Le manuscrit dit «Le Pontifical de Poitiers» - article ; n°1 ; vol.84, pg 61-80
21 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le manuscrit dit «Le Pontifical de Poitiers» - article ; n°1 ; vol.84, pg 61-80

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
21 pages
Français

Description

Revue de l'Art - Année 1989 - Volume 84 - Numéro 1 - Pages 61-80
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1989
Nombre de lectures 144
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Dr. Catherine Reynolds
Mrs Jenny Stratford
Monsieur Étienne Jollet
Le manuscrit dit «Le Pontifical de Poitiers»
In: Revue de l'Art, 1989, n°84. pp. 61-80.
Citer ce document / Cite this document :
Reynolds Catherine, Stratford Jenny, Jollet Étienne. Le manuscrit dit «Le Pontifical de Poitiers». In: Revue de l'Art, 1989, n°84.
pp. 61-80.
doi : 10.3406/rvart.1989.347776
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rvart_0035-1326_1989_num_84_1_347776Catherine Reynolds fenny Stratford
Le manuscrit dit Le Pontifical
de Poitiers
gramme décoratif semble encore documents et la lumière des
avoir été non seulement modifié connaissances actuelles sur les textes
mais enrichi pour Raoul du Fou liturgiques et enluminure il nous
évêque Evreux 1479-151l)3 été possible de mener bien une
la Révolution le manus reconstitution qui figure la fin de
crit demeura dans le diocèse cet article On trouvera également
Evreux probablement dans la dans cette description technique du
bibliothèque du chapitre de la ca manuscrit les informations de détail
thédrale4 Peu après 1790 il devint et les données sur lesquelles se base
la propriété Amand-Claude Mas- la démonstration Bien que les re
productions connues soient de qua son de Saint-Amand premier préfet
de Eure dont les activités de col lité très variable même dans les
lectionneur ne sont pas abri de publications originales du xixe siè
tout reproche5 Avant 1861 le cle toutes sont recensées et ex
manuscrit appartint deux des plus ception de une entre elles repro
grandes collections du xe siècle duites ici Dans la mesure où notre
celle de Debruge-Duménil entre connaissance du manuscrit est étroi-
1838 au plus tard et 1849-50 et celle tement dépendante des descriptions
de Soltykoff entre 1850 et 186l6 du siècle passé une brève présenta
En 1861 Firmin-Didot lui-même tion des reproductions et de histo
grand collectionneur de manuscrits riographie de uvre précédera
analyse de son contenu de son imprimés et de livres précieux
histoire et de son illustration9 acquit le manuscrit lors de la vente
Soltykoff au terme une dure La valeur documentaire du ma
Jean devenu Bibliothèque Sa les de Library inachevé Age dévorèrent sions grand Bourgogne ambitieux nom dans ainsi ensemble duc Bedford programme exécutés manuscrits Paulin viaire premier minures du sous histoire lier 1871 en des ques Guillaume Pontifical la décoration Reims Ce Ville plus Lors manuscrit 14572 340 uvre Comptes de Jouvenel parisien une le incendie de un que luxe exceptionnelles Bedford Paris célèbres Henri et la souvent nom mm) de Salisbury pour mariage et journée le Comme des et enluminures le les proie fut la Il président De de Hôtel Paris évêque liturgiques 1423-32 conservées art la du était mort Bréviaire archéologie en montrera mais VI avait manuscrits Poitiers généralement commencé fut des il Bedford deux frère Commune même qui régent de Louvre désigné atelier liturgique 1878 des était du nationale Comme reprise Ursins il aussi étude particulièrement de la avec ravagea été époque jamais était de autres fin XVe environ Poitiers duc flammes de décoré que De adaptés les Ville commandé la Jean archevêque du pour enluminés comme cependant son Anne France la siècle Le des Chambre Salisbury écrivait dont en disparut néfaste le Hôtel de Heures duc Moyen dimen grands British fils connu et ate chef- Jean 1435 enlu mort un Bré pro Jac qui très mai 500 son ou est de au le la nuscrit en tant que témoignage sur compétition avec le British Museum
acquisition réalisée aux enchères la topographie de Paris au xV siècle
pour la très grosse somme de 36 000 déjà été évoquée Deux des gran
francs lui valut des applaudisse des initiales les plus souvent repro
ments enthousiastes dans la salle des duites doivent leur célébrité aux
ventes de Hôtel-Drouot7 Deux édifices ou aux sites ainsi représen
jours plus tard Firmin-Didot cédait tés Il agit pour une de inté
le manuscrit la Ville de Paris rieur du ch ur de la Sainte-Cha
pelle avec la grande châsse ouverte celui-ci demeura la bibliothèque
pour montrer les reliques dont la de Hôtel de Ville jalousement
protégé sa destruction en plupart sont reconnaissables sur la
187l8 gravure publiée dans Histoire de la
Heureusement la célébrité du Sainte-Chapelle par Morand en 1790
manuscrit due en partie aux vues de fig î-4)10 la seconde représente la
Paris au xvt siècle figurant dans procession de la Fête-Dieu en place
plusieurs enluminures vues qui de Grève avec la Maison aux
Piliers premier hôtel des bour avaient motivé son acquisition par la
geois et sur autre rive une vue Ville suscita plusieurs descrip
de Notre-Dame fig Une tions et quelques reproductions qui
permirent peu peu de mieux copie de la miniature de la Sainte-
Chapelle fut effectuée en 1837 sur connaître son histoire son contenu
parchemin cette gouache retrouvée et son décor En confrontant ces
61 Illustration non autorisée à la diffusion
des reliques la Sainte-Chapelle copie signée MB 1837 enluminure sur vélin La Fête des reliques la Sainte-Chapelle Lafet du fol 83 du bénédictionnaire détruit en 1871 280 225 mm copie du fol 83 du bénédictionnaire détruit en 1871
Paris musée de Cluny inv no 22847 Du Sommerard Les arts au Moyen-âge... Paris 1838-46 Album 7e série pi XI)
au Musée de Cluny en 1966 et
publiée pour la première fois en
1968 fig l) est la meilleure repro
duction qui nous soit parvenue
Selon Firmin-Didot original fut
utilisé par Lassus lors de sa restaura
tion de la Sainte-Chapelle pour des
détails de enveloppe des deux
escaliers vis et des vitraux12 La
scène peinte intérieur de initiale
illustrant la procession de la
Fête-Dieu fut la première être
gravée en 1844 par Victor Calliat13
Ces deux initiales furent nouveau
reproduites par les Du Sommerard
père et fils dans Les arts au Moyen
Age 1838-46 fig avec quatre
autres initiales fig 7-10 et les deux
grandes miniatures en pleine page
du canon de la messe fig 11 12
Bien que les dessins des Du Somme Grande châsse ouverte pour montrer les La Fête des Reliques la Sainte-Cha La Fête-Dieu Procession sur la place de rard soient assez médiocre qualité reliques la Sainte-Chapelle SJ Morand pelle copie du fol 83 du bénédiction Grève copie du fol 55 du bénédiction
et coloriés de manière brutale dans Histoire de la Sainte-Chapelle... Paris naire détruit en 1871 Le Roux de Liney naire détruit en 1871 Du Sommerard
1790 face la page 40) L.M Tisserand Paris et ses historiens aux certains exemplaires du livre ils Les arts au Moyen-âge... Paris 1838-46
XIVe et XVe siècles Paris 1867 pl face Atlas ch VIII pl fournissent le seul témoignage visuel
la page 537) de ce que furent les deux grandes
miniatures en pleine page et quatre Grève on trouve la scène de An initiales et ces deux miniatures en lier on disposait déjà un his
des grandes initiales ainsi que quel nonce aux bergers dans le décor de pleine page tout ce que nous torique sommaire son sujet17 Une
ques renseignements sur le décor laquelle on voyait alors une vue de connaissons un ensemble qui pou inscription de la page de garde des bordures Le choix des trois Paris fig 13 Malgré des vait atteindre 140 illustrations fol 1) datant probablement du initiales publiées en 1867 par Le couleurs approximatives et un dessin nous pouvons désormais ajouter un xvile siècle identifiait Jouvenel des Roux de Liney et Tisserand dans trop dur ces reproductions fournis nouvel élément le dessin une Ursins et Raoul du Fou comme les
leur histoire de Paris aux XIVe et XV sent la seule image connue de cette bordure récemment découvert la possesseurs successifs du manuscrit siècles fut également dicté par des enluminure ainsi que utiles détails British Library16 Les armes de Jouvenel des Ursins
considérations topogaphiques sur les initiales une ligne sur époque où Masson de un ecu bandé argent et de gueules
côté de la représentation de la écriture la mise en page et les Saint-Amand était en possession du de six pièces au chef argent chargé
Sainte-Chapelle et de la place de bordures décoratives ces sept manuscrit il avait fait re- une rosé de gueules pistillée or
62 Illustration non autorisée à la diffusion
La Fête-Dieu Procession sur la place de Grève Le Christ guérissant un possédé copie du fol 54 La dédicace une église copie du fol du
copie du fol 55 du bénédictionnaire détruit en du bénédictionnaire détruit en 1871 Du Somme bénédictionnaire détruit en 1871 Du Somme
1871 Le Roux de Liney L.M Tisserand Paris rard Les arts au Moyen-âge... Paris 1838-46 rard Les arts au Moyen-âge... Paris 1838-46
et ses historiens aux XIVe et XVe siècles Paris 1867 Album 8e série pi XXIV no 3) Album 8e série pi XXIV no 2)
pl face la page 197)
connut en Bedford le véritable des le chef soutenu une fasce or se Anne de Bourgogne Cet attribut Les initiales et pour Jean et
tinataire comme il indique dans retrouvaient en plusieurs endroits doit être associé espérance de Anne) de très grandes lettres or
une lettre datée du avril 1861 et bien elles aient été recouvertes fonder une lignée issue du mariage bruni hautes environ 50 mm qui
adressée au conservateur en chef avec le duc23 Sur les banderoles une date ultérieure par celles de ne se trouvent pas dans les Heures
Raoul du Fou un ecu azur la fleur Frederic Madden cette lettre pu tricolores aux couleurs de Bedford de Bedford étaient propres au
de lis argent soutenant deux tier bliée ici en annexe été retrouvée manuscrit détruit Dans son dessin rouge blanc bleu se lisaient
celets affrontés becqués et récemment la British Library comme dans les Heures de Bedford de la bordure du fol 93 fig 17)
membres or écu accolé une Holmes avait en effet reconnu les les devises du premier mariage du Holmes omis aigle auquel étaient
attributs héraldiques du duc et de la duc vous entier et en suis suspendues les lettres entrelacées crosse) duchesse sur plusieurs feuillets20 Sa contente 24 Les supports héraldi en 1861 on voyait tort mais il dessiné la racine qui leur
connaissance des Heures de Bed dans le texte un missel écrit et ques de Bedford apparaissaient dans était attachée par une chaîne la
ford acquises par le British Mu enluminé intention de Jouvenel les marges de nombreux feuillets et banderole tricolore portant la devise
seum en 185221 lui permettait de Bedford ainsi une autre racine des Ursins Du Sommerard et Jules dans encadrement au moins une
dans la marge inférieure Les érudits Labarte auteur en 1847 de la pre identifier les attributs devises et des initiales de même que la racine
mière description de réelle valeur supports du duc et de la duchesse et la branche chargée de fruits rou du XIXe siècle avaient pas pressenti
bien que les ecus aient été entière étaient accord sur ces deux hypo ges Dans les deux manuscrits les intérêt exceptionnel de cette racine
thèses Labarte qui devait ultérieu ment grattés et recouverts successi suspendue une chaîne or elle supports étaient un aigle aux ailes
rement publier les inventaires de vement par ceux de Jouvenel et de représentait probablement le collier déployées et portant habituellement
Charles décrivait non seulement Raoul du Fou de ordre de chevalerie créé par après 1422 une couronne dorée et
le manuscrit comme un des pro En comparant héraldique du un eale décrit de fa on erronée Bedford26
duits les plus riches et les plus exquis manuscrit Soltykoff avec celle des En septembre 1861 Holmes ex par Holmes comme un loup et par
de la calligraphie et de la peinture portraits en pleine page du duc et de Vallet de Viriville comme une posa dans une publication anonyme
du xve siècle mais voyait une la duchesse ajoutés aux Heures de antilope mais qui dans la forme les raisons pour lesquelles il consi
encyclopédie complète des monu Bedford fig 14 15) où on voit les adoptée par Bedford toujours les dérait que le manuscrit avait été
ments des costumes des meubles et armes les attributs héraldiques et les cornes pointées en avant er en ar commencé pour Bedford et terminé
des instruments de toute espèce de devises de ces derniers Holmes rière comme dans les bestiaires Il pour Jouvenel Il agissait un bref
avait immédiatement reconnu dans se différencie autres eales par sa compte rendu de la monographie son époque
de nombreuses marges et dans en forme et sa couleur noire25 Comme Les connaissances sur le manus publiée par Firmin-Didot la même
cadrement de initiale de la crit demeurèrent en état la Holmes avait observé les aigles année monographie qui présentait
Sainte-Chapelle fig attri elle-même un intérêt certain en vente Soltykoff en 1861 Juste avant que Firmin-Didot croyait peints en
