de grandes attentes pour une grossesse à moindre risque
20 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

de grandes attentes pour une grossesse à moindre risque

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
20 pages
Français

Description

4 5
chapitre trois
de grandes attentes
pour une grossesse à
moindre risque
Il s’agit ici de montrer que les trois principaux volets des soins pendant la gros-
sesse sont, tout d’abord, de dispenser des soins prénatals de qualité, ensuite
d’éviter les grossesses non désirées ou de les prendre en charge et, enfin, de
construire une société prête à venir en aide aux femmes enceintes. Malgré l’ex-
tension de la couverture depuis dix ans, les soins prénatals ne pourront concré-
tiser leur énorme potentiel qu’en améliorant leur réactivité, en devenant plus
accessibles et en remettant l’accent sur les interventions efficaces. Etant donné
l’ampleur du phénomène des grossesses non désirées et les taux excessivement
élevés d’avortements non médicalisés dans le monde, les efforts continus pour
assurer des services, une éducation et une information en matière de planifica-
tion familiale, ainsi que des services d’avortement médicalisé, dans la mesure où
ils sont autorisés par la loi, sont des interventions de santé publique essentielles.
Il faut avant tout améliorer la condition des femmes, lutter contre la violence
dont elles sont victimes et défendre les droits des femmes enceintes au travail,
afin d’aider à construire une société accueillante pour les futures mères.
La grossesse n’est pas seulement un moment d’attente avant l’ac- famille éprouvent le plus souvent de la joie, en même
couchement. C’est souvent un stade formateur de la vie d’une femme, temps que de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 92
Langue Français

Exrait

chapitre trois degrandesattentes pourunegrossesseà moindrerisque

Ilsagiticidemontrerquelestroisprincipauxvoletsdessoinspendantlagros sessesont,toutdabord,dedispenserdessoinsprénatalsdequalité,ensuite déviterlesgrossessesnondésiréesoudelesprendreenchargeet,enn,de construireunesociétéprêteàvenirenaideauxfemmesenceintes.Malgrél’ex tensiondelacouverturedepuisdixans,lessoinsprénatalsnepourrontconcré tiserleurénormepotentielquenaméliorantleurréactivité,endevenantplus accessiblesetenremettantlaccentsurlesinterventionsefcaces.Etantdonné lampleurduphénomènedesgrossessesnondésiréesetlestauxexcessivement élevésdavortementsnonmédicalisésdanslemonde,leseffortscontinuspour assurerdesservices,uneéducationetuneinformationenmatièredeplanifica tionfamiliale,ainsiquedesservicesd’avortementmédicalisé,danslamesureoù ilssontautorisésparlaloi,sontdesinterventionsdesantépubliqueessentielles. Ilfautavanttoutaméliorerlaconditiondesfemmes,luttercontrelaviolence dontellessontvictimesetdéfendrelesdroitsdesfemmesenceintesautravail, andaideràconstruireunesociétéaccueillantepourlesfuturesmères.
---
-

Lagrossessen’estpasseulementunmomentd’attenteavantl’ac - familleéprouventleplussouventdelajoie,enmême couchement.C’estsouventunstadeformateurdelavied’unefemme, tempsquedel’inquiétudeetl’espoirquel’issueseraop quipeutêtreunepériodejoyeuseetépanouissantepourlafemme,en timalepourlesdeuxprotagonistes–c’est-à-diremèreet tantquindividu,maisaussientantquêtresocial.Maiscepeutêtreenfantenbonnesanté.Touteslessociétéssemploientà unepériodededétresseetdesouffrance,silagrossessenestpasfaireensortequelagrossessesoitunmomentheureux. désirée,siellearriveaumauvaismoment,ouencoresidescomplica - Pourcela,desservicesappropriésdesoinsprénatals tionsoudescirconstancesadversescompromettentsondéroulement sontassurés,afindepromouvoirlasantédelafuture etentraînentunemaladie,voireuneissuefatale.Lagrossesseestmèreetdeprendreenchargelesproblèmes;desmesu certesquelquechosedenaturel,maiscelaneveutpasdirequ’elleest ressontprisespouréviterlesgrossessesnondésirées dénuéedeproblèmes. etl’onveilleàcequelesgrossessessedéroulentdans Ilestrarequ’unegrossessesoitaccueillieavecindifférence.Lors - desconditionssocialementetécologiquementfavora qu’elledécouvrequ’elleestenceinte,lafemme,sonpartenaireetsa bles.Danslemondeentier,lesfemmesenceintessont
---
45

46 Rapportsurlasantédanslemonde  2005 victimesdenombreusesformesdiniquités.Or,àcemomentcrucialdeleurvie,elles ontbesoindessoinsetdelaidedesservicesdesanté,demêmequedelappuide leurfamilleetdelacommunauté.Exclusion,marginalisationetdiscriminationpeuvent gravementcompromettrelasantédelamèreetcelledesonenfant. RÉALISERLEPOTENTIELDESSOINSPRÉNATALS Commentrépondreauxattentesdesfemmesenceintes Unegrossessefaitnaîtreungrandespoirpourl’aveniretpeutdonneràlafemme unstatutsocialparticuliertrèsapprécié.Ellefaitnaîtreaussidefortesattentesen matièredesoins,lesquelssontsouventbienaccueillisparlesfemmesenceintes.Cela explique,toutaumoinsenpartie,lesuccèsextraordinairedesconsultationspréna -tales.Lesfemmesveulentavoirlaconfirmationdeleurgrossesse.Enmêmetemps, ellessaventquelagrossessepeutêtrequelquechosededangereux,particulièrement danslemondeendéveloppement.Dansdenombreuxpays,lesfemmesenceintes ontentenduparlerdecasdedécèsmaternels,demortinaissancesoudedécèsde nouveau-néssurvenusdansleurfamilleélargieoudansleurcommunauté.Ilestnor -malquesexprimeunefortedemandedesoinspourrassurerlafemme,résoudreles problèmeséventuelsetconrmerlestatutconféréparlagrossesse. Alheureactuelle,danslespaysàrevenuélevéetàrevenuintermédiaire,presque touteslesfemmesenceintesutilisentlesconsultationsprénatalessaufdansdes groupesmarginaliséstelsquemigrants,minoritésethniques,adolescentescélibatai -res,personnestrèspauvresetcommunautésruralesisolées.Mêmedanslespaysà faiblerevenu,lestauxdecouverturedessoinsprénatals–entoutcasd’uneconsulta -tionsontsouventassezélevés,etcertainementdebeaucoupsupérieursàcequils sontpourlesaccouchementspratiquésparunprofessionneldesantéqualié. Pendantlesannées90,ilyaeuuneaugmentationsensibledurecoursauxsoins prénatalsdanslespaysendéveloppement.CestenAsiequelesprogrèsontétéles Figure3.1 Lacouverturedessoinsprénatalsestenhausse 100 901990  2 +15% +6% 80 70 +34% +17% +4% 60 50 40 +11% 30 20 10 0 Méditerranée Asiedu Pacifique (M5o6n;d5eentier a (6;57%) a (6 S ;9 ud 6 -% E ) st a (1;E1u4ro%p)e a (25A;f6ri1q%ue) a (1A7m;é4r6iq%u)es a (1;8%) a ) orientale occidental 5% a NombredepaysetpourcentagedelapopulationdelaRégioninclusdanslanalyse. Sourcededonnées:Enquêtesengrappesàindicateursmultiples(UNICEF)etenquêtesdémographiquesetsanitaires.

+20%

degrandesattentes pourunegrossesseàmoindrerisque plusnets,principalementenraisondeschangementsrapidessurvenusdansquelques grandspayscommel’Indonésie(voirFigure3.1).Uneaugmentationmarquéeaégale -mentétéenregistréedanslarégiondesCaraïbesetenAmériquelatine,mêmesi,dans lespaysdecesrégions,lestauxdeconsultationsprénatalesétaientdéjàrelativement élevés.Enrevanche,enAfriquesubsaharienne,lerecoursauxconsultationsprénata -lesn’aaugmentéquemarginalementaucoursdeladécennie(encorequelestauxen AfriquesoientrelativementélevésparrapportàceuxdelAsie). Mêmesilacouverturedessoinsprénatalssestnettementamélioréecesdernières années,nulnecontestequelesservicesdesoinsprénatals,actuellementdispensés dansbiendesrégionsdumonde,necorrespondentpasauxnormespréconisées.Ily
Onestenoctobre2004,enRépubliquedémocratiquepopulairelao. Bounlid,enceintedeseptmois,sesentfatiguée.Elleaplusdemalà travaillerquauparavantetlerevenudelafamillesenressent.Cestle débutdelarécolteduriz,quidevrabientôtêtreengrangé.Quandelle vaàlarizière,elledoitlaissersesenfantstoutseuls,carellen’apasla forcedes’occuperd’euxetdetravaillerenmêmetemps. «Jenaipasreçudesoinsprénatalsetçaserasansdouteainsi

jusqu’àl afindemagrossesse.Jeprévoisd’accoucherchezmoi,comme pourlesquatreautresenfants.Laplupartdesfemmesduvillagenont paslargentpouraccoucherenprésencedunepersonnequaliéeau dispensairequi,detoutefaçon,nestpasbienéquipéetnanitéléphone niambulanceaucasoùilyauraitdescomplications.»  B ounlid n’a béné f icié d’aucun c onseil pr o fes sionnel sur l’accouchementousurl’alimentationdubébé.
47
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents