Gérez Votre Colère Rapport Gratuit
13 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Gérez Votre Colère Rapport Gratuit

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
13 pages
Français

Description

De nombreux français ont du mal à gérer leur colère. Ils ont du mal soit à l’exprimer, soit à la contrôler. Et vous comment réagissez-vous lorsque vous vous sentez agréssé ? Etes-vous du genre à démarrer au quart de tour ou à extérioriser violemment ?
Si vous intériorisez votre colère, vous l’accumulez petit à petit en vous… ce qui génère du stress intérieur. Pire encore, un jour vous explosez sans vous contrôler, à n’importe quel moment et sur n’importe qui !
Tous les comportements extrêmes sont mauvais, que vous restiez passifs ou que vous explosiez. Mais ne vous méprenez pas, la colère est une émotion naturelle. D’ailleurs, elle est nécessaire à notre survie puisqu’elle nous permet de surmonter n’importe quelle situation. Cette émotion si particulière est vitale.
Cependant, si elle est mal gérée – intériorisation ou explosion -, elle peut devenir destructrice pour votre entourage, mais surtout pour vous.
Si vous rencontrez des difficultés pour gérer votre colère, si vous souhaitez venir à bout de ces situations extrèmes, alors découvrez aujourd’hui le guide « Gérez votre colère » :
http://www.abc-sante-forme.com/gerer-sa-colere/

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 novembre 2011
Nombre de lectures 347
Langue Français

