MA VIE AVEC L
11 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

MA VIE AVEC L'IPADD'APPLE

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
11 pages
Français

Description

MA VIE AVEC L'IPADD'APPLE

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 82
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

minutes
SONLes docks pour iPod et iPhone se vendent comme des petits pains. Nous vous aidons à vous repérer dans l’univers rébarbatif des stations d’accueil.
PHOTOUn appareil photo à écran tactile, ça en jette. Mais cela sert-il vraiment à quelque chose ? L’avis de notre spécialiste.
TÉLÉVISIONLa télé n’est plus trop branchée. Mais depuis peu, elle est carrément connectée. Que cela soit pour téléphoner ou accéder à la VOD, les modèles que nous avons sélectionnés font une nette différence.
MA VIE AVECL’IPADD’APPLE
CHRISTOPHE SÉFRIN
Vendue entre 499 et 799 €, la tablette tactile d’Apple sera lancée en France le 28 mai. Dans le commerce depuis le 3 avril aux Etats-Unis, elle a séduit plus d’un million d’acheteurs. Parmi eux, des Français fous de nouvelles technologies qui, profitant d’un voyage ou d’un oncle d’Amérique, se sont empressés de rap-
« UNE CONSO FAST-FOOD DE L’INTERNET»
 J’utilise mon iPad pour prendre des notes en réunion, explique Romain Thuret, journaliste pour le site Internet lesnumeriques.com. Cela suppose une petite prise en main. Si le correcteur est beaucoup plus efficace que sur l’iPhone, le fait qu’Apple ne propose pas de vrai clavier (avec les accents, notamment) est un regret. Au travail ou chez moi, l’iPad a totalement remplacé mon MacBook Pro pour la consultation des mails. Toujours prêt et rapide, il permet une consommation fast-food du Web. Côté divertissement, j’ai testé la VOD sur iTunes. Avec une bonne connexion wi-fi, le chargement d’un film est rapide. Et le visionnage très agréable. Point noir, la lecture de livres électroniques qui, à cause du rétroéclairage, fatigue rapidement la vue. A ce niveau, l’iPad est moins efficace qu’un Kindle. Pour l’heure, je considère l’iPad comme un produit nomade… pour la maison, mais ce sentiment est aussi dû à l’environ-nement sans fil limité en France. »W
porter des States le fameux objet du désir. Nous en avons rencontré trois. Point commun, ils travaillent tous dans les nouvelles technologies. En près de deux mois de vie commune avec l’iPad, ils ont eu le temps de tirer les vers du nez du dernier joujou d’Apple, d’en dé-couvrir les forces et faiblesses et d’ima-giner quel avenir la tablette allait nous réserver.W
« IDÉAL POUR CONSULTER LES INFOS »
Pour Christophe Maillard, directeur général du groupe Ebizcuss,  c’est un nouveau média qui prend toute sa place à la maison. On n’en fera pas le même usage qu’un netbook. Les étu-diants ne le substitueront pas à leur ordinateur. Pour lire, consulter de l’info, l’iPad est idéal par son format et ses applications. Contrairement à l’iPod Touch, qui suppose un geste du doigt réfléchi, l’iPad ne requiert que des gestes réflexes. Je pense qu’il constituera une révolu-tion pour la presse. Quand les applica-tions de tous les journaux seront prêtes, on va se régaler ! L’aspect livre numérique m’attire moins cependant. En revanche, j’attends beaucoup de l’ouverture de l’iPad au monde du jeu. Pour l’instant, ce n’est pas tout à fait ça. Côté professionnel, le cahier des charges de l’iPad répond à beaucoup d’attentes pour de nombreuses profes-sions nomades. C’est là où la partie 3G aura tout son sens. »W
« L’ÉCRAN TUE »
 J’ai immédiatement connu l’effet “Waouh!”, reconnaît Franck Lassagne, rédacteur en chef de giiks.com. L’écran de l’iPad tue. A l’usage, c’est devenu l’extension de mon smartphone pour consulter mes mails et surfer sur Inter-net. Professionnellement, je l’utilise aussi pour prendre des notes. Contrai-rement à un netbook qu’il faut relancer une fois en veille, l’iPad est immédiate-ment disponible. A la maison, on le re-trouve dans toutes les pièces, jusque dans la cuisine où ma femme l’utilise pour afficher des recettes. Mon fils de 12 ans, lui, s’en sert pour regarder des vidéos sur YouTube et ma fille de 5 mois pour jouer de la musique! S’il manque une caméra, l’absence de prise USB ne m’a pas encore bloqué. Ayant acheté l’application JoikuSpot qui transforme mon mobile en hotspot, je n’aurai pas besoin d’un abonnement 3G. »W
W NOTRE AVIS Séduisant et intuitif sous tous rapports, l’iPad ne surprend pas totalement les habitués des iPod Touch ou iPhone d’Apple. La légendaire souplesse de l’écran tactile d’Apple fait ici encore des merveilles. Affichant une autonomie très satisfaisante (neuf heures minimum), cette tablette de première génération passe certainement à côté de bien des développements, en l’absence d’une caméra. Au salon, on attend beaucoup d’une meilleure interaction entre iTunes, nos chaînes hifi et nos téléviseurs. Une certitude cependant : grâce à l’iPad, la presse et la BD – sans doute plus que la littérature – voient s’élargir devant elles le champ des possibles !