Colonies portugaises : les organismes politiques indigènes

Colonies portugaises : les organismes politiques indigènes

-

Documents
324 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

v^y COLONIES PORTUGAISES LES PolitiquesOrganismes IncligèiKS COLONIES PORTUGAISES LES Organismes Politiques Indigènes PAR A.-L DE ALMADA NEGREIROS Augustin CHALLAMEL, Editeur LIBRAIRIE MARITIME & COLONIALE 17, rue Jacob, 17 PARIS ^,i A LA MÉMOIRE DE LINFANT DOM HENRIQUE A l'illustrePrécurseur; au Génieincomparabledont puissant fit épanouir, aux yeux dule souffle monde indomptable des Gama, l'énergieétonné, l'audace des Albuquerque, l'honneur hautain desféconde Castro; à l'Inspirateur de la découverte de la plus actuelgrande moitié du monde ; au plus grand, au et dessavants deplus célèbre des héros tous les âges ; son existence toute entièreà celui qui voua au de la grandeur morale et matériellesublime idéal du monde ; Un Portugais qui, ému au-delà de toute expres- sion, dès qu'il fut en âge d'épeler l'histoire incom- parable de son pays, le compatriotes'honore d'être de ces vaillants pionniersqui, les premiers, se hasar- dèrent sur l'inconnu des Océans et firent flotter,, jusque dans les régions les plus reculées du globe, les plis foi,de l'étendard lusitanien, symbole de de courage et de loyauté, devant lequel l'âme se sent saisie d'un mystérieux et profond respect,—comme devant le monument le plus merveilleux de la gloire impérissable d'un peuple !... A.-L. DE Almada Negreiros Paris, septembre 1910. TABLE DES MATIÈRES PARTIEPREMIÈRE RÉGIME ADMINISTRATIF DES PREMIÈRES COLONIES VUE DU STATUTPORTUGAISES, AU POINT DE DES INDIGÈNES.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 40
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo
Signaler un problème

v^y
COLONIES PORTUGAISES
LES
PolitiquesOrganismes
IncligèiKSCOLONIES PORTUGAISES
LES
Organismes Politiques
Indigènes
PAR
A.-L DE ALMADA NEGREIROS
Augustin CHALLAMEL, Editeur
LIBRAIRIE MARITIME & COLONIALE
17, rue Jacob, 17
PARIS^,iA LA MÉMOIRE DE LINFANT DOM HENRIQUE
A l'illustrePrécurseur; au Génieincomparabledont
puissant fit épanouir, aux yeux dule souffle monde
indomptable des Gama, l'énergieétonné, l'audace
des Albuquerque, l'honneur hautain desféconde
Castro; à l'Inspirateur de la découverte de la plus
actuelgrande moitié du monde ; au plus grand, au
et dessavants deplus célèbre des héros tous les âges
;
son existence toute entièreà celui qui voua au
de la grandeur morale et matériellesublime idéal
du monde ;
Un Portugais qui, ému au-delà de toute expres-
sion, dès qu'il fut en âge d'épeler l'histoire incom-
parable de son pays, le compatriotes'honore d'être
de ces vaillants pionniersqui, les premiers, se hasar-
dèrent sur l'inconnu des Océans et firent flotter,,
jusque dans les régions les plus reculées du globe,
les plis foi,de l'étendard lusitanien, symbole de de
courage et de loyauté, devant lequel l'âme se sent
saisie d'un mystérieux et profond respect,—comme
devant le monument le plus merveilleux de la gloire
impérissable d'un peuple !...
A.-L. DE Almada Negreiros
Paris, septembre 1910.