Le mystère du bien et du mal
7 pages
Français

Le mystère du bien et du mal

-
traduit par

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le mystère du bien et du mal par Bertrand L. Comparet Extrait de Votre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser Depuis les temps les plus reculés, les hommes ont été perplexes quant au fait que Yahweh permet au mal d’exister et, souvent, d’étoufer le bien. La presque totalité du Livre de Job est consacrée à cette question. Job soufrit de grandes afictions et, sachant qu’il n’avait rien fait pour le mériter, il vit les hommes mauvais prospérer. Job 10:2–3 et 21:7–9 racontent cette inquiétude : « Je dirai à Yahweh : Ne me condamne pas ; fais-moi savoir pourquoi tu contestes avec moi. Prends-tu plaisir à opprimer, que tu méprises le travail de tes mains, et que tu fasses briller ta lumière sur le conseil des méchants ? [. . .] Pourquoi les méchants vivent-ils, deviennent-ils âgés, et croissent-ils même en force ? Leur postérité s’établit devant eux, auprès d’eux, et leurs descendants devant leurs yeux. Leurs maisons sont en paix, loin de la frayeur, et la verge de Yahweh n’est pas sur eux ». Nous ne pouvons pas le nier, les hommes mauvais prospèrent, ils possèdent ce qui se fait de meilleur dans cette vie. Les hommes bons connaissent bien des troubles et ils ne peuvent pas garder les choses qu’ils ont créées. Pourquoi est-ce ainsi ? Notre race est confrontée au problème bien duet du mal depuis le commence- ment. Nous avons été faits dans un but, et ce but n’est pas seulement de vivre par la Loi de Yahweh, mais de la mettre en application.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 février 2014
Nombre de lectures 42
Langue Français

Extrait

L  Û  Û á
áL. COáB á
Extrait deVotre Héritage Notes critiques de Clifton A. Emahiser
Depuis les temps les plus reculés, les hommes ont été perplexes quant au fait que Yahweh permet au mal d’exister et, souvent, d’étouffer le bien. La presque totalité du Livre de Job est consacrée à cette question. Job souffrit de grandes afflictions et, sachant qu’il n’avait rien fait pour le mériter, il vit les hommes mauvais prospérer. Job 10:2–3 et 21:7–9 racontent cette inquiétude :
« Je dirai à Yahweh : Ne me condamne pas ; fais-moi savoir pourquoi tu contestes avec moi. Prends-tu plaisir à opprimer, que tu méprises le travail de tes mains, et que tu fasses briller ta lumière sur le conseil des méchants ? [. . .] Pourquoi les méchants vivent-ils, deviennent-ils âgés, et croissent-ils même en force? Leur postérité s’établit devant eux, auprès d’eux, et leurs descendants devant leurs yeux. Leurs maisons sont en paix, loin de la frayeur, et la verge de Yahweh n’est pas sur eux ».
Nous ne pouvons pas le nier, les hommes mauvais prospèrent, ils possèdent ce qui se fait de meilleur dans cette vie. Les hommes bons connaissent bien des troubles et ils ne peuvent pas garder les choses qu’ils ont créées. Pourquoi est-ce ainsi?
Notre race est confrontée au problème dubienet dumaldepuis le commence-ment. Nous avons été faits dans un but, et ce but n’est pas seulement de vivre par la Loi de Yahweh, mais de la mettre en application. La participation avec les mauvaises actions des races plus anciennes n’était pas pour nous. Il fut dit à Adam et Ève :
« Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mange-ras pas; car, au jour que tu en mangeras, tu mourras certainement ».
L  Û  Û á
B. L. Comparet
Comment Adam, ainsi que tous ses descendants, perdit son immortalité, on ne nous le dit pas. Peut-être cette immortalité fut-elle perdue en attrapant une quel-conque maladie qui laissa des défectuosités héréditaires. Adam mourut endéans le jour prophétique de 1.000 ans à partir du moment où il participa aux mau-vaises actions des races plus anciennes. Le mal n’était pas nouveau dans le monde lorsque Adam et Ève furent placés ici; c’était leur boulot de l’affaiblir et de faire la démonstration du bien.
Les vieilles races d’Asie, d’Afrique et d’Inde adoraient, alors comme aujourd’hui, des diables : Satan et les anges déchus qui le suivirent dans la rébellion. L’Ancien comme le Nouveau Testament l’affirment. Deutéronome 32:17 nous dit :
« Ilsont sacrifié aux démons qui ne sont point Yahweh, à des dieux qu’ils ne connaissaient pas, dieux nouveaux, venus depuis peu, que vos pères n’ont pas révérés ».
I Corinthiens 10:20 continue en déclarant :
« Maisque les choses que les nations sacrifient, elles les sacrifient à des démons et non pas à Yahweh : or je ne veux pas que vous ayez communion avec les démons ».
Satan n’était pas un serpent couvert d’écailles, frétillant sur le sol ; il était un ange puissant. Le mot mal traduit par « serpent » est le mot hébreunaw-kash, signifiant « enchanteur,magicien »,ce qui décrit bien les pouvoirs angéliques dont était pourvu Satan. Plus tard, les enfants de Satan ainsi que ses fidèles adoptèrent le serpent comme emblème ou symbole, et de cette tradition plus tardive vint la mauvaise traduction.
En Genèse 3:5, Satan dit à Ève :
« Car Yahweh sait qu’au jour où vous en mangerez (parlant de l’arbre de la connaissance du bien et du mal), vos yeux seront ouverts, etvous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal ».
Ce qui, dans le langage courant, se dirait :
« Ne voudriez-vous pas être adorés comme des dieux, comme mes fi-dèles et moi le sommes? Je vous montrerai comment faire. Ces gens sont plutôt rudes et coriaces; vous, pauvres innocents, vous ne savez pas comment vous y prendre avec eux. Vous devez être encore plus rudes et en savoir plus long qu’eux sur la force; c’est comme ça que je réussis à me faire adorer d’eux ».
Cependant, le mal amène toujours un jugement. Le mal fut la cause des catas-trophes par lesquelles les continents de Lémurie et d’Atlantide coulèrent sous les grands océans. Notre race fut placée ici non pas pour apprendre la méchanceté mais pour forcer tout le monde à y mettre un terme.
2
L  Û  Û á
Pourquoi fûmes-nous laissés tellement susceptibles à la tentation? Nous sommes les enfants de Yahweh, créés afin de devenir Ses compagnons. Yahweh aurait pu nous faire simples robots qui ne pèchent jamais, car les robots ne possèdent pas la capacité de pécher. N’aurions-nous pas été alors des êtres plutôt ennuyeux? Il voulait des enfants qui seraient loyaux et bons, non pas bons parce qu’ils ne possèderaient pas le pouvoir de faire autrement, mais parce qu’ils seraient suffi-samment adultes pour choisir la loyauté et la bonté.
Satan et ses fidèles avaient été eux aussi créés avec la liberté de choisir le bien ou le mal. Avant qu’Adam fut même créé sur cette Terre, Satan et ses compagnons abusèrent de cette liberté, ce qui ne fit pas changer Yahweh d’avis. Il souhaitait toujours que Ses enfants possèdent une volonté propre. C’est pourquoi nous avons du apprendre la première leçon,les conséquences de nos propres péchés. Il est exact que Yahweh avait prévu les péchés des hommes et qu’Il avait aussi prévu le salut des hommes avant même la fondation du monde. Cependant l’homme devait souffrir des conséquences du péché suffisamment longtemps pour que la leçon soit effective.
Ne vous laissez pas tromper par une autre mauvaise traduction dans laKing James Bible: il s’agit de l’usage du mot «mal »,alors que le mot hébreu ne comporte pas de telle signification. Beaucoup de gens ont été trompés par une mauvaise traduction d’Ésaïe 45:7, qui est traduit dans laKing Jamescomme suit :
« Moiqui ai formé la lumière et qui ai créé les ténèbres; qui fais la prospérité, et qui crée le mal : moi, Yahweh, je fais toutes ces choses ».
Yahweh ne créa jamais le mal, dans le sens moderne de « méchanceté ». Le mot hébreu utilisé dans ce verset estrah, qui signifie « calamité, affliction, adversité, misère ou tristesse », mais jamais méchanceté. Yahweh déclara « Je fais la paix et je crée la calamité », la calamité comme punition pour la méchanceté.
Pourquoi devons-nous subir cette leçon si amèrement? Parce que beaucoup plus que notre conduite est en jeu : nous sommes destinés à devenir les administrateurs du Royaume de Yahweh sur l’univers tout entier, et ce Royaume commencera sur cette Terre. Révélation 2:26–27 déclare :
« Et celui qui vaincra, et celui qui gardera mes œuvres jusqu’à la fin, – je lui donnerai autorité sur les nations; et il les paîtra avec une verge de fer, comme sont brisés les vases de poterie, selon que moi aussi j’ai reçu de mon Père ».
Et ce sera même encore plus grand que cela, comme Ésaïe 9:7 nous le dit :
« À l’accroissement de son gouvernement, et à la paix, il n’y aura pas de fin, sur le trône de David et dans son royaume, pour l’établir et le soutenir en jugement, et en justice, dès maintenant et à toujours ».
3
L  Û  Û á
B. L. Comparet
Cette petite planète n’a certainement pas assez de place pour un accroissement perpétuel. Dès lors, Yahshua déclare également, en Révélation 3:21 :
« Celuiqui vaincra, – je lui donnerai de s’asseoir avec moi sur mon trône, comme moi aussi j’ai vaincu et je me suis assis avec mon Père sur son trône ».
Ce trône dirige l’univers tout entier.
Une des premières leçons que nous devons apprendre est celle que nos dirigeants ne comprennent absolument pas aujourd’hui. Il ne peut exister une chose telle qu’une coexistence pacifique du bien et du mal, car l’un doit inévitablement dé-truire l’autre. Le boulot d’Adam était d’attaquer, de détruire et de chasser Satan. Mais au lieu de cela, il essaya la coexistence pacifique, et nous en payons au-jourd’hui le prix.
Un exemple de cette folie est d’essayer de coexister avec le communisme; un autre est d’essayer de coexister avec le crime, la rapacité et les natures de bas niveau. Pourquoi avons-nous tellement de cambriolages, de vols à main armée, de meurtres et de viols? Parce que nous ne nous débarrassons pas des personnes qui font ces choses. La Bible nous avertit de façon répétée de ne pas laisser vivre ces gens. Le Livre du Deutéronome liste de nombreuses infractions, y compris les crimes habituels, pour lesquelles Yahweh exige la mort. Yahweh ne donne pas d’alternative ;Il nous dit en Deutéronome 19:19–20 :
« Ettu ôteras le mal du milieu de toi. Et les autres l’entendront et craindront, et ne feront plus désormais une pareille méchante action au milieu de toi ».
Mais au lieu de cela, nous avons des pleureuses professionnelles qui nous condi-tionnent émotionnellement pour pleurer sur la détresse du pauvre criminel. Je n’ai jamais entendu ces gens faire du sentiment sur les problèmes de la victime qui a été volée ou assassinée. Nous dorlotons nos criminels, nous faisons en sorte d’en garder une bonne réserve, puis nous nous étonnons d’avoir toujours plus de crimes.
Ensuite, il y a ceux qui nous empêchent de vivre de notre travail. Ils se rassemblent en organisations, ils prennent le contrôle d’une industrie ou d’un commerce, l’un après l’autre, et finalement nous ne pouvons plus acheter de la nourriture ou des vêtements, du mobilier ou des soins, à moins que tout cela ne soit d’abord passé par leurs mains et que les prix aient augmenté. Ils nous réduisent à l’esclavage économique aussi sûrement que les communistes. Ils sont conduits par le même peuple et nous rendent esclaves par la force.
Les Juifs nous traitent déjà comme leurs esclaves dans notre propre pays. Ils nous interdisent de prononcer le nom de Yahshua dans nos écoles; ils utilisent leur richesse, le pouvoir de leurs organisations très bien organisées et leur maîtrise
4
L  Û  Û á
des techniques de confusion pour contrôler nos politiciens et les faire opprimer la majorité Blanche Chrétienne dans les intérêts de groupes minoritaires bien iden-tifiés. Ils complotent traîtreusement pour détruire notre indépendance nationale et pour nous transformer en une province conquise d’un gouvernement mondial dans lequel les races noire, brune et jaune règnent sur nous, leurs esclaves.
Vous souffrez de toutes ces choses et c’est de cela que vous vous plaignez. Vous souffrez de leurs crimes, vous êtes volés par leur rapacité, vous perdez votre li-berté de choisir les compagnons parmi lesquels vous désirez vivre et élever vos enfants. Vous avez perdu votre liberté économique et vous perdez rapidement votre liberté politique. Vous vous demandez : pourquoi Yahweh permet-Il tout ces maux? Il les permet parce quevous les permettez. Ne restez pas là à at-tendre que Yahweh descende du ciel et mette le couvercle sur la poubelle, car c’est votre boulot. C’est égalementvotre boulot de mettre fin au malen mettant fin aux mauvaises personnes qui vivent parmi nous.Le mystère est : pourquoi avons-nous attendu si longtemps pour le faire?
NO ÇQÛ  CFOEáH :
Une fois encore, Comparet fait quelques observations louables concernant l’origine du mal. Mais une fois de plus, il entre en conflit avec ses propres directives. Il fait ces remarques : « Le mal n’était pas nouveau dans le monde lorsque Adam et Ève furent placés ici; c’était leur boulot de l’affaiblir et de faire la démonstration du bien » et « Notre race fut placée ici non pas pour apprendre la méchanceté mais pour forcer tout le monde à y mettre un terme ». Si Comparet, en écrivant « tout le monde », voulait dire les autres races, je ne trouve rien dans toutes les Écritures sur une telle commission pour Adam. Matthieu 13:47–50 montre clairement que les «mauvaises sortes (races)» seront «jetées »et aussi que nous ne devons pas leur « jeter nos perles » (Matthieu 7:6). Si, comme les Écritures le proclament, les autres races seront ultimement «jetées »,pourquoi devrions-nous perdre notre temps et notre énergie avec eux? Ce serait équivalent à jeter l’argent – qui repré-sente notre sueur et notre sang – par la fenêtre! Et cela inclut les Arabes!
5
Traduction : Bahrmanou © 17 septembre 2013
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents