Etude de l

Etude de l'impact des rejets de l'UVE de Poitiers sur son environnement

-

Documents
65 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Etude de l’impact des rejets de
l’UVE de Poitiers sur son
environnement
-
Campagne 2008
Date : décembre 2008
Auteur : Agnès Hulin, ATMO Poitou-Charentes Dioxines : description et cadre réglementaire
Sommaire

SOMMAIRE 1
SYNTHESE DE L’ETUDE 4
GLOSSAIRE 9
I DIOXINES : DESCRIPTION ET CADRE REGLEMENTAIRE 10
I.1 DEFINITION 10
I.2 LES SYSTEMES D’EQUIVALENCE TOXIQUE 10
I.3 LES DIOXINES DANS L’ENVIRONNEMENT 11
I.4 L’ANALYSE DES DIOXINES ET FURANNES 12
I.5 NIVEAUX DE REFERENCE DES DIOXINES DANS LES RETOMBEES ATMOSPHERIQUES 12
I.6 NIVEAUX DE REFERENCE DES DIOXINES DANS L’AIR AMBIANT 13
I.7 NIVEAEANS LES LICHENS 14
I.8 REGLEMENTATION ET NIVEAU DE REFERENCE DES DIOXINES DANS LES LEGUMES 14
I.9 REGLEMENTATION ET NIVEAUNCE DES DIOXINES DANS LE LAIT DE VACHE 15
II METAUX LOURDS : DESCRIPTION ET CADRE REGLEMENTAIRE 16
II.1 L’ANALYSE DES METAUX DANS L’AIR AMBIANT 16
II.2 LES VALEURS REGLEMENTAIRES
III DESCRIPTION DE LA CAMPAGNE DE MESURE 2008 17
III.1 L’UVE DE LA CAP 17
III.2 CAMPAGNE 2008 : MESURE DES DIOXINES ET FURANNES 18
IV RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LES RETOMBEES ATMOSPHERIQUES 28
IV.1 METEOROLOGIE LOCALE DURANT LA CAMPAGNE DE MESURE 28
IV.2 LES RESULTATS 28
IV.3 CONCLUSION 33
V RESULTATS DES MESURES DES DIOXINES DANS L’AIR AMBIANT 35
V.1 METEOROLOGIE LOCALE DURANT LES CAMPAGNES DE MESURE 35
V.2 LES RESULTATS 36
V.3 CONCLUSIONS 39
VI RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LES LICHENS 40
VI.1 METEOROLOGIE LOCALE 40
VI.2 LES RESULTATS 40 ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 88
Langue Français
Signaler un problème
Etude de l’impact des rejets de l’UVE de Poitiers sur son environnement Campagne 2008
Date : décembre 2008
Auteur : Agnès Hulin, ATMO PoitouCharentes
Sommaire  
SOMMAIRE 
SYNTHESE DE L ETUDE
Dioxines : description et cadre réglementaire 
I.1 DEFINITION ’ I.2 LES SYSTEMES D EQUIVALENCE TOXIQUE I.3 LES DIOXINES DANS L ENVIRONNEMENT I.4 LANALYSE DES DIOXINES ET FURANNES I.5 NDE REFERENCE DES DIOXINES DANS LIVEAUX ES RETOMBEES ATMOSPHERIQUES I.6 NDE REFERENCE DES DIOXINES DANS L AIR AMBIANTIVEAUX  I.7 NREFERENCE DES DIOXINES DANS LES LICHENSIVEAUX DE  I.8 RNIVEAU DE REFERENCE DES DIOXINES DANS LES LEGUMESEGLEMENTATION ET  I.9 REGLEMENTATION ET NIVEAU DE REFERENCE DES DIOXINES DANS LE LAIT DE VACHE 
II METAUX LOURDS : DESCRIPTION ET CADRE REGLEMENTAIRE
1 
4 
GLOSSAIRE 9 I DIOXINES : DESCRIPTION ET CADRE REGLEMENTAIRE 10 10 10 11 12 12 13 14 14 15 16 II.1 LANALYSE DES METAUX DANS L AIR AMBIANT 16 ’ ’ II.2 LES VALEURS REGLEMENTAIRES 16 III  17DESCRIPTION DE LA CAMPAGNE DE MESURE 2008 III.1 L UVEDE LACAP 17 III.2 CAMPAGNE2008 :MESURE DES DIOXINES ET FURANNES 18 IV RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LES RETOMBEES ATMOSPHERIQUES28 IV.1 MLOCALE DURANT LA CAMPAGNE DE MESUREETEOROLOGIE  28 IV.2 LES RESULTATS 28 IV.3 CONCLUSION 33 V RESULTATS DES  35MESURES DES DIOXINES DANS L AIR AMBIANT V.1 METEOROLOGIE LOCALE DURANT LES CAMPAGNES DE MESURE 35 V.2 LES RESULTATS 36 V.3 CONCLUSIONS 39 VI  40RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LES LICHENS VI.1 METEOROLOGIE LOCALE 40 VI.2 LES RESULTATS 40 VI.3 CONCLUSIONS 42 VII  43RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LES LEGUMES 
 
 
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
Dioxines : description et cadre réglementaire VII.1 METEOROLOGIE LOCALE 43 VII.2 LES RESULTATS 43 VII.3 CONCLUSIONS 45 VIII RESULTATS DES MESURES DE DIOXINES DANS LE LAIT DE VACHE 46 VIII.1 LES RESULTATS 46 VIII.2 CONCLUSION 47 IX  48MESURE DES METAUX LOURDS IX.1 METEOROLOGIE DURANT LES CAMPAGNES DE MESURE 48 IX.2 LES RESULTAS 49 X MESURE DES NOX, SO2ET PM10 56 X.1 METEOROLOGIE LOCALE DURANT LES CAMPAGNES DE MESURE 56 X.2 LES RESULTATS 56 CONCLUSIONS 62 
TABLE DES FIGURES
TABLE DES TABLEAUX
REFERENCES
63 63 
64 
      ATMO Poitou-Charentes se dégage de toute responsabilité quant à une utilisation ultérieure de ses données par un tiers. Elle rappelle que toute utilisation partielle ou totale de ses données doit faire mention de la source, à savoir ATMO Poitou-Charentes.   
 
 
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
Dioxines : description et cadre réglementaire 
 Introduction  Transposant en droit français la directive 2000/76/CE, l’arrêté du 20 septembre 2002 et la circulaire du 9 octobre 2002 du Ministère chargé de l’environnement ont fixé le nouveau cadre de l’incinération, tant des déchets non dangereux (dont les déchets ménagers), que des déchets des activités de soins à risques infectieux et des déchets dangereux. L’arrêté fixe les conditions de surveillance des rejets et le suivi des émissions :
Il p
lexploitant.  C’est dans ce cadre que depuis 2006, ATMO Poitou-Charentes réalise pour le compte de l’agglomération de Poitiers (CAP) un suivi annuel de l’impact de l’incinérateur sur son environnement.  De même que les années précédentes, les mesures en 2008 ont été réalisées dans l’air ambiant, les retombées atmosphériques, les lichens, les légumes et le lait, pour la mesure des dioxines, métaux lourds, oxydes d’azote (NOx), particules et dioxyde de soufre (SO2).    
 
 
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
Figure 1 : évolution des concentrations de PCDD/F prélevées dans les retombées atmosphériques
256 237 217 235
420 m 310 m 740 m 870 m
2.19 - 2.39 1.54 - 1.84 1.40 - 1.73 2.03 – 2.26
 
Référence DE 07-194
                                                     1ITEQ OTAN
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
Dioxines : description et cadre réglementaire 
SYNTHESE DE L’ETUDE  
 
 
Du 09/04/08 au 11/06/08 
[200° : 240°] [10° : 50°] [0° : 40°] [50° : 90°]   
EDF Nouveau Saint Eloi Petit Breuil Pablo Neruda
EDF Nouveau Saint Eloi Petit Breuil Pablo Neruda
 
C1 : du 08/04/08 au 22/04/08 C2 : du 22/04/08 au 06/05/08
[200° : 240°]
666 585
7.61 6.73-6.81
 
Figure 2 : Evolution des concentrations de PCDD/F prélevées dans l air ambiant
EDF
EDF C1 EDF C2
                                                     1ITEQ OTAN  
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
420 m
Dioxines : description et cadre réglementaire 
 
 
Figure 3 : dans les lichens sur le site « Petit Breuil »Evolution des concentrations en PCDD/F prélevées
Dioxines : description et cadre réglementaire 
840 m 740 m /
 
13/06/2008 04/09/2008 10/06/2008
[340°-20°] [0° - 40°] /
Petit Breuil Petit Breuil L’Ormeau
Lichens Betteraves Lait
2 0.019 0.19 – 0.33
Lichens Betteraves Lait
/ 0.4 pg ITEQ/g MB 3 pg ITEQ/ g de MG
pg ITEQ/g MS / pg ITEQ/g MB Se(ui2l 0d0i6n/t8e8r/vCenEt)i on pg ITEQ/g de MG CE n°199/2006
  
 
                                                     1Les ITEQ sont calculés à partir du système d’équivalence toxique de l’OMS
Référence DE 07-194
 
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
 
 
EDF
EDF C1 EDF C2 EDF C3 EDF C4
 
 
 
C1 : Du 14/05/08 au 21/05/08 C2 : Du 21/05/08 au 28/05/08 C3 : Du 28/05/08 au 04/06/08 C4 : Du 04/06/08 au 11/06/08
nd 0.16 nd nd 0.06 nd nd 0.06 nd 0.07 0.11 nd  5
Référence DE 07-194
0.36 0.33 0.24 0.33 6
Dioxines : description et cadre réglementaire 
[200° : 240°]
3.88 1.91 1.86 3.28 500
1.94 1.97 1.14 1.34  
6.57 4.48 6.29 6.56  
420 m
1.07 0.66 1.08 1.67 20
27.16 15.82 14.08 29.84  
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
 
EDF
 
 
Du 09/04/2008 au 11/06/2008
Moyenne (µg/m3) Maximale horaire (µg/m3) Percentile 98 (moyennes horaires, µg/m3) Percentile 99.8 (moyennes horaires, µg/m3) Moyenne (µg/m3)
Moyenne (µg/m3)
Percentile 90.4 (moyennes journalières) (µg/m3)
Moyenne (µg/m3)
Maximale horaire (µg/m3) Percentile99.7 (moyennes horaires, µg/m3) Percentile99.2 (moyennes journalières, µg/m3)
 
Référence DE 07-194
Dioxines : description et cadre réglementaire 
[200° : 240°]
420 m
12 44 : valeur limite en 2008 (moyenne annuelle) 40 : objectif de qualité (moyenne annuelle) 71 200 : seuil d'information  400 : seuil d’alerte 43 63
19 31 32
0.003
1
0.422
0.69
200 : valeur limite à partir du 01/01/2010
30 µg/m3 : Valeur limite pour la protection de la végétation (valable en zone rurale) 40 : valeur limite (moyenne annuelle) 30 : objectif de qualité (moyenne annuelle) 50 : valeur limite
20 : (Valeur limite pour la protection de la végétation) 50 : objectif de qualité (moyenne annuelle) 300 : seuil d'information 500 : seuil d’alerte
350
125
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
Dioxines : description et cadre réglementaire 
Glossaire    AASQA : Association Aggrée de Surveillance de la Qualité de l’Air AFSSA : Agence Française pour la Sécurité Sanitaire des Aliments CAP : Communauté d’Agglomération de Poitiers CIRC : Centre International de Recherche contre le Cancer (OMS) DJA : Dose Journalière Admissible I-TEQ : indicateur équivalent toxique MB : Matière Brute MG : Matière Grasse MS : Matière Sèche NOx : Oxydes d’azote OMS : Organisation Mondiale de la Santé PCB-DL : PolychloroBiphényl Dioxin-Like PM10 : Particules de diamètre inférieur à 10 µm SO2 : Dioxyde de soufre UVE : Unité de Valorisation Energétique  pg/g : picogramme par gramme (10-12 fg/m3e (1 cub0p emmargertèm ra)toem f :-15) o ramme par mètre carré et par jour npgg//kmg² /:j  ur : npiacnooggramme par kilogramme (10-9)  2.3.7.8 TCDD : 2.3.7.8 TétraChloroDibenzoDioxine 1.2.3.7.8 PeCDD : 1.2.3.7.8 PentaChloroDibenzoDioxine 1.2.3.4.7.8 HxCDD : 1.2.3.4.7.8 HexaChloroDibenzoDioxine 1.2.3.6.7.8 HxCDD : 1.2.3.6.7.8 HexaChloroDibenzoDioxine 1.2.3.7.8.9 HxCDD : 1.2.3.7.8.9 HexaChloroDibenzoDioxine 1.2.3.4.6.7.8 HpCDD : 1.2.3.4.6.7.8 HeptaChloroDibenzoDioxine OCDD : OctoChloroDibenzoDioxine 2.3.7.8 TCDF : 2.3.7.8 TétraChloroDibenzoFuranne 1.2.3.7.8 PeCDF : 1.2.3.7.8 PentaChloroDibenzoFuranne 2.3.4.7.8 PeCDF : 2.3.4.7.8 PentaChloroDibenzoFuranne 1.2.3.4.7.8 HxCDF : 1.2.3.4.7.8 HexaChloroDibenzoFuranne 1.2.3.6.7.8 HxCDF : 1.2.3.6.7.8 HexaChloroDibenzoFuranne 2.3.4.6.7.8 HxCDF : 2.3.4.6.7.8 HexaChloroDibenzoFuranne 1.2.3.7.8.9 HxCDF : 1.2.3.7.8.9 HexaChloroDibenzoFuranne 1.2.3.4.6.7.8 HpCDF : 1.2.3.4.6.7.8 HeptaChloroDibenzoFuranne 1.2.3.4.7.8.9 HpCDF : 1.2.3.4.7.8.9 HeptaChloroDibenzoFuranne OCDF : OctoChloroDibenzoFuranne    Définitions  Congénères Toxiques : désigne chaque molécule de dioxines et furannes considérée comme toxique (ex : la 2.3.7.8 TCDD ou la 1.2.3.7.8 PeCDF).  Homologue : désigne un groupe de molécules de dioxines et furannes qui ont le même nombre d’atomes de chlore (ex : HxCDD ou TeCDF).  Colloïdes : les colloïdes du sol sont des complexes argilo-humiques (argile + matière organique) présents dans les sols, et qui interviennent dans les échanges d’éléments nutritifs entre le sol et les végétaux.  Cuticule : la cuticule des végétaux est une fine couche de cutine et de cires, étanche aux échanges gazeux, qui recouvre les feuilles des végétaux.
 
 
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008 
 
   I.1
 
I
Définition
 
Dioxines : description et cadre réglementaire 
Le terme « dioxines » désigne deux familles de composés : les dioxines (polychlorodibenzodioxines ou PCDD) et les furannes (polychlorodibenzofurannes ou PCDF). Ce sont des composés organochlorés, composés de deux cycles aromatiques, d’oxygène et de chlore. Ils se forment essentiellement lors de phénomènes de combustion mal maîtrisés ou dont l’efficacité n’est pas maximale, conditions que l'on peut rencontrer dans tous les secteurs mais plus particulièrement au cours de l'incinération des déchets et de la production d'agglomérés pour les haut-fourneaux. Leur synthèse nécessite au minimum la présence de composés halogénés (généralement sous forme d’halogénures métalliques), d’un catalyseur (le cuivre, le fer …) ou de précurseurs (molécules de structure chimique proche de celle des dioxines).  Les dioxines sont au nombre de 75 et les furannes au nombre de 135, on parle de congénères. Ils présentent une grande stabilité chimique, qui augmente avec le nombre d’atomes de chlore.  Les émissions de dioxines liées aux incinérateurs ont très fortement diminué en France depuis une vingtaine d’années. Elles sont devenues inférieures à celles des autres activités industrielles et celles du secteur résidentiel (chauffage au bois)  Le graphique suivant représente l’évolution de la part des émissions du secteur « transformation de l’énergie » ici principalement représenté par les incinérateurs d’ordures ménagères producteurs d’énergie.
Emissions de dioxines et furanes en France (source CITEPA) 600
500
400
300
200
100 0 2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
Transformation de l'énergie Autres sources  Figure 4 : Evolution des émissions de dioxines et furannes en France entre 2000 et 2006
 I.2 Les systèmes d’équivalence toxique
 
Etant donné le nombre de congénères, présentant des degrés de toxicité divers, un indicateur synthétique appelé « équivalent toxique » (TEQ) a été développé au niveau international pour caractériser la charge toxique globale liée aux dioxines et furannes.  L’équivalence toxique est calculée en sommant les teneurs des 17 composés les plus toxiques multipliées par leur coefficient de toxicité (ou TEF) respectif. Le coefficient de toxicité de chaque congénère est estimé par rapport au composé le plus toxique, la 2,3,7,8-TCDD. Il existe deux systèmes d’équivalence toxique :
 
 
Référence DE 07-194
Etude de l'impact des rejets de l UVE de la CAP sur son environnement – Campagne 2008