//img.uscri.be/pth/8c859f0173df8305cac2c2bf97f2d65893b62851
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

PDF7 - 724Kb - Asie occidentale et centrale

8 pages

PDF7 - 724Kb - Asie occidentale et centrale

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 81
Signaler un abus
Asie occidentale et centrale Asie occidentale et centrale, composée de 25 pays Yémen, dépassent 2,5 pour cent. Une forte proportion de et zones (figure 44), est la région la moins boisée la population a moins de 14 ans, ce qui laisse entrevoir une cenLt dau cours des 20 prochaines années et donc un plus grande couvert forestier (soit 1,1 pour cent de la superficie du monde puisqu’elle ne dispose que de 4 pour forte augmentation de la population en âge de travailler forestière mondiale) (figure 45). La majeure partie de la besoin d’emplois, de logements et d’équipements. Le fort zoneforestière s’étend sur quelques pays, alors que 19 nations taux d’urbanisation vient accentuer ces besoins. En effet, en comptent moins de 10 pour cent de couvert forestier. Près Asie occidentale, par exemple, 78 pour cent de la population 75 pour cent de la région est aride et se caractérise par une devrait vivre en ville d’ici 2020. Ce phénomène augmente faible productivité de la biomasse. La végétation comprend également la demande en espaces verts, ce qui conduit à des de la brousse subdésertique en Asie centrale et dans la modifications considérables des politiques forestières (Amir péninsule arabe, des poches de mangroves sur les côtes du et Rechtman, 2006). Golfe persique ainsi que des prairies alpines en Asie centrale. Au vu de la faible couverture forestière de la région, les arbresÉconomIe situés en dehors des forêts, notamment dans les fermes et sur Au cours de la décennie écoulée, la région a connu une forte d’autres terres boisées, remplissent d’importantes fonctions croissance économique (FMI, 2008), en grande partie grâce de production et de protection. à la hausse des prix de l’énergie qui resteront élevés en raison d’une demande mondiale soutenue, ce qui maintiendra un taux de croissance élevé des revenus pour les 10 prochaines MOTEURS DU ChANGEMENTannées et au-delà (figure 47). À l’exception d’un petit nombre DémograpHIede pays non producteurs de combustibles fossiles, les revenus Selon les estimations, la population d’Asie occidentale par habitant poursuivront leur croissance même si leur et centrale devrait augmenter, passant de 371 millions répartition pourrait rester inégale. d’individus en 2006 à 479 millions d’individus en 2020 Les pays non producteurs de combustibles fossiles et (figure 46). Entre 2005 et 2020, son taux de croissance ceux dont les économies sont moins diversifiées, comme annuelle devrait s’élever à 2 pour cent. Alors que le taux de l’Afghanistan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et le Yémen, sont croissance de certains pays, comme l’Arménie, l’Azerbaïdjan, toutefois confrontés à un certain nombre d’enjeux. Même la Géorgie et le Kazakhstan, sont faibles à négatifs, ceux de si certains d’entre eux ont, certes, profité de la bonne santé plusieurs autres nations, comme l’Afghanistan, le Qatar, économique des pays producteurs de combustibles fossiles la République arabe syrienne, les Émirats arabes unis et le notamment au travers de l’emploi, des marchés
FIGURE 44
Ventilation sous-régionale utilisée dans le présent rapport
Asie de l’Ouest Asie centrale
NOTE:VoiR Le tabLeau 1 (Annexe) PouR Le CLasseMent des Pays et des teRRitoiRes PaR sous-RéGion.
URE 45Étendue des ressources forestières
Forêts Autres terres boisées Autre couvert végétal