Avoir un emploi rend la pauvreté plus difficile à vivre
4 pages
Français

Avoir un emploi rend la pauvreté plus difficile à vivre

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ISSN 0295-9976 N° 202 – avril 2007
Avoir un emploi rend la pauvreté
plus difficile à vivre
Marie-Odile Simon, Christine Olm, Élodie Alberola
Pauvreté objective La pauvreté monétaire
et pauvreté ressentie concerne surtout les emplois précaires
La pauvreté est une notion familière et Une première définition de la pauvreté
pourtant difficile à définir précisément. objective est celle de la pauvreté moné-
Si l’on s’accorde à considérer que la taire. Elle conduit à considérer comme
grande pauvreté fait référence à un pauvres les ménages dont le niveau de
dénuement extrême, il est plus difficile vie est inférieur au seuil de pauvreté. Ce
de cerner la frontière entre pauvreté et seuil est fixé ici à 60% du revenu
précarité, ce qui peut entraîner des diffé- médian, lequel partage une population
rences de ressenti de la pauvreté. Des en deux: la moitié dispose d’un revenu
personnes peuvent se sentir pauvres supérieur à ce seuil, l’autre moitié d’un
alors même que leurs revenus et leurs revenu inférieur. Le seuil de pauvreté des
conditions de vie ne les classent pas ménages dans lesquels au moins une
dans cette catégorie. À l’inverse, des personne travaille est plus élevé:
individus en situation objective de pau- 692 euros, contre 670 pour l’ensemble
vreté au regard de leurs ressources et de de la population. Malgré cela, ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 131
Langue Français

Exrait

ISSN 0295-9976 N° 202 – avril 2007 Avoir un emploi rend la pauvreté plus difficile à vivre Marie-Odile Simon, Christine Olm, Élodie Alberola Pauvreté objective La pauvreté monétaire et pauvreté ressentie concerne surtout les emplois précaires La pauvreté est une notion familière et Une première définition de la pauvreté pourtant difficile à définir précisément. objective est celle de la pauvreté moné- Si l’on s’accorde à considérer que la taire. Elle conduit à considérer comme grande pauvreté fait référence à un pauvres les ménages dont le niveau de dénuement extrême, il est plus difficile vie est inférieur au seuil de pauvreté. Ce de cerner la frontière entre pauvreté et seuil est fixé ici à 60% du revenu précarité, ce qui peut entraîner des diffé- médian, lequel partage une population rences de ressenti de la pauvreté. Des en deux: la moitié dispose d’un revenu personnes peuvent se sentir pauvres supérieur à ce seuil, l’autre moitié d’un alors même que leurs revenus et leurs revenu inférieur. Le seuil de pauvreté des conditions de vie ne les classent pas ménages dans lesquels au moins une dans cette catégorie. À l’inverse, des personne travaille est plus élevé: individus en situation objective de pau- 692 euros, contre 670 pour l’ensemble vreté au regard de leurs ressources et de de la population. Malgré cela, les leurs conditions de vie n’ont pas le sen- ménages qui travaillent sont moins sou- timent de faire partie des pauvres. vent en dessous du seuil: 14% contre Les ménages qui travaillent ressentent plus durement la pauvreté Part de ménages qui estiment que financièrement ils y arrivent difficilement ou qu’ils ne peuvent y arriver sans faire de dettes Guide de lecture: Parmi les80 Ménages qui travaillent Ensemble des ménages ménages qui travaillent et qui sont à 7370 la fois en situation de pauvreté 66 monétaire et par conditions de vie, 60 73% s’estiment en difficultés financières. C’est le cas de 66% de50 4948 l’ensemble des ménages en situation 40 de double pauvreté. 30 2220 20 10 66 0 Pauvrété Pauvreté Pauvreté Aucune forme monétaire et par conditions monétaire de pauvreté par conditions de vie de vie uniquement uniquement Source: CRÉDOC, INSEE. Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie 19% parmi l’ensemble de la population. vement, que ce soit avec la définition de Inversement, la pauvreté objective induit Tous les ménages qui travaillent ne sont la pauvreté monétaire ou avec celle par plus systématiquement un sentiment de pas égaux face à la pauvreté monétaire: conditions de vie. Dans l’ensemble de la pauvreté parmi les ménages en emploi en particulier, les familles monoparen- population, le décalage est moins impor- que parmi les autres: 14% de ménages tales, même avec un CDI à temps plein, tant : seulement le quart se perçoit ayant un emploi ne se perçoivent pas en les familles nombreuses mais aussi les pauvre, sans l’être objectivement. difficultés financières alors qu’ils sont couples avec un seul adulte qui travaille sont nombreux à avoir des revenus infé- rieurs au seuil. À l’inverse, les couples ayant deux CDI à temps plein sont la plu- Qui sont les travailleurs pauvres? part du temps épargnés par la pauvreté. Une typologie a été réalisée à partir de tous les ménages considérés comme pauvres selon au moins une des approches monétaires ou par conditions de vie. Elle permet d’isoler cinq groupes deLa pauvreté pauvreté. par conditions de vie est moins Les familles d’ouvriers ou d’employés (41% des ménages pauvres), faiblement diplô-liée à la précarité de l’emploi més: elles perçoivent un seul salaire correspondant généralement à un CDI à temps plein. Leur rémunération est insuffisante pour assurer un niveau de vie décent au ménage, qui compte couram- Une deuxième définition de la pauvreté ment plus de deux enfants. objective est la pauvreté par conditions Homme de 46 ans, en France depuis 15 ans, gardien de parking en région parisienne, au SMIC, de vie. Elle concerne les ménages dont en CDI depuis 9 ans. Sa femme élève les 5 enfants du couple. Ils vivent dans un deux pièces les ressources contraignent l’accès à déclaré insalubre. «Pour moi, être pauvre, c’est ne pas avoir le minimum pour se loger et manger. certains biens: ils ne peuvent pas partir C’est notre cas, non?». Depuis que leur logement a été interdit à la location, il ne paie plus de une semaine en vacances ou s’acheter loyer. Ils vont régulièrement à la banque alimentaire. Il est très pessimiste pour l’avenir, mais estime des vêtements neufs, de la viande ou du avoir des droits du fait qu’il travaille «je serais à la charge de la société, encore, je veux bien. On poisson tous les deux jours, offrir des ne peut pas traiter comme ça des gens qui travaillent. J’ai honte devant mes enfants. Je voudrais cadeaux au moins une fois par an; ils leur dire qu’il faut travailler pour avoir ce qu’on veut, mais ce serait un mensonge. Alors, je ne leur ont un logement sans salle de bains, mal parle jamais d’avenir.» chauffé, trop humide, pas de télévision Les familles monoparentales ou les isolés (17% des ménages pauvres) sont le plus ni de voiture… Ils n’arrivent pas toujours souvent âgés de 35-49 ans et sont faiblement diplômés. Le seul adulte du ménage occupe un à faire face aux échéances; ils sont en emploi précaire, qui procure de très faibles revenus. Les ménages de ce groupe cumulent en géné- découvert au moins une fois par mois, et ral les deux formes de pauvreté. ont des retards de paiement du loyer… Femme de 37 ans, quatre filles à charge qu’elle élève seule depuis le départ de son mari il y a Cette forme de pauvreté est, comme la 5 ans. Elle a quitté l’école en fin de troisième. Elle est caissière à temps partiel et gagne 700 euros pauvreté monétaire, à la fois moins répan- par mois. Elle vit dans un logement insalubre, est en attente d’un nouveau logement. Elle aimerait due et moins intense parmi les ménages travailler plus mais ce n’est pas possible pour l’instant dans le supermarché où elle travaille et ses qui ont au moins un emploi: seulement horaires sont trop éclatés pour qu’elle exerce un autre emploi parallèlement. «Non, je ne suis pas 12% ont des conditions de vie insatisfai- pauvre, on ne peut pas dire ça. Il y a toujours des difficultés, il faut apprendre à être courageux, santes contre 16% de l’ensemble de la sinon on ne fait rien dans la vie. Ce que je ne comprends pas, c’est que je veux bien travailler plus. population. Les premiers ont des Ce n’est pas juste. Après, on va dire que je suis assistée si je demande des aides. Mais je ne peux contraintes budgétaires et des retards de pas m’en sortir en travaillant si peu.» paiement plus fréquents que la population Les indépendants en difficulté (14%) sont âgés, vivent souvent en couple depuis le départ générale, mais se restreignent moins sur des enfants. Fréquemment exploitants agricoles, ils sont propriétaires de leur logement. Ils ont des la consommation et l’équipement et ont conditions de vie correctes mêmes si leurs revenus sont en dessous du seuil de pauvreté. moins de difficultés de logement. Homme de 59 ans en couple, sans enfants à charge. Il a commencé à travailler comme employé La pauvreté par conditions de vie est agricole non déclaré puis a été embauché dans une laiterie, qui a fait faillite dans les années moins sensible aux types d’emploi 1980. Après une période de chômage, il a repris avec son épouse une épicerie de village dont occupé que la pauvreté monétaire. Les l’activité ne cesse de décliner ces dernières années. Depuis 5 ans, le couple touche 80 euros de personnes sans conjoint ayant un RMI en complément. emploi précaire sont très exposées, les Le couple se considère pauvre, d’autant qu’il «n’a même pas l’espoir de toucher une retraite couples ayant au moins un CDI sont plus décente» alors qu’ils travaillent tous les jours de la semaine et ne prennent jamais de vacances. Ils épargnés. Les autres ménages ont des se nourrissent sur les invendus et utilisent le véhicule du magasin pour se déplacer. Ils ne sont pas taux de pauvreté proches. propriétaires de leur logement. La pauvreté par conditions de vie est Les jeunes assez diplômés (22%) sont le plus souvent âgés de moins de 30 ans et sont plutôt généralement due à un événement au début de leur vie professionnelle. Leur niveau de diplôme leur permet d’accéder à des emplois récent: une baisse du niveau de vie au de cadre intermédiaire, le plus souvent encore avec un contrat précaire. Ils ont un niveau de vie cours des douze derniers mois l’ex- qu’ils estiment en voie d’amélioration, et souffrent surtout d’une pauvreté par conditions de vie. plique plus que la situation actuelle. Femme de 26 ans, célibataire, en thèse de sociologie depuis 2 ans. Elle n’a pas obtenu d’alloca- tion de thèse. Elle travaille trois matinées par semaine sur un marché. Elle gagne 550 euros par mois. Elle est hébergée chez des amis ou de la famille à tour de rôle. «J’ai choisi cette situation. J’aiLe travail accroît plus de satisfaction à continuer ma thèse même si je suis en difficulté pendant plusieurs années qu’àle sentiment de pauvreté faire un boulot qui ne me plaît pas.» Si la pauvreté est objectivement moins affirmée pour les ménages ayant un Les cadres ayant des contraintes budgétaires (6 %) sont âgés de moins de 30 ans ou de emploi, elle est pourtant ressentie plus plus de 50 ans. Que ce soit parce qu’ils n’ont pas encore trouvé d’emploi stable ou parce qu’ils l’ont perdu, ils occupent des emplois précaires. Face à un avenir incertain, ils s’imposent desdurement. Ainsi, le tiers des ménages contraintes budgétaires qui pèsent sur leurs conditions de vie.qui ont un emploi et qui estiment ne pas «y arriver» ne sont pas pauvres objecti- Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie Entre espoir et résignation: ce groupe•La pauvreté monétaire plus inégalitaire n’a pas connu la stabilité de l’emploi, et que la pauvreté par conditions de vie enchaîne les temps partiels et les contrats (%) aidés. Le jeune en voie d’insertion consti- Personnes sans conjoint tue l’archétype de cette catégorie quiPauvreté 40 Pauvreté monétairepar conditions de vie considère l’emploi comme un tremplin 38 possible vers l’autonomie. Le sentiment 35 33 de pauvreté est ici atténué par le soutienGuide de lecture: 30 familial et la perspective d’un avenirParmi les personnes sansCouples 28 meilleur. Les personnes plus âgées, enconjoint avec un emploi 25 précaire 38% sont pauvres responsabilité d’une famille, mettent 22 22 20 monétairement; 28% sont davantage l’accent sur la dureté de leur pauvres par conditions de vie.17 quotidien et sur leur désarroi face à l’im- 15 1514 possibilité d’intégrer le marché de l’emploi 12 10 10 en dépit de leurs efforts. 65 54 Mademoiselle F. a 27 ans, elle a quitté le 2 système scolaire en fin de troisième et est0 Autre forme En CDI 1 seul actif 1 seul actif, 2 actifs, 1 CDI 2 CDI d'emploi à temps plein autre forme 1 CDI pas de CDI à temps plein, à temps plein actuellement en contrat aidé pour 6 mois qu'un CDI d'emploi à temps plein à temps plein 1 autre comme agent de service hospitalier. C’est à temps plein qu'un CDI forme d'emploi à temps plein son premier emploi et elle ne sait pas du Source: CRÉDOC, INSEE. tout ce qu’elle pourra faire ensuite. Elle touche 900 euros par mois, vit chez ses objectivement pauvres, contre 18% influencent le ressenti: ceux qui esti- parents avec ses deux frères et sa sœur. parmi l’ensemble de la population. ment avoir connu une baisse du niveau Elle est à la fois consciente que sa famille L’exercice d’un emploi entraîne ainsi de de vie au cours des 12 derniers mois ou lui évite de vivre «une catastrophe» et se fortes attentes sur le niveau de vie. Si ces encore ceux qui ont connu des pro- sent honteuse de vivre encore chez ses attentes sont déçues, les difficultés du blèmes de santé. Les caractéristiques parents. Afin de se rendre utile, elle paie quotidien sont encore plus mal vécues socio-démographiques interviennent quelques factures, fait parfois les courses que lorsque le ménage n’a pas d’emploi. dans une moindre mesure: les jeunes et aide sa mère pour le ménage. ainsi que les diplômés ont tendance à La privation la plus difficile à supporter est avoir une perception moins dégradée l’absence d’indépendance. Puis, viennentLe ressenti est que les autres, en particulier parce qu’ils le manque de sorties et de vie sociale. plus influencé par les conditions peuvent espérer une amélioration de leur situation dans un proche avenir. La fierté d’une activité : dans cede vie que par la situation financière • deuxième groupe d’actifs relativement Les trois quarts des ménages en emploi bien intégrés au marché du travail, avecTrois types qui cumulent les deux formes de pauvreté des expériences professionnelles plus de relation au travailse sentent pauvres. Dans l’ensemble des longues que le groupe précédent, les ménages, cette proportion est un peu Les entretiens qualitatifs réalisés dans le personnes connaissent également d’im- inférieure: elle n’atteint que les deux tiers. cadre de cette recherche ont permis portantes difficultés financières mais se Ayant pourtant une situation meilleure que d’isoler trois types de relation au travail distinguent par l’intérêt pour leur travail les autres ménages en situation de pau- parmi les personnes se percevant en qui leur apporte fierté et satisfaction. vreté, les foyers avec un emploi sont ainsi situation de pauvreté. Sont ainsi valorisés le statut d’actif et plus nombreux à ressentir des difficultés Le ressenti est plus influencé par les événements passésfinancières. Le fait de disposer d’un emploi leur laissait probablement espérer que par la situation actuelle une plus grande aisance… Est pauvreLa moitié des ménages pauvres unique- 53par conditions de viement par conditions de vie expriment un sentiment de pauvreté. Cette proportion Est pauvre monétairement 20 est très inférieure (20%), parmi les Baisse du niveau de vie Guide de lecture: Être pauvre par17depuis 12 moisménages pauvres uniquement du point de conditions de vie augmente, toutes Problèmes de santévue monétaire. Le ressenti est ainsi plus 6 choses égales par ailleurs, de 53% depuis 12 mois influencé par les conditions de vie dégra- la probabilité d’avoir le sentiment de 5Famille monoparentaledées que par le manque d’argent: ce serait ne pas «y arriver». Avoir moins de Incident professionnel trente ans diminue cette probabilitéles privations au quotidien qui feraient 4depuis 12 mois de 14%.prendre conscience de la pauvreté. Au moins le bac-7 -8 Cadre supérieur ou profession intermédiaireUn ressenti faiblement influencé par les conditions d’emploi -12 Propriétaire Les conditions d’exercice de l’emploi -14 Est âgé de moins de 30 ans (temps de travail, type de contrat) jouent -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 un faible rôle sur la perception du niveau de vie. Ce sont plutôt les évolutions Source: CRÉDOC, INSEE.récentes connues par le ménage qui Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie La trajectoire professionnelle attendue Les ménages pauvres qui travaillent ont plus de contraintes budgétaires induit également des différences de et de retards de paiement, mais moins de restrictions de consommation comportement: ceux qui espèrent une et de difficultés de logement amélioration rapide de leur situation pro- fessionnelle compensent leurs difficultés Population générale Ménages qui travaillent financières par un recours au crédit pour Pauvres Pauvres par Pauvres Pauvres par limiter les privations. Les autres restrei-Contraintes budgétaires monétairement conditions de vie monétairement conditions de vie gnent fortement leur consommation Découvert bancaire au moins un fois par mois 9 21 13 34 dans tous les domaines. Le recours trop Les revenus ne couvrent pas les dépenses 37 57 38 62 important au crédit amène certains Retards de paiement ménages à se retrouver en situation de Factures pour logement (plusieurs fois) 15 26 17 36 surendettement, surtout si leur situation Loyer et charges, remboursement d’emprunt financière ne s’améliore pas aussi vite7 15 10 22 pour l’acquisition du logement (plusieurs fois) qu’ils l’espéraient. n Restrictions de consommation Difficultés à partir une semaine en vacances par an 63 85 58 80 Difficultés à acheter des vêtements neufs 20 41 16 39 Difficultés à manger de la viande 14 27 10 26ou du poisson tous les deux jours Difficultés à offrir des cadeaux une fois par an 25 47 17 39 Difficultés de logement Pas de salle de bain ni de salle d’eau 7 11 2 5 Pour Pas de chauffage central ni électrique 20 25 14 19 Logement trop humide 24 35 26 39 en savoir plus Surpeuplement 20 24 16 24 Équipement du logement lLes différentes approches objectives et Non possession d’un magnétoscope 45 54 19 32 subjectives de la pauvreté ont été mesurées à partir de l’enquête Permanente sur lesNon possession d’une voiture 40 47 17 26 Conditions de vie de l’INSEE, vague de Guide de lecture: 9% de l’ensemble des ménages pauvres monétairement ont un découvert bancaire au moins une fois par mois. mai 2001.cette proportion atteint 13% chez les ménages qui travaillent. Source: CRÉDOC, INSEE. Les facteurs influant sur la perception des situations de pauvreté ont été appréciés de manière plus concrète par l’interrogation non d’assisté et le choix d’un travail peu gagne 1100 euros par mois. Sa femme ne d’une quinzaine de personnes ayant un rémunérateur mais apprécié. travaille pas, ils ont trois enfants dont un emploi, identifiées en situation de pauvreté est encore à charge. Il a toujours travaillé par des professionnels du monde social ou Monsieur G., 49 ans, vient d’être embau- dans des garages. C’est son troisième de l’insertion par l’activité économique. ché comme plombier municipal dans sa emploi, il a connu une période de chômage Les conclusions complètes de cettecommune de résidence. Il touche un peu de plusieurs années avant de trouver sa recherche sont présentées dans: Les actifsplus que le SMIC. Avant cet emploi, il est place actuelle. Depuis que son dernier en situation de pauvreté – quelles expé- resté trois ans au RMI après que sa enfant a eu 16 ans, il ne perçoit plus d’allo- riences de la pauvreté? Cahier de propre entreprise de vente par correspon- cations familiales. Il est propriétaire de son recherche du CRÉDOC, n° 227. dance ait fait faillite. Il a un niveau bac. logement, mais a le sentiment d’être Il est retourné vivre chez sa mère quand pauvre. «Être pauvre, c’est ne pas s’en sor- il s’est retrouvé au RMI. Sans toute l’aide tir, c’est sûr que j’ai un toit et que je mange, que sa mère lui apporte (elle met sa voi- même si on se prive de beaucoup de CRÉDOC ture à disposition), il pense qu’il ne s’en choses. Mais je travaille beaucoup, depuis Consommation et Modes de Vie sortirait pas; c’est pour cela qu’il se longtemps et je n’arrive pas à boucler le l considère pauvre. Il a suivi une forma- mois.» Il estime que son travail n’est pas Publication du Centre de recherche pour l’étude et l’observation tion de plombier, après avoir réalisé que reconnu. Il a en plus un fort sentiment d’in- des conditions de vie ses compétences en informatique ne lui sécurité: «s’il m’arrive quelque chose et l permettraient pas de trouver un emploi. que je ne peux plus travailler ou si ma Directeur de la publication : Robert RochefortIl espère dans un avenir proche créer femme ou mon fils tombent malades et l son entreprise de plomberie, comme qu’il y a des frais, je ne sais pas ce qui se Rédacteur en chef : Yvon Rendu son grand-père… passera». Il regrette de ne jamais pouvoir l Relations publiques : Brigitte Ezvanse faire plaisir: pas de vacances, pas de Tél.: 0140 77 85 01 La colère et l’indignation : ce troi- loisirs, pas d’extra au moment des anniver-• relat-presse@credoc.fr lsième groupe est composé de tra- saires… Il compte sur l’aide de ses enfants Diffusion par abonnement uniquementvailleurs qui ont le sentiment de ne pas au moment de la retraite. 30,49 euros par an s’en sortir malgré un volume et une Environ 10 numéros ldurée d’activité importants. La colère et Ainsi l’existence d’une expérience pro- 142, rue du Chevaleret, 75013 Parisl’indignation prédominent ici et exacer- fessionnelle significative permet la l bent le sentiment de la perception de construction d’une identité profession- Commission paritaire n° 2193 AD/PC/DCpauvreté. nelle qui va déterminer l’acuité de la per- l Monsieur S., 56 ans, travaille dans un ception des conditions de vie, et du res- www.credoc.fr garage. Il a douze ans d’ancienneté et senti de la pauvreté. Centre de Recherche pour l’Étude et l’Observation des Conditions de Vie R é a l i s a t i o n L a S o u r i s : 0 1 4 5 2 1 0 9 6 1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents