Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille : autour d'un tableau retrouvé - article ; n°1 ; vol.123, pg 32-38

-

Documents
8 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue de l'Art - Année 1999 - Volume 123 - Numéro 1 - Pages 32-38
7 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1999
Nombre de visites sur la page 127
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Madame Anne le Pas de
Sécheval
Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille : autour d'un tableau
retrouvé
In: Revue de l'Art, 1999, n°123. pp. 32-38.
Citer ce document / Cite this document :
le Pas de Sécheval Anne. Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille : autour d'un tableau retrouvé. In: Revue de l'Art, 1999,
n°123. pp. 32-38.
doi : 10.3406/rvart.1999.348429
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1999_num_123_1_348429Anne le Pas de Sécheval
Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille
autour un tableau retrouvé
empereur Apparition église Jean-Baptiste Ile Constantin de saint Corneille Nicolas Paris
Parmi tous les peintres fran ais
actifs pendant le dernier tiers du
XVI siècle Jean-Baptiste Corneille
reste un des plus mal connus malgré
les travaux Picart1 Son uvre
profane est encore définir sinon
retrouver Sa production de peintre
religieux apparemment abondante
que très partiellement survécu
époque révolutionnaire De La Li
bération de saint Pierre May de No
tre-Dame en 1679 seule une
gravure restitue le souvenir Des
quatre tableaux exécutés pour
église de la Chartreuse de Vauvert Illustration non autorisée à la diffusion
seule est connue hui La Ré
surrection de Lazare du musée de
Rouen Les six toiles peintes pour les
chanoinesses augustines de Bel-
lechasse ont toutes disparu ainsi que
son retable le plus ambitieux im
posante Cène qui ornait le maître-
autel de église Saint-Paul
occasion de la redécouverte un
tableau que on croyait perdu
Apparition de saint Nicolas em
pereur Constantin fig 3) la présente
étude vise préciser quelques étapes
importantes de sa carrière
Peintures religieuses des
premières années parisiennes
Après son retour de Rome vers
1673 Jean-Baptiste partagea le lot
commun des peintres entamant leur
32 REVUE DE ART no 123 1999-1 32-38 Anne Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille
core pour église des Carmes dé murs de la chapelle deux tableaux
chaussés de la rue de Vaugirard avec des cadres de marbre9 Deux
pour qui son père Michel avait grands Tableaux sont effective
peint un Mariage de la Vierge autre ment mentionnés par certains gui
fois sur le marché de art anglais des de Paris qui les attribuent
que semble avoir vu Richard Sy- Gilbert de Sève sans malheureuse
monds en 16497 La béatification de ment préciser leur sujet10 La courte
saint Jean de la Croix en 1675 occa biographie du peintre rédigée par
sionna la commande un nouveau Dubois de Saint-Gelais apporte
retable pour autel consacré sainte aucune information supplémen
Thérèse dans le bras droit du tran taire11 En revanche inventaire de
sept Les religieux firent oter le reta église en date du 22 décembre
ble peint par Nicolas Loir en 16508 1790 signale deux tableaux aux cô
et directement ou par le truche tés de ladite chapelle aussi peints sur
ment un de leurs protecteurs toile représentant sainte Thérèse et
commandèrent Corneille un ta saint Jean de la Croix 12 On peut
bleau associant les deux fondateurs légitimement les identifier avec une
Illustration non autorisée à la diffusion de la réforme carmélite une Appari Sainte Thérèse attribuée Jean-Bap
tion du Christ ressuscité sainte Thé tiste Corneille et un Religieux en ex
rèse et saint Jean de la Croix tase attribué Verdier par Lenoir13
Les actes capitulaires du couvent Le retable de Nicolas Loir perdu
qui signalent des travaux enrichis mais gravé par Jean Boulanger en sement dans cette chapelle dès 1665 165l14 représentait La Vierge et
sont muets sur ce second retable saint Joseph apparaissant sainte
la date du 30 mai 1676 ils rappor Thérèse fig iconographie fré
tent cependant la décision prise par quente dans les Carmels renvoyait
les religieux de faire poser sur les une des expériences mystiques re-
de eri./w/WL
-Ir ra m.w co CJ fta Q/etàL ParJ cl ofl :d fré éW yl èî ff -/? Or y/ à rcJ.îKb
Michel II Corneille La Vierge et Enfant adorés par saint Jean-Baptiste
Bibliothèque nationale de France cabinet des estampes 14
carrière parisienne il contribua les Capucins du Marais dont le cloî
des décors religieux En 1675 année tre fut orné de perspectives de Patel
de sa réception Académie une Il est pas indifférent de rencon peinture de sa main est signalée dans trer dans la même église un tableau le monastère des Feuillants du fau de Michel II Corneille frère aîné de bourg Saint-Honoré Les Chroni Jean-Baptiste représentant La ques manuscrites du couvent font Vierge et Enfant adorés par saint Illustration non autorisée à la diffusion mention la date du 27 avril une Selon les Mémoires nouvelle décoration de perspective inédits artiste aurait donné gra donnée par Madame de Harlay du tuitement le tableau aux religieux4 Puis du Four peinte par Jean Or la gravure il en tira Corneille placée au haut un bel porte une dédicace au marquis de escalier neuf commencé et ni ce Beringhen Premier Ecuyer du roi printemps dernier Faute de des la femme duquel fut concédée en cription il est diff cile de se pronon 1676 la cinquième chapelle droite cer sur la nature de oeuvre mais on
appartenant auparavant la famille peut penser que le peintre est ici de Guise6 il ne fut peut-être pas le exercé au trompe- oeil architectural commanditaire du tableau le mar en vogue dans les hôtels particuliers Jean-Baptiste quis en obtint pourtant la jouissance Corneille depuis les années 1640 et qui connut dans sa chapelle exécution des Apparition du un grand développement dans la dé Christ ressuscité uvres des deux frères dut se situer cennie 1670 notamment Ver sainte Thérèse Avila une date voisine sailles3 Les décors architecturaux et saint Jean de la
Croix Paris église fleurirent également dans certains Au début de sa carrière pari Sainc-Joseph-des- bâtiments conventuels comme chez sienne Jean-Baptiste travailla en Carmes
33 Anne Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille
latees par la sainte dans son Autobio abbé Pérau19 ne citent le nom Al-
graphie La très sainte Vierge luy legrain dans leurs descriptions de
apparoist aussi avec saint Joseph la Hôtel pas plus ils ne signalent
revest une robe blanche luy les paysages fixant leur attention sur
donne une chaisne or avec une les grandes scènes la gloire du roi
croix enrichie de pierreries 15 Exal oeuvre mal connu de ce peintre20
tant attachement des Carmes dé enrichit désormais un ensemble
chaussés la Vierge et au saint monumental prestigieux hélas rui
protecteur de leur église le tableau né et repeint qui précède les uvres
complétait les deux autres retables décoratives il livrera pour le Tria-
du maître-autel et de la chapelle de non de marbre En dépit de la for
la Vierge La Présentation au Temple mulation allusive de acte notarié
de Quentin Värin et le groupe de on peut attribuer Allegrain tous les
marbre de la Vierge Enfant sculp paysages de format vertical qui sépa
té par Antonio Raggi sur les dessins rent les grandes scènes de bataille ou
du Bernin Le retable de Corneille les fenêtres ainsi que le grand pay
représente une autre vision de la sage lyrique qui encadre la porte
sainte qui unit Jean de la Croix entrée surmontée par un mé
dans une commune expérience mys daillon en relief feint représentant
tique de la Passion16 Mais il con La Clémence fig Les vues topo
serve la primauté la sainte mise en graphiques qui apparaissent dans les
valeur par éclairage et par attitude fonds des grandes scènes militaires
du Christ ressuscité tandis que le sont sans doute également de sa
bienheureux la gauche du Christ main Le délai de janvier 1680 fixé
est placé dans la pénombre Premier par Jean-Baptiste Corneille devait
des retables conservés du peintre le permettre Michel II de prendre le
tableau frappe par son étrangeté très relais en peignant les figures du pre
éloigné de esprit classique du reta mier plan pour lesquelles il fut ef
ble de Loir Il témoigne déjà du goût fectivement payé en 1680 et 1681
pour les effets de clair-obscur les Quant Jean-Baptiste joua-t-il uni
Illustration non autorisée à la diffusion architectures ornées et les visages ai quement voirs de son le rôle frère de pour fondé la signature de pou gus aux lourdes chevelures bouclées
qui caractérisera sa manière de ce marché de sous-traitance ou
participa-t-il de quelque manière
exécution du décor Le contrat est J.-B Corneille et le chantier de en tout cas le premier témoignage hôtel des Invalides une association des deux Corneille
sur importants chantiers décora
Au tournant de cette décennie tifs qui devait se renouveler un peu
on trouve le peintre employé une plus tard hôtel Mansart de Sa-
tâche bien différente sur le chantier
de Hôtel royal des Invalides Le
août 1679 il passe un marché avec
Un retable pour église le paysagiste Etienne Allegrain qui
Saint-Roch est chargé exécuter to uttes les
veues et élévations des profils des
villes et places que le Roy conquises est la fin de la carrière du
pendant la campagne de Mastrits peintre appartient enfin oeuvre
soit dans la Franche-Comté ou que nous avons identifiée dans
ailleurs ailleurs et de la grandeur et église parisienne de Saint-Louis-
forme et de la manière le tout ainsy Ile fig Son exécution se si
que ledit sieur Corneille luy ordon tue après celle de Institution de ant ao Qs&olî to/OL E./TL teé/e/Twz nera et sur touttes les places et en- Eucharistie commandée en 1690 c.Hcc èîî/äï C-hr li... lLca. è.)îïà.è droicts qui luy seront prescripts ... pour église Saint-Paul par inter
dans le réfectoire de hostel des In médiaire Hardouin-Mansart22 Le Jean Boulanger après Nicolas Loir La Vierge et saint Joseph apparaissant sainte Thérèse valides 17 Il est raisonnable de met sujet de ce tableau ici ano Bibliothèque nationale de France cabinet des escampes Da 42 fol 58)
tre en relation cette commande avec nyme fut identifié de fa on diverse
le décor mural du premier réfectoire par les auteurs des Inventaires Chaix
du côté occidental actuelle salle et Pion La Rencontre de saint Am-
Henri IV du Musée de Armée) broise et de saint Théodose pour le
rendu Michel II Corneille partir premier23 Apparition de saint Gré
des Comptes et recettes des Invalides18 goire saint Martin pour le second24
Ni Le Jeune de Boulencourt ni Amédée Boinet rejeta les deux inter-
34 Anne Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille
prétations sans formuler autre
proposition25 Le sujet et attribu
tion peuvent être rétablis par la com
paraison avec un dessin conservé la
Kunsthalle de Brème
Picart26 mis en relation avec le
compte rendu expertise un ta
bleau destiné une chapelle de
église Saint-Roch27 représentant
Apparition de saint Nicolas em
pereur Constantin Le dossier consti
tué par la description du tableau en
1694 ce dessin préparatoire et une
Illustration non autorisée à la diffusion esquisse conservée dans une collec
tion privée rend enfin son identité
un tableau de belle qualité dont
état de conservation est cependant
médiocre
Le 18 janvier 1694 Charles-
