Le monde du livre en salon : le Livre sur la Place à Nancy (1979-2009), Exhibiting the World of the Book : the Livre sur la Place in Nancy (1979- 2009)
464 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le monde du livre en salon : le Livre sur la Place à Nancy (1979-2009), Exhibiting the World of the Book : the Livre sur la Place in Nancy (1979- 2009)

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
464 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sous la direction de Béatrice Fleury
Thèse soutenue le 07 juillet 2011: Nancy 2
Les conditions de rencontre physique entre un écrivain et un lecteur n'ont pas encore fait l'objet de recherches universitaires. Or les occasions de médiation présentielle entre ces deux acteurs sont, depuis les années 80, de plus en plus fréquentes : cafés littéraires, séances de dédicaces en librairie, salons du livre, interventions d'un écrivain en milieu scolaire, etc. En outre, le désintérêt que rencontrent ces événements au sein de la communauté scientifique, notamment en ce qui concerne leurs publics et les relations qu'ils nouent avec des auteurs, est d'autant plus surprenant lorsqu'il s'agit d'événements ancrés dans le paysage culturel d'un territoire, tel le salon du livre de Nancy : le Livre sur la Place. Au-delà de l'examen de ce qui se joue entre un écrivain et un lecteur, nous souhaitons dépasser le discrédit ambiant jeté sur les salons. Souvent stigmatisés, associés à une littérature « commerciale » et taxés négativement de « foires », où seule l'approche mercantile et l'appât du gain importent, ils sont régulièrement pointés du doigt. En se nourrissant de ce discrédit et de ce paradoxe (multiplication des salons versus absence d'analyses universitaires), cette recherche veut démontrer la thèse suivante : le salon (microcosme littéraire) est le lieu de sédimentation d'un certain nombre de caractéristiques et de représentations relatives au monde du livre (macrocosme), tels les auteurs vedettes, la lecture divertissante et intime, le statut des écrivains, l'importance du cérémonial dédicatoire, les prix littéraires et le clivage entre le monde inspiré et le monde marchand.
-Salon du livre
-Dispositif de médiation littéraire
-Médiation présentielle
The conditions behind the physical meeting of a writer and a reader have not yet been the object of academic research. Since the 1980s, however, the opportunities of face-to-face contact between these two actors have been more and more frequent, notably in such forms as literary cafés, book-signings, book fairs, and interventions of writers in schools. The lack of interest these events have met with within the scientific community, in particular as regards their publics and the relations they form with authors, is surprising, all the more so when these events are anchored in the cultural landscape of a territory, such the book fair of Nancy : the Livre sur la Place. Beyond examining what takes place when a writer and a reader meet, I wish to present book fairs in a more positive light than that in which they are usually cast. Often stigmatized through their association with 'trade' literature, where money and sales alone are highlighted, these 'fairs' have repeatedly been derided. Feeding on such depreciation and on the paradox it entails (the multiplication of shows versus the absence of academic research on them), this research aims at demonstrating that the book fair (or literary microcosm) is the place of sedimentation of quite a number of characteristics and of representations of the world of the book (or macrocosm), including celebrity authors, public and private readings, writer status, booksignings, literary prizes and the division between the 'inspired' world and the trade world.
Source: http://www.theses.fr/2011NAN21009/document

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 85
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

UNIVERSITÉ NANCY 2

École doctorale Langages, Temps, Sociétés (ÉD 78)

Centre de recherche sur les médiations (ÉA 3476)






LE MONDE DU LIVRE EN SALON


LE LIVRE SUR LA PLACE À NANCY
(1979-2009)

Volume 1



Thèse pour le doctorat
en sciences de l’information et de la communication


présentée et soutenue le 7 juillet 2011
par
Adeline Clerc





Jury

M. le Professeur Jean Davallon, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse,
rapporteur
M. le Professeur Marc Lits, Université catholique de Louvain, examinateur
M. le Professeur Bertrand Legendre, Université Paris 13-Villetaneuse, rapporteur
Mme le Professeur Béatrice Fleury, Université Nancy 2, directrice de thèse
M. le Professeur Jacques Walter, Université Paul Verlaine-Metz, examinateur






Remerciements

En premier lieu je tiens à remercier ma Directrice de thèse, le Professeur Béatrice Fleury, pour
la confiance inégalée qu’elle m’a accordée depuis le début de cette recherche. Je la remercie
pour ses conseils toujours avisés, sa disponibilité, sa patience et sa bienveillance.
Je tiens ensuite à remercier Cécile Bando qui, depuis mon inscription à l’Université, a
toujours cru en moi. C’est elle qui m’a formée à la recherche et m’en a transmis le goût. Pour
sa fidélité et sa relecture attentive, je veux lui exprimer ma profonde gratitude.
Merci à tous les membres du laboratoire CREM (Centre de recherche sur les médiations) et à
mes collègues de l’AJC CREM pour leurs remarques toujours très constructives et la rigueur
de leurs critiques. Je remercie tout particulièrement Jacques Walter, le Directeur de notre
laboratoire, pour l’intérêt qu’il a porté à ma recherche et pour le regard toujours prévenant
qu’il porte sur les doctorants.
Je remercie toutes les personnes qui ont accepté de donner de leur temps pour répondre à mes
questions. Sans le témoignage des écrivains, des lecteurs et des professionnels du livre et de la
lecture, cette recherche n’aurait pu avoir lieu.
Merci à Michèle Maubeuge de la Direction des affaires culturelles de la Ville de Nancy pour
sa fidélité, sa sympathie, l’aide précieuse et les informations inédites qu’elle m’a apportées.
Je remercie Daniel Peter pour m’avoir accueillie, pendant plusieurs semaines, dans les locaux
des Archives municipales de la Ville de Nancy et m’avoir donné accès à l’ensemble des
archives du Livre sur la Place.
Merci à Jacques Deville dont les informations et les conseils n’ont cessé de faire progresser
mes réflexions.
Merci à Francette pour son travail minutieux de relecture. Merci à Nathalie pour son aide et
ses encouragements.
Mes pensées vont à tous ceux qui ont été à mes côtés, ma famille, ma belle-famille, mes amis.
Un grand merci à ma maman et à mon papa pour leur confiance et leur soutien toujours
constants, à mes grands-parents, à ma belle-famille, Bernadette, Pascal et Mamie Flo qui ont
toujours répondu présent pour moi.
Enfin, je ne saurais suffisamment remercier Alexandre dont l’amitié et l’amour ont rendu la
réalisation de ce projet si merveilleuse.



SOMMAIRE

INTRODUCTION GÉNÉRALE ........................................................................................................ 11
1. UN OBJET DE RECHERCHE POUR PARTIE TERRA INCOGNITA ............................................................................ 11
2. UNE RECHERCHE QUI CONTREDIT L’OPINION COMMUNE ............................................................................... 17
3. LE MONDE DU LIVRE EN REPRESENTATION .................................................................................................... 19
4. LE DISPOSITIF DE MEDIATION, UNE NOTION POUR PENSER LA RELATION AU MONDE DU LIVRE ...................... 24
5. UN APPAREIL THEORIQUE POUR APPREHENDER LES FACETTES DU DISPOSITIF ............................................... 28
6. UNE METHODOLOGIE EN DEUX TEMPS ........................................................................................................... 48


PARTIE I. REPRÉSENTATIONS DU LIVRE ET DE LA LECTURE ........ 59
CHAPITRE 1. ÉVOLUTIONS ET HÉRITAGES DES MANIFESTATIONS LITTÉRAIRES . 63
1. QUESTIONS DE DEFINITIONS .......................................................................................................................... 63
2. DES SALONS LITTERAIRES AUX SALONS DU LIVRE : EMPRUNTS ET EVOLUTIONS ........................................... 76
CHAPITRE 2. POUR UN RAPPORT INTIME ET DIVERTISSANT AU LIVRE ET À LA
LECTURE ............................................................................................................................................ 97
1. (DE)TERRITORIALISATION ET (DES)INSTITUTIONNALISATION DU LIVRE ET DE LA LECTURE .......................... 97
2. CORPS LISANT ET MISE EN SCENE DU LIVRE ................................................................................................. 112


PARTIE II. TYPOLOGIE DES PUBLICS ET DES DISPOSITIFS DE
MÉDIATION .............................................................................................................................. 135
CHAPITRE 3. QUELS PUBLICS POUR QUELLES PRATIQUES ? ........................................ 139
1. QUELQUES DONNEES SOCIOPROFESSIONNELLES ECLAIRANTES ................................................................... 139


2. CARACTERISTIQUES COMMUNES A L’ECHANTILLON DE VISITEURS ............................................................. 143
3. TYPOLOGIE DES PUBLICS : L’AMATEUR, LE CURIEUX ET LE FLANEUR .......................................................... 164
CHAPITRE 4. TYPOLOGIE DES DISPOSITIFS DE MÉDIATION LITTERAIRE ............... 177
1. LES TROIS DISPOSITIFS DE MEDIATION ET LA PREFIGURATION DE LA RENCONTRE ....................................... 177
2. L’APPARENTE INVISIBILITE DU DISPOSITIF TECHNIQUE ET LES DEGRES DE VISIBILITE ................................. 198


PARTIE III. QUAND L’ÉCRIVAIN RENCONTRE LE LECTEUR :
FIGURES EN REPRÉSENTATION ET LIENS DE SOCIABILITÉ .......... 207
CHAPITRE 5. LES RENCONTRES AU SALON DU LIVRE ..................................................... 213
1. L’EVOLUTION DE LA FIGURE DE L’ECRIVAIN ............................................................................................... 213
2. LE SALON : TEMOIN D’UNE NOUVELLE FIGURE DE LA VALEUR ARTISTIQUE ................................................. 232
3. UN ESPACE SOCIAL CONSTRUIT ................................................................................................................... 251
CHAPITRE 6. LA DÉDICACE OU COMMENT PROLONGER LA MÉDIATION ? ............ 265
1. LE GESTE DEDICATOIRE............................................................................................................................... 265
2. TENSIONS, PROPRIETES ET REPRESENTATIONS DE LA DEDICACE .................................................................. 272
3. LA MODIFICATION DU STATUT DU LIVRE ..................................................................................................... 290
CHAPITRE 7. IMPÉRATIF DE MÉDIATION ET EXACERBATION DU STATUT HYBRIDE
DE L’ÉCRIVAIN .............................................................................................................................. 297
E1. L’INTERVENTION PUBLIQUE : UNE ACTIVITE PROPRE A « L’ECRIVAIN DU XXI SIECLE » ............................ 297
2. LE SALON DU LIVRE : LIEU DE CONSTRUCTION DE L’ECRIVAIN .................................................................... 315


PARTIE IV. LÉGITIMATION ET CLIVAGES ..................................................... 325
CHAPITRE 8. LA LÉGITIMATION ET LES GRANDEURS .................................................... 329
1. LA FIGURE TUTELAIRE DE L’ACADEMIE GONCOURT ................................................................................... 329
2. LES EXPERTS : JUGES DE LA GRANDEUR PROFESSIONNELLE ........................................................................ 339
3. MEDIAS ET PRIX LITTERAIRES. GRANDEURS DU MONDE MEDIATIQUE ......................................................... 343
4. FRANÇOISE ROSSINOT : BERNARD PIVOT EN HERITAGE .............................................................................. 359
5. LA PATRIMONIALISATION DE L’EVENEMENT, L’ABOUTISSEMENT DE LA RECONNAISSANCE ........................ 362
CHAPITRE 9. IMAGE CONSENSUELLE VERSUS INDICES DE CLIVAGE ........................ 375
1. LA PENSEE NUMERIQUE ............................................................................................................................... 376
2. LE CENTRE NATIONAL DU LIVRE. LE LIVRE DOIT RESTER UNE EXCEPTION .................................................. 382
3. L

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents