Développer l accès des enfants handicapés aux structures ...
72 pages
Catalan

Développer l'accès des enfants handicapés aux structures ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
72 pages
Catalan
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

 
 
 
Plate-Forme Nationale  
 Grandir Ensemble !
 
 
SOUS LE HAUT‐PATRONAGE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE 
 MONSIEUR NICOLAS SARKOZY  
 
 
Développer l’accès  
des enfants handicapés 
aux structures d’accueil collectif 
de la petite enfance, 
de loisirs ou de vacances, 
dès le plus jeune âge ! 
 
ETUDE NATIONALE   
REALISEE DE  JANVIER A DECEMBRE 2008 
 
 
SOUS LA PRESIDENCE DE CHARLES GARDOU 
PROFESSEUR DES UNIVERSITES, MEMBRE DE L’OBSERVATOIRE NATIONAL SUR LA FORMATION, 
LA RECHERCHE ET L’INNOVATION SUR LE HANDICAP, PRESIDENT FONDATEUR DU COLLECTIF RELIANCE 
SUR LES SITUATIONS DE HANDICAP, L’EDUCATION ET LES SOCIETES 
 
COORDONNEE PAR LAURENT THOMAS 
DIRECTEUR DE LA FEDERATION LOISIRS PLURIEL,  
PORTE‐PAROLE DE LA PLATE‐FORME NATIONALE GRANDIR ENSEMBLE 
 

 
Développer l’accès des enfants handicapés aux structures d’accueil collectif de la petite enfance, de loisirs ou de vacances 


‐ 2 ‐   
Développer l’accès des enfants handicapés aux structures d’accueil collectif de la petite enfance, de loisirs ou de vacances 

Préface 
 
Dessiller les yeux 
par Charles Gardou 
 
Un renversement de point de vue, voilà ce que dessine et préconise cette étude nationale. Elle 
est  la  première,  aussi  ample,  complète  et  précise,  consacrée  à  une  question  indûment 
maintenue à la marge : l’accès des enfants en situation de handicap aux structures d’accueil 
collectif de la petite enfance, de loisirs ou de vacances ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 138
Langue Catalan

Exrait

       éDev  lerpplo  èsccaafne seddnah stnxus rtcucipaséa accueil tures ded f al llocitceannf, cetipe ete uedsro ioisedl ès ls, dance vacegâ enuej sulp eONTINAE UDET   !J  EIVNAA RECED E ALRE  ISAL DEE SALP ERISEDCN EEMBRE 2008   SOUSEFORP USED RUESRLHA CDEDOAR GESD  EBMERESVRLBOVERS UNI, MEITESMAORONTIR SU FLAOITA LANIOTAN ERVATION ST LINNOEHCREHE  ,ALR CEATNDFOT ENIDESPR ,PACIDNAH EL RUR LEE SUIANC RELTCFILOELUDC UE RETN IOATOC SES LC  SETEIENNODROOTUATS SI DE IONSCIPAAHDNDECU ,LLAE ED FATERN IOSIOL SRIRULP,LEIE PAR LAURENT THMOSAD RICEETRUD DNARG ELANOITAN    E BLEMNS EIRELD APORTRE  OPORMETEF PLAE LA
 
S OUS  LE  HAUT PATRONAGE  DU  P RESIDENT  DE  LA  R EPUBLIQUE   M ONSIEUR  N ICOLAS  SARKOZY    
Plate-Forme Nationale Grandir Ensemble
        
 
Développer  
laccès  des  enfants  handicapés  aux  struct
ures  daccueil  collectif  de  
la  petite  enfance,  de  loisirs  
 
ou  de  vacances  
2
 poepvéle D   3ens des cèaclr sépacidnah stnafo  uissrcanaedv ces a xus rtcuuter sdaccueil collec fitl edep aetitnf eceande, oi l
 Un  renversement  de  point  de  vue,  voilà  ce  que  dessine  et  préconise  cette  étude  nationale.  Elle  est  la  première,  aussi  ample,  complète  et  précise,  consacrée  à  une  question  indûment  maintenue  à  la  marge  :  laccès  des  enfants  en  situation  de  handicap  aux  structures  daccueil  collectif  de  la  petite  enfance,  de  loisirs  ou  de  vacances.   Elle  vient  dessiller  les  yeux  en  montrant  combien  ces  structures  constituent,  par  essence  et  par  excellence,  des  lieux  de  participation,  de  citoyenneté  partagée,  dinclusion.  Les  enfants  ne  sy  trouvent  pas  soumis  aux  contraintes  de  la  toise  scolaire  et  de  programmes  brevetés,  imposés,  contrôlés.  Ni  pré requis,  ni  examen,  ni  concours.  Ni  tyrannie  de  la  performance.  Seulement  des  lieux  conviviaux   ils  peuvent  se  côtoyer  et  apprivoiser  ainsi  le  maquis  de  la  diversité  humaine,  ses  discontinuités  et  son  cortège  de  fragilités .  Des  lieux  de  fluidité  sociale  qui  font  droit  à  la  singularité,  autorisant  chacun  à  apporter  au  bien  commun  sa  biographie  originale.   Les  enfants  y  apprennent,  en  jouant,  grandissant,  vivant  ensemble,  à  faire  monde  commun  :  à  être  avec   pour  devenir  ensemble .    Il  serait  naturel  dautoriser  tout  enfant,  handicapé  ou  non,  à  vivre  son  enfance  et  son  adolescence  parmi  les  autres.   Il  y  a  discrimination  lorsquon  lui  interdit  de  profiter,  comme  les  autres,  dactivités  dont  certains  se  pensent  propriétaires .   Ses  parents,  confrontés  aux  exigences  de  chaque  jour,  à  lincertitude  du  lendemain  et  jamais  pleinement  libérés  de  leur  tourment,  désirent  bénéficier,  eux  aussi,  des  mêmes  droits  fondamentaux  et  des  mêmes  services  que  les  autres.  Sans  culpabilité.  Sans  avoir  à  expliquer,  à  se  justifier,  à  convaincre.  Sans  ressentir  la  pénible  impression  dêtre  jugé,  dimportuner.  De  supplier.  De  mendier.   Or,  ils  ont  souvent  le  sentiment  dêtre  invités,  par  messages  plus  ou  moins  directement  délivrés,  à  «  aller  se  faire  voir  ailleurs  »,  alors  quil  nexiste  pas  dailleurs.  Il  faut  quils  se  battent  sur  tous  les  fronts  et,  quand  ils  ont  fait  tout  leur  possible,  ils  doivent  tenter  encore  limpossible.   Il  serait  naturel  dentendre  leur  besoin  daide  pour  faire  face ,  pour  concilier  laccompagnement  quotidien  de  leur  enfant,  leur  vie  familiale  et  leur  activité  professionnelle.  Il  y  a  discrimination  quand  loffre  daccueil  se  révèle  jusquà  5  fois  inférieure  à  la  réalité  de  la  demande  parentale.    
Préface   Dessiller  les  yeux  par  Charles  Gardou  
 
urtc xtsd aruseandits hs aucapéd sèccanafne seveDé    lerpplo 4 enfilet  aetlimpenno ell étrsrepfant. Il leur enss eoprurua gnioulicffdir eu lntetnemgua ségnoc libe de pacen esreu esvrp érétà selbod ,seétud ctruesurcc asies àalh uaetru»  ,n encadrement «  riova suop ruepeu vnes lu pntletlirène sts sedi. Ar lu espussiisibilétL sep sode réduis de gargarftnem,set al dis osspioatden tcfiloellic cceue enetitla p de risiol ed ,ecnafesnccavae  dous  péri et extrascloiaer ,alc molpitexdeé a  lstge noi sedpmeted ss, litifscona diti éitun erpnerte  detojisarolscte noitalieucca itiative, à lindérétaoid  ealF ontie alrmfonae esnEelbmnarG ridrigoeux s lit deopesp or xteruueieurPls irisLon até nu esserd ,lo  ualv cotaoi ny suffisent.   Aeuq  al élotcnar le,dée uevontmesèd  trpxua  eedar lns patea Pltec isnieduté etuindco, anur dteafne .tnl ed rueiqifs ues inécspua xebospénord es pour rqualifiétnatxetérp ,noitmaor flae igglnéo nsruq noltaoiiminiscr a dIl yfol é,rmom ctepéd te nusrepennoatif de qualité dnup orej tdécussfero ps elnnioiséd stnsed tnerque rel pareles I  ltn .anutse t, iluecca duxieed uo srisiol edui ns qance vaculisecxtnl  eosrspeneontévie  diuq y laP . ecrminationa discriet ruq eà a ccperutan tien ed ler veri penn cuaud  eaftnrdioos naccèt dlens à bmesd elb sesneioc suxia é caduitno ,rtvaia,lc ulture, sport, lasibpsno eer tnurcen exe quiceuxp en étic al ed ie vlas an dtélioropisitel s51p ignorer ourront  liarescraPuq eéeul  s.s onrmfoormaansf destionv iod se ertsed tilipos ub pesquuqitarp ed te seu quils souhaitiluqse .P uo repi éfussoent, du tneeler revd el
 
C HARLES  GARDOU
eérc à te sesohc    ».f eu ndur  àomidifédicéd surs des er le cotnev noiil retnmahus inêtds remet ud esnas ,spes dontiictructrilrvne tlca é àrrémit iblemédia hannerA ,tdareslsaidi, itsaan Hes somnirdsed tégnes comme dans lis deangrs ses nad ,ednom el «  quearce.  Pusifxelcgè evili rrpmeomeu lmmco cunomir eniec ttap nsidèrennts » coneproatel s «ib
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents