Le Christianisme discrimine
5 pages
Français

Le Christianisme discrimine

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le Christianisme discrimine par Bertrand L. Comparet Une partie de la campagne de lavage de cerveau dont le public américain est l’objet consiste en un énorme efort bien fnancé pour nous faire croire que toute discrimination est mauvaise. Ceux parmi nous qui se souviennent du monde d’il y a 40 ans et plus se rappelleront que la capacité à discriminer entre des choses ou des services de valeurs diférentes était reconnue alors comme une part essentielle de l’intelligence. Ceux qui étaient incapables de voir des diférences là où elles existaient étaient considérés comme stupides. Comment se fait-il que les com- mentateurs de la presse, de la radio et de la télévision dénoncent maintenant si agressivement tous ceux qui savent discriminer ? Ils essaient même de nous faire croire que la discrimination n’est pas Chrétienne ! Du fait que toutes les doctrines sataniques sont aujourd’hui prêchées sous la fausse identité de « Christianisme », examinons l’unique source à partir de laquelle nous pouvons déterminer la posi- tion de Dieu sur ce sujet de la discrimination. Du début à la fn, la Bible est un livre de discrimination : discrimination par Dieu Lui-même et discrimination qu’Il nous commande de faire. Nous trouvons la première trace de divine en Genèse 4:3–5, où nous lisons : « Et il arriva, au bout de quelques temps, que Caïn apporta, du fruit du sol, une ofrande à Yahweh. Et Abel apporta, lui aussi, des premiers- nés de son troupeau, et de leur graisse.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 février 2014
Nombre de lectures 19
Langue Français
LÈ CâÈ ÇÈ
âBÈ âL. CÔâÈ
Une partie de la campagne de lavage de cerveau dont le public américain est l’objet consiste en un énorme effort bien financé pour nous faire croire que toute discrimination est mauvaise. Ceux parmi nous qui se souviennent du monde d’il y a 40 ans et plus se rappelleront que la capacité à discriminer entre des choses ou des services de valeurs différentes était reconnue alors comme une part essentielle de l’intelligence. Ceux qui étaient incapables de voir des différences là où elles existaient étaient considérés comme stupides. Comment se fait-il que les com-mentateurs de la presse, de la radio et de la télévision dénoncent maintenant si agressivement tous ceux qui savent discriminer? Ils essaient même de nous faire croire que la discrimination n’est pas Chrétienne! Du fait que toutes les doctrines sataniques sont aujourd’hui prêchées sous la fausse identité de « Christianisme », examinons l’unique source à partir de laquelle nous pouvons déterminer la posi-tion de Dieu sur ce sujet de la discrimination.
Du début à la fin, la Bible est un livre de discrimination : discrimination par Dieu Lui-même et discrimination qu’Il nous commande de faire. Nous trouvons la première trace de discrimination divine en Genèse 4:3–5, où nous lisons :
« Et il arriva, au bout de quelques temps, que Caïn apporta, du fruit du sol, une offrande à Yahweh. Et Abel apporta, lui aussi, des premiers-nés de son troupeau, et de leur graisse. Et Yahweh eut égard à Abel et à son offrande; mais à Caïn et à son offrande, il n’eut pas égard ».
Mais ce n’est que le commencement. En Genèse 5:3–4, on nous décrit la famille d’Adam, et pourtant un seul de ses enfants est mentionné, Seth; l’existence des autres est à peine notée. Discrimination? Oui, évidemment! Jusqu’au verset 31, ce chapitre note l’existence de chacune des générations qui se succèdent mais n’approuve, en donnant son nom, qu’un seul personnage dans chaque génération.
Ce qui nous amène à Noé. En Genèse 6:17–18, nous voyons que Dieu discrimine en faveur de Noé et de sa famille et contre toutes les autres personnes vivant dans cette contrée. Dieu voyait-Il une différence entre eux? Bien sûr qu’Il en voyait. Mais aujourd’hui, on nous affirme que nous devons prétendre ne voir aucune
LÈ CâÈ ÇÈ
B. L. Comparet
différence entre les races, même si nous savons parfaitement que cette affirmation est fausse.
Suivons le fil de la Genèse et nous constatons que Dieu discrimine, dans chaque génération, en faveur d’un seul contre tous les autres, jusqu’à Abraham. Parmi les enfants d’Abraham, Dieu discrimine en faveur d’Isaac et contre Ismaël. Parmi les enfants d’Isaac, Dieu favorise encore une fois Jacob plutôt qu’Ésaü, faisant de Jacob le père du peuple de Dieu et changeant son nom en Israël, tandis qu’Ésaü et ses descendants sont maudits pour toujours, de par l’indignation de Dieu. De même, Dieu favorise Joseph par rapport à ses onze frères, et Il discrimine une fois de plus les Israélites contre les Égyptiens. «C’est honteux! »s’écrient nos modernes libéraux, «Quoi ?C’est du racisme! ».Oui, franchement, c’en est, et c’est même le choix personnel de Yahweh. Dieu a certainement perdu les votes du « Groupe Minoritaire », mais je Lui suis reconnaissant de nous avoir ainsi donné un exemple à suivre.
Beaucoup de personnes ont été trompées par leur église qui leur a fait croire que l’Ancien Testament n’est rien d’autre que l’histoire des erreurs et des échecs de Dieu, qu’Il a du abandonner ces choses anciennes et qu’Il a du tout recommencer avec le Nouveau Testament, qui est complètement différent. Rien de plus faux n’a jamais été enseigné. Yahweh avait raison dès le début, et Il a toujours raison.
L’Ancien et le Nouveau Testaments sont parfaitement consistants. Il se trouve tout autant de Christianisme dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau. Le Nouveau Testament est tout autant un livre israélite que l’était l’Ancien.
Il ne fait aucun doute qu’un grand nombre parmi vous a entendu bien des prê-cheurs déclarer que la discrimination n’est pas Chrétienne. Examinons cela de plus près. Qui est l’autorité suprême sur ce qui est ou non Chrétien? Il ne peut s’agir de personne d’autre que Yahshua, le Christ Lui-même. Personne ne peut venir m’affirmer que Yahshua Christ était non-Chrétien.
Heureusement, le Christ n’a jamais utilisé de ces paroles ambiguës et évasives qui sont considérées aujourd’hui comme polies. Il a toujours dit bravement la vé-rité exacte, en des termes parfaitement clairs. Tous les Évangiles rapportent que, parmi les Juifs, Yahshua Christ enseigna en paraboles, qu’ils ne pouvaient pas comprendre. Plus tard, Il expliquait la signification de ces paraboles en privé, à Ses disciples. Au moins trois Évangiles rapportent que Yahshua expliqua à Ses dis-ciples pourquoi Il prenait tellement de précautions pour que les Juifs ne puissent pas Le comprendre. En Marc 4:11–21, nous lisons :
2
« Et il leur dit : À vous il est donné de connaître le mystère du royaume de Yahweh; mais pour ceux qui sont dehors, toutes choses se traitent par des paraboles, afin qu’en voyant ils voient et n’aperçoivent pas, et qu’en entendant ils entendent et ne comprennent pas : de peur qu’ils ne se convertissent et que leurs péchés ne leur soient pardonnés ».
LÈ CâÈ ÇÈ
Voilà ce qui s’appelle de la discrimination! Comment pourriez-vous le dire plus clairement ?
Mais ce n’est pas tout. Matthieu 15:22–28 comme Marc 7:25–30 racontent que, lorsqu’une femme cananéenne demanda à Yahshua de chasser un démon hors de sa fille, Il répliqua qu’il n’est pas approprié de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens. Ce n’est que quand elle reconnut que les enfants de Yahweh, les Israélites, doivent recevoir Ses présents en premier et qu’à travers eux le Royaume de Yahweh sera apporté aux autres races qu’Il consentit à soigner sa fille.
Discrimination ?Oui, évidemment! Racisme? Certainement! Mais qui ose appe-ler Yahshua « non-Chrétien »? Oui, je pense que certains prêcheurs « modernes » et « libéraux » l’oseront! Mais cela ne fait que démontrer combien aujourd’hui le satanisme a pris le faux masque du Christianisme.
Mais cette discrimination devient encore plus forte. En Matthieu 7:6, Yahshua avertit tous Ses fidèles :
« Nedonnez pas ce qui est saint aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent à leurs pieds et que, se retournant, ils ne vous déchirent ».
Tout le monde sait certainement que Yahshua n’était pas stupide au point de pen-ser que Ses fidèles allaient se rendre dans les basse-cours pour y prêcher aux ani-maux à quatre pattes. Quand Il parlait de « chiens » et de « pourceaux », Il parlait de variétés à deux pattes. DÇâÔ ÈÈ È âÇÈ ? CÈâÈ È !!! Malheureusement, nous n’avons pas eu suffisamment de sens commun pour Le croire et Lui obéir. Nous avons donné ce qui est saint, notre religion Chrétienne, aux chiens en Afrique et en Asie.
Aujourd’hui, ces missionnaires qui ne se sont pas échappé à temps ont été mangés en Afrique ou bien ils croupissent dans des prisons communistes chinoises. Les perles précieuses que Dieu nous a données : les capacités inventives qu’Il a placées dans nos esprits, les hautes civilisations qui nous ont permis de produire une grande abondance de tous les produits utiles; toutes ces choses nous les avons jetées devant les pourceaux de la Terre. Ils foulent maintenant sous leurs pieds la prospérité paisible que nous avons essayé de leur donner et ils utilisent nos sciences, nos machines et même les surplus de nourriture que nous leur avons envoyés comme armes avec lesquelles ils pourront nous détruire.
Oui, je sais de quelle manière les groupes minoritaires et les mélangeurs raciaux ragent contre ce que je suis en train de dire, mais il est temps que la vérité de Yahweh soit dite avant qu’il soit trop tard. Yahshua Christ nous a avertis de dis-criminer entre les races, exactement comme Il discriminait. Dans Son dernier entretien avec Ses disciples, en Jean 14 :17, le Christ leur dit qu’Il leur enverrait l’Esprit Saint, l’Esprit de Vérité, que les nations de l’ordre mondial (lekosmos) ne
3
LÈ CâÈ ÇÈ
B. L. Comparet
peuvent pas recevoir parce qu’elles ne Le voient ni ne Le connaissent. Yahshua dit qu’Il prie seulement pour les Siens et pas pour l’ordre mondial.
Yahshua Christ connaissait la folie et la fausseté de ceux qui prétendent que toutes les races, toutes les peuplades, sont semblables ou égales. Il savait que tout sacri-fice de la vérité sur l’autel pollué de l’opportunisme et de la politique amène la terrible punition de la dégradation nationale et raciale et que seule la destruction de ces mensonges a jamais réussi à le nettoyer.
Toute l’Histoire est une vaste décharge remplie du naufrage des empires qui ont ignoré cette leçon et qui ont, à cause de cela, péri. Plusieurs fois dans notre passé, nous avons été sur ce chemin de la destruction et nous avons été sauvés unique-ment par l’intervention directe de Dieu. Aujourd’hui, nous avons laissé des diri-geants corrompus nous emmener tellement loin dans cette ombre de la mort que, une fois de plus, seule une intervention divine pourra nous sauver. Nous avons Sa promesse de nous sauver si nous nous mettons à genoux et Lui demandons pardon ;alors Il guérira notre pays. Si nous faisons notre part, Yahweh tiendra Sa promesse à Israël. Tant que nous le pouvons encore, retournons à la Parole de notre Père. Discriminons entre ce qui est bon pour nous et ce qui est mortel, entre ce qui est nôtre et ce qui est étranger à nous-mêmes et à notre Dieu.
4
Traduction : Bahrmanou © 30 septembre 2013