial au sein de la Direction de l’informatique à la ville de X qui compte 80 000 habitants. La téléphonie est aujourd’hui une discipline à part entière dans une direction de l’informatique. En effet, on observe depuis quelques années une convergence des technologies puisque le monde des PABX, commutateurs spécifiques à la téléphonie, a rejoint le monde des systèmes informatiques et des réseaux de données. La téléphonie sur IP a rapproché deux infrastructures gérées jusqu’alors de manière distincte. La téléphonie a vécu une vraie révolution avec le passage fondamental de la technologie à commutation de circuit vers la technologie à commutation de paquets. La voix peut maintenant être transportée en tant que donnée prioritaire sur des réseaux IP, ouvrant de nouvelles perspectives. Si la plupart des collectivités utilisent de nombreux réseaux autonomes pour échanger divers types d'informations, beaucoup parmi elles commencent à adopter la convergence de plusieurs types de trafics en un nombre moindre de réseaux. Le parc téléphonique de la ville de X est composé de 800 postes ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 297
Langue Français
Signaler un problème

EMECONCOURS INTERNE ET DE 3 VOIE
DE TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL

SESSION 2005

ETUDE DE CAS
portant sur l'option choisie par le candidat
au sein de la spécialité au titre de laquelle il concourt.

Durée : 4h00
Coefficient : 5


SPECIALITE : INFORMATIQUE ET SYSTEMES D'INFORMATION

OPTION : RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS

Vous êtes technicien supérieur territorial au sein de la Direction de l’informatique à la ville de X
qui compte 80 000 habitants.
La téléphonie est aujourd’hui une discipline à part entière dans une direction de l’informatique.
En effet, on observe depuis quelques années une convergence des technologies puisque le
monde des PABX, commutateurs spécifiques à la téléphonie, a rejoint le monde des systèmes
informatiques et des réseaux de données. La téléphonie sur IP a rapproché deux infrastructures
gérées jusqu’alors de manière distincte.

La téléphonie a vécu une vraie révolution avec le passage fondamental de la technologie à
commutation de circuit vers la technologie à commutation de paquets. La voix peut maintenant
être transportée en tant que donnée prioritaire sur des réseaux IP, ouvrant de nouvelles
perspectives.

Si la plupart des collectivités utilisent de nombreux réseaux autonomes pour échanger divers
types d'informations, beaucoup parmi elles commencent à adopter la convergence de plusieurs
types de trafics en un nombre moindre de réseaux.

Le parc téléphonique de la ville de X est composé de 800 postes (analogiques et numériques)
répartis sur 20 sites municipaux (hors écoles) : 420 postes à la mairie, 180 postes au centre
technique municipal (CTM) et 70 postes à la médiathèque.
Des PABX, achetés il y a plusieurs années auprès d’un même constructeur, sont exploités de
manière autonome notamment sur les trois plus gros sites (mairie, centre technique municipal et
médiathèque). Le câblage courant faible des bâtiments municipaux est unifié (informatique /
téléphonie) et de type « catégorie 5 ».
Les liaisons informatiques raccordant l’Hôtel de ville avec la médiathèque et le centre technique
municipal correspondent à des liaisons louées de 2 Mégas chacune, où transitent des données
liées à internet, à la messagerie et à l’intranet municipal.

Le coût mensuel des consommations téléphoniques entre les trois sites (appels locaux et hors
abonnements autonomes car les autonomes ne sont pas en réseau) est :
Mairie CTM 500 €
Mairie Médiathèque 300 €
CTM Médiathèque 100 €

Le projet du Maire est de mettre en œuvre une véritable gestion de la relation citoyen. Pour
cela, il souhaite notamment moderniser son accueil téléphonique. La Direction Générale voit
dans cette opération l’opportunité de mettre en place la téléphonie sur IP afin de réaliser
certaines économies liées aux dépenses de télécommunications.

Vous êtes chargé de ce dossier et il vous est demandé, à l’aide des documents ci-joints, de
répondre aux questions suivantes : Question 1 : 6 points
Quels sont les enjeux et les écueils de la téléphonie sur IP ?

Question 2 : 4 points
Expliquez le mode de fonctionnement général de la téléphonie sur IP.
Commentez le schéma du document 5 en décrivant le rôle de chaque composant sans omettre
de décrire les matériels actifs nécessaires au fonctionnement d’un réseau informatique.

Question 3 : 4 points
L’une des conditions pour étendre la téléphonie sur IP à des sites distants est leur raccordement
au réseau informatique. A ce titre, quels types de liaisons peut-on mettre en œuvre ?
Rappelez les débits et les contraintes liées à la mise en œuvre de chaque technologie.

Question 4 : 6 points
Proposez une démarche projet globale et structurée afin de mettre en œuvre la téléphonie sur
IP au sein des services municipaux de la ville de X. Vous insisterez sur les préalables que cela
implique.




Documents joints :

Document 1 : Une mise en œuvre simplifiée pour la téléphonie sur IP - O1 Réseaux -
Juillet/Août 2004 - 1 page

Document 2 : Changer son accueil téléphonique - La Gazette des communes - 26 avril
2004 - 3 pages

Document 3 : Connaître la terminologie de la téléphonie sur IP - JDN Solutions -
19 Janvier 2005 - 2 pages

Document 4 : Réseaux - Les réseaux privés virtuels (VPN ou RPV) -
CommentCaMarche.net - avril 2005 - 3 pages

Document 5 : Schéma de fonctionnement de la téléphonie sur IP - O1 Réseaux -
Juillet/Août 2004 - 1 page


Certains documents peuvent comporter des renvois à des notes ou à des documents
volontairement non fournis car non indispensables à la compréhension du sujet.


Ce dossier contient 12 pages

Vous ne devez faire apparaître aucun signe distinctif dans votre copie, ni votre nom
ou un nom fictif, ni signature ou paraphe.
Aucune référence (nom de collectivité, nom de personne, …) autre que celle figurant
le cas échéant sur le sujet ou dans le dossier ne doit apparaître dans votre copie.
Seul l’usage d’un stylo noir ou bleu est autorisé (bille, plume ou feutre). L’utilisation
d’une autre couleur, pour écrire ou souligner, sera considérée comme un signe
distinctif, de même que l’utilisation d’un surligneur.

Le non-respect des règles ci-dessus peut entraîner l’annulation de la copie par le jury.

Les feuilles de brouillon ne seront en aucun cas prises en compte.