Flore de France; ou, Description des plantes qui croissent spontanément en France, en Corse et en Alsace-Lorraine par G. Rouy [et al.] Ouvrage édité par la Société des sciences naturelles de la Charente-Inférieure

Flore de France; ou, Description des plantes qui croissent spontanément en France, en Corse et en Alsace-Lorraine par G. Rouy [et al.] Ouvrage édité par la Société des sciences naturelles de la Charente-Inférieure

-

Documents
580 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

FLORE DE FRANGE TOME XIV ET DERNIER FRANGEFLORE DE Par Georges ROLY. —Tome I (en collaboration aicc J. Folcaid . Tableaux prélimi- ——naires. Des Renonculacées aux Crucifères iArahidéesi. —332 pages. francs. —Tome II en collaboration avec i. Foucaud). Des Crucifères — —{Arabidées) aux Violariées. 300 pages. G francs. en —Tome III avec J. Foucaud). Des Violariées — —aux Droséracées. 382 paires. fiancs. —IV.— Ononidées).Tome Des Droséracées aux Légumineuses —313 pages. fiauos. — —Tome V. Légumineuses suite etfn. 344 pages.— 6 francs. Tome VI [en collaboration avec Mil. E.-G. Camus et N. Boulay). — — —Rosacées. 480 pages. S francs. —Tome VII {en avec M. E.-G. Camus». Des Rosacées — —{Pominées} aux Ombellacées. 440 paces. 8 francs. —— aux Composées [Silybées).Tome VJII. Des Ombellacées —405 pages. 8 francs. — — pages. — fr.Tome IX. Composées suite,. 400 8 — —Tome X. Des (^rt^i aux Solanacées. 40* pages. — 8 francs. — —Tome XI. Des Scrofulariacées aux Labiées. 420 pages. — 8 francs. — — —Tome XII. Des Illécébracées aux Liliacées. 305 pages. 10 francs. —Tome XIII. — Des aux — 548 pages.Alismacées Cypéracées. 10 francs. Tome XIV.— Des aux — T;ibles générales.Graminées Equisétacées. —362 pages. 10 francs. ILLUSTRATIOXES PLANTARUM EUROPyE RARIORUM aL\xot;or»o Ci. liOXJ^ir RARES OU RARISSIMESDIAGNOSES DES PLANTES DE LA FLORE EUROPÉENNE ACCOMPAGNÉES DE PLANCHES REPRÉSENTANT TOUTES LES ESPIîCES DÉCRITES (reproductions photographioues 21 d'exemplairesX27 GRA.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

FLORE DE FRANGE
TOME XIV ET DERNIERFRANGEFLORE DE
Par Georges ROLY.
—Tome I (en collaboration aicc J. Folcaid . Tableaux prélimi-
——naires. Des Renonculacées aux Crucifères iArahidéesi.
—332 pages. francs.
—Tome II en collaboration avec i. Foucaud). Des Crucifères
— —{Arabidées) aux Violariées. 300 pages. G francs.
en —Tome III avec J. Foucaud). Des Violariées
— —aux Droséracées. 382 paires. fiancs.
—IV.— Ononidées).Tome Des Droséracées aux Légumineuses
—313 pages. fiauos.
— —Tome V. Légumineuses suite etfn. 344 pages.— 6 francs.
Tome VI [en collaboration avec Mil. E.-G. Camus et N. Boulay).
— — —Rosacées. 480 pages. S francs.
—Tome VII {en avec M. E.-G. Camus». Des Rosacées
— —{Pominées} aux Ombellacées. 440 paces. 8 francs.
—— aux Composées [Silybées).Tome VJII. Des Ombellacées
—405 pages. 8 francs.
— — pages. — fr.Tome IX. Composées suite,. 400 8
— —Tome X. Des (^rt^i aux Solanacées. 40* pages.
— 8 francs.
— —Tome XI. Des Scrofulariacées aux Labiées. 420 pages.
— 8 francs.
— — —Tome XII. Des Illécébracées aux Liliacées. 305 pages.
10 francs.
—Tome XIII. — Des aux — 548 pages.Alismacées Cypéracées.
10 francs.
Tome XIV.— Des aux — T;ibles générales.Graminées Equisétacées.
—362 pages. 10 francs.
ILLUSTRATIOXES
PLANTARUM EUROPyE
RARIORUM
aL\xot;or»o Ci. liOXJ^ir
RARES OU RARISSIMESDIAGNOSES DES PLANTES DE LA FLORE EUROPÉENNE
ACCOMPAGNÉES DE PLANCHES
REPRÉSENTANT TOUTES LES ESPIîCES DÉCRITES
(reproductions photographioues 21 d'exemplairesX27
GRA.NDESEXISTANT DANS LES COLLECTIONS BOTANIQUES)
— —Fascicules I-XX (1804-1003) 163 pages 500 planches
Prix: 1.000 francs.
FLORE
DE FRANGE
ou
DESCRIPTION DES PLANTES
QUI CltOISSKNT SPONTANÉMENT
ET EN ALSACE-LORRAINEEN FRANCE, EN CORSE
PAli
Georges ROUY
Lauréat île l'Instilut ;
la Légion d'honneurClievalicr de :
Officier df l'Instruction publique.
couronné par l'AcadémieOuvrage des Sciences.
(Prix général Jérôme Ponti).
TOME \IV ET DERNIER
La Flore de France, honorée de subventions du Ministère de
l'Association pour l'avancementl'Instruction Publique et de
>> îlesdes Sciences, a été publiée dans les « Annales de la Société
Scieyices naturelles de la Charente-Inférieure
VENTE CHEZE.N
DEYROIXELes Fils d'Émile
l,ibraifes, 4G, rue du Bac, PARIS
L'ÉTnANOEUET CHEZ LKS nUNCII'AUX LIBHAIRES HE F»ANGE ET UE
Avril 19i:{fi57R82
/ . s. S7AUX LECTEURS
l'impression les dernières pages duRemettant à
que j'ai eu l'heureuse fortune detravail considérable
pouvoir mener à bien depuis 1890, j'ai l'agréable
devoir d'adresser mes plus sincères remerciements à
tous ceux qui, de près ou de loin, se sont intéressés à
entreprise et m'ont toujours encouragé de leurl'œuvre
appui de leurs conseils.ou
notamment exprimermes plus vifs sentimentsJe dois
de reconnaissance :
qui attribué, voteA l'Académie des Sciences m'a sur
membres de sa Commission'unanime des et d'après
éminent amile Rapport de mon M. le professeur Léon
(iuignard, le Prix Jérôme Ponti, soit la plus haute
récompense décernée par elle en 1912 à un Botaniste;
Au Ministère de l'Instruction publique qui, sur les
rapports favorables de M. le professeur Edouard
Bureau, a, dès le début de la Flore de France, réservé
' Prix général biennal Jérôme Ponti « destiné l'auteur d'un travailà
scientifique dont la continuation et le développement seront jugés
—importants pour la science». Conunissaires (en 1912): MM. Kmile
Picard, Guignard, Zeiller, Bouvier, Maquenne, prince Roland Bonaparte,
Villaid.;
VI AL'X LECTEURS
cune subvention spéciale à la Société des Sciences
laquelle n'avaitnaturelles de la Charente-Inférieure »,
pas hésité à donner son patronage à une œuvre dont
lui paraissait démontrée et à lal'utilité scientifique
publier dans ses Annales, si appréciées du monde
savant
'
A l'Association Française pour Favancement des
Sciences qui a de même subventionné, à cet effet, la
Société éditrice de la Flore.
Je remercie tout particulièrement le Prince Roland
Bonaparte d'avoir toujours mis à ma disposition, de la
façon la plus aimable, ses très importantes Collections
scientifiques dont fait partie d'ailleurs, depuis 1905,.
l'Herbier Rouy commencé en 18G8etqui a eu l'honneur
à deux reprises, en 1889 et 1900, de recevoir les visites
des membres des Congrès internationaux de Botanique
tenus à Paris.
Et ma gratitude va également aux nombreux
botanistes qui, par d'utiles communications (plantes
diverses ou notes inédites), m'ont mis à même de
donner le plus de renseignements précis.
11 convient de rendre ici un hommage ému à la
mémoire de deux collaborateurs malheureusement
disparus
: Julien Foucaud et Nicolas Boulay. Foucaud,
excellent connaisseur de la ilore occidentale, m'a
beaucoup aidé dans l'élaboration des deux premiers
volumes, faits réellement en commun, et conserveje
• L'impression de la l'iore de France a confiéeété aux bons soins d&
MM. Deslis frères : c'était I:"i une garantie assurée de bonne exécution.