L'ancien et le nouveau - article ; n°4 ; vol.24, pg 369-410

-

Documents
44 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cahiers du monde russe et soviétique - Année 1983 - Volume 24 - Numéro 4 - Pages 369-410
Wladimir Berelowitch, The ancient and the new: the life of the Russian village under the NEP as per Soviet monographs of the time.
At the time of the NEP, Soviet villages had been the subject of different monographs bearing on all aspects of rural life, in most cases on the scale of the volost'. These monographs, which combine precise information with personal impressions and comments of peasants, constitute irreplaceable evidence bearing on changes that occurred in the Russian countryside.
Utilizing this little-explored source, the author endeavors to establish the constants. The analysis attempts to show that the ancient is still very much alive and that the new that the research workers endeavor to define is mostly mythical: the differentiation of peasants is very slight, the Soviet institutions are but barely implanted, the political influences practically non-existent, and the Church still present. But against the background of deep social changes (propulsion towards instruction, unsettling of the family...), new elements tend to appear (school of atheism, anti-adult Komsomols...) announcing the revolution of 1929.
Wladimir Berelowitch, L'ancien et le nouveau : la vie du village russe pendant la NEP dans les monographies soviétiques de l'époque.
Durant la NEP, les villages soviétiques furent l'objet de nombreuses monographies, étudiant tous les aspects de leur vie, le plus souvent à l'échelle de la volost'. Combinant des informations précises, des impressions personnelles et des réflexions de paysans, elles constituent un témoignage irremplaçable sur les changements qui s'étaient produits dans les campagnes russes.
A travers cette source peu explorée, l'auteur s'efforce de dégager des constantes. Il ressort de cette analyse que l' ancien est encore très vivant et que le nouveau recherché par les enquêteurs est en grande partie mythique : différenciation des paysans très faible, institutions soviétiques peu implantées, influence politique quasi nulle, église toujours debout. Mais sur le fond de mouvements sociaux profonds (poussée vers l'instruction, ébranlement de la famille...), on voit apparaître des éléments réellement nouveaux (écoles d'athéisme, komsomols anti-adultes...) qui annoncent la révolution de 1929.
42 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1983
Nombre de visites sur la page 6
Langue Français
Signaler un problème