Exrait

Gérez Votre Colère
Licence
L’auteur s’est efforcé d’être aussi précis et complet que possible lors de la création de cet ouvrage. Malgré ceci, il ne peut, en aucun cas, garantir ou représenter l’exactitude du contenu de cet ouvrage, du fait de l’évolution et de la mutation rapide et constante d’Internet. Bien que tout ait été fait afin de vérifier ces informations, l’auteur n’assume aucune responsabilité concernant des erreurs, des omissions, d’une interprétation ou d’une compréhension contraire du sujet développé. Toutes formes d’offenses éventuellement ressenties par des personnes, peuples ou organisations seraient purement involontaires. Dans les livres pratiques de conseils, comme dans toute autre chose, il n’est fait aucune garantie de revenu. Les lecteurs sont avertis et doivent faire appel à leur propre jugement à propos de leurs capacités personnelles à agir en conséquence. Ce livre n’est pas destiné à l’utilisation en tant que source légale en droits des affaires, en comptabilité ou en conseils financiers. Les lecteurs sont invités à faire appel à des services professionnels compétents en matière de législation, droit des affaires, comptabilité ou dans le domaine du conseil financier. Vous n'avez aucun droit de revente de ce rapport ! Si vous souhaitez gagner de l’argent avec ce livre, vous pouvez acquérir le droit de revente cliquez ici  ou en faire la promotion pour toucher des commissions d’affiliation, cliquez ici . Crédit photo – l’image servant pour les graphiques est de emospada
©2011 www.abc-Sante-Forme.com  2/66
Gérez Votre Colère
Sommaire
 Licence .  .................................................................................  2  Sommaire .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . ..  3  Introduction .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . ..  5 Partie 1 La colère...................................................................... 7  Les deux faces de la colère .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . ..  8 Que se passe-t-il lorsque nous sommes en colère  ?  ....................   10  Quelles sont les causes de votre colère  ?  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . .   12  Pourquoi mettez-vous en colère si rapidement  ?  ........................   14  Des réactions différentes à la colère suivant les personnes  ..........   16 Partie 2 Prendre des mesures immédiates...................................18  Être agacé, OUI, être en colère, NON  .. .  . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   20 Le combat, la fuite, une 3e solution   ? .  ......................................   22  Deux erreurs à évite r  .............................................................   23  Pensez à vous distraire  . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   25 Partie 3 Exprimer sa colère ......................................................28  Apprenez à exprimer votre colère .  . .  . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . ..   29 Partie 4 Garder son sang-froid...................................................32  Ne réagissez plus à vos colères  .. .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   34  Relaxez-vous .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  ..   36 Partie 5 Prévenir de sa colère....................................................38  Modifiez votre état desprit .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . .   40  Dites ce que vous avez sur le cœur  ..........................................   45 Partie 6 Modifier son mode de vie...............................................47  Gérez votre stress .   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  ..   49  Modifiez votre consommation de certaines substances  ................   52  Dormez suffisammen t.   . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   55  Prenez du bon temps .  ............................................................   59  Conclusion  .. .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . .   61  Ressources utiles  . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  . . . ..  . . . . . . . . . . . . . . . . . . .   62 
©2011 www.abc-Sante-Forme.com  3/66
Introduction
19 h 30, Nicolas arrive au restaurant. Il se rend à l’accueil pour demander si ses amis sont déjà arrivés. Le serveur lui dit que non, et il l’invite à prendre place.
19 h 40, il sort son téléphone portable de sa poche et commence à écrire un SMS à Sylvie pour lui demander dans combien de temps, elle et son fiancé pensent arriver.
19 h 45, il reçoit un SMS, c’est Sylvie : nous arrivons d’ici 10 minutes . En lisant le message, Nicolas commence à s’énerver doucement, « ils auraient pu me prévenir de leur retard », se dit-il.
20 h, ils ne sont toujours pas arrivés, Nicolas s’impatiente de plus en plus.
20 h 10, ils arrivent... enfin, comme si tout était normal, ce qui a le don d’énerver Nicolas.
Dans cet exemple, tellement courant, je ne vous raconterais pas si Nicolas est en colère contre ses amis, mais les circonstances laissent à le penser. La colère est une émotion humaine tout à fait normale. Tous les jours, nous devons faire face à des situations pouvant provoquer une montée de colère. La différence est dans la gestion de la colère qui n'est pas la même suivant les personnes. Dans notre exemple, Nicolas peut réagir de plusieurs manières : · À l’arrivée de ses amis, il peut crier pour exprimer toute la colère qu’il a accumulée depuis le début de son attente. Cette première solution risque de détériorer leur relation.
· Nicolas peut aussi tout simplement leur dire bonjour et leur demander la raison de leur retard, sans laisser transparaître sa colère.
· Une autre possibilité serait de laisser passer quelques minutes pour faire baisser la pression, puis de parler avec ses amis sur ce qui vient de se passer en leur disant notamment qu’ils auraient pu le prévenir de leur retard dès 19 h 30.
