Langue & Culture Françaises - LCF Magazine N°7

Langue & Culture Françaises - LCF Magazine N°7

-

Documents
52 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Septième numéro du magazine LCF (Langue et Culture Française). Ce mensuel a pour objectif de promouvoir la culture et la langue française à travers le monde, tout en étant adapté au niveau des apprenants du français à l'étranger.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 juin 2013
Nombre de visites sur la page 228
Langue Français
Signaler un problème

L’ORIGINAL SAVON LIQUIDE DE MARSEILLE
er èmeMARSEILLE 1 MARSEILLE 2 NICE
18 rue Davso 1 rue Caisserie 63 rue des Cordeliers 7 rue St-François de Paule
www.compagniedeprovence.comSommaire
Culture
Cinéma :
p.5 Des hommes sans loi & Le grand soir
Musique :
p.8 Saule
Livre :
p.9 Lʼenchanteur de Réné Barjavel
Arts :
p.11 Cézanne, le maître solitaire
Société
Tourisme :
p.12 Rendez-vous à Cannes
Société :
p.15 Quand la radio devient libre en France
Sport :
p.17Édito Cannes, une ville sportive
Histoire : Bonjour à toutes et à tous, p.18 France - USA : je tʼaime, moi non plus...
Tout d’abord, je veux remercier tous ceux qui ont Vivre en France :
p.20 Se loger en vacancesbien voulu contribuer au projet déposé sur le site
de fi nancement participatif Ulule : la sortie papier
Marquesdu prochain numéro. Non seulement nous avons pu
Chanel, le chic à la françaiseat eindre notre objectif, mais aussi nous avons pu p.23
voir votre at achement à LCF.
PassionSi vous souhaitez tenir en main votre magazine
Alpine, une marque de passionnésp.27préféré, n’hésitez pas : vous pouvez l’acheter sur notre
site. Vous pouvez également souscrire un abonnement
Langueannuel. Ainsi, vous recevrez LCF chez vous.
Lit érature :
p.28
Arthur Rimbaud, Le dormeur du val et Sensation
Pour ce numéro 7, nous sommes revenus en France
Grammaire :
p.30 La poésiepour visiter la belle ville de Cannes. Nous avons mis en
place une nouvelle rubrique qui vous racontera l’his- Francophonie :
p.34 Yanvalou pour Charlie de Lyonnel Trouillot
toire des grandes marques commerciales françaises
Éloquence :
p.35(Chanel). Et comme d’habitude, les rubriques que vous Échalas, Turlupiner, Adage
aimez retrouver : cinéma, livre, art, histoire, société,
cuisine, produit régional, etc. Pour la grammaire et la Médias
lit érature, nous vous proposons un autre type de textes :
Documentaire avec
p.36 « Faire tache dʼhuile »de la poésie.
Les mots de l’actualité avec En ce qui concerne les fi chiers audio, chaque mois, vous p.38 « Y a du monde à Cannes »
leur réservez un accueil chaleureux ! Ils ont beaucoup
de succès : plus de 2800 écoutes en 3 semaines. De plus, Gastronomie
nous avons récemment mis en ligne de nouvelles ver-
Produit régional :sions de la rubrique Tourisme, lues par une personne p.41 Qui a dit que le kaki se cachait à Cannes ?
qui parle avec l’accent local.
Cuisine :
p.42 La recette des « Sablés au citron et à lʼhuile dʼolive»
Alors, bonne lecture ! Vins :
p.44 Les vins de Champagne
Voyages
Événements :
p.46 Soirées cannoises
Correspondants :
p.47 Poésies de Touati Mohamed Taieb
Événements :
p.48 La Normandie célèbre les « Impressionnistes »
Florence Teste, rédactrice en chef Jeuxp.50Cinéma
par Marion Munoz & Alex Flacoute
eLa 66 édition du célèbre Festival de Cannes se tient du 15 au
26 mai. C’est le réalisateur Steven Spielberg qui est président
du jury, et le fi lm d’ouverture est « Gatsby le Magnifi que »
de Baz Luhrmann. Enfi n, l’actrice Audrey Tautou est la
1maîtresse de cérémonie de l’un des événements ciné les plus
importants de l’année.
L’occasion pour nous de revenir sur deux fi lms qui étaient sélectionnés pour l’édition 2012. Double
2séance donc, autour du thème de la fratrie .
Des hommes sans loi (Lawless)
de John Hillcoat, Etats-Unis (2012)
3En 1931, durant la Prohibition américaine, les 3 frè-
4res Bondurant fabriquent de l’alcool de contrebande
dans le comté de Franklin, en Virginie. Jusqu’ici, leur
trafi c se faisait sans problème, le shérif leur achetant
même quelques bouteilles à l’occasion. Mais lorsque
Charley Rakes, un agent spécial du gouvernement,
débarque pour rétablir la loi, la guerre éclate.
5En partant d’une trame classique de western (les
gentils d’un côté, et de l’autre, l’arrivée du méchant,
la défense du territoire), Hillcoat signe là un excellent
fi lm. Cet e réussite est due à un casting parfait (Tom
Hardy est impressionnant bien qu’il ne parle presque
pas durant tout le fi lm ; Guy Pearce fait vraiment
peur dans le rôle de l’agent spécial prêt à tout pour
stopper le commerce des Bondurant), des décors
naturels superbes, et une
tension constante dans
5les rapports humains (que
ce soit entre les frères et
Rakes, ou bien entre les
frères eux-mêmes).
© Lawless - The Weinstein Company
lcf - Cinéma
©© FDC
© Lawless - Metropolitan FilmExport
© Lawless - The Weinstein Company
©© FDC / C. DuchèneEt comme dans tous
les westerns, lorsqu’il
y a confl it, il y a des
blessés. Ici, la violence
est forte et inat en-
due, personne n’étant
à l’abri d’un coup de
couteau ou d’une balle
de fusil.
Bref, un fi lm puissant
et fort, comme les
liens qui unissent les
trois frères. Ce fi lm traite du choc des cultures et des idées, à la
fois d’une manière sociale et poétique. Sociale car on
découvre l’univers de Not, qui passe sa journée à faire

Le grand soir
de Benoît Delépine et Gustave Kervern,
France (2012)
7la manche et boire des bières. Pas par obligation,
mais par choix. Car il veut être libre, ne pas dépendre
de la société, et surtout ne pas devenir comme son
frère.
Poétique car on se prend
d’aff ection pour cet hom-
me solitaire qui marche
8sans arrêt, déambulant
sur les parkings d’une
zone commerciale et qui,
malgré tout, est fatigué de vivre, ou plutôt de survivre
ainsi au jour le jour.
Alors quand son frèreRécompensé par le Prix spécial du Jury, dans la catégorie
« Un certain regard » perd tout, Not le prend
9sous son aile . C’est
l’occasion pour eux C’est l’histoire de deux frères que tout oppose. D’un
d’apprendre à se côté, il y a Not, un punk qui vit dans la rue avec son
connaître et d’aller au-chien. De l’autre, Jean-Pierre, un banal vendeur dans
10delà des préjugés .un magasin de literie. Ils se voient souvent chez leurs
6
parents, mais ne se parlent pas et ne se comprennent
6 En somme, une belle leçon de vie, sur laquelle souf-pas. Le jour où Jean-Pierre est licencié et laissé de
fl e un vent de fraîcheur et de liberté, et surtout de côté par sa femme qui prend tout son argent, tout
rock’n’roll !change : Jean-Pierre devient punk.
lcf - Cinéma
LEXIQUE
1. maîtresse de cérémonie : présentatrice, animatrice
2. fratrie (n. f.s.) : groupe de frères et/ou sœurs
3. Prohibition (n. f.s.) : période de l’Histoire américaine
où l’alcool était interdit
4. contrebande (n. f.s.) : trafi c illégal, interdit par la loi
5. trame (n. f.s.) : intrigue de l’histoire, synopsis
6. est licencié (v. licencier, présent passif) : est renvoyé,
a perdu son travail
7. faire la manche : mendier, quêter, demander la charité
8. déambuler (v.) : se promener sans but
9. prendre sous son aile : prendre soin de quelqu’un,
s’occuper de lui
10. préjugés (n. m.p.) : a priori, idées préconçues
© le-grand-soir2 (Theo Synchro)
© Lawless - Metropolitan FilmExport
© le-grand-soir (Theo Synchro)
© le-grand-soir (Theo Synchro) © le-grand-soir (Theo Synchro)© Lawless - Metropolitan FilmExportMusique
par
Alexis Caucigh
un peu les premiers albums de Charlélie Couture,
avec des textes drôles mais aussi touchants.SAULE
3Ce chanteur attachant sait nous raconter de sa
2013, label 30février / PIAS France Géant,
voix douce et fragile des histoires avec beaucoup
d’humour, parfois à la façon d’un Georges Brassens.
Il se déclare ambassadeur des « gens pas comme tout
4 5le monde » avec un brin d’autodérision dans son
titre Le bon gros géant, il adopte un ton gentiment
moqueur lorsqu’il se prétend être le premier
« chanteur bio ». Plus sérieux et mélancolique dans
sa chanson Vieux, il nous fait également fondre de
tendresse avec It’s just a song.
6Bref, Saule a apporté sa pierre à l’édifi ce de la nou-
velle chanson française, avec un talent indiscutable,
7de l’intelligence et une dose d’humour belge !
Baptiste Lalieu - alias Saule - est un géant belge
de près de 2 mètres, d’où son nom d’artiste et
le titre de son troisième album Géant, sorti en
février dernier.
On le connaît en France
avec des chansons qui ont
1marqué les esprits comme
Bienvenue au monde parue
sur son album précédent
© Fabrice HauwelBD
et Personne, son duo avec Infos et dates de concert sur son site :
Dominique A. ht p://www.saule.be/
Dans son nouvel album produit
par le talentueux Charlie
Winston, que l’on retrouve Le coup de cœur d’Alexis : aussi en duo dans Dusty Men,
Woodkid - I love you (2013 / PIAS France). Saule nous off re un ensemble
8 de sonorités variées et com- Ou le savant mélange - réussi pour une fois ! - de l’électro et
du classique. Très envoûtant.plexes, allant du rock aux
rythmes groovy, aux balla- ht p://www.youtube.com/watch?v=KQ 8FOjJXdI&feature=share&li
2 st=PL35F33D08180A3A53des folks qui me rappellent

lcf - Musique
LEXIQUE
1. marqué les esprits : qu’on se rappelle
2. ballades (n. f.p.) : chansons calmes, douces
3. attachant (adj. m.s.) : que l’on aime bien
4. un brin de : un peu de
5. autodérision (n. f.s.) : capacité à se moquer de soi même
6. posé sa pierre sur l’édifi ce : contribué à la création,
participé au développement
7. dose (n. f.s.) : quantité défi nie
© Fabrice Hauwel-BDLivre
par
Noémi Gardet
Ce mois-ci, je vous propose de partir à la décou-
verte de légendes du folklore français (et anglais),
et plus exactement de la région de la Bretagne, à
travers la lecture des aventures du roi Arthur
et de son protecteur Merlin l’Enchanteur.
René Barjavel
L’enchanteur, Editions Folio (poche)
Peut-être avez-vous déjà d’amour des fées,
entendu parler des cheva- des rois, des géants
liers de la Table Ronde ? et des chevaliers,
La quête du Graal ? La tra- sans oublier ce lien
gique histoire d’amour du magnifi que qui unit
chevalier Lancelot et de Merlin l’Enchan-
son amour Guenièvre, ma- teur à Vivianne,
riée au roi Arthur ? Sans l’humaine à qui il a
doute, mais jamais comme donné des pouvoirs
le raconte René Barjavel… magiques. Un autre personnage central est la forêt
4de Brocéliande, touff ue et luxuriante , qui abrite
René Barjavel est un grand auteur français. Mort en les secrets de l’Enchanteur et ses merveilles.
1985 à l’âge de 74 ans, il a marqué entre autres la
lit érature française avec ses romans de science-fi ction Chaque scène est un trésor qui mêle à la perfection
(La nuit des temps par exemple), et il est aujourd’hui poésie, philosophie, humour et merveilleux, ce qui
étudié à l’école. L’Enchanteur est son dernier grand fait de L’Enchanteur un roman inoubliable. Comme
roman puisqu’il l’a écrit un an avant sa mort, et laisse il aime à le faire, il mélange subtilement la légende
1 2une trace indélébile dans le domaine de la fantasy au présent : ainsi une vieille grand-mère se fait off rir
française. des boîtes de conserve miraculeuses par Merlin, et
le Diable construit un château avec de grandes por-
Il reprend les anciennes légen- tes vitrées automatiques ! Le résultat est étonnant
5des bretonnes et retrace les et charmant, on se laisse embarquer avec plaisir
6© yannick974 aventures du roi Arthur et de dans cet e fresque légendaire remise au goût du
7ses chevaliers avec talent, en jour .
3leur insuff lant humour et
poésie. Bien sûr, on découvre Laissez-vous enchanter par l’Enchanteur !
l’origine de la fameuse quête
du Graal qui obséda Arthur 39 9
et les principes de la chevale-
rie, mais Barjavel n’oublie pas
de nous raconter les histoires
lcf - Livre
LEXIQUE
1. indélébile (adj. f.s.) : qui ne peut pas être eff acée
2. fantasy : genre lit éraire appartenant au fantastique
3. insuff lant (part. présent de insuff ler) : donnant,
at ribuant
4. touff ue et luxuriante (adj. f.s.) : dense, riche et
variée
5. embarquer (v.) : emmener
6. fresque (n. f.s.) : peinture, tableau de grande
taille que l’on peint sur un mur
7. au goût du jour : à la mode, correspondant aux
goûts du moment
© Pedropicco