9 pages
Français

Le langage SQL - Requêtage en SQL

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le langage SQL - Requêtage en SQL

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 169
Langue Français

Exrait

Requêtage en SQL
Requêtage SQL
Accèsàune Base de Données Le schéma suivant synthétise toute la chaîne de raisonnement nécessaireà conception et laà l'accès aux données mémorisées dans une Base de Données.
Le cotégauche du schéma montre lesélesquelles il faut passer pour crtapes par éer une Base de Données. Après avoir réfléchi sur la partie conceptuelle, les données sont confrontées aux traitementsàréaliser pour intéorganisationnelle. On obtient alors un schgrer la partie éma relationnel qui va pouvoirêtre converti, en utilisant la partie LDD (Langage de Description des Données) de SQL (Structured Query Language), en Tables et en Vues. La partie droite est consacréLMD (Langage de Manipulation des Donne au ées). L'utilisateur peut accéder aux Donné applicatif m unes de La Base soit directement en utilisantétier ( un logiciel de comptabilitépar exemple), soit en utilisant les logiciels bureautiques. Dans ce deuxième cas, il devra réaliser lui même les requêtes, soit en utilisant une interface graphique ( QBE : Query By Example) soit en frappant les requêtes SQL. Le Middleware qui apparaît sur le schéma est un traducteur entre le SQL du SGBD et celui du requêteur. Bien que le langage SQL soit normalisé, des particularismes locaux imposent cette traduction.
Le langage SQL StructuredQueryLanguage aété conçu dans les années 1970 pour manipuler les bases de Données relationnelles. SQL est un langageNON PROCEDURAL : L'utilisateur se contente de spécifier ce qu'il recherche sans se préoccuper comment y parvenir. Avec un tel langage, c'est au SGBD qu'incombe le choix du chemin d'accès aux données. L'utilisateur indique LE "QUOI" et pas le "COMMENT".
Interrogation des Données Ce sont les ordres les plus utilisés de SQL, ils permettent : ·la sélection d'attributs répondantéventuellementàcertains critères précisés et appartenantàune ou plusieurs tables; ·le tri de données sur la valeur d'un ou plusieurs attributs, selon un ordre croissant ou décroissant; ·l'utilisation des fonctions arithmétiques standard telles que+,-, *, /, (, )et d’un certain nombre de fonctions normalisées (COUNT, AVG, SUM, MIN, MAX). La partie interrogation des données de SQL se résumeàune seule instruction, ce qui en fait toute sa puissance mais aussi sa complexité. SELECTliste d'attributs FROMliste des Tables WHEREcondition de recherche GROUP BY liste d'attributs spécifiés au niveau du SELECT HAVINGcondition de regroupement ORDER BY attribut du tri
Jacques Chambon
1/9