28 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Grégoire Huret, dessinateur et graveur - article ; n°1 ; vol.117, pg 9-35

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
28 pages
Français

Description

Revue de l'Art - Année 1997 - Volume 117 - Numéro 1 - Pages 9-35
27 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de lectures 140
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Madame Emmanuelle
Brugerolles
Monsieur David Guillet
Grégoire Huret, dessinateur et graveur
In: Revue de l'Art, 1997, n°117. pp. 9-35.
Citer ce document / Cite this document :
Brugerolles Emmanuelle, Guillet David. Grégoire Huret, dessinateur et graveur. In: Revue de l'Art, 1997, n°117. pp. 9-35.
doi : 10.3406/rvart.1997.348339
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1997_num_117_1_348339Emmanuelle Brugerolles David Cuiller
Gré soire Huret dessinateur et graveur
Qïioiqii ilait après gravé des après tableaux ses dessins vigoureusement ses estampes cabrés semblent Warelet faires
Né Lyon le 24 octobre 1606 ls vila fig daté de 1644 ou encore Kili Pierre Lombari Fran ois Ragot
un menuisier semble-t-il Grégoire de La Science héroïque de Marc Vulson Gilles Rousselet Antoine Messager et
Herman Weyen11 Si on en tient aux Huret re ut sa formation dans sa ville de la Colombière fig 8) également
natale peut-être de Karl Audran1 Ses daté de 16446 Au plus tard en 1653 il planches il gravées lui-même on est
premières planches signées furent en ef installa près du Châtelet rue de la frappé par la prédominance de deux
fet publiées en 1623 dans Soleil au Savonnerie comme atteste adresse fi groupes uvres une part celles qui
Signe du Lyon et dans la Réception de très ressorrissenr illustration une fa on gurant en tête du recueil Modèle des
chrétien très juste ettrès victorieux ïîïà Actions de la/Jeunesse Chrétienne Tiré générale au nombre de 200 compris
que Louis XIII roi de France er de Na sur exemple Dv Verbe Incarné et de Ses les frontispices et les vignettes autre
varre aux côtés de celles de cer artiste vrays Imitateurs Dédié la Jeunesse qui part les planches isolées inspiration
dont elles ont été aspire la Devotion7 religieuse plus de 160 représentant
pour la plupart des scènes tirées de la vie Le août 1663 Grégoire Huret fut Apparemment Huret quitta Lyon du Christ ou de la vie des saints mais re Académie royale laquelle il pour Paris vers 1635 partir de parmi lesquelles il huit aussi signaler une remil: le décembre 1664 un recueil cette année essentiel de sa production vingtaine estampes moins élaborées et de 32 planches intitulé Theatrvm Do datée est gravé pour les libraires et édi plus stéréotypées qui relèvent de ima lor vm lESV CHRISTI Dei-Hominis teurs de la capitale notamment Sébas gerie religieuse Pro Hominibrs Patient plus couram tien Cramoisy3 Sa présence est
ment mentionne îï câire de la ajoute un ensemble de 43 thèses attestée par les archives en 1638 épo
Passion fig 28- 32 Peu avant sa mort ce genre est assurément une de ses spé que laquelle il réalisa des planches
il engagea dans des débacs théoriques cialités et il affirme comme un des isolées inspiration religieuse des thè qui opposèrent vivement Abraham tout premiers de son époque Quant aux ses er quelques frontispices de livres im Bosse et ses thèses sur la perspective portraits armoiries compositions su portants et on sait en 1642 il était formulées dans les Le ons données dans jets historiques et allégoriques ils oc établi rue Saint-Jacques4 Le 12 août Académie Royale de peinture et de sculp cupent dans son oeuvre une place 1646 il épousa Marguerite Chanlatte ture Cette polémique trouva son abou marginale veuve de Germain Fournier greffier de
tissement dans le Traité optique de la chambre civile du Châtelet Pierre Ces planches sont datées pour près
portraiture et peinture ouvrage post Mariette marchand en taille douce et un tiers entre elles il en ressort que hume publié en 16709 Il mourut Paris Henri-Louis Haben de Montmorr fu Huret fut exceptionnellement productif
le janvier 1670 rent ses témoins5 De cette période da dans rous les domaines au cours des
tent ses plus beaux frontispices de livres Grégoire Huret laissé quelque cinq quinze premières années de son séjour
notamment ceux des Peintures parlâmes cents planches recensées par Weigert parisien de 1635 1650 de la fin de sa
vie en revanche particulièrement de où les passions sont représentées par ta dans son Inventaire du fonds fran ais
Grareurs du vir siècle dont sept seule 1656 1670 on ne relève plus guère bleaux par charactères et par questions
nouvelles et curieuses du père Ivés daté de ment après les inventions autres ar estampe importance en dehors du
1640 des Reginae eloquentiae Palatium tistes10 mais il faut aussi mentionner les Théâtre de la Passion fig 28-32 et du
frontispice de Optique de Portraiture Sive exercitationes orat rias fig 10 estampes réalisées après ses projets par
daté de 1641 de Histoire des Guerres autres graveurs Claude Charpignon qui marque son évolution vers une acti
civiles de France. Enrico Caterino Jean Couvay Claude Govrand Philip vité essentiellement théorique
REVUE DE ART no 117 1997-3 -35 Emmanuelle Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
norama du dessin fran ais au xvne siècle Tombé au fil des siècles dans un
oubli relatif Grégoire Hurer en est pas Rosenberg publie une des feuilles de
moins rapprocher par importance Madrid et appelle de ses ux une étude
numérique de sa production gravée de de uvre dessiné de ce petit maître
ses contemporains les plus illustres un des bons graveurs de époque au
Abraham Bosse ou Claude Mellan métier aisément reconnaissable qui
mériterait être connu 21 Les décou Toutefois la différence de ceux-ci et
même de Fran ois Tortebat auquel on vertes et les réapparitions se succèdent
ne doit pourtant que quelques ta alors Tout abord étude préparatoire
bleaux12 il était pas peintre est pour le frontispice du Viridarium saeme
comme graveur il fut re Acadé etprofanaeeruditionis. du père Francis
mie en 1663 parmi les premiers peu co de Mendo mise en vente Paris
après Gilles Rousselet et Fran ois Chau- année même22 fig 6) la Tentation de
veau et en même temps que Pierre Van saint Antoine acquise par le Metropoli
Schuppen et Guillaume Chasteau13 tan Museum of Art de New York en
Son uvre la fois considérable et très 198823 fig 34) étude pour illustra
tion de la thèse de théologie de Léonard diverse tant par les sujets traités que par
la facture est plus difficile saisir et la Goulas donné Ecole nationale supé
complexité de son iconographie pu rieure des Beaux-Arts par Mathias Pola-
rebuter certains historiens comme kovits en 198724 fig 25) puis la
Weigert ce dernier soulignant il Flagellation du Christ du musée des
était complu combiner avec une Beaux-Arts de Quimper fig 33) iden
apparente délectation des allégories tifiée par Fr Méjanès en 199325 enfin
une subtilité hermétique où Ecriture une feuille représentant la Sainte Famille
Sainte la mythologie la métaphysique entourée anges récemment acquise par
et la philosophie unissent et associent Jeffrey E.Horvkz26
pour constituer des ensembles devenus ENSBA conserve dans la collec quasi inintelligibles Par ailleurs Huret tion Masson cinq autres dessins de la ne grave que très occasionnellement main de Huret fig 11 21 23 27) après les inventions autres artistes et partiellement publiés en 1936 par Laval jamais contrairement ce écrit lee occasion de exposition Dessins Chennevières15 après Simon Vouet art fran ais ancien xvià-xviià siècles
Illustration non autorisée à la diffusion il échappe donc largement aux études présentée quai Malaquais puis men portant sur les grandes figures et les tionnés par Weigert dans son Inventaire principaux ateliers parisiens de époque du fonds fran ais7
Seules ses ambitions théoriques au Le corpus ainsi constitué semble suf
raient été de nature le signaler la fisamment important et divers pour
postérité mais ses thèses eurent pas on puisse en entreprendre étude cri
le retentissement de celles Abraham tique avec le souci écarter les copies et
Bosse qui il prétendait en remontrer les attributions sans fondement28 mais
Mariette déjà relevait qu il se figuroit plus encore de mettre en évidence la
estre savant dans la perspective et dans personnalité artistique de un des prin
la géométrie sur laquelle est fondée cette cipaux dessinateurs-graveurs duxvne siè
autre science mais ce il en écrit fait cle fran ais par analyse de son style et
connoistre que quand ses sentiments de sa technique
auroient été excellents il avoit pas es On ne connaît pas plus de trente prit assez net pour les expliquer et se faire planches datées thèses frontispices entendre 16
ou illustrations de la première phase
En revanche les amateurs de Ma de la carrière de Grégoire Huret29 soit
riette Chennevières17 ont longtemps de 1623 son installation présumée
Paris en 1635 De la fin de cette période rendu justice la diversité de uvre de
Huret le considérant la fois comme datent plusieurs thèses qui témoignent
dessinateur et comme graveur Suivent déjà de la maîtrise atteinte par artiste et
plusieurs décennies pendant lesquelles permettent identifier son style sa fac
ture ses motifs de prédilection30 Cer intérêt se porte essentiellement sur ses
estampes il est alors étudié par Blanc taines de ces commandes émanent
Duportal Audin et Vial Lieure puis élèves des collèges de Jésuites de
Weigert18 en tant que graveur voire de Chambéry et de Rouen ce qui confirme Grégoire Huret Thèse soutenue Rouen en 1634 par plusieurs écoliers en philosophie fa on plus réductrice encore en tant que la notoriété de Huret avait alors au collège des Jésuites escampe 1634 Paris Bibliothèque nationale de France artiste local Pendant cette période largement dépassé le cadre de sa ville
son activité de dessinateur est guère natale31 Le schéma ensemble de ces
mentionnée que dans les inventaires des compositions est dérivé du modèle des
collections publiques au Louvre19 pour arcs monumentaux érigés lors des En
trées royales architectures éphémères un dessin fig 18 et plus encore la
Bibliothèque nationale de Madrid où qui apparentent comme Fumaroli
montré32 celles des frontispices sont réunis les trente deux projets pour
les planches du Théâtre de la Passion2 dont Huret se fit aussi une spécialité Il
fig 29-31 En 1970 dressant un pa est pas indifférent cet égard que les
10 ïè Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
premitics planches gravees par artiste
soient Arc de Rue Raisin er le Portique
de la place des Changes lesquelles illus
trent le Soleil au Signe du Lyon livre de
entrée triomphale du tres-Chrestien
tres-I-nste dr très-Victorieux Monarque
LOVIS Roy de France de Na
varre ... dans sa Ville de Lyon paru en
162333
Ainsi la thèse soutenue Rouen en
1634 par plusieurs écoliers en Philoso
phie au Collège des Jésuites 34 fig
présente-t-elle un édifice monumental
de ce type dans une mise en page parfai
tement symétrique la perspective est Illustration non autorisée à la diffusion frontale et la percée centrale laisse appa
raître la silhouette de la cathédrale Les
propositions ou conclusions souvent re
léguées dans la partie inférieure de 1ë
composition sont ici concentrées dans
deux encadrements disposés latérale
ment jusre sous les chapiteaux des pilas
tres qui soutiennent entablement Le
tout organise autour un axe vertical
qui réunit les deux pkmches superpo
sées et gagne indiscutablement en cohé
rence Le motif principal décrit par
Mariette comme un ange libérateur
extermine un dragon occupe la baie
et emmarchement sur lequel repose
arc il se rattache un type allégorie
très en vogue époque35 Huret avait Fran ois Ragot après Grégoire Huret Thèse aux armes de la famille fies Mirhaa von Waitzerihofen estampe déjà traité sommairement et avec quel P.u is Bibliothèque nationale de France ques maladresses en 1623 dans le Soleil
au Signe du Lyon dont une planche
reproduit le présent remis au roi par le
prévost des marchands on voit le
portraiel de sa Majesté vestu en Jupiter
le foudre en main duquel il abbattoit
les Geans.. 36 Les autres thèses du
début des années 1630 en offrent des
versions plus élaborées Une figure al
légorique avec une épée flamboyante et
une torche aux mains ... chasse deux
autres personnages symboliques et un
jeune homme armé une épée combat
tant contre plusieurs autres il terrasse
ou il fait fuir Ces scènes mouve
mentées sont occasion de variations sur
anatomie masculine auxquelles le gra Illustration non autorisée à la diffusion
veur se livre avec une virtuosité crois
sante la fin de sa carrière
Quant au registre supérieur traité
sur un mode plus statique il permet de
placer plus clairement encore la thèse
sous autorité et la protection divine
selon un schéma rört répandu Ro
main et Onen Evesques et patrons de
la Ville de Rouen prians la Ste Vierge
qui est assise au milieu eux sur des
nuées délivrent ainsi le sens sacré
du combat de ange mais leur présence
renvoie aussi image de la cathédrale
et par delà au collège des Jésuites La
référence au candidat et ses travaux
Karl Audran La Sagfssi sm ni piedestal entre la Religion et la Piere An ;ierti an gauche la Force et la peut erre plus explicite et prendre la dröm .i Frug.dité etla Libéralité estampe Paris bliodièque nationale de France rorme une intercession Ste Cathe
rine présentant la Philosophie la Ste Emmanuelle Bru rolles David Guillet Grégoire Huret
reprendre tel que en le repassant la
