Le livre blanc de la concertation,
48 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Le livre blanc de la concertation,

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
48 pages
Français

Description

Le livre blanc de la concertation, 2 Le livre blanc de la concertation - La parole aux citoyens pour un territoire durable - Juin 2010 Avertissement
Le Livre Blanc de la concertation compile l’ensemble des propo-
sitions, concrètes ou originales, qui ont émergé des ateliers thé-
matiques où se sont investis de nombreux acteurs du territoire,
entreprises, associations, institutionnels ou encore citoyens. Il
tient également compte des contributions postées sur le blog
dédié à l’Agenda 21 de l’AgglO et enfin des propositions élabo-
rées par le Conseil de Développement. Il s’agit donc d’un vaste
réservoir d’idées pour alimenter le programme d’actions à ve-
nir de l’Agenda 21. Si certaines actions ont pu être reformulées
pour être plus compréhensibles par le lecteur, l’ensemble des
propositions faites par les participants n’a subi aucun filtre, ni
aucune censure.
Chaque proposition d’action sera ensuite analysée en détail, afin
d’évaluer sa faisabilité technique et financière, avant de l’inté-
grer au programme d’actions final de l’Agenda 21. C’est pour-
quoi toutes les actions ne pourront pas être intégrées. D’autres
pourront être intégrées plus tard, dans une version ultérieure.
En effet, l’Agenda 21 de l’AgglO a vocation à se renouveler ré-
gulièrement selon un principe clé du développement durable :
l’amélioration continue.
Enfin, certaines actions pourront être proposées aux communes
membres, si elles entrent plus particulièrement dans leurs com-
pétences ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 80
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Le livre blanc de la concertation,
Leiv lb ercnal ed c alrtatonce- Laion l ep raca  pseer r  err elbar100
2
 -uJni2 
alb d cnl eLervirtceioatlae on c earalaLp  n -r s pe c errre 01 2inJu- e blra03
Le Livre Blanc de la concertation compile l’ensemble des propo-sitions, concrètes ou originales, qui ont émergé des ateliers thé-matiques où se sont investis de nombreux acteurs du territoire, entreprises, associations, institutionnels ou encore citoyens. Il tient également compte des contributions postées sur le blog dédié à l’Agenda 21 de l’AgglO et enfin des propositions élabo-rées par le Conseil de Développement. Il s’agit donc d’un vaste réservoir d’idées pour alimenter le programme d’actions à ve-nir de l’Agenda 21. Si certaines actions ont pu être reformulées pour être plus compréhensibles par le lecteur, l’ensemble des propositions faites par les participants n’a subi aucun filtre, ni aucune censure. Chaque proposition d’action sera ensuite analysée en détail, afin d’évaluer sa faisabilité technique et financière, avant de l’inté-grer au programme d’actions final de l’Agenda 21. C’est pour-quoi toutes les actions ne pourront pas être intégrées. D’autres pourront être intégrées plus tard, dans une version ultérieure. En effet, l’Agenda 21 de l’AgglO a vocation à se renouveler ré-gulièrement selon un principe clé du développement durable : l’amélioration continue. Enfin, certaines actions pourront être proposées aux communes membres, si elles entrent plus particulièrement dans leurs com-pétences territoriales que celles de l’AgglO.
