Dictionnaire de nos fautes contre la langue française

Dictionnaire de nos fautes contre la langue française

-

Français
320 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

HANDBOUND AT THE UXIVERSITY OF TORONTO PRESS DICTIONNAIRE DE NOS FAUTES CONTRE FrançaiseLa Langue i^ Nos fautescontre lalanguefrançaise et leurs corrections i).(p. 2° Règles de grammaire, difficultés, définitions, etc., relatives à nos fautes les plus fréquentes (p. 221). 3° Nos fautes de prononciation (p. 277). 4° Mots français et mots anglais dont l'orthographe ressem-se ble (p. 291). 5" Mots dont l'accent circonflexe est quelquefoisoublié (p. 301). PAR RAOUL RINFRET TROISIEME MILLE. 530985 IVlONTREAIv KOITEURS Enregistré conformément à du Parlement du Canada,l'Acte par Raoul Rinfret,l'an mil huit cent quatre-vingt-seize, au Ministère de l'Agriculture. PC 2éS7 Typ. John Lovhll & Son. PREFACE. Le livre que je publie est, en grande partie, un résumé de tout ce qui a été écrit au Canada relative- ment à nos fautes contre la langue française (la liste contributiondes ouvrages mis à est donnée plus bas). Quelques ouvrages français, qui traitent des locutions vicieuses en usage en France, ont été consultés. J'ai ajouté un assez grand nombre de termes locaux, que j'avais commencé à recueillir il a quelques années.y Afin de ne pas surcharger ce dictionnaire, je ne corrige que fontpas les fautes seules les personnes sans instruction, ni les fautes qui se commettent dans l'emploi des mois techniques des professions et des métiers, à moins que ces mois n'appartiennent au domaine public. Il nous faut'apprendre le français tel qu'il existe en France.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 64
Langue Français
Poids de l'ouvrage 17 Mo
Signaler un problème