Fran ois Poerson arbitra le différend
opposant le peintre et Madeleine
Monnerot veuve de Nicolas Mon-
nerot trésorier des parties casuelles
au sujet du prix un retable com
mandé par celle-ci pour sa chapelle
privée dédiée saint Nicolas28 Sui
vant la procédure habituelle il ex
pertisa le tableau déjà en place dans Enenne Allegrain Paysage Hôtel des Invalides réfectoire sud-ouest salle Henri IV)
église et en livra une description
noir dans ses diverses listes la date minutieuse avec une broderie et une grande de tons plus contrastés mais les re
frange par bas et sur led tapis est le du germinal an II 1793) il signale cherches luministes sont déjà forte une apparition de saint Nicolas casque de Constantin orné un entrée au dépôt des Perits-Augus- ment développées derrière lequel on veoit un ange grand pannache blanc et au derrière tins un Guerrier au lit de mort de lumineux tenant une épée flam Le tableau de Saint-Louis-en- ... du liet se veoit une colomne Jean-Baptiste Corneille provenant boyante de la main gauche et mon Ile illustre de fa on exemplaire le de Saint-Roch31 La liste des ta laquelle est appendue la démy pique trant de la main droicte une prison passage un style névrotique et hau de empereur chose essentielle pour bleaux de église dressée en 1795 et dans laquelle estoit sic deux Co- tement personnel exprimant avec faire connoistre led Constantin publiée dans les Archives du musée lonnels que Constantin endormy liberté dans le dessin ou esquisse parce que ses armes sont dessus et des Monuments fran ais conserve ce dans son pall is avoit fait enfermer un langage plus stéréotypé corres titre mais le tableau est désormais dans le fond se veoit une fenestre ledit ange vestu un habit couleur pondant une certaine vulgate exi grillée où on veoit des prisonniers attribué comme le numéro précé gée en matière de retable dans les de pourpre claire rehaussé or et qui sont là avec un soldat faisant la dent Le Baptême de saint Jean un Saint Nicolas au devant dudit ange années 1680-1690 Le corpus des garde de la prison 29 des deux Michel32 Enfin le catalo uvres connues est certes trop res revestu de ses habits pontificaux lui gue historique de an III ne le men La description concorde en tout faisant les mesmes menaces et cos treint pour on puisse généraliser tionne plus parmi les tableaux des point avec notre tableau excep té dudit saint Nicolas est un petit sans risque erreur mais oeuvre Corneille la faveur de cette dou tion des dimensions Le procès-ver ange qui porte une crosse argent et présente confirme une constatation ble méprise sur le sujet et sur le bal fait état une hauteur de pieds plus loing quatre petites testes de déjà faite propos du dessin prépa peintre la trace du tableau se perdit et demi soit 244 et une lar chérubins dont une est moictié rant La Résurrection de Lazare de rapidement avant sa réapparition geur de pieds soit 128 m) alors cachée ung grand rideau qui oc- Rouen Paris A.)34 Si le une date inconnue son emplace que le tableau retrouvé est un for cuppe la partie supérieure du ta dessinateur est très éloigné des con ment actuel mat plus restreint 11 ventions académiques le peintre se bleau ayant esté mis pour servir au
255 m) mais la comparaison avec La composition reprend exacte rapproche des modes figuratifs uti lice de repos que on veoit en bas sur esquisse suggère il été coupé lequel Constantin paroist éveillé ment celle du dessin préparatoire lisés par le cercle de Le Brun dans le
en bas avec surprise ouvrant les bras avec mais en inversant Le sens de la domaine du tableau église dou
une espèce admiration vestu un Comme le remarquait judicieu composition définitive apparaît en blement fondés sur la rhétorique ex
revanche sur esquisse fig 53 qui manteau bleu une couleur rouge sement Poerson Corneille avait pris pressive des affetti et le respect de la
sic) rosé et jaune et dans le désor soin de clarifier iconographie un correspond étape suivante de convenance est ce dernier prin
cipe qui explique sans doute le chan dre que cette apparition luy cause il épisode rarement illustré dont le élaboration de uvre avant que
les coloris définitifs ne soient xés paroist renverser un placet qui se choix explique sans peine par la gement apporté attitude de
trouve soubz son pied droit et au- biographie du défunt Monnerot30 esquisse présente en effet une empereur terrorisé et fuyant dans
Ces précautions furent pourtant vai gamme homogène et raffinée de ro les deux études préparatoires mais prez du petit lit de repos est une table
or couverte un tapis rouge qui nes si on en juge par la lecture sés pourpres et violacés qui seront exprimant son saisissement avec no
tombe négligemment usques terre abandonnés dans le retable en faveur blesse dans le tableau définitif en un approximative du sujet que Le-
35 Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille Anne
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Jean-Baptiste Corneille Apparition de saint Nicolas empereur Constantin Jean-Baptiste Corneille Apparition de saint Nicolas empereur plume et encre brune lavis gris et brun Brème Kunsthalle Constantin esquisse Paris coll part
ple colonne au pittoresque terme riantes fig autel de la se geste opposition rappelant Attila un coloris puissant mais sa sobrié
té est adaptée un tableau église gaine spiralée qui figure dans le des conde fût surmonté par Le Martyre du fameux reliefde Algarde Cons
loin de la brillante virtuosité dé sin de Brème et dans esquisse de saint André de Jouvenet perdu) tantin en venant éclipser la figure
du saint qui apparaît relativement ployée dans La Mort de Cat Uti- peinte signalé en 1698 par Brice38 La neu
fade on peut se demander si ce ne que signé et daté de 1687 Dijon vième et dernière chapelle de ce côté Saint-Roch le tableau de
fut pas la raison profonde du diffé musée des Beaux-Arts fig 2) ta devait être concédée en 1709 Louis Jean-Baptiste figurait en bonne
Phélipeaux comte de Pontchar- rend financier entre artiste et son bleau de chevalet destiné la délec compagnie La chapelle concédée
train chancelier de France qui en commanditaire tation privée un amateur Le Nicolas Monnerot en 166235 était
commanda le retable Antoine Dans les effets lumineux specta retable de Saint-Roch présente avec la cinquième chapelle droite Son
ce tableau histoire autres affini Coypel sur le thème de La Mort de culaires exprime une face plus per retable est contemporain de ceux
sonnelle du tempérament du tés la composition centrée sur le saint Louis perdu)39 La redécou des chapelles attribuées respective
peintre Ici le nocturne est éclairé personnage principal alité la place verte du tableau de Jean-Baptiste ment Fran ois Michel Le Tellier
par la lumière surnaturelle de ap et le type du guéridon le soin appor Corneille apporte ainsi une pièce marquis de Louvois en 1688 et
parition céleste qui projette des om té la description de armement essentielle la reconstitution du dé André Le Nôtre en 1691 pour la
bres dramatiques sur le visage de antique Le peintre cependant première Michel II Corneille exé cor peint un des plus importants
chantiers art religieux de la capi empereur hagard sans dissiper réfréné sa verve inventive dans ce cuta La Vision de saint Fran ois Nî
domaine comme en témoigne dans tale au tournant des XVi et XVII complètement la pénombre de la mes musée des Beaux-Arts)36 il
pièce Il fait valoir la chaleur sonore le retable la substitution une sim siècles grava lui-même avec quelques va
36 Anne Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille
ANNEXE
Marché entre Edenne Allegrain et Jean-Bap-
tisce Corneille août 1679 Archives natio
nales Minuder Central Erude XI 274)
Fut présent Estienne Allegrain peintre ordi
naire du roy en son Académie royalle de
peinture demeurant rue Montmartre par-
roisse Sainct Eustachê et il promis et est
obligé et envers Jean-Baptiste Corneille aus-
sy peintre ordinaire du roy en sadite académie
demeurant sur le fossé entre les porres
Illustration non autorisée à la diffusion Saint-Germain et Saint-Michel parroisse
Sainc-Cosme ce présent et acceptant de
peindre de sa propre main er le mieux il
luy sera possible touttes les veües ee élévations
des profils des villes et places que le Roy
conquises pendant la campagne de Mastrits
soit dans la Franche-Comté ou ailleurs et de
la grandeur ec forme et de la manière le tout
ainsy que ledit sieur Corneille luy ordonnera
et sur touttes les places et endroicts qui luy
seront prescripts et chargez par ledit sieur
Corneille dans le réfectoire de hostel des
Invalides commancer travailler auxdits Jean-Baptiste
ouvrages lundy prochain pour rendre le tout Corneille La Mort
fait et parfaicr bien et deuement dans sa per de Cat Utiqite
fection et le plus fmy que faire ce pourra dans Dijon musée des
Beaux-Arts le mois de janvier prochain pour faire les
quels ouvrages ledit Allegrain fournira ses
frais et despens les couleurs et autres choses
ce nécessaires mesme se nourrir et loger pen NOTES dant ledit temps ses frais où bon luy sem
blera sans que ledit sieur Corneille soit obligé
de luy fournir aucune chose que des escha-
faux nécessaires pour travailler auxdits ouvra
Picart La Vie et uvre de Jean-Baptiste ges ce marché fait ainsy moyennant la
Corneille 1649-1695) Lyon 1987 somme de mil livres que ledit sieur Corneille
promet et oblige bailler er payer audit Aile- Chroniques du Monastère Royal de Saint grain40 ou au porteur scavoir trois cent livres Bernard des euillans ordre de Cisteaii Biblio dans ledit jour de lundy prochain autres trois thèque Mazarine Ms 3334 225 cent livres la moictié desdits ouvrages et les Schnapper Colonna et la quadratu quatre cent livres restans lorsque lesdits ou ra en France époque de Louis XIV vrages de peinctures seront faicts et parfaicts Bulletin de la Société de Histoire de Art et finis en perfection et comme il est fran ais 1966 65-97 dessus dit dans ledit temps du mois de janvier
prochain peine de tous despens dommages Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages
et intérest et estre privé du payement de des membres de Académie royale de peinture ladite somme de quatre cent livres moins et de sculpture publiés par Dussieux
de rendre lesdits ouvrages etc... et outre que Soulié Ph de Chennevières Mancz ec
ledit cas advenant ledit sieur Corneille pourra de Montaiglon 1854 tome 384 Illustration non autorisée à la diffusion sy bon luy semble faire parachever lesdits Bibliothèque nationale de France Cabi ouvrages par tel autre peintre il choisira net des Estampes Da 48 14 aux frais et despens dudit 1 et sans
que pour ce raison il puisse prétendre aucun Chroniques... op cit la note 237
payement de la somme de quatre cens livres Millar An Exile in Paris Thé Note allencontre dudit sieur Corneille ... et sans books of Richard Symonds Studies in Re que cela puisse escre représenté pour peine naissance Baroque Art presented to Anthony comminatoire ainsi tiendra lieu obliga Blunt on his birthday Londres et New tion attendu le sujet dont il agist et qui York 1967 162 regarde le service du Roy ce qui autrement
Vie de Nicolas Loir par Guiller de Saint- causeroit une perte notable audit sieur Cor
Georges .. op cit la noce neille en terme des présentes ledit Allegrain 337 Il semble que le tableau fut envoyé promet encores faire un tableau de paysage42 en 1682 au couvent des Carmes de Nevers si pour mettre au dessus une porce de la gran Michel II Corneille est bien lui que désigne ce passage des regis deur et forme que ledit sieur Corneille luy La Vision de saint Fran ois tres capitulaires du couvent Die 16 fe- donnera pour le peindre de son mieux er de Assise Bibliothèque bruarii 1682 propositum ruit urrum danda le livrer audit sieur Corneille dans le mesme nationale de France ea Tabella in qua est depicta Saneia cabinet des estampes temps sans par luy prétendre aucune chose Teresia conventui nostro Nivernensii ea con- comme compris au présent marché ... Da 48. 23
ditione ut ponatur ecclesia ejus convenrus
Suit un re de 300 livres signé par Allegrain Archives nationales LL 1495 Liber secundus
le août 1679 Actuiim capituli conventualis Conventus Santi
37 Le Pas de Sécheval Du nouveau sur Jean-Baptiste Corneille Anne
Josephi Parisiensis carmelitarum Discalceato- peinture décorative Lesinvalides trois siècles 30 Comptant parmi les plus importants fi 42 Un paysage Allegrain figure parmi les
rum ab anno 1652 usque ad annum 1778 fol histoire Paris 1974 81) nanciers du cercle de Mazarin et de Fouquet tableaux mentionnés dans inventaire après
il est victime en 1661 de ses accointances décès de Corneille en 1695 90 19 Le Jeune de Boulencourt Description politiques et devient une des principales ci Propositum an sint faciendae duae Ta- générale de hostel royal des Invalides établi par bles des commissaires de la Chambre de Jus bellae in parietibus Capellae Sanrissimae Ma Louis le Grand Paris 1683 15-16 Abbé tice Emprisonné ... il est écrasé en 1665 tris Nostrae Theresiae cum quadro ex Pérau Description historique de hôtel royal par une taxe de 000 000 livres er ne peut rmore ad inscar picturarum quae sunt in des Invalides Paris 1756 56-57 redresser la situation autant il est exclu parietibus ecclesiae responsum fuit arr rmaci- 20 Voir le bilan et les propositions du bénéfice de édit août 1669 Aussi vum cum omnibus suffragiis Archives na ABSTRACT Lossel-Guillien la recherche de oeuvre il meurt la fin de la même année tionales LL 1495 fol 79) Etienne AIlegrain paysagiste de la fin du sans avoir été libéré est-il pas surprenant New material on Jean-Baptiste 10 Thiéry Almanach du voyageur Paris règne de Louis XIV Histoire de Art il laisse une succession vacante et une Corneille rediscovered painting Paris et Versailles 1783 135 J.-A Du- 1988p.69-78 famille dans une situation matérielle pré laure Nouvelle Description des curiosités de caire Dessert Argent pouvoir et société 21 Lavalle Plafonds et grands décors Many aspects of the personality and Paris Paris Lejay 1785 114 au Grand Siècle Paris 1984 652) peints dans les hôtels du Marais au XVlle work of Jean-Baptiste Corneille 11 Manuscrit Vies de siècle Le Marais mythe et réalité catalogue 31 Courajod Alexandre Lenoir Son jour one of the most compelling painters Gilbert de Sève etc. conférence de de exposition Paris hôtel Sully 1987 nal et le musée des monuments fran ais Paris active in France in the late seven Dubois de Sainr-Gelais juin 1731) 194-196 er Derens et Weil-Curiel 1878 tome 47 315 teenth century still remain obscure Répertoire des plafonds peints du xvue siè 12 Archives nationales 3730 32 Inventaire général des richesses art de la cle disparus ou subsistants Revue de Art The rediscovery of painting belie France Archives du Musée des Monuments 13 Inventaire général des richesses art de la no 122/1998-4 p.98-99 ved lost and some unpublished do fran ais Paris tome II 1886 295 France Archives du musée des Monuments 22 L.-H CoUard Le maître-autel de an 1533 cuments contribute toward better fran ais Paris tomeIL 1886 282 1010 cienne église Saint-Paul Paris Archives de et 1011 33 042 cm 0305 cm Passé en vente understanding of some important Art fran ais 1968 101-102 Drouor le 19 novembre 1976 salle 29 stages in his career His paintings for 14 Bibliothèque nationale de France Cabi sans catalogue Cf Delosme 1992 23 Inventaire général des uvres art appar net des Estampes Da 42 fol 58 the Feuillantine and Carmelite con op cit la note 17 49 tenant la ville de Paris dr.essé par le service vents shed light on his work as 15 uvres de sainte Thérèse ... de la tra des Beaux-Arts Paris Imprimerie Chaix Edi 34 Exposition Maîtres fran ais 1550-1800 duction de MonsieurAi Andiy Pa church painter very important in fices religieux 1878 414 Dessins de la donation Mathias Polakovits ris Pierre Le Petit 1670 passage ciré dans his early career in Paris notarized Ecole des Beaux-Arts Paris Ecole nationale 24 Inventaire général des richesses art de la Art du xvi siècle dans les Carmels de France deed certifies that he was present on supérieure des Beaux-Arts 1989 49 France Paris Monuments religieux tome III cat exposition Paris musée du Petit-Palais p.138-139 the building site of the Hotel des Paris Pion 1901 notice de église Saint- 1982-1983 16 p.56
Ile par Lucien Michaux 325 35 Archives nationales 3492 Etat des Invalides alongside his brother Mi 16 Mâle Art religieux après le Concile archives de église et fabrique de Saint-Roch chel The rediscovered painting de Trente Etude sur iconographie de la fin du 25 Boinet Les églises parisiennes xvi et Paris 1780 fol 57 verso siècle du XVI siècle du siècle siècles Paris tornelli 1964 32-33 Apparition de saint Nicholas em
Italie-France-Espagne-Flandres Paris 1932 36 Je remercie Chevalier Conservateur pereur Constance intended for cha 26 Picart 1987 op cit in la note du musée de Viziile et chargé du catalogue des 162 Un jour elle venait de commu 126-127 pel in Saint-Roch church is one of peintures italiennes du musée de Nîmes nier de la main de saint Jean de la Croix Jésus his later works and enables to assess 27 Signalé par L.-H Collard 1968 pour les renseignements il communi lui apparut et lui dit Ne crains pas ma fille the originality of his approach to op cit la note 22 109 car personne ne peur me séparer de toi. qués
et alors lui rendant sa main droite Vois ce rederos painting 28 sa mort le 12 avril 1695 le peintre 37 F. Cabinet des Estampes Da 48 clou dit-il il signifie partir de mainte avait pas encore re parfait paiement de R.D 23 nant nous sommes fiancés son tableau Son inventaire après décès si 38 Schnapper JeanJouvenet et lapeinture 17 Voir le texte publié en annexe signalé gnale il est deub par Madame Monorot histoirea Paris 1644-1717) Paris 1974 par Delosme Jean-Baptiste Corneille mé la somme de trois cent livres restant de celle 46p 193-194 moire de de université de Paris IV de six cent livres pour un tableau que led feu 39 Garnier Antoine Coypel 1661- sieur Corneille luy fait sa chapelle dans sous la direction Schnapper octobre 1722) Paris 1989 113 164-165 1992) 24-26 et 57-58 église Saint Roch Archives nationales Anne LE PAS DE CHEVAL Minutier Central XI 341 22 août 1695 40 Michel II Corneille recur pour sa part 18 Hanotaux De nouvelles attribu maître de conférences Univer signalé par L.-H Collard 1968 op cit la des Bâtiments du roi la somme de 3300 livres tions pour les peintures murales des réfectoi noie 22p.108) sité de Paris X-Nanterre 200 Hanotaux 1991 13) res des soldats aux Invalides Revue de la avenue de la République 92000 29 Archives nationales Z11 422 reproduit Société des Amis dii Musée de Armée 102 41 En tout état de cause il aucune
décembre 1991 12-23 auteur confir par Delosme 1992 op cit la no 17 raison de penser que le contrat ne fut pas Nanterre
mé une découverte Schnapper La 60-61 mené son terme
38