Le Parnasse satyrique du quinzieme siecle; anthologie de pieces libres

Le Parnasse satyrique du quinzieme siecle; anthologie de pieces libres

-

Documents
364 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

-^^CD y/ % :^i^. r yMk LE PARNASSE SATYRIQUE DU QUINZIÈME SIÈCLE Marcel Schwob avait donné avant de mourir le bon à tirer des dernières feuilles des textes publiés ici. Les notes aussi étaient déjà composées et en partie corrigées ; M. Pierre Champion a bien voulu se charger de les compléter et d'en surveiller les épreuves. Enfin, le Glossaire-Index, dû à l'obligeance de M. Léautaud, a passé sous les yeux de M. Schwob et a été envoyé par lui-même à l'imprimerie. Notre volume paraît donc tel qu'il aurait paru si la mort n'avait pas enlevé, trop tôt, hélas ! à la philologie et aux érudites recherches le distingué lettré qu'était Marcel Schwob. L'Éditeur. ^v^\^&^ LE PARNASSE SATYRIQUE DU QUINZIÈME SIÈCLE ANTHOLOGIE DE PIÈCES LIBRES Publiée par M. MARCEL SCHWOB eJ^Vi. PARIS H. WELTER, ÉDITEUR RUE4, BERNARD-PALISSY, 4 1905 1305 TABLE DES POESIES Pages III A ce coup est venu le temps . 55 Adieu Venus et Mars de moyLXXX . . est pic 161 II A l'appétit d'une putain... 54 qui procréa Naason.Cil .... Aminadab 197 XX Apres que m'avez fait arser. . 76 CXXIV . . Aucunes gens se vont esmer- veillant 226 LXXXVIL Au Roy de la pye 169 laXXVIII . . Avant la main je vous quicte. 84 CIX. Beuvez à moy par delà . . . . . . 207 CXIV . . . Beuvons et faisons bonne chère. 213 CXI. . . . Ceme semblent choses perdues, 210 CXIX ... Ce qu'on fait à catimini . 218 . . LXXXVI . Cette fillette à qui le tetin point. 168 faisonsbonnechierefCXIII . . . Chantons et 2Ï3 ÇV .... trestous gaudeatnus . 201 .

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 26
Langue Français
Signaler un problème

-^^CDy/
%
:^i^.
r
yMkLE
PARNASSE SATYRIQUE
DU QUINZIÈME SIÈCLEMarcel Schwob avait donné avant de mourir le bon
à tirer des dernières feuilles des textes publiés ici. Les
notes aussi étaient déjà composées et en partie corrigées ;
M. Pierre Champion a bien voulu se charger de les
compléter et d'en surveiller les épreuves. Enfin, le
Glossaire-Index, dû à l'obligeance de M. Léautaud, a
passé sous les yeux de M. Schwob et a été envoyé par
lui-même à l'imprimerie. Notre volume paraît donc
tel qu'il aurait paru si la mort n'avait pas enlevé, trop
tôt, hélas ! à la philologie et aux érudites recherches le
distingué lettré qu'était Marcel Schwob.
L'Éditeur.