La dernière solution est certainement celle permettant d’éviter que la situation se répète, mais elle est la plus délicate à prendre. C’est justement tout l’objet de ce guide : vous aider à prendre les meilleures décisions en fonction des situations et des personnes en cause.
Commençons dès maintenant !
Partie 1
La colère
Les deux faces de la colère
On pourrait penser, en toute logique, que la colère est une mauvaise chose. De nombreuses personnes le pensent. En fait, c’est plus compliqué. La colère n’est ni bonne, ni mauvaise, au final, tout dépend de votre capacité à la gérer. La colère a donc 2 faces : · La colère constructrice. · La colère destructrice. Intéressons-nous à ces deux aspects.
LA COLÈRE CONSTRUCTRICE
La colère est une émotion souvent considérée comme négative, mais ce n'est pas la meilleure manière de la ressentir. La colère génère une énergie dont vous pouvez tirer profit. Il n’y a pas si longtemps, nos ancêtres étaient encore confrontés aux animaux sauvages et aux guerres tribales. Pour survivre dans ces conditions difficiles, la colère avait un rôle important. Le principe est simple : lorsqu’une personne se sent suffisamment menacée pour entrer dans un état de colère, de l’adrénaline est libérée dans son corps lui donnant la force nécessaire pour combattre l’agresseur. Cet exemple nous montre bien la nécessité et l’utilité de la colère. Si nos ancêtres avaient enfoui leur colère au plus profond d’eux même, nous ne serions peut-être plus là aujourd'hui. Au 21 e  siècle, les animaux sauvages ont été remplacés par des collègues bruyants, des enfants turbulents, etc. Notre survie n’est plus directement en jeu, mais les déclencheurs sont de plus en plus présents, c’est le danger… ne plus réussir à gérer sa colère stimulée de toute part.
Pour votre santé et celle des autres, il est important de ne pas se faire piéger par la colère destructrice. Au contraire, votre colère doit vous être utile. Nous avons dit que la colère pouvait vous donner de l’énergie à revendre, dans ce cas, vous pouvez l’utiliser à bon escient : · Faire de l’exercice (marche, course à pied, vélo). · Aller en forêt pour promener votre chien. · Faire le grand ménage dans votre maison et laver la voiture si nécessaire. Videz votre trop plein d’énergie grâce à ce type d’activités est une alternative saine. De toute manière, vous devrez le faire, donc autant en profiter, puisque vous allez pouvoir vous détendre par la même occasion. Effectivement, les distractions vous aideront à éliminer votre colère et le calme retrouvé vous permettra de prendre du recul sur la situation pour mieux l’analyser. Les avantages d’une colère constructrice sont nombreux, au contraire d’une colère destructrice.
LA COLÈRE DESTRUCTRICE
La colère, si elle est mal contrôlée, peut être destructrice. On utilise ce terme, car elle est souvent : · Exprimée au mauvais moment, la plupart du temps trop tard. · Dirigée vers une personne qui n’est pas celle qui l’a provoquée. Dans certaines situations, la colère est dirigée contre soi-même. Dans tous les cas, elle a toujours des répercussions néfastes sur soi et son entourage. L’objectif de ce guide sera de vous aider à passer d’une colère destructrice à une colère constructrice.
Que se passe-t-il lorsque nous sommes en colère ?
Une étude réalisée par des scientifiques de l’université de Valence met en évidence les modifications corporelles et cérébrales produites lorsque nous nous mettons en colère. Voici les principaux changements : · Le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent.  · La production de testostérone et de cortisol (hormone du stress) diminue. · L’hémisphère gauche du cerveau est plus stimulé. Les études liées à l’activité cérébrale sont les plus intéressantes. Pour faire simple : · La région frontale gauche du cerveau est impliquée dans des émotions positives, liées à la proximité. · La région frontale droite du cerveau est impliquée dans des émotions négatives, elle est associée aux émotions provoquant le retrait. Par exemple, le bonheur qui est une émotion positive nous rapproche des personnes. Au contraire, la peur ou la tristesse nous éloigne des gens. Cependant, pour la colère, c’est un cas particulier comme l’explique l’auteur principal de l’étude Neus Herrero :
« Le cas de la colère est unique, car elle est vécue comme négative, mais, souvent, elle évoque une motivation de proximité. »
Il conclut en disant que :
« Normalement, lorsque nous nous mettons en colère, nous montrons une tendance naturelle à se rapprocher de ce qui nous met en colère pour essayer de l’éliminer. »
La colère est une émotion complexe. Heureusement, il existe des méthodes efficaces pour apprendre à la gérer. Vous les découvrirez dans la suite de ce guide.
Quelles sont les causes de votre colère ?
Les raisons peuvent être multiples. Dans tous les cas, il est important de prendre le temps d’identifier les racines de votre colère. C’est la seule manière de pouvoir ensuite y faire face. Dans ce chapitre, je vais récapituler les différentes causes pouvant vous mettre en colère.
LES CAUSES INTERNES DE VOTRE COLÈRE
Pour certaines personnes, un simple détail peut faire basculer la situation. Parfois, l’environnement n’est même pas la cause de leur colère. En général, cela arrive si : · Vous êtes sensible. Les personnes à fleurs de peau ont tendance à s’irriter très facilement. C'est vrai, même pour une remarque anodine parce qu’elles la perçoivent comme une attaque. · Votre seuil de tolérance à la frustration est faible. Certains jours, notre frustration est grande et nous percevons les événements extérieurs comme des menaces pour notre personne. · Vous avez des attentes déraisonnables. La vie n’est pas toujours faite comme nous aimerions qu’elle le soit. Cette différence peut entraîner de la frustration, de la colère, et finir par une dépression.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents