Le miracle de l origine de notre race
5 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Le miracle de l'origine de notre race

-
traduit par

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
5 pages
Français

Description

Le miracle de l’origine de notre race Extrait de Votre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser par Bertrand L. Comparet Ceux qui haïssent la doctrine de l’Identité Israélite adorent nous regarder de haut et grogner « Qu’est-ce que la race Blanche a de si spécial, après tout ? ». Ces gens aiment rester aveugles au fait que toute civilisation existant dans le monde au- jourd’hui est le produit de la race Blanche. Ce que possèdent les races sombres leur fut apporté et enseigné par nous. Je vais relever le déf lancé par nos adver- saires et montrer qu’il existe quelque chose de très spécial dans notre race, même en mettant de côté nos capacité et nos accomplissements. L’origine de la vraie Israël de Yahweh, à savoir les peuples Anglo-Saxon, Scandinave, Celte, Germain et apparentés, fut elle-même un miracle provenant de la main de Yahweh. Vous vous rappelez que Yahweh ft Ses promesses d’un futur merveilleux à Abra- ham. Ces promesses à Abraham par Yahweh sont enregistrées en Genèse 13:16 : « Et je ferai que ta semence sera comme la poussière de la terre ; en sorte que, si quelqu’un peut compter la de la terre, ta se- mence aussi sera comptée ». Genèse 17:4, 7 continue : « Mon alliance est avec toi, et tu seras père d’une multitude de nations [. . .] Et j’établirai mon alliance entre moi et toi et ta semence après toi, en leurs générations, pour être une alliance perpétuelle, afn que je sois ton Dieu, à toi et à ta semence après toi ».

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 février 2014
Nombre de lectures 31
Langue Français

Exrait

LÉ áçÉ É ’OÉ É OÉ áçÉ Extrait deVotre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser
áL. COáÉBÉ á
Ceux qui haïssent la doctrine de l’Identité Israélite adorent nous regarder de haut et grogner « Qu’est-ce que la race Blanche a de si spécial, après tout? ». Ces gens aiment rester aveugles au fait que toute civilisation existant dans le monde au-jourd’hui est le produit de la race Blanche. Ce que possèdent les races sombres leur fut apporté et enseigné par nous. Je vais relever le défi lancé par nos adver-saires et montrer qu’il existe quelque chose de très spécial dans notre race, même en mettant de côté nos capacité et nos accomplissements. L’origine de la vraie Israël de Yahweh, à savoir les peuples Anglo-Saxon, Scandinave, Celte, Germain et apparentés, fut elle-même un miracle provenant de la main de Yahweh.
Vous vous rappelez que Yahweh fit Ses promesses d’un futur merveilleux à Abra-ham. Ces promesses à Abraham par Yahweh sont enregistrées en Genèse 13:16 :
« Etje ferai que ta semence sera comme la poussière de la terre; en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta se-mence aussi sera comptée ». Genèse 17:4, 7 continue : « Mon alliance est avec toi, et tu seras père d’une multitude de nations [. . .]Et j’établirai mon alliance entre moi et toi et ta semence après toi, en leurs générations, pour être une alliance perpétuelle, afin que je sois ton Dieu, à toi et à ta semence après toi ». Yahweh nous dit également comment ces nations seront une bénédiction pour toute la terre. Abraham eut, au total, huit fils. Yahweh lui dit que seul son fils Isaac, dont la mère était Sarah, serait l’ancêtre de la lignée promise, appelée par Yahweh pour devenir Son peuple Israël. En Genèse 21:12, Yahweh promet à Abraham :
LÉ áçÉ É ’OÉ É OÉ áçÉ
« .. .Car en Isaac te sera appelée une semence ».
B. L. Comparet
Non seulement Isaac, notre ancêtre, fut spécialement sélectionné par Yahweh, mais son existence même était un miracle. Deux partis sont nécessaires pour la naissance de tous les enfants, mais pour la naissance d’Isaac, trois partis étaient nécessaires : son père Abraham, sa mère Sarah et Yahweh.
Un an avant la naissance d’Isaac, Yahweh donna son nom, ce qui est enregistré en Genèse 17:21. Lorsque Yahweh parla d’un enfant né de Sarah, Abraham et Sarah rirent de cette impossibilité. Sarah avait alors 90 ans et elle avait la faiblesse de son grand âge. Elle avait passé de 45 ans l’âge pour donner naissance à un enfant, et elle avait été stérile durant toute sa vie. Abraham avait 99 ans. Yahweh accomplit pourtant le miracle qu’Il avait promis. Un an plus tard, à l’âge de 91 ans, Sarah donna naissance à son premier et unique fils, Isaac.
Ce fut le premier de plusieurs miracles. Comme son descendant Yahshua, Isaac fut nommé par Yahweh avant sa naissance. Yahshua amena la réalité de la ré-surrection d’entre les morts. Isaac fut utilisé afin de fournir une prophétie sym-bolique sur les gens que nous aimons et qui seront ressuscités d’entre les morts. Naturellement, tous les espoirs d’Abraham étaient maintenant centrés sur son fils miraculeux, par qui toutes les promesses de Yahweh devaient être accomplies.
Puis arriva le commandement stupéfiant de Yahweh, Genèse 22:2 :
« Prendston fils, ton préféré, celui que tu aimes, Isaac, et va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste, sur une des montagnes que je te dirai ».
Yahweh allait-Il reprendre tout ce qu’Il avait promis? Non, Abraham le savait. Il se prépara à sacrifier Isaac, non pas dans le terrible esprit chagriné d’un père s’apprêtant à être témoin, et même à être la cause de la mort de son fils bien-aimé, mais dans une foi sereine. Abraham obéit à Yahweh.
Il prit son fils Isaac et s’en alla au Mont Morija, prépara le feu de bois pour l’holocauste, ne doutant pas un seul instant que Yahweh garderait Ses promesses. Soit Yahweh interviendrait au préalable, soit Il ressusciterait son fils. Il est dit en Genèse 22:8 qu’Abraham dit à Isaac :
« Mon fils, Yahweh se pourvoira de l’agneau pour l’holocauste ».
En Révélation 13:8, nous lisons :
2
« Et tous ceux qui habitent sur la terre, dont le nom n’a pas été écrit, dès la fondation du monde, dans le livre de vie de l’Agneau immolé, lui rendront hommage ».
LÉ áçÉ É ’OÉ É OÉ áçÉ
Abraham savait et se reposait sur l’assurance que Yahshua était, dès la fondation du monde, l’Agneau immolé.
Comme toujours, Yahweh tint Sa parole. Genèse 22 raconte comment Yahweh fournit l’holocauste avec un bélier retenu à un buisson par les cornes. Abraham fit donc le sacrifice avec l’offrande fournie par Yahweh. Voici le Christianisme dans l’Ancien Testament :nous n’avons rien qui nous appartienne à offrir comme réparation de nos péchés. C’est Yahweh qui fournit l’agneau comme offrande pour les péchés.
L’offrande du fils bien-aimé préfigure la sacrifice de Yahshua en tant qu’Agneau de Yahweh. Le fait que la destinée d’Isaac ne fut pas interrompue par la mort symbolise la rapide résurrection de Yahshua. Ce fut fait ainsi afin qu’Il puisse continuer Son œuvre promise en notre nom. Pour nous, la menace de la mort n’est pas réelle. Yahweh non seulement nous promet la vie éternelle, mais Il a renforcé notre foi par une claire démonstration de Son pouvoir et de Sa volonté de nous ressusciter.
Il est tout-à-fait approprié qu’Isaac fut spécialement choisi et appelé par Yahweh pour être notre ancêtre, car nous sommes spécialement choisis et appelés par Yahweh pour être Son peuple et pour accomplir Sa volonté sur la Terre. C’est uni-quement parce que c’est par un miracle accompli par la main de Yahweh qu’Isaac vint à l’existence que nous sommes tous les enfants d’Isaac. Souvenez-vous que ce miracle est le nôtre aussi car, sans ce miracle, nous n’existerions pas aujourd’hui. C’est par un autre miracle que Yahweh fit grandir Isaac jusqu’à sa maturité et qu’il devint notre père à tous. Nous sommes le produit de ce miracle.
Yahweh déclara à Isaac, comme c’est enregistré en Genèse 26:4 : « Je multiplierai ta semence comme les étoiles des cieux, et je donnerai tous ces pays à ta semence, ettoutes les nations de la terre seront bénies en ta semence». Avec toutes nos imperfections humaines, nous avons accompli cette prophétie. Nous avons apporté aux autres races les seules installations sanitaires qu’elles aient jamais connues. Nous avons mis fin aux pestilences qui ravageaient leurs terres. Nous avons mis fin à leurs guerres tribales meurtrières et leur avons ap-porté la paix. Aussi longtemps que nous sommes restés aux commandes de leurs pays, nous leur avons apporté le seul système éducatif qu’ils aient jamais connu. Nous leur avons enseigné des méthodes agricoles et, lorsqu’il n’étaient pas en-core capables de se nourrir par eux-mêmes, en de nombreuses occasions nous leur avons envoyé des cargaisons de nourriture qui sauvèrent des millions d’entre eux de la famine.
Par un miracle, Yahweh créa Isaac dans un but précis : pour qu’il soit l’ancêtre de notre race. Par des miracles, Yahweh nous a donné la multitude de nations et le pouvoir qu’Il nous avait promis. Il a dit de nous : « Ils raconteront ma louange ». Malgré nos défauts humains, c’est ce que nous avons fait.
3
LÉ áçÉ É ’OÉ É OÉ áçÉ
NOÉ çûÉ É CFOEáHÉ :
B. L. Comparet
Dans les trois derniers paragraphes, Comparet laisse croire que quand il est dit : « . . . ettoutes les nations de la terre seront bénies en ta semence», on parle des races non-Blanches. Bien qu’ayant beaucoup de respect pour les enseignements de Comparet, je dois rectifier quelque chose ici : ce n’étaient pas les autres races qui devaient être bénies mais lamultitude de nationsformées par les enfants d’Israël, comme leprécisentbien lespromessesfaites à Abraham, à Isaac et à Jacob !Il est pour moi absolument incroyable que notre peuple ne parvienne pas à comprendre ceci!
4
Traduction : Bahrmanou © 24 septembre 2013
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents