Cas général du Vulgum Pecus
192 pages
Irish

Cas général du Vulgum Pecus

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
192 pages
Irish
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Comment t’appelles-tu ?

Comment t’appelles-tu ? Comment t’appelles-tu ?
Hoe noemen jouw ?
What’s your name ?
Come ti chiami ?
Cómo te llamas ?
Wie heiß du ?

Ainsi, tous les noms de lieux mentionnés dans l’univers de ous trouverez ci-dessous la façon de nommer et
prénommer ses enfants dans les nations de Théah. Il Seventh Sea peuvent être employés comme patronymes.
est bien entendu que les dénominations de la noblesse V
et du vulgum pecus diffèrent énormément dans la 2 - Professions
plupart des pays. Cette aide de jeu n’a que vocation à vous aider Exemples : Johann Schmied qui est forgeron ou Batiste Meunier qui exerce,
comme son patronyme l’indique le métier de meunier. à trouver des noms pour vos héros et PNJ.

De tels patronymes tendent à se “fossiliser” et il est très courant
pour un personnage d’être connu et appelé par rapport à la Cas général du Vulgum Pecus
profession de son père ou de son grand-père alors qu’il exerce
lui-même une carrière totalement différente ; ainsi, ce Johann “le Prénoms
forgeron” pourrait être actuellement charpentier ou batelier.
Vous trouverez dans les pages suivantes une grande liste de Naturellement si Johann préfère être appelé Johann Zimmermann
prénoms classés par pays. Bien entendu, ceux-ci proviennent de (c’est à dire, Johann le charpentier) ou Johann Bootmann (Johann
leurs équivalents nationaux du monde réel. Ainsi, les prénoms le batelier), rien ne l’empêche de changer de nom – il n’a qu’à le
montaginois ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 188
Langue Irish
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Comment t’appelles-tu ? Comment t’appelles-tu ? Comment t’appelles-tu ? Hoe noemen jouw ? What’s your name ? Come ti chiami ? Cómo te llamas ? Wie heiß du ? Ainsi, tous les noms de lieux mentionnés dans l’univers de ous trouverez ci-dessous la façon de nommer et prénommer ses enfants dans les nations de Théah. Il Seventh Sea peuvent être employés comme patronymes. est bien entendu que les dénominations de la noblesse V et du vulgum pecus diffèrent énormément dans la 2 - Professions plupart des pays. Cette aide de jeu n’a que vocation à vous aider Exemples : Johann Schmied qui est forgeron ou Batiste Meunier qui exerce, comme son patronyme l’indique le métier de meunier. à trouver des noms pour vos héros et PNJ. De tels patronymes tendent à se “fossiliser” et il est très courant pour un personnage d’être connu et appelé par rapport à la Cas général du Vulgum Pecus profession de son père ou de son grand-père alors qu’il exerce lui-même une carrière totalement différente ; ainsi, ce Johann “le Prénoms forgeron” pourrait être actuellement charpentier ou batelier. Vous trouverez dans les pages suivantes une grande liste de Naturellement si Johann préfère être appelé Johann Zimmermann prénoms classés par pays. Bien entendu, ceux-ci proviennent de (c’est à dire, Johann le charpentier) ou Johann Bootmann (Johann leurs équivalents nationaux du monde réel. Ainsi, les prénoms le batelier), rien ne l’empêche de changer de nom – il n’a qu’à le montaginois sont les mêmes que les prénoms français et les faire ! prénoms ussurans viennent de la Russie de notre monde. 3 - Surnoms Ces prénoms peuvent être combinés avec un autre pour former un Exemples : Werner Grosz pour “Werner le gros”, Jacques Legrand en raison de prénom composé – exemples : Karl-Franz, Pierre-Henri, Maria-Soledad, sa taille ou Jenny Brown pour “Jenny aux cheveux bruns”. Giancarlo-Franco, etc. Cette pratique est très courante parmi la Si un personnage possède un trait caractéristique flagrant, celui-ci noblesse. pourra être employé comme patronyme. Les surnoms ne sont pas forcément péjoratifs ou peuvent tout au moins concerner des Patronymes qualités, des défauts, des valeurs morales (ou leur absence) ou autres qui ne se constatent pas de visu. Par exemple, Robert Poltron qui, Tout comme dans l’Europe de la Renaissance, le prénom est plus chaque fois qu’on l’appelle ainsi, se remémore avec résignation le petit moment couramment utilisé pour identifier une personne, et le patronyme de faiblesse de son grand-père. n’est employé que lorsque l’identification doit être la plus précise possible et que le prénom seul ne suffit pas. Les noms 4 - Parents ou ancêtre patronymiques ne sont pas toujours transmis des parents à Exemples : Berndt Hanssohn qui signifie “fils de Hans”, Thorfinn l’enfant, comme il est d’usage aujourd’hui. La plupart des gens Ulfbranddottir qui signifie “dont la mère était Ulbrand”, Duncan Mac Leod, qui choisissent leur patronyme lorsqu’ils quittent le domicile signifie ”“appartient à la famille de l’ancêtre Leod” ou Rachid ibn Mohammed familial, ou deviennent adulte, pour se distinguer. Souvent, ils qui signifie “descendant de Mohammed”. adopteront leur nom de famille, mais il existe de nombreux cas Se nommer soi-même d’après un parent ou un ancêtre – réel ou où les enfants s’octroient un patronyme totalement nouveau. imaginaire – est une pratique courante et permet ainsi de montrer à tous que l’on descend ou que l’on est parent avec cette célèbre Les patronymes peuvent être inspirés par une grande variété de sources : personne. 1 - Noms de lieux Exemples : Arnaud de Charousse qui est né dans la capitale montaginoise ou Carlos San Juan, originaire de cette ville castilliane. th - 1 - 7 Sea Comment t’appelles-tu ? Nobles Spécificités nationales et noblesse Ils utilisent : - leur titre de noblesse ; - un prénom (souvent composé) ; Avalon - un préfixe (“von”) ; - le nom de famille du père. Vulgum pecus Les avaloniens utilisent les quatre techniques patronymiques Exemple : Ritter Friedrich von Herzberg. indiquées précédemment. Suffixes et préfixes : - le suffixe “son” (enfant de). Empire du Croissant Exemples : Stewart Robertson, ce qui veut dire Stewart l’enfant de Robert, même Vulgum pecus si le nom s’est déjà transmis depuis des générations et que le Robert en question Les croissantins utilisent les quatre techniques patronymiques est en réalité l’arrière-arrière-arrière grand-père de Stewart. indiquées précédemment. Nobles Suffixes et préfixes : - le préfixe “ibn” (descendant de) ; Ils utilisent : - le préfixe “al” (vient de). - leur titre de noblesse ; Exemples : Kemal ibn Mohammed, ce qui veut dire Kemal le descendant de - un prénom (souvent composé) ; Mohammed ou Refik al Zafara qui signifie Refik venant de Zafara. - un nom de famille (les noms de familles avaloniens ont tous été composés il y a de cela quelques siècles Nobles par l’accolage des noms des branches familiales les Ils utilisent : plus célèbres, sauf pour la haute noblesse composée - leur titre de noblesse ; d’un nom suivi du préfixe de et de la province - un prénom (souvent composé) ; d’origine). - un préfixe (ben) ; - le nom de famille du père ; Exemples : Knight Erwin Pershing-Carlisle pour la petite noblesse et Duke John- Stanley Llyod de Gaavane pour la haute noblesse. - un préfixe (ben) ; - le nom de famille de la mère. Castille Exemple : Emir Rachid ben Rella ben Nadir. Vulgum pecus Les castillians n’utilisent que les trois premières techniques Inishmore patronymiques. Vulgum pecus Les inishs utilisent les quatre techniques patronymiques Suffixes et préfixes : ils n’utilisent pas de patronymes pour prouver leur filiation. indiquées précédemment. De plus, nombreux sont les prénoms empruntés aux avaloniens. Nobles Suffixes et préfixes : - le préfixe “O’ ” (du clan des) ; Ils utilisent : - le préfixe “Mac” (de la famille de)”. - leur titre de noblesse ; - un prénom (souvent composé) ; Exemples : Patrick O’Neill, ce qui veut dire Patrick du clan des Neill ou Paddy - un préfixe (“de”, “d’ ” ou “del”) ; Mac Keough qui signifie Paddy de la famille des Keough. - le nom de famille de leur père ; - le préfixe y ; Nobles - le nom de famille de leur mère. Ils utilisent : - leur titre de noblesse ; Exemple : Condesa Maria-Carolina de Gallegos y Urtado. - un prénom ; - le nom de famille du père. Eisen Exemple : Viscount Liam O’Brien. Vulgum pecus Les eisenors utilisent les quatre techniques patronymiques Ligue de Vendel indiquées précédemment. Vulgum pecus Suffixes et préfixes : - le suffixe “sohn” (enfant de) ; Les vendelars ont simplifié au maximum leurs noms et prénoms - le préfixe “aus” (vient de). d’origine vesten, ils utilisent seulement quelques préfixes afin de montrer leur origine filiale ou territoriale. Exemples : Knut Berntsohn, ce qui veut dire Knut l’enfant de Bernt, ou Jurgen aus Freiburg, ce qui veut dire que Jurgen est originaire de Freiburg. Suffixes et préfixes : - le préfixe “van der” (vient de) ; - le préfixe “van” (enfant de). Exemples : Yda van der Moleg, ce qui veut dire Yda du village de Moleg, ou Coel van Meyers, ce qui veut dire que Coel est le fils de Meyers. th - 2 - 7 Sea Comment t’appelles-tu ? - le préfixe “v’ ” ; Marches des Highlands - le nom de famille de la mère ; - le préfixe “v’ ” ; Vulgum pecus - le nom de famille du père. Les highlanders utilisent les quatre techniques patronymiques La petite noblesse indiquées précédemment. De plus, nombreux sont les prénoms Ils utilisent : empruntés aux avaloniens. - leur titre de noblesse ; Suffixes et préfixes : - le préfixe “Mac” (du clan des). - un prénom ; - le nom de famille de la mère ; Exemple : Roban MacMahan. - le préfixe “y” ; - le nom de famille du père. Nobles Ils utilisent : Exemple : Rigan Ursula v’Riasanova v’Pscov pour la haute noblesse et Tiarna Igor Cholokhov y Fodeïev pour la petite noblesse. Bantiarna Vasily - leur titre de noblesse ; v’Riasanovich y Dimitrov a sa mère issue de la haute noblesse et son père de la - un prénom ; petite alors que Bantiarn Vasily Dimitrov v’Risanovich a sa mère qui vient de la - un préfixe (“Mac”) ; petite noblesse et son père de la haute noblesse. - le clan d’origine. Exemple : Count Niven MacDuff. Vestenmannavnjar Vulgum pecus Montaigne Les vestens n’utilisent que la quatrième technique patronymique indiquée précédemment. Vulgum pecus Les montaginois n’utilisent que les trois premières techniques Suffixes et préfixes : - le suffixe “sson” (dont le père est) ; patronymiques. ffixe “dottir” (dont la mère est). Suffixes et préfixes : ils n’utilisent pas de patronymes pour Ils utilisent le premier suffixe s’ils revendiquent la lignée de leur prouver leur filiation. père ou le second s’ils préfèrent celle de leur mère. Nobles Exemple : Abjorn Stjernasson, qui veut dire que Abjorn est le fils de Stjerna (son père) alors qu’Abjorn Vihavainendottir est le fils de Vahinen (sa mère). Ils utilisent : - leur titre de noblesse ; Nobles - un prénom (souvent composé) ; Ils utilisent : - le nom de famille paternel ; - leur titre de noblesse ; - un préfixe (“de”, “de la”, “du”, “des” ou “d’ ”) ; - un prénom ; - les terres qu’ils possèdent. - le prénom du père ou de la mère ; Exemple : le chevalier Pierre-Antoine Gasselin de Vaussuzenet, Pierre-Antoine - le suffixe “sson” ou “dottir”. appartient donc à la famille Gasselin qui possède les terres de la province de Vaussuzenet. Exemple : Jarl Kleppjarn Hrollaugrsson. Ussura Vodacce Vulgum pecus Vulgum pecus Les ussurans utilisent les quatre techniques patronymiques En Vodacce, les gens du peuple n’ont pas de patronyme, indiquées précédemment. seulement un prénom. Le patronyme, comme tout le reste d’ailleurs est accordé par les nobles en récompense de divers Suffixes et préfixes :
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents