Comment Facebook professionnalise les pages fan
3 pages
Français

Comment Facebook professionnalise les pages fan

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Depuis le 10 mars 2011, Facebook a apporté de considérables innovations aux pages fan, les rendant de véritables outils de SRM pour les marques

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 mai 2011
Nombre de lectures 285
Langue Français
Comment Facebook professionnalise les
pages fans
12/03/2011 PAR
DIGIBONUS 2 COMMENTAIRES
Le 10 mars 2011,
Facebook
a apporté des
modifications majeures à ses pages fans. Elles s’inscrivent dans une tendance
de plus en plus « professionnelle » et dans une logique d’ouverture très
prometteuse pour les actions de
SRM
(Social Relationship Management).
Petit tour de piste…
1- Les pages fans sont désormais beaucoup plus
accueillantes pour les fans et beaucoup plus
simples à gérer pour les administrateurs.
Facebook a décidé de donner un coup de jeune aux pages fans. Leur
navigation par onglet est maintenant cohérente avec les pages profil de
Facebook, il y a un (très joli) showcase de photos et de nouvelles
fonctionnalités proposées, comme la découverte des autres fans d’une page
fan. Pour les administrateurs, la modération automatique, les emails d’alerte et
la gestion de différentes vues permettent de simplifier et de fiabiliser la gestion
des pages fans. Autre point très important : un administrateur de page fan
peut désormais naviguer sur Facebook « en tant que page fan » et parler au
nom de la marque, ce qui pourra favoriser les échanges entre pages (comme
on favorisait les échanges de liens sur le Web) et donne une existence réelle à
la marque sur le réseau.
2- Les pages fans s’ouvrent aux technologies standards
du Web et le FBML est abandonné.
En permettant la publication en ‘i-frame’ dans les onglets,
Facebook standardise la technologie des pages fans et abandonne le langage
propriétaire FMBL. Cette ouverture simplifie le portage dans les onglets des
applications et sites Web existants, qu’il s’agisse de modules de e-commerce,
de jeux, de promotions, de contenus, etc.L’enrichissement du contenu des
onglets s’en trouve donc énormément facilité.
Petit aparté pour nos lecteurs
: Côté Digibonus, cette évolution conforte
notre stratégie d’ouverture multicanale initiée depuis 18 mois, et basée sur les
standards du Web. Digibonus permet donc depuis le 10 mars de publier les
opérations à la fois 1) dans les onglets des pages fans Facebook, 2) en
application dédiée Facebook, 3) sur un site web dédié et 4) sur un site web
existant, et bientôt 5) en web mobile, avec le même niveau de qualité, de
fiabilité et de richesse fonctionnelle qui font notre succès.
3- Les pages fans permettent désormais d’accéder aux
statistiques de plug-in sociaux en temps réel (like,
commentaires, etc.)
L’accès à ces statistiques va permettre
d’évaluer avec plus de précision le ROI des actions de SRM : l’impact en
temps réel des publications sur le recrutement des fans, le suivi des fans entre
les site Web intégrant les plug-in sociaux et les pages fans, … Bref, de pouvoir
faire desmesures quantitatives plus précises des actions de social media,
élément fondamental pour évaluer le ROI des actions mises en place. (Voir le
ce
post Facebook
pour plus de détails sur ces nouvelles statistiques)
Moralité : beaucoup d’améliorations majeures pour les
pages fans en ce 10 mars 2011 !
Ergonomie, Gestion, Fonctionnalités, Statistiques enrichies et Ouverture
technologique. Facebook souhaite visiblement faire des pages fans un outil
puissant, riche et fidélisant pour la stratégie
SRM
des marques. Probablement
à suivre…
Jérémie Wainstain