Etude cinétique du procédé de granulation humide en mélangeur à haut cisaillement, Kinetic study of wet granulation process in high shear mixer

Etude cinétique du procédé de granulation humide en mélangeur à haut cisaillement, Kinetic study of wet granulation process in high shear mixer

-

Documents
175 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Laurent Marchal-Heussler, Véronique Falck
Thèse soutenue le 23 mai 2008: INPL
Au cours de cette étude du procédé de granulation humide, nous avons mis l’accent sur l’intérêt que présente la distribution du liquide de mouillage dans la définition des propriétés finales de grains. Dans ce cadre, une méthode utilisant un traceur a été développée pour le suivi cinétique de la répartition du liquide de mouillage au cours de la granulation. Une formulation à base d’excipent pharmaceutique a été granulée dans un mélangeur-granulateur à haut cisaillement Mi-Pro. On a pu ainsi montrer que le début du procédé est caractérisé par l’hétérogénéité de la distribution du liquide de mouillage qui se redistribue ensuite selon une loi cinétique d’ordre un. Les propriétés des grains (taille, porosité et observation microscopique) ne deviennent uniformes qu’après une répartition homogène du liquide de mouillage entre les différentes classes de grains. L’étude de l’influence de certaines variables opératoires (vitesse d’agitation, débit et critère de mouillabilité) sur le phénomène de redistribution a été également menée. Par ailleurs, les bilans de population ont été utilisés comme outil de modélisation. Des écritures du noyau d’agglomération ont été proposées en se basant sur la taille des particules et leur teneur en liquide de mouillage. Bien que reproduisant les résultats expérimentaux, les bilans de population présentent certaines limites liées à la difficulté d’intégrer toutes les données de l’étude
-Granulation humide
-Bilan de population
-Traceur
-Cinétique
-Mélangeur
In this study of wet granulation process, we are especially interested in binder liquid distribution as a mean to deduce final granule properties. Then, a tracer method is developed to study binder liquid distribution kinetics during granulation process. Granulation experiments are carried out in high shear mixer Mi-Pro using pharmaceutical excipients. The beginning of the process is characterized by heterogeneous binder liquid distribution. Then, liquid redistribution phenomenon is observed according to a first order model. Granule properties (size, porosity, microscopic observation) are found to be similar when binder liquid is homogeneously distributed among different granule classes. Finally operating conditions influence (speed rate, flow rate and wetting criterion) are discussed. In addition, population balances are used as a tool to model experimental results. Agglomeration kernels are presented depending on particle size and binder liquid ratio. Although experimental results could be satisfactorily modelled, population balances show some limitations related to the difficulty of integrating all the study data
-Wet granulation
-Kinetics
-Tracer
-Population balance
-Mixers
Source: http://www.theses.fr/2008INPL021N/document

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 26 octobre 2011
Nombre de lectures 692
Langue Français
Signaler un abus


AVERTISSEMENT



Ce document est le fruit d’un long travail approuvé par le jury de
soutenance et mis à disposition de l’ensemble de la communauté
universitaire élargie.
Il est soumis à la propriété intellectuelle de l’auteur au même titre que sa
version papier. Ceci implique une obligation de citation et de
référencement lors de l’utilisation de ce document.
D’autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite entraîne une
poursuite pénale.

Contact SCD INPL : scdinpl@inpl-nancy.fr




LIENS




Code de la propriété intellectuelle. Articles L 122.4
Code de la propriété intellectuelle. Articles L 335.2 – L 335.10
http://www.cfcopies.com/V2/leg/leg_droi.php
http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-pratiques/droits/protection.htm

THÈSE

Présentée à

L’INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE LORRAINE



Pour l’obtention du grade de

DOCTEUR DE L’INPL

Spécialité : Génie des Procédés et des Produits


par

Nadia SMIRANI


Étude cinétique du procédé de granulation
humide en mélangeur à haut cisaillement



Soutenue publiquement le 23 mai 2008 devant le jury composé de :


Président : M. Noël Midoux Pr, ENSIC-INPL, Nancy

me. Rapporteurs: M Martine Poux CR-HDR, ENSIACET, Toulouse
M. Khashayar Saleh MC-HDR, UTC, Compiègne

Examinateurs: M. Dominique Thomas Pr, IUT-UHP, Nancy
M. Pierre Tchoreloff Pr, Univ. Paris Sud, Châtenay-Malabry
me. M Véronique Falk MC, ENSIC-INPL, Nancy

me. Invitée: M Sabine Desset-Brèthes Industrielle, Novartis Pharma, Bâle
INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE LORRAINE
École Nationale Supérieure des Industries Chimiques de Nancy
Laboratoire des Sciences du Génie Chimique, UPR 6811 CNRS

Ecole Doctorale :
Sciences et Ingénierie des Ressources, Procédés, Produits,
Environnements


THÈSE


Présentée à :

L’INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE LORRAINE

Pour l’obtention du grade de

DOCTEUR DE L’INPL
Spécialité : Génie des Procédés et des Produits

par

Nadia SMIRANI

Étude cinétique du procédé de granulation humide en
mélangeur à haut cisaillement


Soutenue publiquement le 23 mai 2008 devant le jury composé de :


Président : M. Noël Midoux Pr, ENSIC-INPL, Nancy

me. Rapporteurs: M Martine Poux CR-HDR, ENSIACET, Toulouse
M. Khashayar Saleh MC-HDR, UTC, Compiègne

Examinateurs: M. Dominique Thomas Pr, IUT-UHP, Nancy
M. Pierre Tchoreloff Pr, Univ. Paris Sud, Châtenay-Malabry
Mme. Véronique Falk MC, ENSIC-INPL, Nancy

me. Invitée: M Sabine Desset-Brèthes Industrielle, Novartis Pharma, Bâle














A mes très chers parents,
A Sana et Mohamed,
A Oualid Remerciements
Ce travail a été réalisé dans le Laboratoire des Sciences du Génie Chimique de
Nancy dans le groupe Sécurité Industrielle et Systèmes Particulaires Hétérogènes.
Je voudrais tout d’abord remercier M. Laurent Marchal-Heussler d’avoir dirigé ces
travaux et de m’avoir donner l’occasion de m’imprégner de ces milieux si
particuliers que sont les poudres.
me.Je remercie très sincèrement M Véronique Falk pour les nombreuses discussions
autour de mes résultats, discussions qui furent toujours enrichissantes et
constructives, mais aussi pour son soutien permanent tout au long de cette thèse.
J’exprime mes remerciements à M. Noël Midoux qui a accepté de présider mon jury
me.de thèse et aux rapporteurs : M Martine Poux et M. Khashayar Saleh qui m'ont
fait le grand honneur de juger ce travail.
me. J’adresse également mes plus vifs remerciements à M Sabine Desset-Brèthes, M.
Pierre Tchoreloff et M. Dominique Thomas pour avoir examiné avec attention ce
manuscrit.
Je remercie aussi M. Eric Schaer pour sa précieuse contribution par l’élaboration
d’un programme de simulation d’agglomération de particules et le temps qu’il m’a
généreusement accordé dans les explications du bilan de population.
Je suis également très reconnaissante envers tous les membres du groupe SISyPHE :
Nathalie Monnier, Laurent Perrin, Olivier Dufaud, Jean-Christophe Appert-Collin,
Sandrine Chazelet, Mamadou, Filipe, Guillaume.
Ma gratitude va aux membres des services du LSGC qui ont répondu toujours avec
plaisir à mes demandes, que ce soit le personnel administratif : Claudine Pasquier,
Annie Frey, Josiane Moras, Véronique Stolf, Nelly Lozinguez et Corinne Decruz, le
personnel de l’atelier : Pascal Beaurain et Christian Blanchard, et les techniciens du
laboratoire : Jean-François Remy, Steve Pontvianne et Kevin Mozet.
Je voudrais également remercier mes amis inconditionnels Neila, Meriem, Hala,
Halima, Sophie, Abdoulaye, Mehdi, la vie m’est très généreuse je vous remercie
pour ces trois ans de très belles amitiés.
Finalement, j’ai une pensée pour ma famille qui par son affection et ses
encouragements permanents a contribué à l’aboutissement de cette thèse.
Sommaire

Introduction Générale ....................................................................................11

Chapitre I : Synthèse Bibliographique ....................................................17
I. Généralités.......................................................................................................19
I.1 Définition ...................................................................................................19
I.2 Procédés - Équipement...............................................................................20
I.3 Etat de saturation des grains.......................................................................21
I.4 Suivi de la granulation par mesure de couple.............................................22
II. Caractérisation des grains .............................................................................24
II.1 Distribution granulométrique .....................................................................24
II.2 Morphologie...............................................................................................25
II.3 Porosité26
III. Description qualitative des phases de granulation.......................................27
III.1 Phases de granulation selon Sastry et al. (1973) ........................................27
III.2 Forces interparticulaires dans la granulation..............................................29
III.2.1 Forces de liaisons avec pont matériel.................................................29
III.2.2Forliaisons sans pont matériel30
III.3 Phases de granulation selon Ennis et Litster (1997)...................................30
IV. Effet des variables opératoires sur la granulation humide .........................32
IV.1 Effet des variables physico-chimiques et de formulation...........................32
IV.1.1 Poudre................................................................................................32
IV.1.2Liquide de mouillage .........................................................................34
IV.1.3 Mouillabilité de la poudre par le liquide de mouillage ......................36
IV.2 Effet des variables de procédé....................................................................37
IV.2.1 Taille des gouttes ...............................................................................37
IV.2.2Vitesse d’agitation .............................................................................39
IV.2.3 Débit du liquide de mouillage............................................................40
V. Distribution du liquide de mouillage.............................................................41
VI. Tentative de description globale du procédé de granulation ......................43
a, bVI.1 Approche de Iveson et Litster (1998 ) .....................................................43
VI.2 Approche de Litster et al. (2001) ...............................................................45
VI.3 Analyse statistique .....................................................................................48
VII. Conclusion.......................................................................................................51

Chapitre II : Matériels & Méthodes .........................................................53
I. Matières premières.........................................................................................55
I.1 Formulation................................................................................................55
I.2 Liquide de mouillage..................................................................................56
I.3 Caractérisation physique de la matière première........................................57
I.3.1 Distribution granulométrique............................................................................57
I.3.2 La masse volumique pycnométrique ................................................................57
I.3.3 Viscosité du liquide de mouillage.....................................................................57
I.3.4 Tension de surface du liquide de mouillage .....................................................57

7