HANDBOUND
AT THE
UXIVERSITY OF
TORONTO PRESSDICTIONNAIRE
DE
NOS FAUTES
CONTRE
FrançaiseLa Langue
i^ Nos fautescontre lalanguefrançaise et leurs corrections i).(p.
2° Règles de grammaire, difficultés, définitions, etc., relatives
à nos fautes les plus fréquentes (p. 221).
3° Nos fautes de prononciation (p. 277).
4° Mots français et mots anglais dont l'orthographe ressem-se
ble (p. 291).
5" Mots dont l'accent circonflexe est quelquefoisoublié (p. 301).
PAR
RAOUL RINFRET
TROISIEME MILLE.
530985
IVlONTREAIv
KOITEURSEnregistré conformément à du Parlement du Canada,l'Acte
par Raoul Rinfret,l'an mil huit cent quatre-vingt-seize,
au Ministère de l'Agriculture.
PC
2éS7
Typ. John Lovhll & Son.PREFACE.
Le livre que je publie est, en grande partie, un
résumé de tout ce qui a été écrit au Canada relative-
ment à nos fautes contre la langue française (la liste
contributiondes ouvrages mis à est donnée plus bas).
Quelques ouvrages français, qui traitent des locutions
vicieuses en usage en France, ont été consultés. J'ai
ajouté un assez grand nombre de termes locaux, que
j'avais commencé à recueillir il a quelques années.y
Afin de ne pas surcharger ce dictionnaire, je ne
corrige que fontpas les fautes seules les personnes
sans instruction, ni les fautes qui se commettent dans
l'emploi des mois techniques des professions et des
métiers, à moins que ces mois n'appartiennent au
domaine public.
Il nous faut'apprendre le français tel qu'il existe
en France. êtreIl ne peut question pour nous de
créer Une langue spéciale. suis forcéJe de con-
damner, bien à regret, une foule d'expressions em-
ployées ici tous les jours, mais qui ne sont plus
correctes parce qu'elles ont vieilli ou changé de signi-
fication. Si commençonsnous à nous écarter, de
propos délibéré, du véritable français, tel qu'il est
parlé et compris de nos jours, en conservant nos
archaïsmes, où nous arrêterons-nous ?
Il est inutile d'ajouter que je ne condamne pas les
mots de la langue canadienne qui n'ont pas d'équi-
valants en France.Noussommes obligés d'apprendre l'anglais. Appre-
nons-le bien. Mais quand nous parlons le français,
évitons d'y mêler mots à anglais. si-des motié Je
gnale avec soin les anglicismes, cette plaie de notre
langue.
Le génie d'une langue ne s'apprendre danspeut
avantles dictionnaires, a-ton dit. C'est vrai. Mais
d'essayer la languede nous pénétrer du génie de
française par la lecture des bons auteurs, débarras-
noussons-nous au moins des fautes grossières que
commettons contre elle. dictionnaireCe petit
nous aidera, j'espère, à atteindre ce but.
M. Fréchette très complètesa recueilli des notes
sur notre langue canadienne. le remercie de toutJe
m'ontcœur de me les avoir communiquées. Elles
été bien utiles. Elles un grand nombrecontiennent
d'expressions vicieuses qui ne sont pas mentionnées
dans les autres ouvrages.
Le DICTIONNAIRE cst divisé en plusieurs parties.
dispositionIl s'est glissé quelques erreurs dans la
des articles. 11 difficile, dans certains cas,a été
d'établir une ligne de démarcation entre la première
et la deuxième partie.
La PREMIÈRE PARTIE contient nos fautes contre
la langue française et leurs corrections.
La mots dont leDEUXIÈME PARTIE Contient les
défi-genre est douteux ou quelquefois changé la;
cause denition des mots qu'on peut confondre à
leur synonymie ou de leur paronymie; les diffi-
contre lacultés et les règles relatives à nos fautes
langue. articles oubliés dans laJ'ai ajouté quelques
leurPREMIÈRE PARTIE, préférant les donner hors de
du tout.place, plutôt que de ne les pas
La TROISIÈME PARTIE traite de la prononciation.
mal, etne cite que les mots que nous prononçonsJe
défautsnos principaux défauts de prononciation. Ces
lo (V.sont'- de faire ordinairement a trop grave ^);
20 de pas assez de la gorge (V. G) 30prononcerg ;
r,de ne pas faire sentir les consonnes d^ w, «,/,4°lorsqu'elles sont doubles de mal prononcer les;
diphthongues oi^ un. (V. Oi^ Un.)
Nous commettons beaucoup de fautes de pronon"
ciation par une négligence inexcusable.
Nous nousQuatrième partie. servons tous les
jours de la langue anglaise ce qui nous fait
; par-
fois mal épeler un mot français parce que son ortho-
graphe ressemble à celle du mot anglais correspon-
dant. recueilli ces termes paronymes, retran-J'ai
chant ceux qui employés rarement.sont
La CINQUIÈME PARTIE douue lesmots dont r.accent
'
circonflexe est quelquefois oublié.
LISTES DES OUVRAGES CONSULTÉS. CANADIENS.
Manuel des les plus communes de laDifficultés Langue
Française, suivi dhm Recueil de Locutions Vicieuses.
Québec, 1841 l'Abbé T. Maguire, V. G.;
Recueil des Expressions Vicieuses et des Anglicismes les
plus fréquents.
Québec, 1860 par un membre de la Société Typogra-
;
phique de Québec.
Le Mémorial des Vicissitudes et des Progrès de la Langue
Française en Canada.
Montréal, 1879; Bibaud.
LAnglicismei voilà l'Ennemi.
Québec, 1880 ; J. P. Tardivel.
Glossaire Franco-Canadien et Vocabulaire de Locutions
Vicieuses usitées au Canada.
Québec, 1880; Oscar Dunn.
Petit Vocabulaire à Vusage des Canadiens-Français.
Trois-Rivièren, 1880; l'Abbé N. Caron.
Manuel des Expressions Vicieuses les plusfréqtientes.
Ottawa, 1880; J. F. Gingras.
Dictionnaire des Locutions Vicieusesdu Canada {lettre A).
Québec, 1881 J. A. Mauseau,;.
VI
CanadianismesAnglicismes et
Buies.Québec, 1888; A.
Corriger.Fautes à
Lusignan.Québec, 1890; Alphonse
Française au Canada.La Langue
Québec, 1890 Napoléon Legendrc.
;
A propos d^Education.
1893 Louis Fréchette.Montréal, ;
Notre Langue Technique (.Conférences).
'Québec, 1890 C. E. Gauvin.;
Canadien-Français.Dictionnaire
Montréal et Boâton, 1894 Sylva Clapin.
;
" " "de La Patrie."Corrigeons nous
du 18 juillet 1803 au 6Montréal, juillet 1895 ;
Louis Fréchette.
Notes, contenaîit environ 4500 mots, recueillies par M.
Fréchette, et mises à la disposition de Fauteur.
FEANÇAIS.OUVRAGES
Langage, et des Termes et des Locutions VicieusesDu Bon
éviter.à
Paris, 1876; comtesse Drohojowska.
Omnibus du Laîigage avec le Corrigé des LocutionsLes
Vicieuses.
Paris D. Lévi Alvarès, père.
;
Corriger.2000 Locutions et Fautes à
" Cent Bons Livres."Paris. Collection
Petit Dictionnaire raisonnédes Difficultés et Exceptions de
la I^angiie Française.
Parip, 1886 Soulice et Sardou.
;
R.R.
Montréal, août 1896.