2 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Perspectives de placement

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Perspectives de placement

Informations

Publié par
Nombre de lectures 75
Langue Français

Extrait

Revue du mois de novembre
Perspectives de placement
Vue d’ensemble
Données supérieures aux prévisions aux États-Unis et ralentissement au Canada
Aux États-Unis, la productivité au troisième trimestre a progressé plus que prévu, soit un taux annualisé de 2,3 % au lieu de
1,9 %. Il s’agit d’une amélioration marquée par rapport au recul de 1,8 % au deuxième trimestre. Dans le secteur privé, l’emploi a
enregistré sa plus forte progression en trois ans, soit 93 000 postes créés en novembre. En octobre, les chiffres ont été révisés à
la hausse, passant de 43 000 à 82 000. Un indice national de l’activité manufacturière a atteint 56,6 en novembre. Rappelons
qu’à 50, il indique une expansion. Au Canada, après une hausse de 5,6 % au premier trimestre et de 2,3 % au deuxième, la
reprise a ralenti au troisième trimestre, s’établissant à 1% (taux annualisé), ce qui représente sa plus faible croissance en un an.
Cela est attribuable à la faiblesse des exportations et à une baisse du secteur de l’habitation. En revanche, les investissements
ont grimpé en flèche et les dépenses de consommation se sont maintenues.
Conformément aux attentes, la BCE a maintenu son taux directeur au plancher record de 1 %, car les craintes à l’égard de la
dette persistent et la reprise économique est inégale dans la région. Malgré la crise, l’UE a revu à la hausse ses prévisions de
croissance à 1,7 % pour 2010, soit près du double des prévisions du printemps (+0,9 %). L’Inde a également revu à la hausse
ses prévisions de croissance pour 2010, qui passent de 7,4 % à 8 %. L’Organisation mondiale du commerce a constaté un
brusque ralentissement des échanges commerciaux au troisième trimestre, signe que la reprise économique mondiale est en
perte de vitesse.
Marchés
Les craintes à l’égard de l’Europe s’apaisent
À la fin novembre, les marchés mondiaux ont inscrit une remontée, car les investisseurs ont écarté les craintes suscitées par la
crise de la dette en Europe et ont bien accueilli les bonnes nouvelles économiques en provenance des États-Unis et de la Chine.
L’euro a rebondi lorsque les États-Unis se sont dits prêts à soutenir la stabilité financière de l’Europe en augmentant leur
participation dans le financement du FMI. Selon la société mondiale de placement UBS Securities, l’indice S&P/TSX enregistrera
une hausse de plus de 10 % pour s’établir à 14 500 points en 2011, car les bénéfices devraient progresser et les valorisations
devraient rattraper leur retard. En novembre, les ventes d’automobiles aux États-Unis ont grimpé en flèche. Par rapport à il y a
un an, les ventes de GM ont augmenté de 11,4 % et celles de Ford, de 24,3 %. Pepsi achètera la société russe Wimm-Bill-Dann
Foods pour 5,4 G$, devenant ainsi la première entreprise du secteur des aliments et des boissons en Russie. Les ventes
mondiales de serveurs informatiques ont progressé de 13 %, ce qui révèle la solide demande des entreprises dans le domaine
des technologies de l’information et marque la plus forte croissance trimestrielle des revenus depuis 2000.
La concurrence s’intensifie dans les secteurs de la télévision et du cinéma, car Netflix a conclu un contrat de diffusion en flux de
films sur Internet, en exclusivité, peu après leur sortie en DVD. Groupon, un site Web d’achats groupés, a rejeté l’offre d’achat de
6 G$ de Google, ce qui aurait été la plus importante acquisition de son histoire. Le lancement imminent de la très attendue
librairie virtuelle Google Editions pourrait bouleverser le secteur du livre électronique. Elle permettra d’acheter des livres
électroniques auprès de détaillants en ligne, de les stocker dans un compte et de les lire sur n’importe quel appareil doté d’un
navigateur Internet. Astral Media s’apprête à lancer des applications permettant une diffusion en flux et offrant du contenu sur
demande pour 83 stations de radio sur des appareils mobiles. Pour la première fois aux États-Unis, les ventes de détail en ligne
du cyber lundi (le lundi suivant l’Action de Grâce) ont dépassé 1 G$ US pour une seule journée de magasinage en ligne,
affichant une hausse de 16 % par rapport à l’année dernière.
Nos recommandations
Surpondérer les actions malgré les turbulences à court terme
Titres à revenu fixe
.
Les taux des obligations gouvernementales ont augmenté récemment. Étrangement, cette
augmentation survient tout juste après que la Fed ait annoncé qu’elle procéderait à d’importants rachats d’obligations dans
le but de maintenir les taux bas.
Cette situation, qui est semblable à celle qui a suivi l’annonce de la première série de
mesures d’assouplissement quantitatif, est davantage fondée sur l’hypothèse que les taux finiront par augmenter. Dans
cette conjoncture, nous continuons de privilégier les obligations de sociétés.
Actions.
Les actions ont enregistré une progression remarquable depuis que les rumeurs d’une deuxième série de mesures
d’assouplissement quantitatif ont commencé à circuler à la fin de l’été. Malgré cette progression, les valorisations
demeurent raisonnables, compte tenu de la capacité des sociétés à dégager des bénéfices. À l’échelle mondiale, les
perspectives de croissance économique demeurent bonnes, étant donné que les économies développées semblent prendre
de la vigueur et que les pays en développement se soucient davantage de ralentir la croissance avant que l’inflation
devienne problématique. Cette conjoncture devrait favoriser les actions.
Stratégie de portefeuille.
Comme l’année civile tire à sa fin, la volatilité pourrait s’accentuer, les investisseurs envisageant de
réaliser des pertes fiscales et les volumes des opérations ayant tendance à tarir. Comme nous surpondérons les actions,
cette situation peut causer certaines turbulences à court terme, mais nous sommes convaincus que cette stratégie doit être
maintenue en 2011. En revanche, des occasions peuvent se présenter au chapitre de la sélection des titres.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text