Quelques clés pour comprendre l
19 pages
Français

Quelques clés pour comprendre l'e-mailing

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

VERSION 2009 QUELQUES CLÉS POUR COMPRENDRE L’e-mailing Avant-propos • L’e-mailing est l’outil de fidélisation le plus utilisé sur le web. Il est également de plus en plus utilisé en acquisition et en qualification. Et grâce à Optimus, en mobilisation ! • L’e-mailing répond à des règles (LCEN - juin 2004 - « On ne peut envoyer directement un message par e-mail sans le consentement de ce dernier - optin » + déclaration CNIL à vérifier). • Mais, surtout, l’e-mailing répond à des règles de « bon sens » et de marketing.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 septembre 2012
Nombre de lectures 198
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

VERSION
2009
QUELQUES CLÉS POUR COMPRENDRE
L’e-mailingAvant-propos
• L’e-mailing est l’outil de fidélisation le plus utilisé sur le web. Il est
également de plus en plus utilisé en acquisition et en qualification.
Et grâce à Optimus, en mobilisation !
• L’e-mailing répond à des règles (LCEN - juin 2004 - « On ne peut
envoyer directement un message par e-mail sans le consentement
de ce dernier - optin » + déclaration CNIL à vérifier).
• Mais, surtout, l’e-mailing répond à des règles de « bon sens » et de
marketing.Quelques chiffres*
Les usages de l’email
La correspondance 94%
Lettres d’infos 68%
Les promotions commerciales 57%
de marques dont je suis client
47%Les ventes privées
44%Les jeux concours
Les promotions commerciales 24%
dont je ne suis pas client
7%
Autre
*Etude « e-mail Marketing Attitudes » novembre 2008Quelques chiffres*
81% des internautes possèdent plusieurs @dresses
46% utilisent une webmail
FAI = 44 % des adresses vs 46% (fournisseurs d’@dresses gratuites)
49% consultent leur e-mail perso tous les jours (principalement après 18h)
58% jugent recevoir trop d’emails « marketing » (fréquence idéale : hebdo)
65% cherchent à se désabonner lorsqu’un e-mail ne les intéresse pas
55% des internautes déclarent recevoir 1 à 10 spams / jour
1/3 des internautes regardent leurs e-mails classés comme indésirables
*Etude « e-mail Marketing Attitudes » novembre 2008L’enjeu de la délivrabilité
• Causes : de + en + de spam et de filtres…
• Les facteurs ayant une influence sur la délivrabilité (Source : Cabestan)
– La configuration technique de la plateforme d’envoi (solution pro)
– La gestion de la base de données (optin / MAJ / bounces / plaintes)
– La volumétrie des campagnes (volumes / vitesse / créneaux horaires)
– Le filtrage des messages (blacklist publiques et privées / logiciels anti-spam…)
– Le comportement de l’internaute (bouton spam, plaintes).Sync
LA CHAINE DE ROUTAGE
Organisation
émettrice
Routeur
@
FAI / webmail
Adm. réseaux@
BDD  Règles de
Moyens  diffusionSite web Destinataires
de & d’authenti-
Surveillance fication TechnologieLocation
de filtrage
Observatoire Filtrage de
Analyse contenu Règles de Expertise gestion Blacklist
White ListLa théorie de la « chaîne »
• 5 étapes (vision utilisateur) entre le routage
et le clic de l’internaute destinataire (votre cible).
1. Livraison (passer les « mailles » des filtres - délivrabilité effective)
2. Identification : via l’émetteur (références au passé / à des éléments
connus ou acquis) + objet éventuellement.
3. Pré-intérêt : via l’objet
4. Intérêt : via le corps du message
5. Interaction : le « call to action » (via les bouton, liens, offres…)
> L’analyse d’un e-mailing contre performant doit conduire à
identifier une situation de blocage à l’une ou plusieurs de ces étapes.E
n
v
i
r
o
n

3
0
0

p
i
x
e
l
s

m
a
x
600 pixels max
suivez ce lieni ’arrivez pas à visualiser ce mail, S vous n
> L’offre des Editions Désorganisation
Frédéric,
, consecteturLorem ipsum dolor sit amet
.. Ut tristique nunc vitae nullaadipiscing elit
,, ultricies in, pretium egetProin lacus sem
, dui. Vestibulum ante ipsumdignissim at
in faucibus orci luctus et ultricesprimis
cubilia Curae; Maecenas necposuere
. Praesentaugue. Vivamus eget pede
a,malesuada id, vulputate tortor mi,
, lacus. J’ACHETE !viverra malesuada
, sapienInteger gravida
, elit est UN EXTRAIT ?condimentum feugiat
, sed luctus esttincidunt ligula
nisl. Praesent nunc.ante a
. Donec viverraDonec ipsum
. Vivamus vel est quiscongue leo
. Maurisaugue euismod faucibus
tristique.
Pouvreau,Claude
’e-mailing pour Optimus ».Auteur de « L
és de janvier 1978, vousément à la Loi Informatique et LibertConform
disposez d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des informations
adresse@domaine.frà vous concernant en en faisant la demande
cliquez ici.Pour vous désabonner,
Libellé expéditeur : Claude, Ed° Désorganisation
Adresse expéditeur : Claude@editions-desorg.frreply (valide)
> Identification
Objet : Frédéric, découvrez notre dernier livre
Frédéric > enfin un livre pour vous
Frédéric > intéressé par l’e-mailing ?
Découvrez notre dernier livreL’e-mailing pour Optimus
(Objet < 35-40 caractères = + 5% tx ouverture)
Eviter les ! $ £ €
> Pré-intérêt
Personnalisation
Objet + corps du message =
+3 à 4% Tx ouverture
Corps du message
Afficher clairement l’offre et sa valeur ajoutée
> intérêt
Ajout de boutons et de liens
Déclencheur d’actions
> Interaction
MESSAGE
EN-TÊTELes 5 indicateurs clés (48h après)
• Taux de livraison (+ de 98%* i.e. taux de NPAI <1-2%)
98%
• Taux d’ouverture ( tx ouvreurs ou tx ouverture unique)
De 25 à 35% en tx d’ouverture unique
25%(variable selon contexte / prosp. / fidé…)
Moyenne Cabestan** (s/ newsletter) = 30%
• Taux de clic ( tx cliqueurs ou clic unique) 5%
De 5 à 15% en tx de clic uniqueprosp / fidé…)
Moyenne Cabestan (s/ newsletter) = 8%
• Taux de réactivité (nb clics sur nb ouvertures)
Moyenne Cabestan (s/ newsletter) = 22%
• Taux de désabonnement (<0,5%* )
*sur base saine et entretenue
**Baromètre sectoriel déc.2008
+ le taux de transformation !
(qui dépend aussi et surtout de la « landing page »)
??