5 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Téléchargez le pdf - » GROUPE CONSEIL DANCAUSE – stratégies ...

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
5 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Téléchargez le pdf - » GROUPE CONSEIL DANCAUSE – stratégies ...

Informations

Publié par
Nombre de lectures 125
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Extrait

info reseau-dec 2009:Miseenpage117/12/0908:29Page1
S o m m a i r e
Une reprise dont nous ne ressentons pas encore les effets dans les entreprises manufacturières
Finances publiques en mauvais état
La devise américaine va-t-elle continuer de baisser?
La Chine continue de faire parler d’elle
Quelques citations intéressantes
Notes de lecture
Saviez-vous que…
Nouvelles de lafirme
Décembre 2009 - Volume XV, numéro 4
Une reprise dont nous ne ressentons pasencore les effetsdans les entreprises manufacturières
Les Bourses montrent des signes de reprise importante, les gouvernements nous laissent croire que le « pire » est derrière nous, les analystes spécialisés en économie sont divisés en deux camps, les uns tentent de faire la preuve qu’il y a bel et bien reprise, les autres martèlent que les « vrais » problèmes de la haute finance n’ont pas été réglés et qu’il faut s’attendre au pire er (voir http://blogs.lexpress.fr/attali/ du 1décembre 2009).
La vérité, dans notre métier, nous la cherchons dans les entreprises lesquelles nous sommes en contact, et plus particulièrement avec celles lesquelles nous travaillons au quotidien (les manufacturières). Et bien, sur ce nous pouvons affirmer que la reprise n’est pas encore au rendez-vous.
Les grands donneurs d’ordres comme les Bombardier, les équipementiers qui vendent aux grandes industries, les grands projets d’investissement dans les sables bitumineux de l’Ouest cana-dien, Hydro-Québec et les autres producteurs d’énergie canadiens ont, depuis 2008, ralenti ou reporté leurs grands projets d’investissement, ce qui a créé un effet domino sur toutes les sociétés industrielles situées en amont. En effet, un très grand nombre de fournisseurs (fabricants d’équipements et sous-traitants de toutes sortes) n’ont actuellement presque rien dans leurs carnets de commandes. Plusieurs mises à pied ont été faites au cours de la der-nière année, et il faudra bientôt couper dans le personnel spécialisé et détenteur du savoir-faire « pointu » des entreprises.
avec avec plan,
Comme dans ce domaine le cycle de vente est long (plusieurs mois et parfois davantage), il y aura un grand décalage entre le moment où les projets reportés réapparaîtront sur le radar et celui où le travail de production en usine démarrera. Alors les entreprises traverseront, tout au moins pour la première moitié de l’année 2010, une période assez difficile qui se caractérisera par des pressions sur leur personnel (mises à pied temporaires) et sur leur fonds de roulement (financement des comptes clients, constitution des stocks de matières premières et des produits en cours). Souhaitons que les institutions financières sauront comprendre la situation et appuyer leurs bons clients en cette période critique qui risque de s’échelonner sur une bonne partie de l’année 2010.
www.dancause.net 
roupe@dancause.net
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text