Opinion Way - L’Observatoire de la Santé, la perte d

Opinion Way - L’Observatoire de la Santé, la perte d'autonomie

-

Documents
12 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L’Observatoire de la Santé Le Figaro – Weber Shandwick La perte d’autonomie Date : 16 avril 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « L’Observatoire de la Santé Le Figaro – Weber Shandwick », sondage OpinionWay et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé. Méthodologie et échantillon Mode de Omnibus online sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview) recueil Echantillon Echantillon national représentatif (France métropolitaine) de 1 010 individus de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de région de résidence et catégorie d’agglomération, selon les données INSEE du recensement actualisé. Zone France métropolitaine géographique Période 10 et 11 avril 2013 d’enquête  OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent-être lus en tenant compte des marges d’incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.  OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de norme ISO 20252.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 22 avril 2013
Nombre de visites sur la page 105
Langue Français
Signaler un problème

L’Observatoire de la Santé
Le Figaro – Weber Shandwick
La perte d’autonomie
Date : 16 avril 2013
OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00
Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète
suivante : « L’Observatoire de la Santé Le Figaro – Weber Shandwick », sondage
OpinionWay et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.Méthodologie et échantillon
Mode de Omnibus online sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview)
recueil
Echantillon Echantillon national représentatif (France métropolitaine) de 1 010 individus de
18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe,
d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de région de résidence et catégorie d’agglomération,
selon les données INSEE du recensement actualisé.
Zone France métropolitaine
géographique
Période 10 et 11 avril 2013
d’enquête
 OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent-être lus en tenant compte des
marges d’incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.
 OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de norme ISO 20252.
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 2RésultatsLa moitié des français ont déjà aidé un proche en perte d’autonomie
“Q : Vous êtes-vous déjà occupé d’une personne en perte d’autonomie dans votre entourage
(famille ou conjoint) en raison d’une maladie, d’un handicap ou d’un âge avancé ?
1 010 individus
49% des français déclarent
s’être déjà occupés d’un proche
en perte d’autonomie
Oui, Oui, de temps
Non, jamaisrégulièrement en temps Rarement
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 4Structures des aidants vs. non-aidants
Aidants Non-aidants
Base : 493 Base : 515
Sexe Hommes 46% 49%
54% 51%Femmes
Age 9% 13%18-24 ans
25-34 ans 11% 20%
21% 34%35-49 ans
28% 21%50-64 ans
65 ans et plus 31% 12%
51 ans 43 ansAge moyen
Catégorie 25% 32%CSP+
socioprofessionnelle CSP- 27% 36%
48% 32%Inactifs
Régions Région Parisienne 20% 18%
Nord Ouest 21% 24%
Nord Est 21% 25%
Sud Ouest 12% 10%
Sud Est 26% 23%
Catégories Moins de 2 000 hab. 21% 24%
d’agglomérations 2 000 à moins de 20 000 hab. 17% 18%
20 000 à moins de 100 000 hab. 14% 13%
Plus de 100 000 hab. 30% 30%
Agglomération parisienne 18% 15%
Situation familiale Célibataires 32% 37%
Mariés 68% 63%
Avec enfants 36% 42%
Sans enfants 64% 58%
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 5Ecart significativement supérieur à un niveau de
confiance de 95% par rapport à l’autre sous-cible.1/3 des aidants soutenus par des professionnels
Aidants
“Q : Vous êtes-vous fait aider par ?
(En assisté)
493 individus qui ont déjà aidé un proche en perte d’autonomie
Au moins une aide reçue
D'autres membres de la famille
Un/des aidant(s) professionnel(s)
(aides à domicile, auxiliaires de vie, aides-soignantes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes,
infirmières, travailleurs sociaux etc.)
Un établissement spécialisé adapté aux besoins de votre proche
Un centre d'information et/ou d'aide aux aidants familiaux
Sous-total :
Placement de la personne : 20%Une famille d'accueil temporaire
Autre
Personne en particulier
Nombre moyen d’aides reçues : 1,3
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 6Une aide professionnelle envisagée par 1 personne sur 2
Non-aidants
“Q : Si vous étiez amené à vous occuper d’une personne en perte d’autonomie
dans votre entourage familial, vous préféreriez : (En assisté)
515 individus qui n’ont jamais aidé un proche en perte d’autonomie
Au moins une aide envisagée
Avoir recours à un/des aidant(s) professionnel(s)
(aides à domicile, auxiliaires de vie, aides-soignantes, kinésithérapeutes,
ergothérapeutes, infirmières, travailleurs sociaux etc.)
La placer dans un établissement spécialisé à plein temps
Solliciter des membres de votre famille pour vous relayer à son domicile
Contacter un centre d'information et/ou d'aide aux aidants familiaux
En prendre soin seul à son domicile ou au vôtre
Sous-total :
La placer dans une famille d'accueil temporaire ou de longue durée Placement de la personne : 23%
Ne sait pas
Nombre moyen d’aides envisagées : 1,5Non réponse
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 7On envisage une aide professionnelle mais dans la réalité la
èrefamille est en 1 ligne
Comparatif entre aides reçues et envisagées
“Q : Vous êtes-vous fait aider par ? “Q : Si vous étiez amené à vous occuper d’une personne en perte
d’autonomie dans votre entourage familial, vous préféreriez :
Aidants Non-aidants
n=493 n=515
La réalité Vs. Les projections
Au moins une aide citée
D'autres membres de la famille
Un/des aidant(s) professionnel(s)
(aides à domicile, auxiliaires de vie, aides-soignantes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes,.)
Un établissement spécialisé adapté aux besoins de votre proche
Un centre d'information et/ou d'aide aux aidants familiaux
Une famille d'accueil temporaire
Autre Non proposé
Personne en particulier/En prendre soin seul
Ne sait pas Non proposé
Non réponse
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 8Ecart significativement supérieur à un niveau de
confiance de 95% par rapport à l’autre sous-cible.Les maladies affectant le cerveau et le comportement sont
celles jugées les plus difficiles pour l’entourage
Principales maladies responsables de la perte d’autonomie
“Q : Selon vous, quelles sont les maladies ayant une incidence sur l’autonomie des seniors les plus
difficiles à gérer sur le plan moral et physique pour l’entourage familial ?
Merci de cocher 3 réponses uniquement. (En assisté)
1 010 individus
Les maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson...)
Les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC)
Le cancer
La dépression
Les maladies du squelette et des articulations
(ostéoporose, arthrose etc.)
Une fracture du col du fémur
La dénutrition
Autre
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 9Forte utilité perçue d’un soutien aux aidants familiaux
“Q : Selon vous, est-il utile que l’aidant familial bénéficie d’un soutien pour assumer au mieux ses
nouvelles responsabilités ? (En assisté)
Une personne est considérée comme aidant familial lorsqu'elle s'occupe d'une personne dépendante,
handicapée ou malade membre de sa famille au sens large.
1 010 individus
Oui, d’un soutien sous forme de conseil auprès d’un réseau
Au moins und’entraide, d’une association, ou d’une structure publique
de ces
soutiens
Oui, d’un soutien sous forme d’une formation
utiles : 90%d’une vingtaine d’heures
Nombre moyen de Oui : 1,1
Non, il n’est pas nécessaire d’avoir une aide,
cela s’apprend « sur le tas »
“opinionway L’Observatoire Santé Le Figaro Weber Shandwick – Vague 2 – Avril 2013 10