9 pages
Français

Histoire de l'approbation d'un sirop antivermineux par la Société royale de médecine à la fin du XVIII siècle - article ; n°341 ; vol.92, pg 19-26

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue d'histoire de la pharmacie - Année 2004 - Volume 92 - Numéro 341 - Pages 19-26
Un dossier conservé aux archives de l'Académie nationale de médecine a permis de décrire le processus de l'approbation d'un sirop vermifuge par la Société royale de médecine. Les pharmaciens Lanoix et Macors de Lyon ont constitué en 1778 une société avec un tiers non pharmacien, Greth, avec l'intention d'exploiter sous leurs seuls noms un sirop antivermineux mis au point par ce dernier. Ils sollicitent un privilège exclusif de vente auprès de la Société royale de médecine, mais qui leur est refusé. Après cet échec, Greth continue seul ses démarches et obtient l'approbation de son sirop en 1787. Un an après, il sollicite même l'intervention du ministre. Les documents montrent l'impartialité et le sérieux des membres de la Société royale de médecine et les démarches pas toujours orthodoxes des solliciteurs.
The history of the approval of an anthelminthic syrup by the « Société royale de médecine » at the end of the 18th century.
A dossier in the archives of the Académie nationale de médecine made possible a description of the course of events in obtaining an approval of an anthelmintic syrup by the Société royale de médecine. The pharmacists Lanoix and Macors of Lyon founded a society in 1778 together with Greth, a non pharmacist, with the intention of exploiting in their sole names a syrup which he elaborated. In 1780 they request the Société royale de médecine a privilege for selling the syrup which was refused. After this unsuccessful attempt Greth however continued his efforts and obtained an approval in 1787. He sollicited even the kind protection of the minister in 1788. The documents demonstrate the impartiality and seriousness of the members of the Société royale and the not always orthodox procedures of the applicants.
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2004
Nombre de lectures 5
Langue Français
Joseph Lemli
Histoire de l'approbation d'un sirop antivermineux par la Société
royale de médecine à la fin du XVIII siècle
In: Revue d'histoire de la pharmacie, 92e année, N. 341, 2004. pp. 19-26.
Résumé
Un dossier conservé aux archives de l'Académie nationale de médecine a permis de décrire le processus de l'approbation d'un
sirop vermifuge par la Société royale de médecine. Les pharmaciens Lanoix et Macors de Lyon ont constitué en 1778 une
société avec un tiers non pharmacien, Greth, avec l'intention d'exploiter sous leurs seuls noms un sirop antivermineux mis au
point par ce dernier. Ils sollicitent un privilège exclusif de vente auprès de la Société royale de médecine, mais qui leur est refusé.
Après cet échec, Greth continue seul ses démarches et obtient l'approbation de son sirop en 1787. Un an après, il sollicite même
l'intervention du ministre. Les documents montrent l'impartialité et le sérieux des membres de la Société royale de médecine et
les démarches pas toujours orthodoxes des solliciteurs.
Abstract
The history of the approval of an anthelminthic syrup by the « Société royale de médecine » at the end of the 18th century.
A dossier in the archives of the Académie nationale de médecine made possible a description of the course of events in obtaining
an approval of an anthelmintic syrup by the Société royale de médecine. The pharmacists Lanoix and Macors of Lyon founded a
society in 1778 together with Greth, a non pharmacist, with the intention of exploiting in their sole names a syrup which he
elaborated. In 1780 they request the Société royale de médecine a privilege for selling the syrup which was refused. After this
u
n
s
u
c
c
e
s
s
f
u
l
a
t
t
e
m
p
t
G
r
e
t
h
h
o
w
e
v
e
r
c
o
n
t
i
n
u
e
d
h
i
s
e
f
f
o
r
t
s
a
n
d
o
b
t
a
i
n
e
d
a
n
a
p
p
r
o
v
a
l
i
n
1
7
8
7
.
H
e
s
o
l
l
i
c
i
t
e
d
e
v
e
n
t
h
e
k
i
n
d
protection of the minister in 1788. The documents demonstrate the impartiality and seriousness of the members of the Société
royale and the not always orthodox procedures of the applicants.
Citer ce document / Cite this document :
Lemli Joseph. Histoire de l'approbation d'un sirop antivermineux par la Société royale de médecine à la fin du XVIII siècle. In:
Revue d'histoire de la pharmacie, 92e année, N. 341, 2004. pp. 19-26.
doi : 10.3406/pharm.2004.5593
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_2004_num_92_341_5593