Paroles de liberté, Christiane Taubira

Paroles de liberté, Christiane Taubira

-

Documents
16 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Paroles de liberté DÉJÀ PARUS DANS LA COLLECTION CAFÉ VOLTAIRE Jacques Julliard, Le Malheur français (2005). Régis Debray, Sur le pont d’Avignon Andreï Makine, Cette France qu’on oublie d’aimer (2006). Michel Crépu, Solitude de la grenouille (2006). Élie Barnavi, Les religions meurtrières Tzvetan Todorov, La littérature en péril (2007). Michel Schneider, La confusion des sexes Pascal Mérigeau, Cinéma : Autopsie d’un meurtre (2007). Régis Debray, L’obscénité démocratique (2007). Lionel Jospin, L’impasse (2007). Jean Clair, Malaise dans les musées (2007). Jacques Julliard, La Reine du monde (2008). Mara Goyet, Tombeau pour le collège Étienne Klein, Galilée et les Indiens (2008). Sylviane Agacinski, Corps en miettes (2009) ; nouvelle édi- tion (2013). François Taillandier, La langue française au défi (2009). Janine Mossuz-Lavau, Guerre des sexes : stop ! Alain Badiou (avec Nicolas Truong), Éloge de l’amour (2009). Marin de Viry, Tous touristes (2010). Régis Debray, À un ami israélien, avec une réponse d’Élie Bar- navi (2010). Alexandre Lacroix, Le Téléviathan (2010). Mara Goyet, Formules enrichies (2010). Jean Clair, L’Hiver de la culture (2011). Charles Bricman, Comment peut-on être belge ? (2011). Corrado Augias, L’Italie expliquée aux Français Jean-Noël Jeanneney, L’État blessé (2012). Mara Goyet, Collège brutal (2012). Shlomo Sand, Comment j’ai cessé d’être juif (2013). Régis Debray, Le bel âge (2013). Alain Badiou (avec Nicolas Truong), Éloge du théâtre (2013).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 mars 2014
Nombre de visites sur la page 200
Langue Français
Signaler un problème
Prls d librté
DÉJÀ PRS DNS L LLTINFÉVLTIR
Jqs Jllird,L Mlhr frnçis(2005). Régis Dbry,Sr l pnt d’vignn(2005). ndrï Mkin,tt Frn q’n bli d’imr(2006). Mihl rép,Slitd d l grnill(2006). Éli Brnvi,Ls rligins mrtrièrs(2006). Tzvtn Tdrv,L littértr n péril(2007). Mihl Shnidr,L nfsin ds sxs(2007). Psl Mérig,iném : tpsi d’n mrtr(2007). Régis Dbry,L’bsénité démrtiq(2007). Linl Jspin,L’impss(2007). Jn lir,Mlis dns ls msés(2007). Jqs Jllird,L Rin d mnd(2008). Mr Gyt,Tmb pr l llèg(2008). Étinn Klin,Glilé t ls Indins(2008). Sylvin ginski,rps n mitts(2009) ;nvll édi-tin (2013). Frnçis Tillndir,L lng frnçis  défi(2009). Jnin Mssz-Lv,Grr ds sxs : stp !(2009). lin Bdi (v Nils Trng),Élg d l’mr(2009). Mrin d Viry,Ts trists(2010). Régis Dbry,À n mi isrélin, v n répns d’Éli Br-nvi(2010). lxndr Lrix,L Télévithn(2010). Mr Gyt,Frmls nrihis(2010). Jn lir,L’Hivr d l ltr(2011). hrls Brimn,mmnt pt-n êtr blg ?(2011). rrd gis,L’Itli xpliqé x Frnçis(2011). Jn-Nël Jnnny,L’Étt blssé(2012). Mr Gyt,llèg brtl(2012). Shlm Snd,mmnt j’i ssé d’êtr jif(2013). Régis Dbry,L bl âg(2013). lin Bdi (v Nils Trng),Élg d théâtr(2013). Édrd Lnt,Érivins, éditrs t trs nimx(2013). Sylvi Glrd,rp : mr  hmbr à prt(2013). Mihl Shnidr,Mirirs ds prins(2013). Mri-Jsèph Bnnt,di ls rblls !(2014). Jqs Jllird,L h Simn Wil(2014).
hristin Tbir
Prls d librté
Flmmrin
© Flmmrin, 2014 ISBN : 978-2-0813-3688-9
x Mdib dXXIsièl, grçns  fills, ù q’ils sint nés  nîtrnt.
« Hïr, ’st nr dépndr. » imé ÉSIR.
PRLG
« ’stpr qi, l bnn? ’st pr l gnn ! » ’st n vix d’nfnt. Fltt, frémnt. njé, ffryblmnt jys. Pvr ptit fill. Q sr-t-ll prépré à nnîtr d mnd, t dn à mprndr d’ll-mêm, si ds dlts, dnt ss prnts, prsitnt nr lngtmps l’innn d sn âg t y ssèhnt s trésrs d risité, d grmndis pr l’tr, d gût pr l’innn qi, mmné-mnt, l’hbitnt ? Qlqs smins pls tôt, ’st d’n vix pls stridnt, à l tssitr trn t sns rlif, q’n ndidt d Frnt ntinl, près n mntg rdimntir m mprnt à n sing, délrit q’ll préférrit m vir «dns ls brnhs ds rbrs pltôt q’ gvrn-mnt ».s prps s’mpgnint d’n rits ft, symptmtiq hz x qi n svnt ps q’ils n svnt rin.
11