Avertissement
4
010 2inJu- e blra acsep r er re rd  ealc noectrtaion - La parle iv lLencla bre
itnoreatoccnl  a arlea pa - LL5dec anble vrlie iu n0201bael- J 
Édito Président Vice-présidents Introduction Les enjeux du développement durable L’Agenda 21 de l’AgglO • L’Agenda 21 local  • Pourquoi un Agenda 21 de l’AgglO ? Une démarche concertée • Conférence de presse du 4 décembre 2009 :  lancement de la concertation Conférences – débats en décembre 2009 et janvier 2010 • Les ateliers thématiques de travail • Le blog développement durable de l’AgglO • Le club communes  • Le conseil de développement de l’AgglO • Les services de l’AgglO nthèse des débats nvironnement ressources naturelles et biodiversité Énergie • Sensibilisation • Cadre de vie et espaces naturels • Gestion des déchets • Gestion de l’eau éveloppement économiue responsable • Impact des entreprises  • Économie de proximité et filières locales Économie sociale et solidaire rritoire et solidarités nsertion et emploi ixité sociale et vie des quartiers mocratie locale et éducation à la citoyenneté ité femme – homme isme habitat et déplacements gement durable du territoire ts en commun, intermodalité et déplacements doux voiture  
Sommaire
p s rc erer e rr
ectrc no n -taoi blaivree lanc dl eL6
Édito
 c earalaLp  r s pelbar errre
oilà maintenant plusieurs mois que nos partenaires et l’ensemble des habitants qui l’ont souhaité, ont participé à des tables rondes et des ateliers d’échanges pour accompagner l’AgglO dans la réa-lisation de son Agenda 21. Qu’ils en soient très sincèrement et très chaleureusement remerciés. Cet Agenda 21, nous l’avons décidé dans le cadre du Projet d’AgglO, en le position-nant comme le fil développement durable des actions de notre plan de mandat 2008/2014. Il s’agit d’un véritable engagement de notre part, qui devra trouver des réponses quantitatives et qualitatives dans les opérations que nous mettons en œuvre dans chacune de nos compétences. Au cœur de notre action en faveur de l’environnement il y a bien sûr la gestion des déchets avec la limitation de la production et la mise en place du tri sélectif en porte à porte dans toute l’agglomé-ration, mais aussi la mise aux normes de nos équipements liés au traitement de l’eau en particulier, la préservation des espaces naturels et la biodiversité. Notre Agenda 21 devra faire la part belle aussi, comme les ateliers l’ont souligné, au transport avec la mise en place de modes alternatifs à la voiture, le développe-ment de modes doux, et la construction de la seconde ligne de tram. Le volet lié au développement économique et à la cohésion sociale ont été largement évoqués aussi, car les problématiques de l’emploi et du logement sont au cœur de notre action au quotidien et plus globalement de l’aménagement de notre territoire. Au-delà de la construction de vraies réponses aux problématiques de dé-veloppement durable, un Agenda 21 est aussi et surtout l’occasion de renforcer la concertation avec les habitants et les acteurs du territoire. Ces temps d’échanges et de partage qui nous ont été donnés ont per-mis de mieux faire connaitre notre action au quotidien et, je l’espère, l’envie d’agir ensemble pour une qualité de vie toujours meilleure dans notre agglomération Montaigne disait “C’est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble”, notre Agenda 21 en sera une belle illustration j’en suis sûr. Merci à toutes et à tous d’avoir pris le temps de donner leur avis, de por-ter un regard avisé sur notre action, et de témoigner une nouvelle fois leur fierté d’appartenir à notre territoire. Ce Livre Blanc leur est dédié.
Charles-Erc Leae, président de L’AgglO.
001 2inJu- e 
eL7 breiv le  dnclanoecalc oi ntrta par- Laa le csep  rer re rralb e -uJni2 100
a concertation avec les habitants, les associa-tions, les entreprises est un point essentiel dans la conception et la mise en œuvre d’un Agenda 21. Nous avons besoin des réflexions extérieures pour enrichir, innover, affiner le projet de développement durable que nous souhaitons mettre en œuvre sur notre territoire. Après 3 réunions publiques et la création d’un blog, plus de 150 personnes se sont inscrites pour participer aux ateliers théma-tiques afin de travailler concrètement ensemble. Ces ateliers ont incontestablement permis un échange d’idées, de réflexions entre les différents participants. La qualité d’écoute entre les per-sonnes a été l’un des points de réussite de ces réunions. Nous espérons que le livre blanc de la concertation restitue bien l’intel-ligence des propos échangés. Nous vous remercions de la qualité des propositions émises pour que le territoire de l’AgglO soit un espace de vie de haute qualité environnementale !
Hes Sar, vice-président en charge du Développement Durable Chrsa Bra, vice-président en charge de l’Agenda 21.
Introduction
eux du développement durable
e concept de développement durable est néPlacer l’he a cœr  elppee du constat selon lequel la croissance éco- Succédant à une logique purement économique, le déve-nomique et démographique mondiale que loppement durable place l’être humain au centre des connaissait le 20e s’accompagnait processus siècle de développement. de problèmes nouveaux : épuisement des ources naturelles, réchauffement climatique,Rercer la slar as le eps sques technologiques, aggravation des désé-e as l’espace quilibres entre pays développés et pays en L’idée de solidarité dans le temps implique que les développement... politiques conçues et mises en œuvre aujourd’hui pré-servent les capacités des générations futures à assurer Le développement durable est un modèle deleur propre développement. La solidarité dans l’espace implique quant à elle, la lutte contre la pauvreté et l’exclu-développement qui répond aux besoins dusion, ainsi que l’instauration d’échanges internationaux présent sans compromettre les capacités desplus équitables. générations futures de répondre aux leurs.Appler les prcpes e respsabl e e pre Cette définition issue d’un rapport de La notion de responsabilité conduit à concevoir les modes l’ONU de 1987 (rapport Brundtland) est le de production et de consommation en réduisant les résultat de travaux et de réflexions engagés impacts et les risques, qu’ils soient technologiques, éco-dès la fin des années 70. Le développement nomiques ou sociaux. Pour exemple, réduire en amont les durable propose ainsi un nouveau mode de rejets, déchets ou pollutions, plutôt que d’augmenter les oissance qui doit permettre un équilibre entre équipements et les coûts de traitement sera bénéfique oissance économique, l’équité sociale et le pour l’environnement, pour la santé, mais aussi pour les respect de l’environnement. finances publiques.
8
Le concept de développement durable ainsi défini peutAper e ea es e erace : paraître simple. Il implique pourtant des changementse crae e sr l’ahs e la fondamentaux de notre société.ccera L’autorité publique n’est pas le seul responsable du déve-loppement durable. La réalisation effective des objectifs du développement durable nécessite une implication de tous les acteurs de la société : entreprises privées, asso-ciations, ONG, syndicats et, bien sûr, citoyens.
Le livre blanc de la concertation -La parle a ces pr  errre rable- Juin 2010
 el acse pr er rr earlb e -uJin 2010
L’Agenda 21 de l’AgglO
L’AgEndA 21 LoCAL PouRquoi un AgEndA 21 dE L’AggLo ? La démarche d’Agenda 21 local correspond à une mise en œuvre pratique et territorialisée des principes de la Consciente des nouveaux enjeux sociaux, économiques Conférence internationale de Rio. Ainsi, face aux enjeux et environnementaux, l’AgglO est engagée sur le chemin du 21e du développement durable avec pour objectif de faire desiècle, l’Agenda 21 est l’outil qui permet de struc-turer et de mettre en cohérence l’action locale dans un son territoire un espace à vivre reconnu, attractif et fier souci de respect de l’environnement, de cohésion sociale de ses atouts. et de développement économique. Véritable outil de pla-nification transversal, l’Agenda 21 offre une vision à longde breses acs  à  es : terme des projets et des évolutions d’un territoire. • une démarche d’exemplarité des services de l’AgglO : tri et valorisation du papier, écoresponsabilité, emploi Des milliers de collectivités locales à travers le monde se insertion…, sont lancées dans une démarche de type Agenda 21. La • une campagne de réduction et de valorisation des grande majorité de ces projets se situent en Europe (envi- déchets, ron 3 000), avec des taux d’engagement des collectivités • l’élaboration d’une charte de l’écocitoyen, atteignant les 80 % dans certains pays d’Europe du Nord. • une démarche de transports durable : élaboration d’une seconde ligne de tramway, lancement de Vélo’+…, On constate ces dernières années une accélération • un grand projet de mise en valeur des espaces natu-continue des délibérations prises par les collectivités en rels : Loire-Trame verte et bleue. faveur d’un projet de développement durable. En France, En 2007, l’AgglO a souhaité aller plus loin dans cette 40 millions d’habitants vivent sur un territoire engagé démarche et a choisi de décliner son action en un dans une démarche de développement durable. “Agenda 21 local”, engageant concrètement et à long terme l’agglomération dans un siècle durable. Ce projet de territoire doit permettre d’intégrer l’ensemble des actions politiques de l’agglomération dans une finalité de développement durable : efficacité économique, amé-lioration et protection de l’environnement, équité sociale et satisfaction des besoins humains. Le elppee rable, bec aer  pre ’alra Afin de planifier son action et de préparer l’avenir, la Communauté d’agglomération élabore un “projet d’ag-glomération”. Ce document cadre fixe les orientations du territoire en matière de développement économique, de cohésion sociale, d’aménagement, d’environnement et de transport. Le projet d’agglomération a été adopté pour couvrir la période 2008 - 2014. Il vise 3 objectifs, qui serviront de lignes de conduite tout au long du mandat et de trame pour l’Agenda 21 : • proximité, • ambition, • développement durable, • pratiques internes.
Le9 breiv ld  ealcnnoecalc ion rtat par- La
u Aea 21 ’alra e chrece e e cplear aec les arches es ces ebres L’Agenda 21 de l’AgglO se veut complémentaire des actions menées par les communes membres. Il vise à mettre en synergie les différentes actions de la commu-nauté et des communes membres autour d’un projet et d’un outil commun. L’AgglO veillera notamment à l’articu-lation et la cohérence de sa démarche avec l’Agenda 21 de la ville d’Orléans, adopté au printemps 2006.
0201
10
La arche e l’Alo L’élaboration de l’Agenda 21 de l’AgglO a débuté en 2008 par la réalisation d’un diagnostic territorial, véritable état des lieux du territoire au regard du développement durable. Ce premier travail a permis de déterminer les forces et faiblesses du territoire de l’AgglO, de recenser les actions déjà menées et d’identifier les principaux enjeux sur lesquels travailler dans le cadre de l’Agenda 21 communautaire.
La démarche d’Agenda 21 est ensuite entrée dans une importante phase de concertation, réunissant un maxi-mum d’acteurs du territoire. Entreprises, associations, bailleurs sociaux, partenaires institutionnels et, bien sûr, citoyens ont été invités à venir participer aux travaux de l’Agenda 21 afin de définir ensemble des objectifs et des propositions d’actions.
- J iu n rablerrre re ep s a cpaa lerertaconc - Ltionlbnarv el  a cedlie L
Une démarche concertée élaboration de l’Agenda 21 de l’AgglO est• jeudi 17 décembre 2009 à 18 h 30, amphithéâtre Jean fondée sur une démarche concertée, c’est-à-Zay, UFR Lettres à Orléans La Source, dire un partage du diagnostic de territoire en• jeudi 21 janvier 2010 à 18 h 30, amphithéâtre Blaise, matière de développement durable, mais aussiÉcole Pollutec à Orléans La Source, un travail collaboratif dans la réflexion prospec-janvier 2010 à 18 h 30, “La Passerelle” à• mardi 27 tive d’un avenir “durable” pour le territoire et ses habitants.Fleury-les-Aubrais. Une importante phase de concertation faisant participer tous les acteurs du territoire (habitants, associations,LES AtELiERS tHémAtiquES dE tRAvAiL partenaires économiques et institutionnels) a donc été engagée à la fin de l’année 2009. Ce travail a permis de Élément central de la concertation, les ateliers théma-définir ensemble des enjeux, des objectifs et des propo- tiques avaient pour objectif de travailler en concertation sitions d’actions. sur quatre sujets du développement durable pour l’AgglO : environnement, ressources naturelles et biodiversité, Le présent Livre blanc est la synthèse de l’ensemble des • développement économique responsable, travaux de la concertation et forme le point de départ sur • territoire et solidarités, laquelle l’AgglO s’appuiera pour concevoir son Agenda 21. urbanisme, habitat et déplacements. Chaque groupe de travail, comprenant entre 20 et 40 personnes, a réuni les participants issus de diffé-rents “collèges” : habitants volontaires, acteurs écono-ConféREnCE dE PRESSE dumiques, associatifs ou institutionnels, agents et élus de 4 déCEmBRE 2009 :LAnCEmEnt dE LAl’AgglO et des communes membres, membres du Conseil ConCERtAtionde développement… Charles-Éric Lemaignen, président de l’AgglO, Hugues Lors de deux séances Saury, vice-président de l’AgglO en charge des Territoires de travail, les groupes et du Développement durable, et Christian Braux, vice- ont eu la charge, à président de l’AgglO, délégué au Développement durable partir des constats du (Agenda 21), ont officiellement lancé la démarche concer- diagnostic, de déter-tée de l’Agenda 21 de l’AgglO le 4 décembre 2009. miner les enjeux, les grandes orientations e t l e s p r e m i è r e s ConféREnCES – déBAtSpistes d’actions pour En déCEmBRE 2009 Et jAnviER 2010le futur Agenda 21 de l’AgglO. L’événement trs creces – bas, rssa plsde clôture, le 24 juin 2010, a permis la restitution et le e 150 perses,  e le sr le errrepartage de cette concertation entre tous les participants. ere cebre 2009 e aer 2010 :qui ont participé aux ateliers ont ainsiLes 170 personnes fourni un ensemble riche et très divers de propositions. Le livre blanc de la concertation -La parle a ces pr  errre rable- Juin 201011
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents