La messe antichrist

La messe antichrist

-

Documents
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

LA MESSE ANTICHRIST MARK DOWNEY 1La fête de Noël, ou « Messe du Christ » ne peut avoir aucune place dans l’Identité Chrétienne si nous voulons que ce mouvement continue à identifier qui est qui et quoi est quoi. La messe catholique universaliste ne trouve aucune fondation dans le Christianisme. Dès lors, l’introduction du Christ dans la messe est sans fonde- ment. Le Catholicisme a plus d’affinité avec Babylone qu’avec le Christianisme. Si le Yahshua historique n’a jamais eu la moindre connexion avec les fêtes fabriquées par les hommes, la seule conclusion possible est que le Jésus des églises est « un autre Christ » (II Corinthiens 11:14), une fraude, un Christ artificiel par procura- tion, ce qui le qualifie pour être un antichrist. Un antichrist n’est pas un personnage particulier du futur – invention provenant de la théorie bien connue de l’« enlè- vement » inspirée des Catholiques – mais plutôt une collectivité de personnages, qui existent depuis 2.000 ans. Le mot « anti » signifie « à la place de », dans le sens d’usurpation. Un antichrist n’est pas simplement quelqu’un qui rejette le Fils de Dieu mais quelqu’un – ou un système – qui remplace le Fils par un substitut. Au commencement, l’âme (la chair), se voyant supérieure, usurpa l’autorité à l’Es- prit (la mentalité). En général, la nature charnelle de l’homme dirige son cœur, à l’exception des Chrétiens ayant été entraînés à suivre l’Esprit Saint (les moti- vations de Dieu).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 avril 2014
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français
Signaler un problème
LA MESSE ANTICHRIST
MARKDOWNEY
1 La fte de Nol, ou « Messe du Christ »ne peut avoir aucune place dans l’Identit Chrtienne si nous voulons que ce mouvement continue Ā identifier qui est qui et quoi est quoi. La messe catholique universaliste ne trouve aucune fondation dans le Christianisme. Ds lors, l’introduction du Christ dans la messe est sans fonde-ment. Le Catholicisme a plus d’affinit avec Babylone qu’avec le Christianisme. Si le Yahshua historique n’a jamais eu la moindre connexion avec les ftes fabriques par les hommes, la seule conclusion possible est que le Jsus des glises est «un autre Christ» (II Corinthiens 11:14), une fraude, un Christ artificiel par procura-tion, ce qui le qualifie pour tre un antichrist. Un antichrist n’est pas un personnage particulier du futur – invention provenant de la thorie bien connue de l’«enl-vement »inspire des Catholiques – mais plutt une collectivit de personnages, qui existent depuis 2.000 ans. Le mot « anti » signifie « Ā la place de », dans le sens d’usurpation. Un antichrist n’est pas simplement quelqu’un qui rejette le Fils de Dieu mais quelqu’un – ou un systme – qui remplace le Fils par un substitut.
Au commencement, l’me (la chair), se voyant suprieure, usurpa l’autorit Ā l’Es-prit (la mentalit). En gnral, la nature charnelle de l’homme dirige son cœur, Ā l’exception des Chrtiens ayant t entrans Ā suivre l’Esprit Saint (les moti-vations de Dieu). Vous pouvez extraire le Christ rel de la messe, mais vous ne pouvez pas extraire la messe du rel antichrist. La messe appelle le bien « mal » et le mal « bien », et elle satisfait la sensualit charnelle.
Ma prise de conscience sur la vraie nature de Nol date d’environ 1980, aprs que j’eus cout les sermons sur ce sujet de feu le pasteur Sheldon Emry. Je n’ai pas l’intention ici de parler en profondeur des nombreux piges que renferme la fte de Nol, tels que : arbres dcors, gui, chants de Nol, changes de cadeaux, changes de vœux, cartes postales, nourriture spciale, friandises, rassemblements, dners, bÛches de Nol, Pre Nol et les « marrons mis Ā griller dans la chemine ». Ce sont lĀ quelques-uns des lments sordides de Nol, renforcs par un dluge incroyable de baratin positif insinu chaque anne dans les cervelles par des mdias qui ne vous parlent jamais du ct noir de ces festivits.
1. «Christ Mass » en anglais (NDT).
LA MESSE ANTICHRIST
M. Downey
J’ai l’intention de prouver au Chrtien racialiste que Nol plante la semence de la destruction de la race Blanche. J’ose affirmer que le mois de dcembre est devenu un point focal pour le Grand Festival du monde sculaire et que la Chrtient a t sduite dans le but de l’y faire participer. Des rudits de l’Identit Chrtienne ont prouv l’impossibilit de la naissance du Christ en cette priode du solstice d’hiver. N’est-il pas trange que le jour le plus court de l’anne soit justement choisi comme reprsentant notre Sauveur, la Lumire du monde? Ne serait-il pas plus logique d’associer le Christ au solstice d’t, au jour le plus long, donc le plus lumineux de l’anne ?
Ce que je voudrais examiner aujourd’hui est la question dconcertante suivante : pourquoi quiconque dans l’Identit Chrtienne dsirerait-il clbrer ou observer cette fte appele Nol aprs avoir pu constater que les Ècritures, la logique et le bon sens parlent contre elle? Quand je dcouvris pour la premire fois la vrit, savoir que Nol n’est pas Chrtien, et que je tentai de partager la bonne nouvelle avec des amis et avec ma famille, je pus constater Ā quel point certaines choses sont profondment enfonces dans la tte des gens. La pression sociale serait-elle trop forte ?S’agit-il de dissonance cognitive? Notre peuple est-il compltement balay par l’esprit de Nol? Cet esprit peut-il fonctionner en tandem avec l’Esprit Saint? Si c’est le cas, est-ce uniquement saisonnier? La Bible nous dit-elle « examinez les esprit pour savoir s’ils sont de Yahweh; car beaucoup de faux prophtes sont djĀ dans le monde »? Oui, elle nous le dit.
Certains ont suggr que nous ne devrions pas manquer d’utiliser les prtendues « ftes Chrtiennes » Ā notre avantage. Je suppose que leur faÇon de penser est : si on a un citron, faisons-en de la limonade. Le problme avec ce genre de tournure d’esprit est que vous ne pouvez pas juste prendre un peu de levain pour faire retomber toute la pte (Galates 5:9). Un Judo-Chrtien me dclara un jour que la Bible dit : « Quand vous tes Ā Rome, faites comme les Romains ». Je lui rpondis que je lui donnerais 100 dollars s’il pouvait me montrer ce passage. Il n’a jamais reÇu cet argent. J’ai bien peur que Nol est pourri jusqu’Ā la racine. C’est un cancer.
Les gens sont-ils programms par les ennemis du Christ pour l’accepter sans of-frir la moindre rsistance? Tout se passe comme s’ils taient hypnotiss et qu’ils avaient besoin d’tre dprogramms. Il est extraordinaire de constater que notre mouvement n’est pas unanime sur ce sujet. Il devrait s’agir d’une vidence. En fait, nous devrions tre unanimes dans notre opposition Ā Nol Ā cause des hrsies vi-dentes que cette fte manifeste. Pendant que notre nation se dtriore devant nos yeux, pouvez-vous imaginer, comme repentance nationale – ce que de nombreux Identitaires ont demand – un boycott Chrtien des arbres de Nol, des couronnes de fleurs, des guirlandes, des cartes, des cadeaux, des assembles solennelles, des dners, des dcorations, etc, etc, et les bndictions qui en rsulteraient?
Cela fait partie du problme : notre peuple ne peut imaginer une vie sans fte de Nol. Cela me rappelle nos anctres Isralites dans le dsert, qui se plaignaient
2
de ce que la vie tait tellement c’tait cette manne envoye par terre promise.
LA MESSE ANTICHRIST
plus agrable en Ègypte; tout Dieu et ces vagues promesses
ce qu’ils sur une
avaient, certaine
La fte de Nol, c’est comme les taxes. Il y a ceux qui la promeuvent ouvertement, comme si la civilisation allait cesser de fonctionner sans elle, et ceux qui la to-lrent comme un mal ncessaire. Puis il y a un tout petit nombre de personnes qui veulent abolir le systme de taxation et le remplacer par l’conomie divine non-confiscatoire. Nol taxe nos mes quand nous prenons des dcisions sur ce en quoi nous croyons et en quoi nous obissons. Nol n’a strictement aucun rapport avec l’obissance Ā la Parole divine. Il n’existe tout simplement aucune admoni-tion, aucun dcret et aucun tmoin qui puisse permettre la justification de Nol. Le sophisme consistant Ā affirmer que la Bible ne nous dfend pas de fter Nol est tellement minable que le mme type d’argument pourrait s’appliquer Ā Halloween, Ā Kwanza ou Ā l’anniversaire de Martin Luther King.
Cependant, il existe des avertissements dans la Bible contre de nombreux prin-cipes et doctrines de Nol, qui se font passer pour saints et justes alors qu’en ralit ils sont sataniques et auto-justificateurs. Vous ne pouvez pas amener de la dvotion dans Nol en jouant au pieux et en injectant tranquillement Yahshua dans une messe sordide. Un Nol Identitaire serait un oxymore, et nous ne devons 2 pas tomber dans le pige de la dialectique «ACLU contrescne de la nativit», car la synthse est toujours le 25 dcembre. Lorsqu’un « Chrtien de Nol » affirme qu’il aime Jsus-Christ tous les jours de l’anne mais qu’il L’aime tout spciale-ment pour tre n en un certain jour, cela ne rvle-t-il pas que son amour pour le Christ varie selon le jour de l’anne? S’il rpond que non, alors Nol devient sans objet, et rien ne devrait changer par rapport Ā sa marche quotidienne aux cts du Christ. S’il rpond oui, alors il donne plus d’importance Ā l’poque qu’Ā la personne. Le problme resterait le mme si cette fte tombait n’importe quel autre jour de l’anne.
J’ai rencontr certaines personnes dans l’Identit Chrtienne qui demandaient aux radicaux qui rejettent compltement Nol ce qu’ils pensent des Juifs qui sont en train de gagner leur guerre contre Nol. Ma rponse est que Dieu a le contrle total, pas les Juifs. On ne se moque pas de Dieu. Si la vraie Isral n’arrive pas Ā excuter la Loi, vous pouvez tre certain que le jugement divin, lui, n’chouera pas. Quand nous avons chou dans l’excution de la Loi contre les sodomites, Dieu nous a amen des maladies dans notre systme immunitaire. La meilleure immunisation contre la colre divine est d’obir Ā Sa Parole. C’est pour cette raison que nos anctres employaient des mesures prventives afin d’viter leur propre destruction.
2. ACLU: « American Civil Liberties Union ». Organisation juive amricaine partisane des non-Blancs contre le peuple Blanc d’Isral (NDT).
3
LA MESSE ANTICHRIST
M. Downey
« Ettout le peuple entra dans la maison de Baal, et ils la dmolirent; et ils brisrent ses autels et ses images, et turent devant les autels Matthan, sacrificateur de Baal » (II Chroniques 23:17).
Les Juifs n’ont pas gagn leur guerre contre l’Isral Chrtienne, et rien ne pourra sparer le Rsidu de l’amour du Christ. Malheureusement, la grande majorit de nos frres ne possdent pas d’immunisation spirituelle; ils vont ÇĀ et lĀ dans leurs consommations et dans leurs festivits. Ils continueront probablement Ā consom-mer jusqu’Ā ce qu’ils tombent .. .morts.
Nous pouvons solutionner ce problme en identifiant la cause profonde de la controverse. Quelle est la cause de Nol? Un examen approfondi rvle qu’il ne s’agit pas de la date elle-mme mais de la date de naissance, que l’on appelle com-munment un anniversaire. Le mme argument peut tre tenu contre la rumeur stupide selon laquelle c’est la date de la conception qui devrait tre observe. Un « pronostiqueur » (Deutronome 18:10) est plac dans la mme catgorie que les devins, les enchanteurs ou les sorciers. La vraie question est donc d’examiner ce que la Bible dit Ā propos des anniversaires. Est-ce qu’une personne raisonnable ne devrait pas tre d’accord avec la Bible? Venez et raisonnons ensemble .. . venez tous, vous les fidles. J’aime chanter cette chanson en juillet.
Rien n’est plus universellement clbr parmi toutes les races que les anniver-saires. C’est vraiment une chose multiculturelle. Mais le Dieu de sgrgation voit-Il les ftes d’anniversaire comme une chose innocente et amusante, ou bien les hait-Il ?Tout ce que vous avez besoin de savoir sur le vrai but de l’existence est crit dans les Ècritures. Que dit donc Dieu sur les anniversaires? Les clbrations d’anniversaire sont mentionns dans trois passages et, dans chaque cas, quelque chose de terrible se passe. Joseph interprta un rve du Pharaon Ègyptien qui c-lbra son anniversaire en faisant excuter le chef des panetiers (Gense 40:1–23). Pendant la fte d’anniversaire de Hrode, le grand serviteur du Matre, Jean le Baptiste, fut dcapit (Matthieu 14:3–11).
Dans le Livre de Job, nous pouvons penser que les fils et les filles de Job taient en train de fter un anniversaire n’ayant rien Ā voir avec Dieu, ce qui rendit Job sou-cieux du fait qu’ils avaient pch, et effectivement ses enfants moururent pendant une tempte (Job 1:4, 5, 6–13, 18–19). Le vent reprsente la fureur de Dieu (Èz-chiel 13:13). Des preuves supplmentaires que ces ftes anniversaires dplaisent Ā Dieu sont trouves en Job 3, oÙ Job maudit tous les aspects du jour de sa nais-sance. La perte de tous ses enfants Ā cause d’une fte anniversaire fut pour lui un appel de Dieu, qui lui rvla qu’il n’existe rien de particulirement bon dans la date de naissance d’une personne.
Considrez, pendant un moment, la leÇon Ā apprendre de ces rcits. Ce sont les seules ftes anniversaires mentionnes dans toute la Bible. Un dsastre absolu en rsulta Ā chaque fois. S’il y avait quelque chose de bon dans une fte anniversaire,
4
LA MESSE ANTICHRIST
vous pensez bien que Dieu nous aurait donn au moins un exemple positif les concernant. Il n’existe aucun exemple de ce type.
En ce qui concerne des personnages aussi importants que Adam, No, Abraham, Mose, le Roi David, Marie, les 12 disciples et Paul, la Bible reste silencieuse sur leur date exacte de naissance. C’est la mme chose pour tous les serviteurs fidles de Dieu, et mme la date de naissance de Yahshua-Christ n’est pas rvle. Mais certains pourraient dire : «Les mages n’apportrent-ils pas des prsents d’anni-versaire au bb Jsus? ».La Bible dit-elle cela? Absolument pas! Ils arrivrent bien aprs Son «anniversaire »,et Matthieu 2:11 parle de Yahshua comme d’un « jeune enfant », pas comme d’un bb. Ceci explique pourquoi les prsents qui Lui furent faits ne pouvaient pas tre des prsents d’anniversaire. Le comportement des mages tait une ancienne coutume qui consistait Ā prsenter des cadeaux en la prsence d’un roi. Les mages savaient qu’ils taient en prsence du Roi d’Isral, le Messie prophtis. Il n’y a pas de prophtie concernant la date de naissance de Yahshua ni d’une clbration qui y soit attache.
Le point important Ā considrer ensuite en tant que Chrtien fidle est le fait que nulle part dans la Bible on ne peut trouver d’exemple de disciple du Christ ou de quiconque de l’assemble du Nouveau Testament clbrant l’anniversaire du Christ. NULLE PART. Yahshua nous avertit contre les Chrtiens malaviss, dcla-rant : « Cepeuple-ci m’honore des lvres, mais leur cœur est fort loign de moi ;mais ils m’honorent en vain, enseignant, comme doctrines, des commandements d’hommes. Car, laissant le commandement de Yah-weh, vous observez la tradition des hommes » (Marc 7:6–8). Jusqu’ici, nous avons tabli que la Bible ne rapporte que des exemples ngatifs de clbrations d’anniversaires et est compltement silencieuse sur la date de nais-sance d’une quelconque figure biblique, y compris le Messie. La plupart des gens sont persuads que leur date de naissance est spciale et mrite une attention particulire. Et pourtant, Salomon fut inspir en disant : « Mieux vaut une bonne renomme que le bon parfum, et le jour de la mort que le jour de la naissance » (Ecclsiaste 7:1). De mme, Jrmie avait peu d’estime pour les anniversaires, dclarant : « Mauditle jour oÙ je naquis! Que le jour oÙ ma mre m’enfanta ne soit point bni! » (Jrmie 20:14). Ces deux tmoignages ne sont pas prcisment ce que l’on appellerait des promo-tions des ftes anniversaires, et c’est la raison pour laquelle le jour de la naissance du Christ n’est pas sanctionne par la Bible. La Parole divine nous apprend que la date de naissance est loin de constituer un jour spcial et encore moins une saison spciale. Selon les Ècritures, ce n’est pas
5
LA MESSE ANTICHRIST
M. Downey
une poque approprie pour exprimer de la joie, pour chanter ou pour s’attendre Ā un change de salutations et de cadeaux, simplement parce qu’on a t mis au monde Ā une date spcifique. La vie ne reprsente qu’une existence physique temporaire. La Bible compare la vie Ā une vapeur «paraissant pour un peu de temps et puis disparaissant» (Jacques 4:14). Compar Ā la vie ternelle promise par Dieu, un anniversaire est semblable Ā un clignement d’œil dans un cosmos ternel. Quel intrt cela aurait-il de clbrer votre anniversaire aprs quelques milliers d’annes?
Devons-nous ignorer cette perspective divine? Qu’ainsi n’advienne! Compar Ā ce futur merveilleux que Dieu nous rserve, un destin immortel dans nos corps glorifis, clbrer un anniversaire de naissance physique semble ridicule et trivial. Mais la raison pour laquelle les hybrides et les sous-humains voient leur date de naissance comme quelque chose de significatif devient au contraire claire, tant donn que la rsurrection ne leur est pas destine dans le plan divin pour les ges.
Pouvez-vous que la Bible nante : elles lesquelles la
me dire d’oÙ proviennent ces clbrations d’anniversaires, tant donn ne les reconnat pas comme une chose Ā faire? La rponse est ton-proviennent des pratiques religieuses paennes de l’astrologie, contre Bible nous avertit :
« S’il se trouve au milieu de toi, dans une de tes portes, que Yahweh, ton Dieu, te donne, un homme ou une femme qui fasse ce qui est mauvais aux yeux de Yahweh, ton Dieu, en transgressant son alliance, et qui aille et serve d’autres dieux, et s’incline devant eux, soit devant le soleil, ou devant la lune, ou devant toute l’arme des cieux, ce que je n’ai pas command; et que cela t’ait t rapport, et que tu l’aies entendu, alors tu rechercheras bien; et si c’est la vrit, si la chose est tablie, si cette abomination a t commise en Isral, tu feras sortir vers tes portes cet homme ou cette femme, qui auront fait cette mauvaise chose, l’homme ou la femme, et tu les assommeras de pierres, et ils mourront » (Deutronome 17:2–5).
Dans les temps anciens, ceux qui n’taient pas le peuple de Dieu regardaient vers les cieux nocturnes. Ils ne voyaient pas la merveille des merveilles de la Cration divine mais enregistraient les mouvements des astres et inventaient des calendriers entrant en conflit avec le calendrier de Dieu; ils calculaient ensuite, Ā partir de la date de naissance de leur client, sa destine sur cette Terre (Ā l’exclusion de l’omnipotence de Dieu). Ces anciens astrologues paens plaÇaient leur confiance dans les horoscopes plutt qu’en Dieu.
Yahshua-Christ n’tait pas juste un homme pouvant tre exploit par des paens ayant pris un masque Chrtien, pour tre ml Ā leur modle astrologique afin d’tablir un horoscope politique de complaisance. Le 25 dcembre est le solstice d’hiver, Ā partir duquel la plupart des dits paennes historiques manent, Ā la
6
LA MESSE ANTICHRIST
fois avant et aprs l’poque du Christ. J’ai djĀ soulign au dbut de ce message que la naissance du Christ n’a absolument rien Ā voir avec le 25 dcembre.
De plus, le placement de la naissance du Christ Ā cette date particulire constitue un assaut violent sur la doctrine de Sa pr-existence, qui atteste de Sa divinit. L’Alpha et l’Omga du Christ suggre une tendue temporelle illimite. Si Yahshua est Dieu, la Parole faite chair, pourquoi un Chrtien limiterait-il Son omniprsence, en tant que Crateur de l’univers, Ā une date blasphmatoire sur un calendrier humain, Le limitant Ā 33 ans, c’est-Ā-dire Ā une goutte dans l’ocan d’un Dieu ternel ?Quelle culot et quelle audace absolus de la part des humains de faire une telle chose!
Sur le plan politique, nous voudrions tablir quand et pourquoi l’Amrique a cess d’tre une nation Chrtienne. Quand nous examinons la chronologie, du rejet de la fte de Nol jusqu’Ā l’poque oÙ elle fut de nouveau accepte, nous observons notre nation se transformant pour le pire. Le pasteur Don Elmore souligne juste-ment ce fait dans son sermon intitul « L’homme qui inventa Nol ». La transition d’une nation Chrtienne Ā une nation paenne commenÇa vers le milieu du dix-neuvime sicle. Qui irait relier la perte de quelques 600.000 soldats amricains, du Nord comme du Sud, dans une guerre civile, Ā la clbration de la fte de Nol ?Ne s’agissait-il pas d’une histoire de droits des tats et d’esclavage?
J’ose affirmer que la faÇon dont nous conduisons les affaires en Amrique est lie Ā notre propre esclavage. En 1909, le Congrs dcrta une taxe gnrale sur les cor-porations et incita galement tout un chacun Ā remplir un certificat de naissance, au moyen duquel chaque personne tait enregistre par les divers tats afin que cette personne devienne une corporation individuelle. C’en tait fini des hommes libres Chrtiens enregistrant la naissance de leurs enfants sur des Bibles familiales. Notre date de naissance et notre nom, crits en lettres capitales, est tout ce dont Babylone avait besoin afin d’liminer nos droits divins inalinables. Ils obtinrent notre matricule et nous obtinrent .. .quoi ?La marque de la bte? Quelques per-sonnes commencent Ā en avoir soup de cette frnsie commerciale juive annuelle et de ce battage festif, et ils en reviennent Ā de nostalgiques rassemblements fami-liaux. Mais cela n’est pas la bonne solution. Ce n’est que retourner en arrire, vers l’poque oÙ la fte de Nol prenait racine, avant que le cancer se fÛt tendu.
La raison cache derrire cette priode de Nol est «un autre Christ» destin Ā une messe antichrist. Notre Matre ne disait-Il pas «beaucoup viendront en mon nom, disant : Je suis Christ; et ils en tromperont beaucoup» ?Oui, Il disait cela, et Il disait galement : «Prenez garde que personne ne vous trompe» (Matthieu 24:4–5). Ce ne sont pas juste quelques Chrtiens qui vont faire semblant de croire et adorer un Jsus de Nol en vain; il s’agit de beaucoup. Combien cela fait-il, beaucoup? C’est la plupart. La plupart des Chrtiens succomberont Ā l’esprit antichrist de Nol et honoreront un Christ fictionnel avec leurs lvres. Mais Dieu dit : « leur cœur est fort loign de moi ». Une autre belle phrase que l’on entend
7
LA MESSE ANTICHRIST
M. Downey
partout est : « Ne vous laissez pas voler la fte de Nol », qui ne tient pas compte des voleurs qui ont drob le nom prcieux de Yahshua-Christ dans un des plus grands larcins religieux de tous les temps.
« Un seul est lgislateur » (Jacques 4:12). Je voudrais que le Chrtien Ho ho ho me e dise ce qui lui donne le droit de suggrer un commandement aux hommes. Le 4 Commandement est de « se souvenir du jour du sabbat, pour le sanctifier » (Exode 20:8) et nous obissons Ā ce Commandement ainsi : « Tu ne feras aucune œuvre » (v. 10); c’est un jour de repos. La plupart des Chrtiens travaillent-ils le jour de Nol ? Non ? Est-ce un jour saint ? Les Chrtiens se souviennent-ils de Nol comme du jour anniversaire de la naissance de Jsus afin de le sanctifier? S’ils le font, ils en ont fait sans le savoir un sabbat non autoris. Ils ont ajout une loi Ā la Parole. Nol est un jour officiel de repos provenant du gouvernement.
Yahshua avait quelque chose Ā dire sur les lois faites par les hommes. Il accusait les Pharisiens d’«annuler la parole de Yahweh par votre tradition que vous vous tes transmise; et vous faites beaucoup de choses semblables » (Marc 7:13). Voici l’avertissement :
« Prenezgarde que personne ne fasse de vous sa proie par la philoso-phie et par de vaines dceptions, selon l’enseignement des hommes, selon les lments du monde, et non selon Christ » (Colossiens 2:8).
Le mot «lments »fait rfrence au paganisme. Nol est une tradition paenne. Le nom a t chang afin de protger le coupable.
Ces choses taient connues, avant l’poque du Christ, par l’expression «les voies des paens», et le prophte Jrmie avertit ses frres de ne pas apprendre leurs voies (Jrmie 10:2) lorsqu’ils tentent d’interprter «les signes des cieux», c’est-Ā-dire les toiles dans le ciel. Nous lisons aussi dans ce chapitre quelque chose sur un arbre de Nol rudimentaire, quand les paens vont « couper un arbre de la fort [. . .]on l’embellit avec de l’argent et de l’or » (Jrmie 10:3–4). Il serait trs diffi-cile de ne pas voir la correspondance avec la verdure moderne faite d’arbres et de couronnes, auxquels Dieu fait rfrence par les expressions «chaque arbre vert» et «leurs ashres (“bois”)» dans au minimum 10 versets de l’Ancien Testament toujours associs avec l’idoltrie. « Abstenez-vous de toute sorte de mal » (I Thes-saloniciens 5:22) n’est pas juste une bonne suggestion : c’est la Loi et la Parole de Dieu.
Nol exige une mentalit de troupeau. Nous sommes appels les « brebis perdues » pour une excellente raison. Nous nous tournons vers toutes les mauvaises voies, loin du Bon Berger. Hassons-nous ce que Dieu hait ou bien, « par peur des Juifs », personne n’ose-t-il appeler Nol une « messe antichrist »?
8
« Jehais, je mprise vos ftes, et je ne flairerai pas de bonne odeur dans vos assembles solennelles [.. .]te de devant moi le bruit de
LA MESSE ANTICHRIST
tes cantiques; et la musique de tes luths, je ne l’couterai pas » (Amos 5:21, 23).
Peu importe de quelle manire vous essayerez de rendre douce et parfume l’am-biance de Nol : pour Dieu tout cela pue.
« Ne continuez pas d’apporter de vaines offrandes : l’encens m’est une abomination, – la nouvelle lune et le sabbat, la convocation des assem-bles ;je ne puis supporter l’iniquit et la fte solennelle. Vos nouvelles lunes et vos assembles, mon me les hait; elles me sont Ā charge, je suis las de les supporter » (Èsae 1:13–14).
La route vers l’enfer est pave de bonnes intentions, et tout cela compte pour rien.
Si c’est votre intention de rendre Dieu furieux, comme un dlinquant juvnile qui rend furieux son pre, alors gardez Ā l’esprit II Chroniques 19:2 :
« Aides-tu au mchant, et aimes-tu ceux qui hassent Yahweh ? á cause de cela il y a colre sur toi de la part de Yahweh ».
Les impies hassaient tellement le Christ qu’ils l’incorporrent dans une autre fte religieuse. Supposons que vous ayez t lĀ Ā cette poque. Auriez-vous suivi cette transition pour faire comme tout le monde? Si vous tiez un Chrtien fidle, vous auriez sans aucun doute fait partie des protestataires indigns. Pourquoi alors les gens rationalisent-ils Nol comme tant Chrtien? L’expression moderne d-signant le mlange de fausses coutumes paennes avec l’adoration du vrai Dieu est « syncrtisme ».Quiconque faisant cela dans l’ancien Isral tait mis Ā mort (L-vitique 18:21, 29). C’tait une affaire srieuse. Croire que le nouveau a remplac l’ancien est galement une grave erreur. Yahshua ne Se prostitua pas Ā des ftes paennes, et Ses fidles ne doivent pas le faire non plus.
Aprs l’aboutissement des empires successifs prophtiss, ceux qui ont des yeux peuvent voir que les ftes (paennes) n’ont jamais t plus populaires. En ces derniers jours de Mystre Babylone, «ceux-lĀ qui hassent le Seigneur» laissent tomber le prtexte de l’apaisement et les aspects Chrtiens de leurs festivits. Ils doivent sacrment rigoler en voyant les Chrtiens, qui ont t tromps depuis si longtemps, dfendre une chose que Dieu n’a jamais ordonn ni bni, mais Ā la-quelle Il s’est oppos par Sa colre divine. Nous n’avons pas besoin de prouver la fusion des Saturnales paennes dans l’Èglise Romaine Catholique antichrist, des centaines d’annes aprs la naissance du Christ. L’Histoire est remplie de toutes les preuves dont on a besoin pour se faire une conviction.
Vers 529 ap. JC, le Christianisme apostat tait devenu la religion d’tat officielle de l’Empire Romain, et Justinien proclama Nol comme fte civique. Origne, un ancien auteur Catholique, admettait que :
9
LA MESSE ANTICHRIST
M. Downey
« Dansles Ècritures, il n’y a aucune trace de quiconque ayant ft ou ayant organis un grand banquet pour son anniversaire de naissance. Ce sont uniquement les pcheurs qui organisent de grandes rjouis-sances le jour de leur naissance en ce monde ».
L’Encyclopedia Americanaajoute :
« Lafte de Nol n’tait pas observe durant les premiers sicles de l’glise. [.. .]Au cinquime sicle, l’glise occidentale ordonna la cl-bration perptuelle de la fte le jour des rites Mithraques de la nais-sance du soleil, Ā la fin des Saturnales, car il n’existait aucune connais-sance prcise de la date de naissance du Christ ».
De nombreuses croyances Mithraques ont t infuses dans les corporations Judo-Chrtiennes modernes.
Il est absolument incroyable de constater combien le culte de Baal imprgne la plthore des dnominations, en opposition directe Ā la Loi divine :
« Toutesles choses que je vous commande, vous prendrez garde Ā les pratiquer. Tu n’y ajouteras rien, et tu n’en retrancheras rien». (Deut-ronome 12:32).
Ce sont les paroles directes de Dieu, disant Ā Isral qu’elle ne peut pas mlanger les horribles coutumes de ces paganismes avec la prtendue « concentration sur la famille » des croyants Chrtiens.
Daniel parle d’une « petite corne » qui « profrera des paroles contre le Trs-haut, et il consumera les saints [.. .]et il pensera changer les saisons et la loi » (Daniel 7:25). Cette petite corne reprsente une grande autorit religieuse qui tente de surimposer sa propre perspective sur les dates, le calendrier et les clbrations associes. Pouvons-nous identifier Nol comme un exemple d’accomplissement de cette prophtie? Si Dieu ne change pas, si Dieu ne ment pas et si Dieu garde Ses alliances, alors nous ne devrions pas essayer de mouler Dieu Ā notre propre image ; nous ne devrions pas mentir sur Nol, et nous devrions honorer les conditions et les promesses que Dieu a faites Ā Son peuple Isral, la race Blanche.
On ne peut pas se tromper sur les origines de Nol, malgr les scnes de la Nativit en plastique places dans les devantures. En 1990, le Solon, le conseil scolaire de l’Ohio, bannit toutes les scnes de la Nativit et autres dcorations de Nol dans tous les tablissements scolaires parce qu’il pensait que ces choses violaient la s-paration de l’glise et de l’tat. Des parents outrags lui firent un procs, car ils ressentaient que Nol avait t vol Ā leurs enfants et Ā la communaut. Le conseil perdit son procs! Les avocats des parents d’lves avaient avanc l’argument se-lon lequel Nol est une tradition mondiale qui ne fait pas partie d’une religion particulire et qui les transcende toutes. La fte de Nol fut juge comme tant sculaire, car faisant partie de pratiquement chaque culture ou race Ā travers le
10
LA MESSE ANTICHRIST
monde. La dcision de la cour fut que Nol n’a aucune racine Chrtienne! Et la cour avait raison. Je peux d’ici entendre le chœur du nouvel Ordre Mondial chan-ter « Nous sommes le monde .. .c’est la priode la plus merveilleuse de l’anne ». Quelqu’un a un sac pour vomir?
Que va-t-il arriver aux gens qui veulent garder la fte de Nol, lors de la Seconde Venue du Christ, quand Il leur fera savoir qu’ils avaient tort? Oups, nous sommes dsols. Eh bien, ne retenez pas votre souffle si vous buvez votre lait de poule. Le jugement n’est pas quelque chose qui est postpos jusqu’au Jugement Dernier. Regardez autour de vous : le jugement est en cours. Les marchands de la Terre dpendent de la commercialisation babylonienne du mois de dcembre, qui repr-sente 60% de leurs ventes annuelles. Nol est parfait pour le Juif schizophrne qui hait Yahshua-Christ mais qui adore faire de Dieu une marchandise et des gros profits. Dcembre conduit l’anne entire dans une ambiance de matrialisme, d’ivrognerie, de dettes, de cartes de crdits surgonfles, d’arrestations policires pour conduite sous influence, de promiscuit, de solitude, de jalousie, de convoi-tise, d’appels de dtresse domestiques, de dpressions, de suicides, de rivalits, de propagande antichrist, d’incendies accidentels, de vols Ā la tire, etc. De faÇon gnrale, c’est une poque idale pour l’esprit d’impit. C’est la priode la plus merveilleuse de l’anne .. .pour la perversion dmoniaque; peut-tre encore plus qu’Halloween.
Mais peut-tre cette priode est-elle conÇue ainsi dans le but de garder notre peuple enchan aux ecclsiastiques et aux politiciens, de les garder esclaves de l’tablissement talmudique. Comme il est ironique de voir des prdicateurs ca-pables d’identifier la moderne Babylone mais qui rejettent avec mpris l’ide selon laquelle une cabale de contrefaÇons de Nimrod est la vraie raison de cette saison. Exhorter nos frres de l’Identit Chrtienne Ā laisser tomber les habitudes de Nol n’est pas suffisant. Cette saison doit tre expulse Ā tout jamais de leurs cœurs et de leurs esprits afin qu’ils finissent par comprendre la gravit de cette transgres-sion collective. Nos ennemis savent trs bien que Nol est une forme de gnocide de la race Blanche.
Les puritains de la Nouvelle-Angleterre comprenaient Ā quel point Nol est mau-vais et ils bannirent sa clbration par une loi, en 1659. Dans toute la colonie de la Baie du Massachusetts, des amendes et des peines d’emprisonnement pouvaient rsulter du fait de fter Nol. Ce ne fut qu’environ 200 plus tard, Ā Boston en 1856, que les gens arrtrent de travailler le jour de Nol. Je sais bien qu’il est dur parfois de rejeter des obligations familiales quand une telle pression sdui-sante est faite sur nous, qui nous pousse Ā rester avec ceux que l’on aime. Mais le Christ se rfre Ā Son assemble comme d’un « petit troupeau » (Luc 12:32) et pas comme Ā « beaucoup » ni Ā une « scurit dans le nombre » comme dans les glises Judo-Chrtiennes.
Il y aura des gens qui, aprs avoir lu ce message, ne comprendront toujours pas et qui ne verront rien de mal dans les ftes de Nol, la messe antichrist. En fait,
11