Dossier statistique 2003

Dossier statistique 2003

Documents
15 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description


Dossier statistique 2003
L’industrie graphique regroupe toutes les entreprises ayant pour activité: le
prépresse, l’impression et autres techniques de reproduction et de duplication de
la communication audiovisuelle ainsi que les entreprises de finition.

Les codes NACE-BEL répartissent l’industrie graphique selon les rubriques
suivantes:
22.2 Imprimerie et activités connexes
22.21 Imprimerie de journaux
22.22 Autre imprimerie
22.23 Reliure et finition
22.24 Composition et photogravure
22.25 Autres activités annexes à l’imprimerie

Sous la rubrique “Autres activités annexes à l’imprimerie”, sont reprises les
entreprises ayant pour activités la création et la manipulation de dessins, lay-
out...; le traitement de données digitales et autres activités graphiques.

FEBELGRA, la fédération des industries graphiques, représente les entreprises
qui ressortent des codes 22.22, 22.23, 22.24 et 22.25. Les imprimeries de
journaux ne font pas partie des membres de FEBELGRA mais de l’ABEJ
(Association Belge des Editeurs de Journaux). Quand le matériel statistique nous
le permet, l’industrie graphique est analysée à l’exclusion des imprimeries de
journaux.

Ce dossier statistique analyse l’industrie graphique selon 6 indicateurs:
1. le nombre d’entreprises;
2. l’emploi ;
3. le rapport emplois/employeurs
4. le chiffre d’affaires
5. la balance commerciale
6. les investissements
p. 1

1. Nombre d’entreprises dans l’industrie
graphique
Le nombre ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 56
Langue Français
Signaler un problème
 
 
Dossier statistique 2003Lindustrie graphique regroupe toutes les entreprises ayant pour activité: leprépresse, limpression et autres techniques de reproduction et de duplication dela communication audiovisuelle ainsi que les entreprises de finition. Les codes NACE-BEL répartissent lindustrie graphique selon les rubriquessuivantes:22.2 Imprimerie et activités connexes22.21 Imprimerie de journaux22.22 Autre imprimerie22.23 Reliure et finition22.24 Composition et photogravure22.25 Autres activités annexes à limprimerie Sous la rubrique Autres activités annexes à limprimerie, sont reprises lesentreprises ayant pour activités la création et la manipulation de dessins, lay-out...; le traitement de données digitales et autres activités graphiques. FEBELGRA, la fédération des industries graphiques, représente les entreprisesqui ressortent des codes 22.22, 22.23, 22.24 et 22.25. Les imprimeries dejournaux ne font pas partie des membres de FEBELGRA mais de lABEJ(Association Belge des Editeurs de Journaux). Quand le matériel statistique nousle permet, lindustrie graphique est analysée à lexclusion des imprimeries dejournaux. Ce dossier statistique analyse lindustrie graphique selon 6 indicateurs:1.le nombre d entreprises;2.l emploi;3.le rapport emplois/employeurs 4.le chiffre d affaires 5.la balance commerciale 6.les investissements 
p.1 
 
 
 1. Nombre d entreprises dans l industrie graphiqueLe nombre dentreprises est le nombre demployeurs auquel sajoute le nombredindépendants.Les statistiques de lOffice Nationale de Sécurité Sociale (ONSS) ne concernentque les employeurs. Les données des indépendants ne sont donc pas reprises.(cf. tableau 1).Tableau 1: Nombre d employeurs dans l industrie graphique (sans les imprimeries de journaux) en Belgique durant la période 1998-2002 (StatistiquesONSS)Employeurs Belgique évolution Région Région Région Bruxellesannuelle flamande wallonne Capitale1998 1.821 +1,22% 1.090 395 3361999 1.785 -1,98% 1.051 385 3492000 1.790 +0,28% 1.080 366 3442001 1.766 -1,34% 1.053 383 3302002 1.666 -5,66% 993 376 297
2000175015001250100075050025001998 1999 2000 2001 2002
Région BruxellesCapitaleRégion wallonne
Région flamande
 Remarques Le tableau 1 ne reprend que les employeurs, pas les indépendants. Les chiffres relatifs à lemploi datent du premier trimestre 2002. Le total des entreprises (employeurs et indépendants) dans lindustriegraphique belge (compris les imprimeries de journaux) sélevait à 4.338 fin2002. (source : déclarations TVA)Conclusions 59,60% des employeurs de lindustrie graphique sont situés en Régionflamande (stable). La Région wallonne voit son pourcentage augmenter jusquà22,57% tendis que la Région bruxelloise chute jusquà 17,83%. Le nombre demployeurs a diminué ces 5 dernières années de 8,51%.p.2 
 
 
 Une autre répartition possible du nombre demployeurs est une répartition selonlactivité principale. Ces chiffres différencient les activités de prépresse,dimpression, de finition et autres activités.Tableau 2: Répartition du nombre d employeurs dans l industrie graphique (sans les imprimeries de journaux) en Belgique durant les 5 dernièresannées, selon leur activité principale (statistiques ONSS)Employeurs Belgique Prépresse & Impression FinitionAutres1998 1.821 469 1.287 651999 1.785 489 1.230 662000 1.790 512 1.209 692001 1.766 534 1.161 712002 1.666 505 1.093 68 
2000175015001250100075050025001998 1999 2000 2001 2002
FinitionImpressionPrépresse & autres
 Remarque:En 2002, 62 faillites ont été prononcées dans le secteur graphique (exclus lesimprimeurs de journaux). Le nombre de faillites était réparti de la manièresuivante: 27 entreprises (44%) spécialisées dans limpression, 27 entreprises(44%) spécialisées dans le prépresse & autres et 8 entreprises actives dans lareliure et la finition (13%). Laugmentation est de 5,08% par rapport à 2001.Conclusions Environ 66% des employeurs ont pour activité principale limpression. Legroupe des employeurs ayant pour activité principale le prépresse et autresactivités annexes à limprimerie représente 30% des employeurs. Le groupedont la finition est lactivité principale représente environ 4% demployeurs.Il faut signaler que la plupart des entreprises ayant pour activité principale  limpression, effectuent également le prépresse et la finition. 
p.3 
  2. L emploi dans l industrie graphique Lemploi créé au sein des entreprises graphiques (à lexclusion des indépendants)est repris dans les statistiques ONSS (cf. tableau 3).Tableau 3 : Emploi dans l industrie graphique (sans les imprimeries de journaux)en Belgique durant la période 1998-2002 (statistiques ONSS)EMPLOI Belgique Evolution Région Région Région Bruxellesannuelle flamande wallonne Capitale1998 20.209 -3,09% 13.433 3.713 3.0631999 19.602 -3,00% 12.708 3.622 3.2722000 19.394 -1,07% 12.727 3.365 3.3022001 19.486 +0,47% 12.679 3.558 3.2492002 18.958 -2,71% 12.638 3.414 2.906
25,00020,00015,00010,0005,00001998 1999 2000 2001 2002
Région Bxl Cap.
Région Wallonne
Région flamande
 ema que:R r Les chiffres relatifs à lemploi datent du premier trimestre de 2002. Lemploi a chuté de la manière suivante : Région flamande : -0,32%, Régionwallonne : -4,05% et Région de Bruxelles-Capitale : -10,56%. Conclusions LIndustrie graphique belge (sans les imprimeries de journaux) offre 19.000emplois. 67% de lemploi se situe en région flamande, 18% en région wallonneet 15% en région bruxelloise. Lemploi a baissé de 6,19% pendant la période 1998-2002. 
p.4 
  Lemploi peut aussi être représenté selon lactivité principale de lentreprise (cf.tableau 4). Tableau 4 : Répartition de lemploi dans lindustrie graphique (sans les imprimeries de journaux) en Belgique durant la période 1998-2002 selon l activitéprincipale (statistiques ONSS)EMPLOI Belgique Prépresse & Impression FinitionAutres1998 20.209 2.993 16.551 6651999 19.602 3.178 15.784 6402000 19.394 3.036 15.683 6752001 19.486 3.049 15.742 6952002 18.958 2.806 15.408 744 
25000200001500010000500001998 1999 2000 2001 2002
FinitionImpressionPrépresse et autres
 Conclusions Plus de 81% des emplois se créent dans les entreprises dont lactivitéprincipale est limpression. Les entreprises ayant pour activité principale leprépresse ou autres activités connexes à limprimerie représentent 15% delemploi et les entreprises de finition en représentent 4%. 
p.5 
   3. Le rapport emplois/employeursLes statistiques ONSS de lINS renseignent un code selon le nombre detravailleurs sous contrat. Nous pouvons donc répartir les employeurs selon cesdifférents codes.Tableau 5: Rapport emplois/employeurs dans l industrie graphique en Belgique(sans les imprimeries de journaux) en 2002Code nombre de nombre nombre nombre nombre   ONSS travailleurs d employeurs d employeurs d emplois d emplois(%) (%)1 de 1 à 4 967 58,04% 1.816 9,58%2 de 5 à 9 303 18,19% 2.018 10,64%3 de 10 à 19 197 11,82% 2.692 14,20%4 de 20 à 49 135 8,10% 4.291 22,63%5 de 50 à 99 31 1,86% 2.184 11,52%6 de 100 à 199 26 1,56% 3.725 19,65%7 de 200 à 499 7 0,42% 2.232 11,77% Total1.666 100,00% 18.958 100,00% Remarque: Les chiffres relatifs à lemploi datent du premier trimestre de 2002. Conclusions Les entreprises graphiques sont essentiellement des PME: plus de 95 %dentre elles ont moins de 50 travailleurs. Il sagit de petites entreprises puisque plus de 75% dentre elles emploientmoins de 10 travailleurs.p.6 
 
 
 4. Chiffre d affaires dans l industrie graphique Les statistiques sur lévolution du chiffre daffaires distribuées par lINS aprèstraitement des données issues des déclarations TVA, sont disponibles sur basedes codes Nacebel. Cette méthode de travail nous permet de vous fournir desdonnées détaillées sur les différentes branches du secteur graphique. Tableau 6: Le chiffre d affaires de l industrie graphique en Belgique durant lapériode 1999-2003 (Déclarations TVA, N.I.S) en millions EUR CA 22.21 22.22 22.23 22.24 22.25 22.21999 351 2.688 74 301 1533.5672000 510 2.817 66 277 1653.8362001 458 2.876 61 280 1743.8492002 472 2.736 58 277 2313.7742003 429 2.676 58 271 2383.672 CA 22.22-22.25 Évolution nominale Évolution réelle1999 3.216 +2,58% +1,46%2000 3.325 +3,39% +0,84%2001 3.391 +1,97% -0,50%2002 3.302 -2,62% -4,26%2003 3.242 -1,82% -3,42% 
3,450,0003,400,0003,350,0003,300,0003,250,0003,200,0003,150,0003,100,000
1999
2000
CA (milliers EUR)
2001
2002
2003
22.22-22.25
 
p.7 
 
 
Conclusions Durant la période 1999-2003, le chiffre daffaires a légèrement augmenté(+0,81%) en valeur nominale, mais en valeur réelle le CA a régressé. Aprèsune période de croissance continue, le secteur graphique a subi en 2002laffaiblissement de la conjoncture économique internationale qui a touchépresque tous les secteurs à partir du deuxième trimestre 2001. En 2003, lesecteur na pas pu bénéficier de la légère croissance de léconomie belge etmondiale. Les statistiques PRODCOM nous permettent de répartir le chiffre daffaires selonles différents types dimprimés. Les statistiques PRODCOM ne concernent queles entreprises de plus de 10 travailleurs ou qui réalisent un chiffre daffairesannuel de plus de 2 478 935,25 EUR. Sur base des parts de marchés révéléespar PRODCOM, nous présentons une extrapolation pour lensemble du secteurgraphique. (voir tableau 7) Tableau 7: Le chiffre d affaires de l industrie graphique belge en 2003, répartiselon les parts de marché (extrapolation sur base des statistiquesPRODCOM). Valeur nominaleParts de marché Parts de Diff. CA en % Diff. CA enen MIO EUR marché en % 2002 p.r. 2001 MIO EUR2002 p.r. 2001imprimés publicitaires & autres995 27% -4% -45journaux et périodiques728 20% -3% -22livres et brochures342 9% -11% -43services (prépresse et finition)337 9% -11% -4213étiquettes281 8% +5% +formulaires107 3% -19% -26imprimés administratifs74 2% -36% -42catalogues commerciaux164 4% +8% +12autres imprimés644 18% +18% +98TOTAL3.672 100% -3% -98
p.8 
 
catalogues commerciaux4%imprimés administratifs2%formulaires3%
étiquettes8%
 
autres imprimés18%
services (prépress etfinition)9% livres et brochures9%
 
imprimés publicitaires et autres27%
journaux et périodiques20%
  Remarque: Les catégories mentionnées ci-dessus sont caractérisées par les imprimés suivants: imprimés publicitaires et autres: imprimés publicitaires (pas de catalogues commerciaux),autres imprimés < 4x par semaine journaux et périodiques: journaux et périodiques, qui paraissent 4 fois ou plus par semaine (inclimpression) livres et brochures: livres, brochures, album dimages, livre dimages, dictionnaires, (inclimpression) services (prépresse et finition): reliure, finition, couper, coller, plier, composer, stéréotyper étiquettes: étiquettes imprimées - autocollantes, étiquettes imprimées et autres, imprimés surdivers matériaux formulaires: registres, livres comptables, bons de commande et de quittance, formulaires encontinu également avec papier carbonne, autres formulaires imprimés administratifs: carnets dadresse, cahiers, albums, fardes de rangement, couverturepour dossiers, sousverres, couvertures de livres catalogues commerciaux: catalogues commerciaux  autres imprimés: disques, cartes postales, images, calendriers, cartes de voyage, documentsde valeur, (incl. impression)  
p.9 
 
 
La baisse du CA est due à la fois à la faiblesse du taux de production et aux prixde vente en régression.La baisse de la demande dimprimés est causée notamment par la faibleconjoncture internationale, par la modération des dépenses publicitaires, par lestaxes environnementales exagérées (entre autres la taxe sur les imprimés toutes-boîtes instaurée par les communes et la taxe affichage) et par le remplacementdes communications imprimées par des communications via Internet et e-mail.La surcapacité en Belgique et dans les pays voisins a entraîné une pressionconstante sur les prix de vente, tant pour les commandes intérieures que pour lesproduits et services exportés. Les prix et les marges bénéficiaires ont connu en2003 une nouvelle chute.
p
.10 
 
 
 5. Balance commercialeDepuis 1993, lenquête INTRASTAT rassemble les données concernant lecommerce extérieur. Les entreprises doivent elles-mêmes communiquer leurschiffres dimportation et dexportation. Les données renseignées dans le tableau 8reflètent donc les déclarations des entreprises.Tableau 8: Exportation et importation en unité monétaire dans l industrie graphiquebelge (imprimeries de journaux incluses) durant la période 1999-2003(statistiques INTRASTAT)Valeur EXPORT Evolution IMPORT Evolution Balance Evolutionnominale (MIO EUR) annuelle (MIO EUR) annuelle (MIO EUR) annuelle1999 1.084 +4,4% 960 -1,0% 124 82,4%+2000 1.213 +11,9% 990 +3,1% 223 +79,8%2001 1.235 +1,8% 1.027 +3,7% 208 -6,7%2002 1.216 -1,5% 978 -4,8% 239 +14,9%2003 1.270 +4,4% 1.063 +8,8% 207 -13,8%1,5001,0005000-500-1,000-1,5001999 2000 2001 2002 2003
export (MIOEUR)import (MIOEUR)balance (MIOEUR)
  Conclusions: Lindustrie graphique belge réalise une balance commerciale positive: en 2003lexportation représentait 1.270 MIO EUR et limportation 1.063 MIO EUR, cequi représente un surplus de 207 MIO EUR. Durant la période de 1999-2003, lexportation en valeur nominale a augmentéde 17%; limportation de 11%. La compétitivité de lentreprise graphique belgesest améliorée (cfr lévolution de la balance commerciale positive). 
p.11