celle-ci Richard Holmes qui fut but du duc de Bedford la racine raison des nouveaux détails elle brun étaient en fait un blanc ou
dorée adopté durant la Régence apportait sur le manuscrit et sur les par la suite directeur de la Biblio un argent oxydé On peut se faire
thèque Royale au château de Wind Cette racine dorée se retrouve dans circonstances de son acquisition par une idée approximative de ces sup
sor mais était alors conservateur au les marges et sur les parements de la Ville de Paris toutefois ce texte ports héraldiques grâce aux bordu
Département des Manuscrits du la chapelle dans le portrait de res composites de initiale de la était pour essentiel une version
British Museum19 vint Paris Bedford22 Il identifia ensuite la Fête-Dieu dessinées par Edmond du quelque peu étoffée de la notice plus
pour examiner le manuscrit Il re- branche chargée de fruits rouges cohérente publiée par Labarte en Sommerard fig 5)
63 1847 Dans le même compte rendu rappeler celles qui étaient usage
Holmes soutenait que le manuscrit du diocèse Evreux la fin du XVe
avait été exécuté en deux éta siècle Les commentateurs du XIXe
pes il émettait en outre deux hypo siècle étant accord sur le fait que
thèses en premier lieu le manuscrit cette partie du manuscrit dans
aurait été commandé pour usage laquelle ils ne signalent aucun motif
personnel de Bedford la Sainte- héraldique était peu décorée
Chapelle cette théorie erronée avait nous pouvons émettre hypothèse
sans doute été inspirée auteur par que ces trois cahiers constituaient
exceptionnelle miniature représen un ajout ultérieur ou avaient rem
tant intérieur de édifice fig placé un original correspondant
4)17 Il identifiait de plus le manus une autre liturgie30
crit tort comme un pontifical28 En tenant compte de ces adjonc
Ces trois idées furent reprises et tions et de ces modificatons quelles
développées par Vallet de Viriville sont les parties qui peuvent avoir été Illustration non autorisée à la diffusion
dans son article de 1866 Bien que respectivement écrites et décorées
celui-ci demeure utile et constitue pour Bedford et pour Jouvenel et
encore la base de toute étude du quelles sont celles dont origine
manuscrit ces trois conclusions sans doute plus tardive demeure
souvent répétées aujour incertaine Il ne fait aucun doute
hui sont fausses enluminure du que le bénédictionnaire fol
manuscrit connu une troisième 23-116) la partie la plus luxueuse de
phase après la mort de Jouvenel il ouvrage fut écrite et en partie
aucune raison de mettre le enluminée pour Bedford bien que la
manuscrit en rapport avec la décoration en ait été continuée et
Sainte-Chapelle il ne agit pas un modifiée pour Jouvenel et du Fou
pontifical On évoqué les données héraldi
Avant aborder étude du texte ques la liturgie est sur ce point
du manuscrit il convient de faire elle aussi éclairante
deux observations Dans la mesure Le texte du bénédictionnaire
La décollation de saint Jean Baptiste copie du fol 90 où la numérotation des feuillets et dont Holmes et Vallet de Viriville
du bénédictionnaire détruit en 1871 Du Sommerard Les arts la reliure ne datent que du début du faisaient tort un pontifical au Moyen-âge... Paris 1838-46 Atlas XIXe siècle alors que le manuscrit comprenait en fait une des versions ch VIII pi III) appartenait Masson de Saint- des bénédictions episcopales de Jean
Amand) il est difficile de savoir si de Peckham archevêque de Canter
ordre et le contenu actuels reflè bury 1279-92)31 Les églises anglai
tent ou non les dispositions ori ses et gallicanes contrairement
gine autre part tous les auteurs celles qui suivaient usage de église
qui depuis Labarte ont écrit sur le de Rome interrompaient le canon
manuscrit ont constaté partir avant Le Pax Domini sit Semper
du fol 176 les offices étaient vobiscum de la messe solennelle pour
usage un évêque de Poitiers la bénédiction episcopale un
Holmes et Vallet de Viriville qui en évêque célébrait cette messe Le
1861 et 1866 savaient que le manus diacre adressait haute voix
crit avait été commencé pour Bed assistance tenant la crosse de
ford considéraient donc que cette évêque et disait ou chantait
partie avait été ajoutée ultérieure Humiliate vos ad henedictionem
ment Néanmoins ils ne décelaient La réponse pouvait être une phrase
pas de différence significative dans brève par exemple Deo gratias
écriture avant le fol 184 Les scri Le bénédictionnaire était tenu de
bes médiévaux étaient en effet vant évêque au moment où coiffé Illustration non autorisée à la diffusion
passés maîtres dans art imiter les de sa mitre celui-ci se retournait
écritures et lorsque ni la liturgie ni vers assistance et lui accordait sa
héraldique ne fournissent de preu bénédiction répartie en trois ou
ves les textes peuvent aussi bien quatre périodes entrecoupées par les
avoir été ajoutés une date ulté Amen de la foule32
rieure Cette remarque concerne Le recueil des bénédictions de
particulièrement le début du manus Peckham très répandu en Angle
crit fol 3-22 Dans la rubrique de terre la fin du Moyen Age était
introduction seule connue les usage exclusif aucun diocèse
prières pour la préparation de la anglais et appartenait une famille
messe pontificale ne semblent pas de textes bien définie et spécifique
avoir été conformes la liturgie ment anglaise Les nouvelles béné
habituelle dans les manuscrits du xv dictions il contenait côté des
siècle usage anglais On est cer formules traditionnelles ne connu
tain que Bedford avait adopté pour rent cependant pas un grand rayon
sa chapelle usage anglais de Salis nement autres séries de bénédic
bury même il séjournait en tions étaient utilisées dans les églises 10 Fêtes des morts copie du fol 961 du bénédictionnaire France29 Si on en croit la rubrique fran aises33 Le bénédictionnaire de détruit en 1871 Du Sommerard Les arts au Moyen-âge... les prières pourraient au contraire Peckham constituait donc un choix Paris 1838-46 Atlas ch VIII pl III)
64 suggérée par les descriptions relati logique pour la chapelle itinérante
vement détaillées des cahiers cor de hôtel de Bedford puisque cette
respondant au début du temporal chapelle suivait usage un diocèse
fol 23-30V. Un total de seize anglais celui de Salisbury Mais
bénédictions correspondait ainsi Bedford ne peut avoir imposé
quinze ou peut-être seize feuillets40 comme on suggéré pour la
Il est pas certain bien que cela Sainte-Chapelle34
soit très probable que les 138 gran La chapelle de hôtel de Bed
des initiales dénombrées par Labarte ford comme autres chapelles
et les autres commentateurs appar royales et princières de la fin du
tenaient toutes au bénédictionnaire Moyen Age réunissait de nombreux
Plus de 50 entre elles ont été prêtres et musiciens sous la direction
recensées par les différents auteurs un doyen Richement pourvue en
du XIXe siècle mais il en existait vaisselle vêtements et livres elle
Illustration non autorisée à la diffusion probablement beaucoup plus on était digne du régent de France et de
ignore tout par exemple des initia sa femme ur de Philippe le Bon
les correspondant la période de La chapelle dotée un nouveau
Pâques tandis que Firmin-Didot mobilier liturgique portant les attri
mentionné de nombreuses initiales buts héraldiques de Bedford ac
sans en indiquer le sujet toutefois compagnait celui-ci dans ses dépla
puisque ordre de la plupart des cements Paris notamment
bénédictions de Peckham est établi Hôtel des Tournelles Hôtel
de Bourbon ou ailleurs35 Vers 1425 une comparaison avec le texte per
met identifier quelques-unes des le duc re ut un induit du pape élargi
fêtes qui pouvaient être illustrées41 en 1427 autorisant choisir un
inverse les fêtes pour lesquelles évêque pour célébrer des offices
il existait pas de bénédiction dans pontificaux dans la chapelle
le recueil de Peckham comme celle peut-être agissait-il de la confirma
tion de dispositions antérieures36 Le de saint Georges par exemple ont
jamais dû être illustrées42 Chaque somptueux bénédictionnaire aux
grande fête était marquée par une armes de Bedford un luxe presque 11 Crucifixion Dans la marge Jacques Jouvenel en prière ecus ostentatoire doit être resitué dans initiale historiée dont les aux armes de Jouvenel des Ursins et de Raoul du Fou dimensions variaient comme de ce contexte Le manuscrit comme copie du fol 135 du manuscrit détruit en 1871 coutume selon importance de la autres uvres spécialement réali Du Sommerard Les arts au moyen âge... Paris 1838-46
fête en question ainsi initiale de Atlas ch VIII pl II) sées pour la chapelle ducale était de
Pentecôte était-elle la plus grande dimensions exceptionnelles37
environ 180 180 mm Les béné On peut restituer en partie le
bénédictionnaire en complétant les dictions des fêtes moins importantes
devaient commencer par de grandes descriptions de héraldique et des
initiales non historiées mais parfois initiales historiées faites au XIXe
armoriées que signalent certaines siècle par ce que nous savons du
descriptions encore il soit nombre et de ordre des bénédic
impossible de déterminer si leur tions dans le texte de Peckham Le
décoration appartenait au pro début des principales parties
gramme original43 Des initiales bénédictions du temporal du sanc-
une ligne soulignaient les périodes toral et du commun semble avoir
de chaque bénédiction fig 6) été souligné par des bordures héral
Les fêtes auxquelles Bedford diques mettant en évidence les attri
buts de Bedford38 Il avait environ accordait une importance particuliè
res comme celles de saint Thomas 188 bénédictions dont la plupart
Illustration non autorisée à la diffusion Becket fol 83 et de saint Edouard commen aient par la lettre
Deus.-.w Ce nombre correspond fol 93v)44 avaient sans doute été
ailleurs celui des feuillets utilisés objet une attention particulière
Les témoignages du XIXe siècle doi pour le texte du bénédictionnaire
vent cependant être interprétés avec bien que la décoration ait été
terminée que longtemps après la une grande prudence Vallet de
mort de Bedford Ainsi lors de la Viriville pensait que le choix pour
mise en page et de écriture du la fête des Reliques une initiale
représentant intérieur du ch ur de texte un espace peu près équiva
la Sainte-Chapelle avec la grande lent un feuillet mesurant 500
châsse ouverte de manière laisser 340 mm avait-il été réservé pour
voir les reliques fig l) avait un chaque bénédiction écrite en lon
mobile politique Il associait la gues lignes flg et pour sa grande
visite de Bedford le jour du Ven initiale Selon les reproductions de
dredi Saint de 1424 lorsque celui-ci Le Roux de Liney et de Tisserand
remplit le devoir traditionnel des fig 13) si chaque feuillet ne
rois de France montrer les reliques commen ait pas avec une nouvelle 12 Le Jugement dernier Dans les marges ecus aux armes de au peuple interprétation de Vallet bénédiction chaque grande initiale Jouvenel des Ursins et de du Fou copie du fol 136 du de Viriville reflétait la propension semblait correspondre un feuillet manuscrit détruit en 1871 Du Sommerard Les arts au caractéristique de son époque différent Cette organisation est moyen âge... Paris 1838-46 Album 8e série pi XXII)
65 autre possibilité En effet en juillet quête de Paris en 1436 tous les les uvres art en des exemples de canons et de vêpres interpréter 1445 Jouvenel depuis 1443 pré biens de Bedford trouvés dans la pour les fêtes principales associés fonction un événement particulier sident de la Chambre des Comptes capitale furent confisqués pour mais peut-être aussi un point de vue dans un bénédictionnaire ou dans
et depuis 1444 archevêque de nationaliste sur histoire de cette un pontifical un bénédictionnaire crime de lèse-majesté Jacques Jou
venel des Ursins avait été nommé Reims fut un des principaux période anglo-bourguignonne Il ne en tant que livre utilisé de manière
avocat du roi lors de la restauration membres une ambassade auprès agissait pas en effet de la seule occasionnelle peut ne pas être asso
du Parlement de Paris en décembre Henry VI itinéraire de celle-ci cié avec autres textes liturgiques et visite de Bedford la Sainte-Cha
passa par Calais Douvres puis 1436 En tant que procureur du roi pelle Lors de la fête de la Couronne ne comporte pas une série prédé Canterbury où Jouvenel concélé il prit part au procès concernant les terminée offices47 autre part épines le 11 août 1423 le duc et bra une messe et Rochester avant les grandes miniatures en pleine joyaux de grande valeur appartenant la duchesse participèrent la pro atteindre Londres53 cette date au duc de Bedford et Anne de page du canon de la messe fol cession avec le collège des chanoines dix ans après la mort de Bedford de Bourgogne joyaux que la Couronne de la chapelle La vénération de 135V-136 fig 11 12) correspon nombreux livres de la chapelle du cherchait reprendre Philippe le dant probablement un bifolium Bedford pour les reliques de la duc se trouvaient la garde de son Bon et aux exécuteurs testamentai- inséré semblent avoir été peintes Sainte-Chapelle peut avoir suffi
pour Jouvenel des Ursins Leurs justifier le choix de cette miniature
marges ne sont décorées aucun sans il soit nécessaire de faire
des attributs héraldiques de Bed appel des raisons ordre politi
ford que on retrouvait que Que initiale ait été entière
ainsi que les ecus repeints dans tout ment peinte ou non époque de
le bénédictionnaire Les ecus de Bedford ne signifie pas nécessaire
Jouvenel des Ursins qui apparais ment que le bénédictionnaire ait eu
saient sous ceux de Raoul du Fou un lien quelconque avec la Sainte-
permettaient identifier le prélat Chapelle45 De fait on vu
agenouillé dans la marge de la existence de celui-ci est très impro
Crucifixion fig 48 bable du point de vue de la liturgie
Holmes et Vallet de Viriville aussi bien que de héraldique
Si Vallet de Viriville avait iden étaient accord pour situer un
tifié correctement la branche char changement de style au fol 176 On
sait très peu de chose sur le décor gée de fruits rouges comme attri
de la fin du manuscrit et rien du but Anne de Bourgogne sur le
tout sur héraldique Holmes lais fol 11 fig 15 et sur le fol 117 les
préfaces et leurs notations musicales sait entendre que celle-ci était
inexistante49 Les autres textes fol 117-134) doivent elles aussi
étaient usage un évêque de avoir été écrites pour Bedford et
Poitiers il agisse de Ordo sur leur décoration également commen
cée pour lui avant que le travail ne le déroulement un synode dans le
soit interrompu par la mort Anne diocèse de Poitiers fol 176-183)
de Bourgogne en 1432 et le écrit avec des lettres comparables
deuxième mariage du duc avec Jac- par leur taille celles de la première
quetta de Luxembourg en 1433 partie du manuscrit ou des offices
Nous ne sommes pas suffisamment de église de Poitiers dont écriture
renseignés sur le texte et sur la est en caractères plus petits fol
décoration du canon de la messe 184-227 Ces adjonctions ont tou
fol 137-147) ni sur les offices jours été attribuées Jouvenel des
accompagnés de leur notation musi Ursins mais dans la mesure où ses
cale que Vallet de Viriville décrit armes ne figurent pas dans cette
de manière assez vague fol partie du livre et où on ignore
histoire de celui-ci entre la mort de 148-175 pour déterminer ils
appartiennent la période de Bed Jouvenel en 1457 et son acquisition
ford ou ils ont été exécutés ulté par Raoul du Fou il agit une
rieurement Il semble probable ils possibilité mais non une certitude
comprenaient la partie des vêpres Quel ait été état du manus
des principales fêtes que devait crit la mort de Bedford en 1435 13 Première messe de Noël Annonce aux bergers chanter évêque Vallet de Viriville il est certain que le bénédictionnaire copie du fol 26 du bénédictionnaire détruit en 1871
affirmait catégoriquement que le était alors incomplet Il est peu Le Roux de Liney L.M Tisserand Paris et ses historiens aux XIVe et XVe siècles
dernier attribut du duc et de la probable il ait été déjà mis en Paris 1867 pl face la page 586)
duchesse se trouvait au fol 117 Il service ni même relié peut-être
avait abord cru que tout ce qui était-il resté en cahiers dans atelier res un groupe de marchands pari argentier Les ambassadeurs fran ais
précédait le fol 175 avait été réalisé de enlumineur Les circonstances siens qui avaient prêté de argent re urent sans aucun doute des pré
pour Bedford mais après avoir Bedford époque du siège Or sents bien aucun renseignement dans lesquelles Jacques Jouvenel fit
léans en 142951 Jouvenel était donc étudié le manuscrit notamment acquisition un manuscrit si ex ce sujet ne nous soit parvenu mais
les feuillets consacrés aux offices de ceptionnel demeurent obscures En bien placé pour retrouver autres il agissait sans doute dans le
biens confisqués de Bedford se sainte Radegonde et de saint Mar tant que membre de la famille des meilleur des cas une coupe or
trouvant encore Paris En 1418 la tin associés selon lui Poitiers Ursins il appartenait ce milieu de ou argent doré et une somme
famille de Jouvenel avait elle-même il interrogea les folios 137-175 riches administrateurs royaux argent plutôt que un livre de
subi une confiscation de biens sous appartenaient-ils ou non la pre jouant le rôle de mécènes si bien très grand luxe certes mais ina
mière campagne46 le régime anglo-bourguignon et décrit par Fran ois Avril et James chevé le bénédictionnaire peut ce
certains livres confisqués alors pendant avoir constitué un cadeau Alors que dans de nombreux Marrow propos des Heures de
manuscrits le canon de la messe suit avaient été acquis plus tard par Simon de Varie50 On peut avancer de complément comme les deux
Bedford52 Il existe cependant une les préfaces et que on peut trouver deux hypothèses Après la recon livres liturgiques de la chapelle de
66 part ne semble pas avoir été très Louis de Luxembourg offerts en baptisés Saint-Jean-en-Grève35 possédé fig 7) certaines parties du
décorée63 bénédictionnaire semblent avoir été 1443 par Henri VI Giles de On avait pas remarqué
il est difficile de retrouver Bretagne On ne doit donc pas présent que cette vue prise depuis peintes pour Raoul du Fou Par son
testament Jouvenel avait légué son emplacement des miniatures défi écarter la possibilité que Jouvenel ait la place de Grève et montrant sur
acquis le manuscrit en Angleterre54 successeur au siège episcopal de nir leur style est encore plus délicat la rive opposée île de la Cité
Les distorsions inhérentes la copie étude de enluminure mon représentait non seulement Notre- Poitiers suum magnum pontificale
et le passage un autre médium font trera que la décoration fut sans Dame mais aussi la principale de novum condition que le nouvel
que les reproductions du XIX siècle doute reprise pour Jouvenel très meure de la famille de Jouvenel évêque règle certaines de ses dettes
située ruelle de Glatigny cette ne peuvent être utilisées avec pru probablement Paris Pour diverses Vallet de Viriville était convaincu
maison avait été reconstruite et dence encore que pour la composi raisons notamment stylistiques il il agissait de notre manuscrit
tion et iconographie mais non semble que outre les miniatures du mais hypothèse semble peu proba agrandie par Jacques Jouvenel après pour une étude détaillée du style Il ble La décoration commencée
est dans ces conditions essentiel de quelque trente ans auparavant était
confronter les reproductions avec en effet encore inachevée et ail
les commentaires de ceux qui ont vu leurs il ne agissait pas un pontifi
original commentaires qui peuvent cal encore que les textes du
sembler vagues et contradictoires Moyen Age soient notoirement im
mais qui une fois rassemblés appor précis dans la description du
tent un ensemble de certitudes sur contenu des livres56
la nature des enluminures et sur leur Raoul du Fou qui comme ses
frères était un grand amateur de datation Les armoiries originales du
livres pu se procurer le manuscrit duc et de la duchesse de Bedford
dans héritage de Jouvenel bien que qui se trouvent au-dessous ou côté
le début de sa belle carrière ecclé de celles de Jacques Jouvenel des
siastique ne soit pas antérieur au Ursins et de Raoul du Fou prouvent
couronnement de Louis XI en 1461 que le bénédictionnaire bien été
commencé pour le duc de Bedford et il ait obtenu son premier
pendant son premier mariage avec évêché celui de Périgueux en
146857 exécuteur testamentaire de Anne de Bourgogne entre 1423 et
1432 Leur absence dans les bordu Jouvenel était Jean Balue le fameux
cardinal Balue administrateur royal res des miniatures du canon où
et riche prélat qui obtint Evreux seules les armes de Jouvenel se
retrouvent sous celles de Raoul du son premier évêché en 1465 il
ait été ou non coupable lors de Fou montrent que celles-ci ont été Illustration non autorisée à la diffusion
exécution des volontés de Jouvenel peintes entre la mort de Bedford en
des malversations dont il fut accusé 1435 ou plus probablement après
au temps de sa disgrâce en 1469 il la reconquête de Paris par les Fran
était bien placé pour acquérir le ais en 1436 et la mort de Jacques
manuscrit Après son arrestation et Jouvenel en 1457 Celui-ci pu
sa condamnation douze ans de posséder le manuscrit avant que sa
prison ses biens furent confisqués58 désignation au siège episcopal de
Poitiers en 1449 ne rende néces On ne peut écarter hypothèse selon
saire adjonction de nouveaux offi laquelle le manuscrit serait demeuré
ces Sachant grâce héraldique en la possession de Jean Balue après
que les miniatures du canon étaient 1457 et que ce soit de cette manière
plus tardives Holmes et Vallet de que Raoul du Fou successeur de
Viriville eurent aucune difficulté Balue Evreux ait acquis
percevoir des différences stylistiques J.s
avec les feuillets précédents64 Sans
cette information ils auraient Les enluminures et les artistes comme le fit Firmin-Didot qui igno
rait le rôle initiateur joué par le Les deux derniers propriétaires
duc de Bedford attribué ces diffé du manuscrit semblent avoir accordé
rences un changement artiste et autant importance la décoration
non un écart chronologique65 au texte lui-même Toutes les
Tandis que Vallet de Viriville faisait descriptions concordent pour esti
seulement référence une qualité mer il avait que deux minia 14 Le duc de Bedford devant saint Georges variable Holmes et Firmin-Didot Londres British Library Add ms 18850 fol 256 tures en pleine page situées dans le
tentèrent de préciser une manière canon de la messe aux fol 135 et
plus rigoureuseuse des classifica canon de la messe les initiales du 1437 date laquelle la ruelle de 136 r60 élément majeur du décor
tions stylistiques mais seul Holmes bénédictionnaire peintes pour lui Glatigny avait été fermée dans ce était la série de 138 initiales histo
comprenaient celle de la Fête-Dieu disposait ce moment-là de critè but et concédée perpétuité Jac riées concentrées dans le bénédic
avec la procession en place de Grève ques Jouvenel Il agit de la plus res lui permettant établir ces dis tionnaire dont la distribution peut
tinctions Grâce sa familiarité avec fig Jean Jouvenel prévôt des ancienne représentation de la de être établie avec précision Holmes
marchands de la Ville de Paris et les Heures de Bedford connues meure qui devait plus tard porter le affirme que les miniatures du canon
alors sous le nom de Missel de père de Jacques Jouvenel avait en nom hôtel des Ursins étaient les dernières du manuscrit61
effet vécu dans la maison du roi Bedford66 il put reconnaître le la mort de Jacques Jouvenel en et Vallet de Viriville indique avec
ou Maison aux Piliers sur la même style ornementation 1457 le manuscrit était encore ina les préfaces du fol 117 les gran
place de Grève Au moins six de ses dans le bénédictionnaire avant chevé De même que les armes de des histoires deviennent plus ra
enfants qui étaient nés avaient été même il identifie les emblèmes initiale représentant la Guérison du res 62 La première partie pour sa
67 Holmes rattachait au même en duc et la main bien connue sont stylistiquement différentes des lisbury85 peuvent donner une idée du semble les initiales de saint Dunstan autres miniatures en pleine page75 un des peintres de Bedford dans sur la manière dont le sujet était
saint Augustin et saint Edmond traité dans le bénédictionnaire où il initiale de saint Laurent au fol bien elles en soient pas très
autant pour des raisons stylistiques 8767 illustrait la fête de la Toussaint fol éloignées hypothèse selon la
93 Firmin-Didot avant Holmes que pour leur anglicité com Les Heures de Bedford décorées quelle elles auraient fait partie des
mune de même que initiale de la était enthousiasmé pour cette au moins en partie pour le duc et la adjonctions destinées enrichir le
Sainte-Chapelle fol 83 v)87 Fir duchesse68 et le Bréviaire de Salis image dans laquelle il dénombrait livre avant il ne soit offert au
min-Didot confirmait cette classifi jeune roi Henri VI en 143076 est plus de cent personnages parmi bury qui comme le bénédiction-
cation en considérant que cette lesquels les saints rois de France naire fut certainement commandé confortée par les costumes représen
Louis et Charlemagne86 Ses obser dernière uvre comme initiale de tés dans la miniature de Clovis77 par eux sont les uvres-clés du la Toussaint et la plupart de celles Holmes avait peut-être été in vations détaillées sur emploi côté Maître du duc de Bedford ou de la deuxième partie du manuscrit de Bedford69 les limites de fluencé pour cette comparaison de or bruni de or mat et de or
étaient uvre enlumineurs pari son activité et de celle de son atelier avec la miniature de Arche de Noe en poudre révèlent un goût qui ne
siens88 La scène de la Sainte-Cha ont pas été définies ici de par la présence de paysages et de saurait être de beaucoup antérieur
pelle fig doit certainement manière satisfaisante le style de cet vues maritimes qui ont pu lui rappe la mort de Bedford ce que confirme
être associée au duc de Bedford une comparaison avec Arche de atelier de Bedford se retrouve dans ler le cadre plus impressionnant de
lui-même sinon avec quelque des manuscrits enluminés entre les initiale Edouard le Confesseur Noe des Heures de Bedford proba
prudence aux peintres qui portent années 1410 et les années 1460 La composition inhabituelle de blement réalisée peu avant 1430
son nom grâce aux racines ar mais les formes avaient alors perdu cette initiale particulièrement sus mais il est également possible que
bre présentes dans le cadre de ini une partie de leur précision et de cité admiration et nous en possé initiale ait été peinte quelque temps
tiale Ni Holmes ni Vallet de Viri- après la bordure portant les emblè leur raffinement70 La validité de dons plusieurs descriptions détail
ville avaient pu identifier avec lées78 Il agissait une sorte de mes de Bedford attribution de Holmes peut être
vérifiée en comparant ce que on carte en perspective environ six
connaît du décor du bénédiction- pouces de diamètre probablement
naire avec autres manuscrits attri inscrite dans la boucle de la lettre
qui montrait la Normandie et les bués ce même atelier Dans la
régions environnantes ainsi une mesure où ceux-ci sont situés dans
partie de Angleterre Les noms de le temps on peut même émettre
certaines hypothèses sur la date du Calais le Crotoy Saint-Waléry
décor du bénédictionnaire qui on le Normandie Harfleur et Honfleur
dans estuaire de la Seine et verra ne peut être entièrement
donné initiative de Bedford peut-être Rouen figuraient pour la
Les descriptions de initiale de France Douvres Quinzebort74 et
saint Laurent se sont attachées aux Londres pour Angleterre Entre les
deux la Manche était couverte de inscriptions que porte la banderole
bateaux voiles et de galères ac du saint Je suis ro ty de ung
tionnées par des rames Londres costé Retorne moy et menjue
plutôt la composition qui le Palais royal splendide tour
montre Laurent retourné sur le grill gothique était ouverte de manière
par un bourreau armé une longue montrer au-dessous Edouard
fourche71 scène trop répandue dans un manteau portant les armes
Angleterre telles on les repré pour être caractéristique de atelier
sentait au xvt siècle trônant entre de Bedford La présence de bande
Illustration non autorisée à la diffusion roles portant des phrases en langue des évêques et des clercs au-dessus
de lui on voyait son lit de mort et vernaculaire est cependant une
particularité de atelier72 et attri ascension de son âme vers le ciel
bution de Holmes un peintre des Si rien de comparable été réalisé
Heures de Bedford doit être prise en notre connaissance par atelier de
considération Il créditait le même Bedford certains détails comme
indication des noms de lieux peu artiste un certain nombre des
vent être rapprochés par exemple grandes lettrines de six pouces de
des récits complexes du Bréviaire de côté environ 150 mm dont celle
Salisbury80 ou des paysages carto de Thomas Becket fol 83) placée
juste avant celle de saint Laurent et graphiques que on trouve dans les
celle Edouard le Confesseur fol manuscrits de style Bedford depuis
les Heures de Lamoignon81 un 93 v) ces observations laissent devi
ner une consultation enthousiaste des premiers de la série aux
mais peu systématique de ouvrage Heures de Prigent de Coëtivy dans
propos de initiale Edouard les années 144082 en passant par le
Holmes allait préciser Bréviaire de Salisbury fig 16 où
elle était indiscutablement de la la Manche était semble-t-il égale
ment représentée83 La vue générale même main que Arche de Noe du
Missel de Bedford 73 main il du monde des Heures de Lamoi
retrouvait également dans initiale gnon et de Coëtivy se retrouve
de la Toussaint au fol 6974 Les encore sous le Couronnement de la 15 La duchesse de Bedford devant sainte Anne miniatures consacrées la construc Vierge au milieu une cour céleste Londres British Library Add ms 18850 fol 257 tion de Arche et au débarquement dans le Bréviaire de Châteauroux
peut-être antérieur 141584 cette dans les Heures de Bedford ainsi
que celles de la Tour de Babel et de enluminure de même que la scène
offrande de la fleur de lys Clovis correspondante du Bréviaire de Sa
68 Heures Sobieski production plus Annonce aux bergers fol 26 certitude le duc dans le laïc age sion de la Fête-Dieu on peut évo
tardive de atelier de Bedford sans fig 13 Dans chacune en effet la nouillé malgré leur conviction il quer la vue de Paris peinte sous la
agissait bien de lui89 Dans la doute vers 143597 Les mêmes sujets lettre se superpose un fond de figure de sainte Geneviève dans un
étaient encore repris dans les mé livre Heures de style Bedford décor intérieur ou de paysage qui mesure où les Heures de Bedford et
le Bréviaire de Salisbury offrent tous daillons un livre Heures de style exécuté vers 1450 et conservé la étend aux coins du cadre
deux des représentations précises de Bedford appartenant la collection John Rylands Library de Manches encore que dans Annonce aux
Bedford90 la scène de la Sainte- personnelle de Firmin-Didot acquis ter ms 164 06 ou la repré bergers les coins supérieurs où se
Chapelle pourrait bien avoir été en 1863 hui conservé sentation une procession dans un prolonge la représentation des co
peinte comme celle de la Toussaint la Pierpont Morgan Library de paysage urbain qui figure dans les hortes célestes demeurent quelque
dans un cadre préexistant après la New York ms 359)98 La miniatures moins ambitieuses de peu isolés Une telle souplesse dans
mort du duc alors il était plus Naissance de la Vierge fol 90 Office des Morts des Heures de la conception des rapports entre
écrit et image est caractéristique ni nécessaire ni souhaitable de faire décrite avec une relative précision Prigent de Coëtivy entre 1443 et
de atelier de Bedford112 dont le un portrait ressemblant Mais par Labarte et Vallet de Viriville99 1450107 En revanche un sujet plus
peut-être le peintre tout simplement présente tant analogies avec la courant comme exécution de saint style est par ailleurs difficile re
trouver dans les deux initiales moins habile ou moins rompu scène correspondante du Bréviaire Jean-Baptiste fol 90 fig 9) est
Dans sa classification stylistique reproduire des traits exacts appar de Salisbury fol 566 fig 18 il traité de manière tout-à-fait excep
Firmin-Didot associait la Guérison tenait-il pas atelier de Bedford semble difficile de ne pas voir dans tionnelle Sans la description admi-
cette initiale du bénédictionnaire rative de Firmin-Didot108 il serait du possédé Adoration des Mages Le style de ces uvres ne peut guère
une uvre de atelier de Bedford fol 32 et une figure agenouillée être véritablement apprécié partir difficile interpréter la gravure de
des copies surtout il agit Bien évidence moins détaillée Du Sommerard au-dessus du palais fol 31) ces enluminures évo
une image aussi exceptionnelle que initiale la miniature du Bré Hérode les anges présentent la quaient pour lui le style un Fou-
viaire représente elle aussi un inté tête et les os du saint qui projet quet moins italianisant et se distin qui peut au demeurant parfaite
ment être attribuée atelier de rieur avec des connotations réalis guaient de la production du peintre tent une lumière dorée sur le sol
Bedford La divergence des points tes sainte Anne étendue toute ha partout où on les dépose Rendre de la Sainte-Chapelle et la Tous
de vue et le manque de logique dans billée sur son lit la Vierge emmaillo le rayonnement de or sur un fond 13 ce que semblent confir
la perspective se retrouvent dans tée une vieille femme côté elle sombre est un procédé plus habituel mer les reproductions qui nous sont
autres vues intérieurs église tandis que deux autres plus jeunes lement réservé aux parties supérieu parvenues fig Il avait
notamment dans le Bréviaire de préparent le bain dans un baquet en res des miniatures et aux apparitions auparavant dans la même publica
Salisbury91 le rapport inhabituel bois et non dans une bassine en de Dieu et de ses anges dans le ciel tion regroupé la Guérison du pos
entre échelle des figures et celle de cuivre comme dans le bénédiction Si une scène de nuit peut être sédé Annonce aux bergers fig 13
naire) enfin la droite de sainte et la Lapidation de saint Etienne entièrement peinte selon cette tech architecture peut pour sa part
Anne une chaise dont le siège nique 109 association de celle-ci avoir été motivé par le désir de fol 28) ces uvres étaient pour
forme couvercle est dotée une lui très représentatives de enlumi montrer la disposition singulière des avec les couleurs franches du festin
serrure1 Le fait que sainte Anne nure de la première partie du ma reliques intérieur de la Sainte- Hérode et de exécution de Jean
soit couchée au-dessus du lit et Baptiste devait produire un effet nuscrit dont la facture devait croître Chapelle
non comme cela semblerait naturel en minutie et en raffinement au fur Les attributions sont encore plus étonnant faisant de cette miniature
sous les draps101 semble indiquer hypothétiques en ce qui concerne les selon Firmin-Didot un des plus et mesure que le travail avan
initiales sur lesquelles ni Holmes ni que cette image aurait été exécutée fins diamants entre tous ceux qui ait4 Pour sa part la remarque de
brillent dans ce missel 110 exo Firmin-Didot ont porté appré au début du travail de décoration du Holmes selon laquelle il fallait at
ciations stylistiques et dont il manuscrit quand le désir honorer tisme apparent du costume permet tendre le fol 87 pour rencontrer la
la femme du commanditaire Anne de proposer une datation vers 1450 main un des peintres de atelier de existe pas de reproductions Les
cabinets de travail minutieusement de Bourgogne travers sa sainte ce que suggère également emploi Bedford ce folio avais
rendus de saint Jean saint Grégoire patronne pouvait justifier atten de la partie inférieure de la composi été frappé par la dissemblance entre
ces miniatures et celles du Missel de saint Jérôme et saint Luc fol 28 tion particulière accordée cet épi tion dans le livre Heures Rylands
sode 102 La date de ces enluminures 75 92 et 94 v) avec leurs hautes ms Bedford Elles rappellent plus par
ne peut cependant être établie avec ampleur du traitement celles du chayères leurs pupitres et leurs On ne peut affirmer que toutes
tables vis92 se retrouvent aussi Valerius Maximus suggère certitude notons seulement que les initiales historiées du bénédic
Firmin-Didot semble avoir été parti existence de deux styles distincts bien dans les livres Heures appar tionnaire furent exécutées soit pour
culièrement sensible la beauté de une part les uvres les plus belles tenant au style de Boucicaut que le duc de Bedford avant 1435 soit
dans les Heures de Bedford93 toutes les initiales consacrées la dues aux peintres de atelier de pour Jacques Jouvenel des Ursins Vierge103 immersion de Constantin lors de Bedford que on trouve partir du avant 1457 une au moins de
il existe des reproduc fol 87 autre part les peintures son baptême par saint Sylvestre celles qui ont été reproduites fut
empereur se tient debout dans des tions des initiales certains détails moins minutieuses mais néanmoins évidence peinte pour Raoul du
notamment dans les costumes peu remarquables de la première partie fonts baptismaux avec de eau jus Fou En effet dans la Guérison du
la poitrine fol 30 ou fol vent donner quelques indications possédé fol 54 fig 7) incorpora du manuscrit rappelant selon Hol
chronologiques 104 Les coiffes poin 30 v)94 se retrouve non seulement mes celles un Valerius Maximus tion discrète des armes de Raoul du
dans autres manuscrits de atelier tues des femmes dans les scènes qui doit être le ms Harley Fou sous forme un motif sculpté
de Bedford mais aussi dans diverses illustrant la Consécration une 4374-4375 de la British Library apparemment non colorié situé dans
scènes de conversion des premiers église fol 65 fig la procession fig 19 dont illustration est attri le pignon rend très improbable
buée Maître Fran ois6 Cet temps du christianisme représentées de la Fête-Dieu fol 55 fig et hypothèse selon laquelle ces armes
enterrement fol 96 fig 10) auraient été originellement celles de exemplaire de Valerius Maximus est par autres artistes anonymes
du XV siècle93 La disposition inha aussi bien que les tuniques masculi Bedford ou de Jouvenel des Ursins certes décoré dans le style de cet
bituelle des scènes dans initiale de nes arrêtant au niveau des genoux ni les unes ni les autres auraient pu artiste tel que nous le révèle uvre
la Conception de la Vierge fol 69 évoquent la mode des environs de être réutilisées dans une sculpture bien documentée La cité de Dieu de
1450 au moins Il existe de points épisode principal est pas la 1473 Paris Bibi Nat. ms fr ajourée Cette initiale doit donc être
rencontre la Porte Dorée mais le de comparaison que pour la scène postérieure la Consécration de 18-19) mais les limites de sa pro
refus de offrande de Joachim96 du cimetière sujet fort en vogue église fig dont le décor est duction sont peu claires Ainsi ex
peut de son côté être rapproché de pendant longtemps et pas seulement identique Par son dessin ensem pression groupe de Maître Fran
dans atelier de Bedford103 Pour les ois désigne-t-elle aussi bien des la nouvelle conception narrative que ble initiale de la Consécration est
révèlent certaines des miniatures des détails topographiques de la proces cependant plus proche de celle de uvres attribuées au maître
69