pointe et sans apporter de modifica
tions Le soin apporté au rendu de la
perspective est manifeste comme en té
moigne le tracé scrupuleux des lignes de
fuite la précision du trait ne va ailleurs
pas sans une certaine sécheresse pour la
représentation de architecture et de son
ornementation En revanche le dessin
des figures est beaucoup plus subtil que
ce que laisse supposer estampe de
Ragot Les drapés riches et amples par
endroits collants le long des corps
mettent en valeur des anatomies mani
festement ascendance maniériste de
longues silhouettes sinueuses au ventre
Illustration non autorisée à la diffusion proéminent dans la tradition de la figu-
ra serpentina Quant aux expressions des
visages elles ont une délicatesse insoup
onnée
Dès sa période lyonnaise Huret
principalement actif comme illustra
teur se fit une spécialité des frontispi
ces répondant le plus souvent des
commandes de la Compagnie de Jé
sus est de 1632 que date édition
réalisée par Jacques Cardon du Virida-
rinm sacrae äc profanae eruditionis du
père Francisco de Mendo jésuite por
tugais mort Lyon en 1626 Le fron
tispice gravé par Huret pour cet ouvrage
fig témoigne la fois du plein épa
nouissement de son métier de aboutis
sement de ses premières recherches et Grégoire Huret Etude pour la thèse aux armes de la famille morave des Michna von Waitzenhofen
dessin donation Jean Masson Paris ENSBA surtout de son rôle dans évolution un
genre sujet des conventions particuliè
rement contraignantes Vierge assise dans le ciel 38 Le néces position destinée une thèse dont elle tant la composition manque de reliefet
saire hommage rendu au dédicataire de constituait la partie supérieure ce qui animation le parti de symétrie La composition de cette page de titre
la thèse associe parfois de telles repré explique son format horizontal con domine et les personnages eux-mêmes est encore fortement tributaire un mo
sentations religieuses par la présence des forme au modèle le plus répandu Il sont soumis comme autant de sculptu dèle prédominant au premier tiers du
xvile siècle dont Fumaroli dégagé armoiries ou par le portrait agit bien une invention de notre ar res Point de scène donc mais une
les caractéristiques essentielles50 Le titre composer une véritable scène est le tiste mais elle était présent juxtaposition régulière allégories stati
cas de la thèse soutenue au collège des connue que par estampe non datée de ques dont les inscriptions principale proprement parler ainsi que les indica
Jésuites de Chambéry en 1633 où le Fran ois Ragot fig 2) laquelle Ma ment apposées sur le temple élucident tions relatives auteur et éditeur
peintre représenté ... Dieu le Père qui riette consacra deux notes manuscrites pour partie le sens et le rôle sont concentrés dans un encadrement
accorde un fils aux prières de Victor la décrivant les vertus nécessaires placé au centre de la planche mais dont Tant la mise en page que le traite Amédée duc de Savoye et celles de la pour acquérir la véritable gloire telles les dimensions demeurent modestes et ment du sujet incitent rattacher cette duchesse son espouse 39 Ces combi que sont la justice la piété la valeur permettent le développement un am oeuvre encore fortement soumise naisons sont parfois enrichies de figures représentées par des statues de femmes bitieux programme iconographique La influence Audran45 fig un allégoriques vertus adossées voire inté qui ornent un jardin au fond duquel est structure du frontispice héritée du reta type plus ancien et la situer la fin des grées architecture du portique et élevé le temple de la gloire et préci ble et proche là aussi de celle des arcs années 1620 ou au début des années cartouches ornés de scènes une ins sant identité des figures allégoriques triomphaux des livres entrées est en 1630 Les armes de la famille morave des cription ou devise permet interpréter plusieurs statues qui représentent la trois registres selon le schéma affec Michna von Waitzenhofen46 qui figu Les similitudes avec art de Karl piété la justice la religion la force tionnaient les Jésuites pour leurs traités rent au centre de la composition et sont étude la sagesse 43 Cette planche pré Audran sont indiscutables fig 3) ce éloquence Cette architecture rigou reprises sur le temple de la gloire per dernier affectionnant lui aussi les archi sente quelques similitudes avec les thèses reusement symétrique met en évidence mettent de confirmer cette datation sans tectures monumentales et richement gravées par Huret en 1633 et 1634 Les figures ornements et compositions allé toutefois la préciser elles sont décorées parfois surchargées de figures figures ont les attitudes élégantes légè goriques dont agencement loin être attestées sous cette forme partir de historiques religieuses et mythologi rement déhanchées la position des bras exclusivement décoratif orchestre un 1627 et en 1637 seulement ques40 au point en rendre le décryp et des mains ainsi que inclinaison gra véritable exorde reprend développe et
tage aléatoire41 Toutefois originalité cieuse du cou des deux allégories et plus étude préparatoire en sens inverse commente le propos de ouvrage illus
de Huret retrouvée dans le fonds de de Huret exprime par son goût pour encore de la Vierge de la thèse soutenue tré de citations latines empruntées la
les personnages en mouvement et plus au collège des Jésuites de Rouen en 1634 ENSBA fig est donc sans aucun littérature profane ou aux textes sacrés
encore par le velouté de son burin qui fig autant de traits qui se retrouvent doute le premier dessin connu de sa Deux figures féminines que les inscrip
oppose déjà la facture sèche et par ailleurs dans la Paix er la Justice sur main et une pièce essentielle dans éta tions gravées sur les pilastres permettent
dure de son maître présumé12 blissement de son catalogue47 Il ne la gauche un hommage Louis XIII identifier comme Emditio sacra et E-
On peut également situer au début agit pas une simple esquisse mais gravé par Jean Messager mais dont in ruditio profana encadrent le titre une
de la carrière de Huret une autre com vention été attribuée Huret44 Pour un projet très abouti que le graveur put couronnée et les yeux chastement bais-
12 Emmanuelle Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
Grégoire Huret Etude pour le frontispice dii Viridnrium sacrae acprofanae eniditionis dessin Paris collection Jammes Grégoire Hliret Frontispice d:i r:ii.l> lil> rO l.lH.li
eniditionis édition de 1632 estamp Lvon biblio heque municipal
sés tient un livre instar des allégories tion du registre supérieur est appa végétaux la métaphore du Viridarium Cette figure est rapprocher tane par
de la piété ou de la foi autre la tête parc planté arbres ou jardin de élo rente chacun de ses trois comparti son rôle que par son arrimde du cheva
redressée et les reins cambrés ceinte quence Ainsi les cartouches latéraux du ments participant une même lier en armure donr la silhouerce se de-
un somptueux drapé porre une corne tache sur enrrée du temple de la gloire registre inférieur illustrent-ils par des composition architecturale richement
abondance Sur la banderole que sou compositions très proches deux cita ornée qui délimite le vaste espace sur de la planche gravée par Ragor fig
tiennent leurs mains tendues une sen tions elliptiques des psaumes qui les lequel ouvre la baie centrale et dont la les deux compositions offrent autres
tence de Virgile utraque ma.nu accompagnent et se lisent comme un perspective suggère la profondeur est similitudes dans alignement régulier
rappelle leur association véritable pro là que incarne la métaphore du Virida des arbres et le rendu presque géométri double hommage auteur Foliam ejiis
gramme du livre par delà les différen non defluet psaume 3) ..un arbre rium le seuil du parc et donc accès que des formes élancées des peupliers
ces et les oppositions que suggèrent les planté près un cours eau/qui donne son au livre étant défendu par un ange qui opposent aux frondaisons plus
attributs fruit en son temps et dont le feuillage ne casqué et cuirassé une épée flamboyante opulentes des autres essences Deux
la main une citation des Bucoli se etrit pas- et Torrente voluptatis étranges compositions florales ornent les Pour essentiel le reste de icono
psaume XXXVI 9) ..tu les abreuves ques désigne comme Custos ... divitis édicules adossés enceinte du Virida graphie renvoie au titre de ouvrage et
au torrent de tes délices. La parti Horti le gardien de ce riche jardin rium gauche un rosier la fleur épa- explicite par des paysages et des motifs
13 Emmanuelle Brurerolles David Guillet Grégoire Huret
Illustration non autorisée à la diffusion
Illustration non autorisée à la diffusion
J.1 ä CltA 10 /. <ë Gù I.CéA
Grégoire Hurec Jésus mort assis dans le sépulcre estampe 1637 Paris Bibliothèque Grégoire Huret Frontispice ele La Science héroïque estampe 1644 Paris Bibliothèque
nationale de France nationale de France
nouie mais la tige et aux feuilles héris velouté des étoffes drapés chatoyants posthume auteur que son habit dési commanditaire le choix une solution
sées épines symbolise la labia dolosa la aux plis tantôt amples tantôt serrés vo gne comme un ecclésiastique Dans définitive plus conforme aux conven
lèvre menteuse que invocation divine lume et densité des feuillages in édition de Gabriel Boissat datée de tions du genre Dans cette feuille Huret
voue au silence psaume XXXI 19 fluence maniériste il subit ses 1635 Mendo apparaît même plus opté de fa on exceptionnelle pour
droite un massif de fleurs disparates qui débuts demeure perceptible dans le ca âgé et courbé sur son écritoire Wei la sanguine et le lavis de sanguine qui
échappent peine aux végétations para non des figures et dans le détail de or gert propose attribuer Karl Audran autorisent des effets colorés et ctiles
sites investi par des araignées tissant leur nementation architecturale mais le cette seconde version plus terne et plus une grande sensualité autre part le
Viridarium ouvre largement sur la to toile la citation des psaumes évoquant souci de unité de la composition af statique inspirée du portrait Erasme
vraisemblablement incurie du jardi firme par delà le fractionnement de la par Holbein Quoi il en soit par son talité du registre supérieur offrant au
nier nulle place dans ce bois sacré pour planche en compartiments une même attitude et son regard le modèle est regard la perspective de allée centrale
illusion et ses charmes trompeurs pas lumière baigne chacun des détails et les isolé des autres figures et illustre de fa on qui mène un bassin orné un jet eau
plus que pour la négligence et abandon cartouches des registres supérieurs et in moins convaincante éternelle jeunesse somptueux mais aussi le détail des bos
Huret apparaît ci pleinement maî férieurs sont autant de percées qui ou évoque la citation de Virgile Necdum quets plantés arbres et de fleurs bor
tre de son art Il accommode un vrent sur un ciel traité instar de celui sua forma récessif dés de plate-bandes Ici affirme pour la
programme iconographique complexe du Viridarium Seul fait exception le Le dessin préparatoire pour cette es première fois le goût du paysage dont
et sait tirer parti des contraintes formel portrait de Francisco de Mendo tampe fig 5) révèle mieux encore des uvres plus tardives fournissent de
esthétique et les intentions initiales de les par ailleurs son burin ores et déjà une facture plus sèche qui se détache nombreux exemples fig 15)
une subtilité qui lui permet de restituer sur un fond uniforme ce traitement artiste son étude confirmant intui La cohérence est plus grande aussi
les effets de matières les plus divers austère se justifie pour un hommage tion de Fumaroli qui impute au dans le traitement des figures et dans
14 Emmanuelle Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
leur agencement ange assis sur une parisiennes esc dédiée ëè chancelier Sé- une composition construite comme un que Chennevières le considérait comme
nuée est vêtu un drapé flottant qui ce qui cémoigne au moins de ses tableau religieux loin des conventions un des graveurs attitrés du peintre En
errores pour attirer la bienveillance de fait il en est rien et on ne connaît rappelle celui des deux allégories Celles- de la thèse et du frontispice
aucune planche gravée par Huret ci ont été gravées sans changement tou commanditaires renommés De cette Cer exercice permer Hurer de re
après Vouet mais il apparaît comme tefois le titre de ouvrage elles période on ne connaît que peu de frons- nouveler sa manière en poursuivant une
le familier évident de atelier du maître encadrent était destiné prendre place tispices illustrations et de thèses da évolution que revek deja le mûrement
tés64 au point on peut parler un en vogue sans il agisse ni de copie sur une riche tenture dont les plis se plus libre er pictural des scènes qui ani
ni de transposition directe de motifs confondent avec leurs vêtements et re ralentissement de activité du graveur ment ses dernières thèses provinciales
tout au plus imitation au sens classique tombent sur le portrait contribuant ain précisément dans les domaines dont il âî Il àè aussi voir influence
si unité de la composition Une telle était fait une spécialité précédemment du terme Ainsi deux planches comme stimulante du milieu artistique parisien
le st attaché sur la croix et Jésus mort feuille met en évidence ce que les recher En revanche sur seize planches datées de dont activité esr alors dominée par Si
ches de artiste ont de pictural dans la assis dans le sépulcre fig 7) datées toutes 1636 1639 sept sont des estampes mon Vouet revenu Italie depuis
deux de 1637 expliquent mal sans la facture la composition et le rendu des isolées sujet religieux qui ne compor 162 Cc même Vouer vient de termi
tent autre texte un titre ou une connaissance du décor de la chapelle du figures au moins lors de la première ner pour la chapelle du chancelier Sè-
dédicace en quelques lignes discrète chancelier Seguici- qui comprenait des phase de conception de sa planche guier plusieurs tableaux qui affirment
tableaux de même sujet est donc en 1635 que Huret éta ment relégués en marge certaines ne un style nouveau un certain dépouille
Le prestige de la peinture qui ar- représentent un seul personnage ment une peinture ample des effets de blit Paris où on peut supposer il
dans une mise en page monumentale lumière saisissants mais sans ténébrisme firme alors comme art majeur impose beneficai déjà de quelques relations par
campé dans un décor architectural dé une mise en page qui donne la figure au graveur le modèle du rableau pour intermédiaire des éditeurs provinciaux
pouillé ou un fond de paysage66 Les humaine le rôle principal Une part im ensemble de ses productions est pour le compte desquels il avait fourni
efforts de artiste se concentrent donc des planches lors de sa période lyon portante de uvre gravé de Huret est dans ce contexte que les genres les plus
sur la figure humaine mise en scène dans naise Une de ses premières estampes tributaire de cette influence au point rigoureusement codifies que sont le
Illustration non autorisée à la diffusion Illustration non autorisée à la diffusion
10 Grégoire Hurec Frontispice du Reginae eloquentiae Pahnu Sa i- Grégoire Huret Frontispice de Histoire des guerres civiles de France estampe 1644 Paris
estampe 164l Paris Bibliothèque nationale de France Bibliothèque nationale de France
15 Emmanuelle Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
Illustration non autorisée à la diffusion
11 Grégoire Huret
Allégorie de la
Jrité aux armes
Alphonse de
Ss
domnLin Jean
îï P.iris
ENSBA
frontispice et la thèse connaissent vers agissant des thèses la solution conven avant atteindre au début des années nent une diagonale lumineuse Enfin la
1635 précisément68- un important tionnelle déjà évoquée consistant re 1640 une abondance sans précédent mise en page choisie offre de édifice
bouleversement qui remet en cause jus grouper dans la planche intérieure les qui sert arrière-plan une vue frag De cette période datent la plupart aux fondements de leur esthétique propositions et toutes les indications re mentaire opposant lignes courbes et des planches que les historiens considè latives au candidat ou la soutenance obliques de parc ec autre un arc qui la juxtaposition quelque peu mé rent comme ses chefs-d uvre et qui lui permet de consacrer la totalité de la offre une échappée soigneusement canique éléments architecturaux valurent sa notoriété par la suite une planche supérieure une scène allégori décentrée agencement de la composi plastiques ou picturaux hétérogènes des plus significatives est sans doute le que construite comme un tableau tion doit beaucoup Vouer particuliè rigoureusement agencés dans une struc frontispice de la Science héroïque de rement idée de la Renommée dont la ture compartiments mais soumis Il est clair dès lors que Huret doit Marc Vulson de la Colombière fig S silhouette ailée vient brocher sur la co par ailleurs la seule cohérence du pro son arrivée Paris simultanément par ouvrage édité chez Sébastien Cramoisv lonnade circulaire entablement ec la gramme iconographique succède un es tir en quête de nouvelles commandes et en 1644 Cette composition allégori balustrade elle supporte selon une pace unifié composé instar un adapter sa manière et son style aux exi que dont le programme iconographi formule peut-être empruntée la Pré tableau et selon les lois une perspective gences du moment La thèse de philoso que est une simplicité inhabituelle sentation de Jésus au temple peinte pour qui vise avant tout au naturel00 La phie soutenue par Pierre de Bullion au chez Huret réunir crois personnages le retable de église Saint-Louis-des-Jé- formule qui en résulte ne se définit plus collège de Clermont Paris ainsi que la Minerve accompagnée de Mars dieu suites Paris en 164l72 Ph de Chenne- par les contraintes un cadre formel et planche portant la dédicace au cardinal de la Valeur Cette déesse est assise sur vières possédait étude préparatoire la décoratif immuable hérité du manié de Richelieu du Martyrologium G.ilHi a- un piédestal au bas duquel le temps pierre noire pour cetre planche ce des risme mais par la recherche un équi num André du Laussay gravée par elle est assujety est renversé sous ses sin est hui perdu mais il cons libre en quelque sorte préclassique entre pieds 71 dans un décor où sont asso Claude Charpignon après son dessin tituait sans nul doure aux veux du les figures architecture et le paysage certe dernière de format vertical ciés architecture monumentale et le collectionneur la preuve des liens étroits Dans les rronrispices le titre de ou con ue et composée comme un frontis paysage ensemble est résolument dis entre le graveur et le peintre vrage peur occuper une stèle une ten pice prouvent il parvient remar symétrique Mars debout et appuyé sur
ture une bannière ou tout autre espace quablement dès 1637 Toutefois sa lance dressée formant repoussoir ce Pour le frontispice de Histoire des
apparemment au hasard de la composi la fin des années 1630 on vu sa pendant que Minerve et le Temps dont Guerres civiles de France Enrico Cateri-
tion sans nuire ordonnance propre production demeure apparemment fai la pose alanguie rappelle celle de Jésus no vila publié en 1644 également
et résolument autonome de celle-ci ble et épisodique dans ces domaines mort assis dans le sépulcre fig 7) dessi fig 9) Hurer opre pour une formule
16 Emmanuelle Brugerolles David Guillet Grégoire Huret
proche La richesse de ornementa
tion architecturale ainsi que la profon
deur de la perspective donnent la
composition une majesté qui sied au
propos historique de ouvrage et ico
nographie de la planche La Victoire
couronnant de lauriers Henry IV et
Louis XIII Roys de France qui ont mis
fin aux guerres civiles de ce royaume
Quant la roule des guerriers troupe
de gens furieux que Tysiphone fait sortir
un temple 75 qui occupe le second
plan et évoque directement les événe
ments relatés par vila elle permet
artiste de donner toute la mesure de
sortaient si les flammes qui échap
pent de édifice et quelques bras levés
Illustration non autorisée à la diffusion suggèrent la déroute et la précipitation
ce désordre demeure très maîtrisé le
mouvement tournant du cortège étant
rythmé par la succession des degrés et les
parallèles que dessinent les jambes des
guerriers animé par le jeu presque déco
ratif des armes dressées er des têtes cas
quées qui évoquent un ballet Plus
chargée que la précédente er donc plus
conforme au génie de Huret cette
composition en demeure pas moins
ILLVSTRISSIMO VIRO DOMINO lisible par la claire répartition des masses
ec la simplicité de iconographie ex
plicitent très discrètement quelques sen NICOLAO DE BELLIEVRE 12 Grégoire Hurec
tences portées sur étendard des fuyards
la massue de Louis XIII et le livre ouvert
IN SVPREMA PRAE ID.E NFVLATO REGNI CVRIA Paris nationale Bibliothèque de Fr.mee au premier plan
Au cours de la même période certai
nes planches témoignent de attache
ment de Huret et de ses commanditaires
des solutions mettant en uvre une
rhétorique plus chargée et plus déclama
toire est le cas du frontispice du
Reginae eloquentiae Palatiïim Sive exerci-
r.itioncs oratoriae du père Gérard Pelle
tier daté de 164l77 fig 10 On voit
Mercure conduisant le duc Anguien
et le Prince de Conry son frère dans le
palais de Eloquence qui les invite
entrer pendant que sur le devant Apol
lon et Minerve combattent Ignorance
et les autres vices 7ls Les compositions
des métopes et des médaillons en pen
dentifs reprennent le thème de élo Illustration non autorisée à la diffusion quence évoqué par autant de lieux sacrés
ou prestigieux qui font écho ïu.palatium
du titre Thésaurus Atrium Ara Arma-
memanum Theatrum Coelum Triùm
phiis Templùm Thronus et Tribunal
Eloquentiac chaque représentation
étant accompagnée de sa légende Comme 13 Grégoire Hiirec le souligne Fumaroli la métaphore Portrait dii é. -/.;.; initiatique de la porre monumentale et Alphonse de Richelieu du seuil est encore très présente opposée dans ini ovaie soittelin
au groupe des forces du mal terrassées par la Chanté
par le savoir et la lumière conformé accompagnée de
ment au schéma con par Rosso pour plusieurs enfants
estampe Paris Ignorance chassée79 dans la galerie de Bibliothèque Fran ois 1er au château de Fontaine narion.ile Je France bleau La mêlée des corps demi nus
étendus même le sol se retrouve de