8. FEMMES ENCEINTES ET BÉBÉS
3 pages
Français

8. FEMMES ENCEINTES ET BÉBÉS

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

8. FEMMES ENCEINTES ET BÉBÉS

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 176
Langue Français

Exrait

8.FEMMES ENCEINTES ET BÉBÉS LE SUIVI DES FEMMES ENCEINTES Le meilleur traitement de la femme enceinte est de pouvoir la soigner avant la grossesse. On pourra ainsi supprimer tranquillement sa parascoliose, rééquilibrer lensemble de son corps et permettre à la future gestation de se dérouler le mieux possible. Si cela a été fait, le suivi de la femme enceinte en sera considérablement simplifié : il ny aura plus quà soccuper de son bébé, ou presque Cet accompagnement pourra débuter vers trois mois de grossesse. Au début de chaque séance on commencera donc par vérifier sil existe ou non un strain postérieur gauche (signe dun blocage de la Torsion Physiologique). Si un tel blocage existe, il sera facile de constater que le ventre de la femme est alors dévié vers le bas et la droite, ce qui peut provoquer divers troubles : douleurs vertébrales, contractions Mais, plus que tout, cela installe le fœtus dans une position inconfortable dont on pourra constater les conséquences néfastes dès la naissance (problèmes crâniens, parascoliose, etc.). Si lon constate un tel blocage, il suffira de libérer le strain par une approche fluidique lente au cours de laquelle on verra progressivement le ventre de la femme reprendre une forme harmonieuse, sans y avoir encore touché. On contrôlera ensuite la liberté de lensemble des parties du crâne. Puis viendra le moment le plus intéressant de la séance : lharmonisation du bébé dans le ventre de sa maman. Cest une approche simple, basée sur le principe Fonctionnel, et que la femme pourra même reproduire chez elle1. Un tel suivi est très agréable à la fois pour la maman, pour le bébé et pour lostéopathe. Cest un traitement facile, reposant. De plus il donne dexcellents résultats. En effet la grande majorité des bébés ainsi accompagnés ne présentera aucune lésion ostéopathique à la naissance (ni après). Ce seront des enfants calmes, équilibrés et rarement malades. Que demander de mieux ? LE TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE DES BÉBÉS2Le traitement crânien des bébés est éminemment fluidique: outre des strains postérieurs gauches, avec parfois une déformation associée (plagiocéphalie), on peut trouver des strains antérieurs hauts (frontal vers le haut) ou bas (frontal vers le bas), des strains postérieurs hauts ou bas (occiput vers le haut ou vers le bas) et toutes sortes de déformations qui réagissent très favorablement à une approche fluidique. Il conviendra également de vérifier : -La base du crâne (fréquemment bloquée en cas de régurgitations), -La motilité intestinale (fréquemment bloquée en cas de coliques du nourrisson), -La hauteur des iliaques (à la recherche dune éventuelle parascoliose).
1Cette approche a été décrite en détails dans mon livre précédent (op. cit., p. 46 à 49). 2Idem, p. 45 à 55.  49
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents