Deux objets d art mal connus provenant de l Abri de la Madeleine (Dordogne) - article ; n°1 ; vol.92, pg 37-48
13 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Deux objets d'art mal connus provenant de l'Abri de la Madeleine (Dordogne) - article ; n°1 ; vol.92, pg 37-48

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
13 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de la Société préhistorique française - Année 1995 - Volume 92 - Numéro 1 - Pages 37-48
RÉSUMÉ Découverts par Denis Peyrony et Louis Capitan dans l'abri de La Madeleine, le célèbre bison se léchant le flanc et le bison dit mugissant font incontestablement partie des chefs- d'œuvre de l'art mobilier magdalénien. Leur étude détaillée sous les angles de l'anatomie et de l'éthologie de l'animal vivant et de l'élaboration graphique et esthétique de sa représentation a permis de révéler de nombreux détails et des associations thématiques inédits. Elle a soulevé d'autre part un certain nombre de problèmes lié à la fonction ou l'utilisation respective de ces deux objets. Finalement, à la faveur de divers moyens d'observations et de reproductions photographiques et graphiques, l'auteur apporte des éléments substantiels à la reconnaissance de ces œuvres.
ABSTRACT Discovered by Denis Peyrony and Louis Capitan in the shelter of La Madeleine, the well-known bison licking its flank and so-called bellowing bison indubitably belong to the masterpieces of Magdalenian mobiliáry art. Their study, including anatomy and the ethology of the living animal and the graphic or aesthetic elaboration of its representation, has permitted many unpublished details and thematic associations to be revealed. On the other hand, some problems linked to the function or use of both artefacts have been raised. Finally, through various means of observation and graphic or photographic reproductions, the author contributes new elements regarding these artefacts.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1995
Nombre de lectures 58
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Patrick Paillet
Deux objets d'art mal connus provenant de l'Abri de la
Madeleine (Dordogne)
In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1995, tome 92, N. 1. pp. 37-48.
Résumé
RÉSUMÉ Découverts par Denis Peyrony et Louis Capitan dans l'abri de La Madeleine, le célèbre bison se léchant le flanc et le
bison dit mugissant font incontestablement partie des chefs- d'œuvre de l'art mobilier magdalénien. Leur étude détaillée sous les
angles de l'anatomie et de l'éthologie de l'animal vivant et de l'élaboration graphique et esthétique de sa représentation a permis
de révéler de nombreux détails et des associations thématiques inédits. Elle a soulevé d'autre part un certain nombre de
problèmes lié à la fonction ou l'utilisation respective de ces deux objets. Finalement, à la faveur de divers moyens d'observations
et de reproductions photographiques et graphiques, l'auteur apporte des éléments substantiels à la reconnaissance de ces
œuvres.
Abstract
ABSTRACT Discovered by Denis Peyrony and Louis Capitan in the shelter of La Madeleine, the well-known "bison licking its
flank" and so-called "bellowing bison" indubitably belong to the masterpieces of Magdalenian mobiliáry art. Their study, including
anatomy and the ethology of the living animal and the graphic or aesthetic elaboration of its representation, has permitted many
unpublished details and thematic associations to be revealed. On the other hand, some problems linked to the function or use of
both artefacts have been raised. Finally, through various means of observation and graphic or photographic reproductions, the
author contributes new elements regarding these artefacts.
Citer ce document / Cite this document :
Paillet Patrick. Deux objets d'art mal connus provenant de l'Abri de la Madeleine (Dordogne). In: Bulletin de la Société
préhistorique française. 1995, tome 92, N. 1. pp. 37-48.
doi : 10.3406/bspf.1995.9972
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1995_num_92_1_9972de la SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE FRANÇAISE 1 995 / TOME 92, n° 1 37 Bulletin
DEUX OBJETS D'ART MAL CONNUS PROVENANT
DE L'ABRI DE LA MADELEINE (DORDOGNE)
Patrick PAILLET
RÉSUMÉ d'art, dont les deux pièces qui nous sections sont indispensables. Elles
intéressent, provenant de l'abri de la sont destinées, plus ou moins définDécouverts par Denis Peyrony et itivement, à remplacer l'objet lui- Madeleine et conservées au Musée Louis Capitan dans l'abri de La Mad des Antiquités Nationales de Saint- même aux yeux des lecteurs. Dans eleine, le célèbre bison se léchant le ce sens elles doivent le décrire et l'iGermain-en-Laye. flanc et le bison dit mugissant font nterpréter. Elles contribuent alors à la incontestablement partie des chefs- L'une d'entre elles (le bison se l connaissance du support et de ses d'œuvre de l'art mobilier magdalén échant le flanc) est bien connue du altérations, à la compréhension des ien. Leur étude détaillée sous les grand public. Elle a été largement gestes et des choix de l'artiste, des angles de l'anatomie et de l'éthologie diffusée, sous forme de photograp contraintes des matériaux et des de l'animal vivant et de l'élaboration hies reproduisant invariablement la supports, c'est-à-dire à l'intelligence graphique et esthétique de sa repré même face (parfois imprimée à l'en de l'œuvre. Inconsciemment peut- sentation a permis de révéler de vers), ou sous forme de nombreux être ou plus souvent de façon volontnombreux détails et des associations moulages de piètre fidélité, distr aire la plupart des auteurs ont privthématiques inédits. Elle a soulevé ibués coûteusement. Cette œuvre est ilégié un point de vue qui servait d'autre part un certain nombre de assez souvent interprétée comme l'hypothèse, qui parlait plus distinctproblèmes lié à la fonction ou l'util une tête sculptée de propulseur mâle ement, qui magnifiait les caractères isation respective de ces deux objets. en raison probablement de sa forme, esthétiques ou simplement le motif, Finalement, à la faveur de divers de sa position et de la qualité de sa au détriment du support. moyens d'observations et de repr sculpture. Sa notoriété n'est pas
oductions photographiques et usurpée : elle figure bien parmi les Le traitement graphique et la
graphiques, l'auteur apporte des él chefs-d'œuvre de l'art mobilier pa question du retournement de la tête
éments substantiels à la reconnais léolithique. du bison se léchant ont appelé
sance de ces œuvres. presque tous les commentaires et L'objet suivant (le bison mugiss suscité la reproduction systématique
ant) est beaucoup moins célèbre, de la face ainsi ouvrée. A notre ABSTRACT bien que son motif, sa forme génér connaissance, Alain Roussot (Rous-
Discovered by Denis Peyrony and ale, ses mensurations, sa matière sot, 1965, p. 76-77, fig. 156) est le Louis Capitan in the shelter of La Mad première et sa provenance stratigra- seul auteur qui ait publié une illustraeleine, the well-known "bison li phique soient identiques au précé tion photographique des deux faces cking its flank" and so-called "bello dent. Sa reproduction photogra de l'objet. Enfin, l'unique relevé grabison" indubitably belong to the wing phique n'apparaît que très phique connu dans la littérature (1) masterpieces of Magdalenian mobil exceptionnellement dans la littéra est de la main du Docteur Léon
iáry art. Their study, including ana ture. On lui attribue enfin alternativ Pales (Pales et Tassin de Saint-
tomy and the ethology of the living ement la fonction de propulseur, en Péreuse, 1981, p. 106, fig. 36). Il reanimal and the graphic or aesthetic raison des mêmes critères que le produit de manière peu fidèle l'avers elaboration of its representation, has bison se léchant, ou de pendeloque, de la sculpture et a servi à mettre permitted many unpublished details à cause de traces de perforation l'accent sur le problème de perspectand thematic associations to be r sous le cou. ive de l'encornure du bison en vue evealed. On the other hand, some de profil. Eu égard au caractère de leur exproblems linked to the function or
pression plastique, il est singulier que use of both artefacts have been ra L'œuvre suivante (bison mugissces deux œuvres (ronde-bosse, ised. Finally, through various means ant) porte sur la cuisse gauche la demi-bosse, ronde-bosse aplatie ou of observation and graphic or photo gravure d'un animal acéphale. Cette double bas-relief selon les auteurs) graphic reproductions, the author association thématique et l'identifn'aient presque jamais été figurées contributes new elements regarding ication (générique ou spécifique) du sur deux faces au moins. La reconthese artefacts. sujet superposé ont nourri la plupart naissance d'une sculpture et notam des remarques, au demeurant sucment d'un relief, appelle la mobilité cinctes. du regard et suscite des points de
vue multiples. Une représentation sé A l'issue de ce constat, il est i
lective, aussi fidèle soit-elle, n'est pas ndiscutable que l'ensemble des INTRODUCTION
satisfaisante. Cette remarque vaut images rendues publiques n'apporte
pour les œuvres en trois dimensions, pas une connaissance satisfaisante
A l'occasion de ma thèse de Doc autour desquelles l'œil doit circuler, de ces œuvres. Les analyses pu-
mais aussi pour l'ensemble des suptorat consacrée aux Traitements
ports mobiles peints ou gravés. La magdaléniens de l'image du bison
dans l'art pariétal et mobilier du Péri- représentation graphique des diffé (1) Hormis mon propre relevé très récemrentes faces de l'objet, ornées ou dégord (Paillet, 1993) j'ai procédé à ment reproduit dans un ouvrage d'Alain Roussot (Roussot, 1994, p. 55, fig. 28, n° 3). l'étude détaillée de nombreux objets pourvues de décor, et celle de leurs Bulletin de la SOCIÉTÉ PRÉHISTORIQUE FRANÇAISE 1995 / TOME 92, n° 1 38
bliées sont tout aussi orientées et ne œuvres étudiées dans ces pages, base de celle-ci, le bison mugissant
mais surtout la reconnaissance stra- proposent par surcroît aucune info "... sous l'abri près de la base de la
rmation sur le contexte stratigra- paroi " (p. 50-51). A propos de celui- tigraphique et archéologique des
ci, les auteurs rapportent qu' " il n'a trois couches de Magdalénien supérphique et archéologique de leur dé
couverte et sur leur position ieur (IV à VI), publiées en 1928 (Ca- pas été toujours facile de (lui) attr
topographique dans l'abri,

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents