Analyse d un dispositif de formation à l acquisition des savoirs de base : le cas de la lecture chez les salariés du secteur de la propreté, Analysis of a training device for the acquisition of basic knowledge : the case of reading among employees in the hygiene sector
251 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Analyse d'un dispositif de formation à l'acquisition des savoirs de base : le cas de la lecture chez les salariés du secteur de la propreté, Analysis of a training device for the acquisition of basic knowledge : the case of reading among employees in the hygiene sector

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
251 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Jean-Michel Boucheix, Paul Olry
Thèse soutenue le 15 novembre 2010: Dijon
L’illettrisme est passé en France de 6% des jeunes accueillis au service militaire en 1900 à plus de 9% en 2004. Différents dispositifs sont mis en place en faveur des salariés d’entreprise. Celui du secteur de la Propreté vise la « maîtrise des écrits professionnels ». Au sein de ce dispositif, qui permet de renforcer les savoirs de base des salariés, l’acquisition ou l’accroissement des capacités de lecture constitue le point commun de toutes les actions de formation examinées. Le dispositif d’accompagnement des formateurs met en évidence une professionnalisation des formateurs liée à l’obligation de formaliser des pratiques, aux réunions de confrontation des pratiques mises en place par l’OPCA et aux échanges documentaires entre les formateurs. L’analyse des pratiques des formateurs permet de dégager différentes stratégies pédagogiques dont la mesure des effets, avec le test ECCLA, montre que les progrès sont plus liés au niveau de départ, à la langue d’origine qu’aux différences entre les supports utilisés. Ces supports sont orientés soit vers l’activité professionnelle, soit vers l’activité quotidienne des personnes.
-Illetrisme
-Situations de travail
-Mesure des effets
-Stratégie pédagogique
-Formation
Illiteracy for young people accommodated in military service has increased from 6% to over 9% between 1900 and 2004 Various devices are in place for company employees. The hygiene sector aims at master of professional writing. Within this device, which helps strengthen the basic knowledge of employees, acquisition or expansion of literacy is the common point of all training activities examined OU studied. The support device for trainers highlights a high professionalism of trainers linked to the obligation to formalize practices, confrontational meetings of practices implemented by the OPCA and document exchange among trainers. The analysis of the trainers’pratices can identify different instructional strategies in which the measure of the effect with the test Eccla shows that progress is more related to the starting level, language of origin and differences between the media used. These materials are geared either towards the profession, or towards the daily activity of people.
Source: http://www.theses.fr/2010DIJOL011/document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 25
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Extrait

Université de Bourgogne
LISIT
Langues, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires

Thèse de Doctorat en Sciences de l’éducation


Présenté par : Gilles DELAHAYE












Analyse d’un dispositif de formation à l’acquisition des savoirs de base
Le cas de la lecture chez les salariés du secteur de la Propreté















Jury :
Jean Michel Boucheix Directeur de thèse
Paul Olry ENESAD co-Directeur

Pierre Pastré Conservatoire des arts et métiers (rapporteur – président)
Hervé Adami Université de Nancy 2 (rapporteur)
Véronique Leclercq Université de Lille 1 (examinateur)

Daniel Lustin Directeur du cabinet Récif (entreprise d’accueil)




- Soutenue le 15 novembre 2010 –
G DELAHAYE -06/12/2010- -0- SOMMAIRE
Remerciements ..............................................................................................................3
Préambule......................................................................................................................4
Résumé ...........................................................................................................................6
Une approche faisant appel à plusieurs champs conceptuels …....................................................... 7
……S’appuyant sur deux piliers....................................................................................................... 8
Ecrire pour rendre compte ................................................................................................................ 9
I L’illettrisme en France dans le monde du travail .................................................11
1.1. La prise en compte de la question de l’illettrisme par les entreprises ................................ 11
1.1.1. Le contexte « entreprise » génère des approches particulières ................................... 11
1.1.2. Différents dispositifs et actions de formation sont mis en place mais avec quelle
efficacité ? ................................................................................................................... 22
1.1.3. Caractériser les impacts des prescriptions sur les pratiques des formateurs............... 24
1.2. La prise en compte de la question de l’illettrisme par les formateurs ................................ 27
1.2.1. Compétences, Capacités, Situations professionnelles ................................................ 27
1.2.2. Compétences clés, Savoirs de base, Outils intellectuels de base : Mots valises et
concepts vaguement précis pour parler du contenu des formations............................ 31
1.2.3. Caractériser l’illettrisme : une préoccupation descriptive …qui met en avant
différentes catégorisations........................................................................................... 33
1.2.4. Peu de recherches documentées et diffusées sur l’apprentissage des savoirs de base,
dont la lecture, concernent les publics adultes salariés ............................................... 35
1.2.5. Critique de ces approches. .......................................................................................... 46
1.2.6. Définir la stratégie pédagogique des formateurs pour en mesurer les effets .............. 47
1.3. La maîtrise de la lecture comme indicateur d’efficacité des formations de lutte contre
l’illettrisme en entreprise. ....................................................................................................... 54
1.3.1. Un processus en cours de décodage............................................................................ 54
1.3.2. Les processus en œuvre dans la lecture ...................................................................... 55
1.3.3. La lecture : une activité mentale à double sens........................................................... 55
1.3.4. Le processus de la lecture : Un processus à trois niveaux .......................................... 55
1.3.5. Les évolutions du schéma à stades.............................................................................. 63
1.3.6. Outils d’évaluation et de positionnement ................................................................... 65
II Problématique :70
2.1. Des savoirs de base à la Lecture : Evolution d’une problématique .................................... 70
2.1.1. Problématique ............................................................................................................. 72
2.1.2. Des hypothèses comme outil d’exploration du réel.................................................... 73
2.2. Méthodologie générale : ..................................................................................................... 74
2.3. Quelles méthodologies pour une recherche expérimentale de terrain : .............................. 76
2.4. Arrêter un certain nombre de définitions............................................................................ 77
III Le dispositif et les formateurs :91
3.1. Le contexte :........................................................................................................................ 91
3.1.1. Origine de la démarche :............................................................................................. 91
3.1.2. Historique du projet. ................................................................................................... 95
3.1.3. Démarche globale du dispositif de formation aux écrits professionnels: ................... 95
3.1.4. Conséquences pratiques pour l’action dans l’entreprise............................................. 96
3.1.5. Mise en place d’un réseau d’organismes qualifiés et suivis ....................................... 97
3.2. Remarques concernant l’ingénierie du dispositif de formation .......................................... 97
3.2.1. Demande et besoin de formation ................................................................................ 97
3.2.2. Division du travail au sein des organismes de formation ........................................... 98
3.2.3. La formation des formateurs....................................................................................... 99
3.2.4. Remarques sur les regroupements. ........................................................................... 100
3.3. Les résultats obtenus par le dispositif :............................................................................. 101
G DELAHAYE -06/12/2010- -1- 3.3.1. Remarques concernant les résultats CPNE............................................................... 101
3.3.2. Accord d’octobre 2004 ............................................................................................. 102
3.3.3. Emergence des CQP ................................................................................................. 102
3.3.4. Mise à disposition d’un outil spécifique de positionnement : l’enquête du CRAPEL
103
3.4. Les différents acteurs et leurs enjeux................................................................................ 103
3.4.1. Identifications des acteurs du dispositif :.................................................................. 103
3.4.2. Repérage des acteurs et de leurs enjeux réciproques................................................ 107
3.4.3. Les formateurs : des professionnels, mais de quoi. .................................................. 109
3.5. Une professionnalisation acquise par l’expérience formalisée......................................... 125
3.5.1. De l’utilité de la formation de formateurs................................................................. 125
3.5.2. Les objectifs de formation indice de professionnalisation........................................ 128
3.5.3. Professionnalisation par la formalisation et l’utilisation des documents produits:... 128
3.5.4. La définition de la stratégie et de la tactique de formation....................................... 145
3.5.5. Quatre stratégies pour traiter le problème des écrits professionnels......................... 152
3.6. Des stratégies différenciées mais pour quelle efficacité sur les processus cognitifs des
stagiaires ?............................................................................................................................. 154
IV Evaluer les progrès réalisés par les stagiaires : ................................................157
4.1. ECCLA (Evaluation diagnostic des Capacités Cognitives du Lecteur Adulte)................ 157
4.1.1. ECCLA comprend trois types d’épreuves ….. ......................................................... 157
4.1.2. ………..Et comporte 16 épreuves............................................................................. 158
4.1.3. Limites constatées à l’utilisation d’ECCLA .....................................................

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents