L Administration de la Sûreté de l État à Londres, novembre 1940 ...
21 pages
Français

L'Administration de la Sûreté de l'État à Londres, novembre 1940 ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
21 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'Administration de la Sûreté de l'État à Londres, novembre 1940 ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 116
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

SERVICE SECRET EN EXIL la S?ron det? de l??tat ? Lo e 1940 ? se E ?A ?? e e tc i t o la S?r e t? pub l?Aue, dministliq ober , R t de Fr a tion de la S?ret? de l??tat est auy o n ret o cr?t n et o r d?par qui d?pendait de la J uste et sic cupait ao? c ant touv t des ?t r angers e t des men ces int?-a la nour res,ui e e lle ov g plar anisatn, io c?e sous l?au tor it? d e la D?fe nse nat dionale, i t o r t telu n re l?espionnage.tco ? p ine mise ee n plac ,e elle se r a co n rt e aint de t ailler ?vr a ? ri e a r?cipitat io em nde des olic i q n ncto i no uerit c na j uin. n dislo I l ustice. e e ?t r angers, nc pas do d e v?r itable co n ti nuit? mat?ri alle,e dministr e ou m?me ha vt i umaine e n tre e u q l r p a eop el e e e S?r ? e mi?re r p ? e t c t jeo ? e cet tb d L mern en incarn? par le gouevxil. tit ben e eolge,?est celle du dr e n si c tard, a r t cle sei r a de mo n coret r mment s ?est o degr anis?e c, e et t ? administr nt?ee av t r?inoni ? d?finir la mani?r e do nt e le a essal y? d e r?p e ? condr e que l?on de mandait d?el le et de ers?e. vtr t a d?g a g I. Le rØtablissement de la SßretØ e e e mbre v ndr e r m n e e e v is-?-v v uo u ang?r t i U e otale. e e t urpu v i, o p e t ser a d?s lors dir ig?e par un magistr Ce at. e t?che crt t uciale mais d?licat e est cnfi?e o oixh e aiso L r s e page, ern emv e ne t t?, dministi n a trr a , y o ober eux, mbr t e -BEG CHTP N ? 15 / 2005 335 - L o u wag e, so n inspect eur g?n?r al, ni W alt e r Gansho f v an d e r M ee rs c h, l?audit eur g?n?r al, r?s pu no et ni Rt de F teur e te de la S?re ni Flor s o nt v raisem labb l eme nt m iples.ult P r e mi?r e me nt, les mag ats pistr r?se nts ? L o ndr es so nt par le gou nt ? F ernand L qui n ?a alo q ue 35 ans. es r ns de c c J ustic e, c t t e e ? nou v elle ? i oA t dministra n de la S?r et? de l??tat do it ?c h a ppe r aux militair es sa fid?lit? sup os?e au R a ec q ui la r e est ? c mom nt t D?pendant e d la ne t elle op on n ?est pas ?tr e ? la d?fiance q ?il ?pr is de l?arm?e et dee v Le gou nt d Lo es d?cide en no 1940 d refo nder la S?r t? de l??tat. er les t ensions qui l?on e t? d l??tat et c lle qui se d?v ? Lo ndres q ues mo is plus ancie ane dn org la S?r t? publiq ue r est? sous la tutelle de la J n ?y a sa cation e Seule ? f onner e Belgue oc cup?e la P e plein r ent dans la p n des journ?es de mai 1940. Le d?sastr about l ui, et c e e n c o labl oatiro n a v ec les par q u ets militair es. C o airntr e me nt ? la S?r et? pub liqu e t un organisme destin? ? pr ot?ger l??tat c les me n?es se es dir ig?es cC r??e par l?arr?t? r yal du 8 mars 1940 e plac?e sous la dir on d l?ancien chef de . ELGIQUE B EN CANDESTINEMENTL COLLECT?ES INFORMA TIONS DES , EXIL EN BELGES A U TORIT?S AUX ? QU BRIT ANNIQU E S P A RTEN AIRES SES ? T ANT , DIFFUSION LA ET R?CEPTION LA D ANS OBLIG? INTERM?DIAIRE ? D CEL U I ?, RENSEIGNEMENT DU COMMUN A UT? ? LA D ANS PR?POND?RANT R?LE UN JOU ANT , T?CHE SA ? PAS F AILLIRA NE LLE . E NOUVELLES DE SUSCITER EN OU , CANDESTINSL GROUPES DES INITIA TIVES LES CAN ALISER ET STIMULER , PAYS LE A VEC LIAISONS LES R?T ABLIR P A RTICULIER EN F A UDRA LUI L . I ?TRANGERS ET BEL GES INTERL O CUTEURS SES DE A TENTEST AUX R?PONDRE POUR RELA TIONS SES ET M?THODES SES , O R GANISA TION SON ?? R?INVENTER TOUT EFFET EN DEVRA ? LLE E . BRIT ANNIQU E CAPIT ALE LA D ANS 1940 N OVEMBRE EN NIHILO EX R?T ABLIE SERA TAT ?? L ? DE ?RET? S LA DE DMINISTRA TION L , N A?TRE DE VENAIT ELLE ? QU ALORS D?F AITE LA PAR MPORT?E E * EBRUYNE D MMANUEL n o v e mbr pt embr e 1944 L ? A ndr atidministres, e N U r ives du e e de L , . ? nfusion or o pag o 3 e r h c t ressi e nse l em u h e r d e e ? e enne a?ne t r e t t eers m e u l u uil t n e c r n n a r e-M par tr d i U r r ?ar t L p ns. u o t ti o c e n o o ? r , r n o u t oc m , o ? n v q m i e, t cabinet i c t A t t e i a e e t m a e p n mmenc er ion v e u . . ? s ie on n ti n c r n o e t r o t ui, c a tra llab n ig y m u v ti g c our n en o . g i a e o e r ig d e militair p g c e ? l Le e t r y e e r ern essif r e et C r e p 2 e xt?rieur re La SßretØ de l’ tat Londres ont pu q? n r la Buitte Lepage,elg i que. qui ?tait a ant la guev r e r r substiemie pr ut dt u elles, r ux e r e r o d u ocure r p e, cr?t r e i e ose uto d le le-ci est tr?s limit?e.c En ef il aait ?t? quelques mois plv e tf , us t?t attach? ? l?audit eur uit au d?pars t le gou ernm ent dans ses p?rve iples e Fn mais d?s juin,re, anc il d?sir e emi?re r legr re,te e joindrr yaume- o o e nnaissanco le eenlc t x S o ndiale. ereu rG ni joueU nt en sa fa De. rru nier argumee v nt?: lo apr?s un s?jour au Prsque, ro ilt gal,u e. endr ect e lair e mbre v ndro a e r vr i Quelques jours plus t?t, il a e n ef e t ?crf it une let ya chemans,f de cabre ? Rt r Tgo inete ane e n t lo r lot, o a j d e t e i pnco elg? uee i q e endanc r?tablissem ? e u v nir est la suie v ?Le ser vante?:v e de renseigic
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents