Le veilleur
13 pages
Français

Le veilleur

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le Veilleur par Bertrand L. Comparet Dès le commencement, des dangers variés ont menacé les civilisations que l’hom- me a bâties. Le péril fut potentiellement toujours là, mais quand allait-t-il frap- per ? Il y avait des périodes de paix trompeuse, se prolongeant de semaines en années. Le danger anticipé semblait ne pas s’approcher jusqu’à ce que les gens en viennent à douter qu’un quelconque danger ait jamais existé. Les gens sont trop souvent prêts à détourner leur esprit de ce qu’ils ne désirent pas croire, de tout ce qui peut gêner leur tranquillité d’esprit. Les années de paix s’accumulant, de moins en moins de personnes admettent la possibilité d’une autre guerre ; l’état de préparation se relâche. La nation est de- venue de moins en moins capable de faire face au péril lorsque celui-ci arrive. Même ceux qui peuvent percevoir le danger doivent prêter attention aux afaires courantes de la vie. Ils doivent appointer des veilleurs afn de maintenir une vigi- lance pour la communauté entière et sonner l’alarme quand un danger imminent approche. La tâche du veilleur a toujours été une tâche ingrate. Il existe des éléments traîtres de la cinquième colonne qui œuvrent réellement pour la défaite de la nation et qui sont aux mains de l’ennemi.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 février 2014
Nombre de lectures 36
Langue Français
LÈ VÈÈ Û
áBÈ áL. CÔáÈ
Dès le commencement, des dangers variés ont menacé les civilisations que l’hom-me a bâties. Le péril fut potentiellement toujours là, mais quand allait-t-il frap-per ?Il y avait des périodes de paix trompeuse, se prolongeant de semaines en années. Le danger anticipé semblait ne pas s’approcher jusqu’à ce que les gens en viennent à douter qu’un quelconque danger ait jamais existé. Les gens sont trop souvent prêts à détourner leur esprit de ce qu’ils ne désirent pas croire, de tout ce qui peut gêner leur tranquillité d’esprit.
Les années de paix s’accumulant, de moins en moins de personnes admettent la possibilité d’une autre guerre; l’état de préparation se relâche. La nation est de-venue de moins en moins capable de faire face au péril lorsque celui-ci arrive. Même ceux qui peuvent percevoir le danger doivent prêter attention aux affaires courantes de la vie. Ils doivent appointer des veilleurs afin de maintenir une vigi-lance pour la communauté entière et sonner l’alarme quand un danger imminent approche.
La tâche du veilleur a toujours été une tâche ingrate. Il existe des éléments traîtres de la cinquième colonne qui œuvrent réellement pour la défaite de la nation et qui sont aux mains de l’ennemi. Ces éléments subversifs obtiennent facilement l’attention du public, parce qu’ils disent aux gens, sur un ton apaisant, ce que ceux-ci veulent entendre : « Retournez dormir, aucun danger ne peut venir et, de toute façon, vous ne pourriez rien y faire ».
Le citoyen honnête et patriotique, qui voit et avertit du danger qui vient, est haï car il dérange l’indolence du public par ses avertissements. D’abord, les gens prétendent qu’il imagine stupidement des dangers qui n’existent pas. Quand cela ne suffit pas à le faire taire, alors ils disent qu’il désire que ces calamités, dont il avertit les gens, arrivent en réalité. Pendant ce temps-là, le danger approche de plus en plus rapidement, à cause de l’indifférence du public et de son incapacité à prendre les précautions nécessaires. Lorsque le danger arrive et que la calamité frappe, elle est bien plus terrible que ce qu’elle aurait été si les avertissements avaient été entendus. Le prix de l’indifférence est toujours payé du sang de vos fils, qui ne seraient pas morts si vous aviez fait votre part.
LÈ VÈÈ Û
B. L. Comparet
Comme tous les développements dans la vie d’une nation, celui-ci était bien connu de Yahweh, et il est l’objet d’une attention fréquente dans la Bible. Yahweh choi-sissait certains hommes pour qu’ils soientSes veilleurs, et Il les inspirait afin qu’ils restent fidèles à leur tâche impopulaire. Il s’agit d’une grande responsabi-lité et, si il est bien conduit, ce devoir est un grand honneur. La responsabilité du veilleur est de dire la vérité quoi qu’il en coûte. À partir de là, la responsabilité revient à ceux qui ont reçu l’avertissement.
Yahweh a dit au prophète, en Ézéchiel 3:17 :
« Filsd’homme, je t’ai établi sentinelle pour la maison d’Israël; et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part ».
Ézéchiel 33:2–6 continue :
« Si je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prenne un homme d’entre eux tous, et se le donne pour sentinelle ; et qu’il voie ve-nir l’épée sur le pays et sonne de la trompette, et avertisse le peuple ; et que quelqu’un entende bien le son de la trompette, mais ne reçoive pas l’avertissement, et que l’épée vienne et le saisisse, son sang sera sur sa tête. Il a entendu le son de la trompette, et n’a pas reçu l’avertissement : son sang est sur lui ; alors que s’il eût reçu l’avertissement, il aurait dé-livré son âme. Mais si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette, et que le peuple ne soit pas averti, et que l’épée vienne et saisisse quelqu’un d’entre eux, lui est saisi dans son iniquité; mais je redemanderai son sang de la main de la sentinelle ».
Les choses réellement essentielles de la vie n’ont pas changé au cours de l’Histoire ; les qualités et les actions vraiment bonnes sont exactement les mêmes qu’à l’épo-que de Moïse. Quel mal existant est-il vraiment nouveau? Lorsqu’un marchand vous vole en vendant de la marchandise de mauvaise qualité, est-ce différent au-jourd’hui parce que vous payez en dollars plutôt qu’en shekels ? Si vous ne bondis-sez pas suffisamment vite sur le côté pour sauver votre vie, est-ce une consolation d’être renversé par une automobile plutôt que par un charriot? Aujourd’hui, il y a toujours ces gens haut placés dans les systèmes de pouvoir qui vont trahir les principes les plus sacrés pour trente pièces d’argent. Comme dans les temps anciens, il est toujours aussi important de savoir qui surveille le veilleur.
Qui sont nos veilleurs? D’abord, nous pensons à ceux en qui nous avons donné notre confiance en les plaçant dans des hautes fonctions publiques. Quels que soient leurs devoirs, celui qui consiste à veiller et à donner l’alarme est le pre-mier de tous. Cependant, ces gens-là ne constituent pas l’entièreté des veilleurs responsables. Dès les commencements, Yahweh a reconnu que les politiciens sont susceptibles de ne pas obéir à leurs devoirs. Quelqu’un doit être un veilleur sur tous les dangers, que ceux-ci proviennent de l’intérieur ou de l’extérieur. Nous en trouvons le témoignage dans la Bible. Du fait que ces avertissements viennent de Yahweh, Ses veilleurs doivent se trouver parmi le ministère.
2
LÈ VÈÈ Û
Quels sont les dangers contre lesquels nos veilleurs doivent nous avertir? Tout danger qui menace notre sécurité nationale, que ce danger vienne de l’intérieur de la nation ou de l’étranger. Vous a-t-on raconté que Yahweh est uniquement intéressé à sauver des âmes? Si c’est le cas, on vous a bien menti.Plus des cinq sixièmes de la Bible s’occupe de la race et de la nation en tant que telles et moins d’un sixième s’occupe de l’individu. Qu’est-ce que la moralité person-nelle de Lot lui rapporta quand il vivait dans la ville de Sodome ? Ne se trouvait-il pas en plein milieu de l’abomination, à temps plein? Le mal ne menaçait-il pas son existence personnelle ? Yahweh est tout autant intéresse par l’intégrité raciale et nationale que par celle de l’individu. Bien des fois, au cours de l’Histoire, des gens moraux et honnêtes ont du passer par les affreuses calamités de la punition qui tombait sur la nation corrompue dans laquelle ils vivaient.
Si nos veilleurs ne sont pas vigilants contre le crime et que nous laissions ces crimes se perpétuer, alors nous devrons vivre dans les conditions que l’on trouve dans certaines grandes villes et qui ont scandalisé la nation. Si nos veilleurs ne sont pas vigilants contre les dangers d’une guerre étrangère, alors nos fils mour-ront sur le champs de bataille dans un sacrifice inutile. Leur mort ne sera pas à leur honneur et pour la sauvegarde de la nation mais sera le prix à payer pour votre propre indifférence à cette situation, situation que vous auriez pu éviter si vous aviez agi à temps. Si nos veilleurs ne sont pas vigilants contre le danger de plus en plus important d’une révolution communiste, ici en Amérique, alors ceux parmi vous qui survivront ne pourront rien espérer de mieux qu’un esclavage équivalent à celui que l’on observe dans beaucoup de nations.
Qu’est-ce que tout cela a à voir avec la religion?Tout !Je ne dois certainement pas vous rappeler que Yahweh veut que vous viviez dans des conditions générales de bonne moralité. Vos fils et vos filles vivront leur propre vie selon ce qu’ils peuvent observer autour d’eux. Yahweh veut sans aucun doute que vous viviez dans la paix, mais la paix ne peut venir que de Yahweh et pas de compromissions avec le mal, arrangées entre Goldberg et Brejnev.
La Bible donne la seule règle, en Psaumes 119:165 :
« Grande est la paix de ceux qui aiment ta loi ; et pour eux, il n’y a pas de chute ».
Ésaïe 32:17 rapporte :
« Et l’œuvre de la justice sera la paix, et le travail de la justice, repos et sécurité à toujours ».
Ésaïe 48:18 continue :
« Oh ! si tu avais fait attention à mes commandements, ta paix aurait été comme un fleuve, et ta justice comme les flots de la mer ».
3
LÈ VÈÈ Û
B. L. Comparet
Yahweh désire que nous ayons la liberté. Dans l’une des cérémonies les plus importantes et impressionnantes de la Bible, Yahweh commanda, en Lévitique 25:10 :
« . . . et vous publierez la liberté dans le pays à tous ses habitants . . . ».
Yahshua débuta Son ministère par la citation d’Ésaïe 61:1 :
« L’Esprit du Maître, Yahweh, est sur moi, parce que Yahweh m’a oint pour apporter de bonnes nouvelles aux débonnaires; il m’a envoyé pour panser ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers l’ouverture de la prison ».
En Romains 8:21, il nous est promis :
« Dans l’espérance que la création elle-même aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour jouir de la liberté de la gloire des enfants de Yahweh ».
De grandes récompenses sont à gagner mais elle ne viennent pas automatique-ment au paresseux, à l’indifférent ou au couard. Ceux-là ont été perdus, terrible-ment et de façon répétée, par négligence publique. Il est toujours vrai que les veilleurs doivent être en état d’alerte contre le danger, mais quelqu’un doit sur-veiller diligemment les veilleurs. La plupart de nos politiciens ont lamentablement échoué en tant que veilleurs, mais nous remercions Yahweh pour le petit nombre de ceux qui sont restés loyaux et honnêtes. La glissade vers le Communisme, que nous nous préparons à combattre, accélère de plus en plus. Nous sommes trahis et emmenés vers le Communisme par degrés, par ceux-là mêmes en qui nous avons mis notre confiance. Dans notre pays, ils ont pu vendre leur camelote au peuple en la nommant « Humanitarisme » en lieu et place de « Communisme ».
Ceux qui sont élus à de hautes fonctions publiques sont les veilleurs sélectionnés par le peuple. Quand nos villes étaient plus petites et qu’il y avait moins de formes d’amusements disponibles, un candidat n’avait besoin que de puissants poumons, d’une grande endurance et d’un peu d’argent pour les frais de déplacement. Avec ce peu d’actif, il pouvait atteindre la plupart des votants, car les gens venaient aux assemblées publiques pour écouter les candidats.
Aujourd’hui, cette situation n’existe plus, excepté pour des fonctions purement locales dans des petites villes. Pour les villes plus importantes, la seule façon de montrer aux votants vos capacités, votre expérience et vos principes, est à travers les médias commerciaux de communication publique : journaux, radio et télévision. Le coût de ces services, sur l’échelle nécessaire à une campagne pour un état ou une campagne nationale, est tellement fantastique que le public ne peut l’imaginer. Ces coûts ne peuvent être supportés que par des organisations riches et puissantes. Quand de telles organisations dépensent de telles sommes d’argent,
4
LÈ VÈÈ Û
elle s’imaginent qu’elles ont acheté le candidat et sa fonction. Elles s’attendent à détenir le pouvoir de dicter les actions du gouvernement et à être les maîtres de la nation. Elles détournent les politiques gouvernementales pour leurs propres bénéfices, mais qui sont ruineuses pour tout le monde.
Les hommes qui ne se vendent pas à ces organisations n’obtiennent pas le moindre support. Vous-même, par exemple, combien de fois avez-vous contribué financiè-rement, même de 10 dollars, à la campagne d’un homme honnête? Sans appui adéquat, combien d’hommes honnêtes peuvent-ils être élus? Examinez la liste des hauts fonctionnaires publics de la nation : combien d’entre eux sont-ils par-venus à leur poste par leurs propres moyens, comparés à tous ceux qui ont été placés là comme outils passifs d’une puissante organisation? Le niveau général de nos fonctionnaires d’état ou nationaux est tellement bas! Ce n’est pas qu’il n’y avait pas de bons candidats disponibles, mais ces bons candidats,vous n’en avez jamais entendu parler!
Les premiers à utiliser ce pouvoir des organisations et de l’argent étaient ceux qui trouvaient un intérêt dans la corruption. Ils désiraient des postes payés par le public, de bonnes occasions de pouvoir détourner des fonds publics et surtout de pouvoir rediriger des contrats publics coûtant de nombreux millions de dol-lars vers leur propre poche. Ils étaient simplement malhonnêtes; ils voulaient juste voler la nation, pas la détruire. Leur succès dans ces méthodes de prises de pouvoirs attirèrent alors un groupe bien plus sinistre. Ce groupe ne désirait pas simplement voler de l’argent à la nation mais s’emparer de la nation toute entière.
Partout où les armées Russes sont entrées, ce groupe, qui constitue une minorité étrangère dans tous les pays, leur a ouvert la porte. Ce sont des collaborateurs enthousiastes qui, depuis lors, sont restés au pouvoir sous la forme d’un gouver-nement fantoche, grâce aux baïonnettes russes. Quand ces étrangers sont à même de décider qui va obtenir une fonction publique, les veilleurs ne sont plus que des agents de l’ennemi.
Évidemment, cette situation n’a pas échappé à l’attention de Yahweh. Elle n’est pas nouvelle; ce n’est qu’une phase récurrente de l’ancienne guerre des forces sataniques contre le Royaume de Yahweh. En contre-mesure, Yahweh commis-sionnait Ses propres veilleurs afin de surveiller les autres. Les veilleurs de Yahweh devraient être trouvés parmi Ses ministres. Par exemple, dans l’Ancien Testament, en Ézéchiel 3:17, il fut dit au prophète :
« Filsd’homme, je t’ai établi sentinelle pour la maison d’Israël; et tu entendras la parole de ma bouche, et tu les avertiras de ma part ».
Nous avons appris qu’il faut s’attendre à de la corruption en politique. Si le cler-gé est alerte et avertit la nation, les pires périls peuvent être évités. Cependant, lorsque le clergé faillit dans sa mission, comme c’est le cas aujourd’hui, la situa-tion devient désespérée. Ceci n’est pas nouveau non plus. Nous aurions intérêt à
5
LÈ VÈÈ Û
B. L. Comparet
étudier les terribles conséquences que cette situation a données dans le passé, et à en tenir compte.
Dans les prophéties de la Bible, Yahweh nous avertit des dangers auxquels, au-jourd’hui, nous faisons face. Il savait et Il nous avait avertis que le vrai danger serait interne, qu’il ne viendrait pas de l’extérieur. Psaumes 74:4 nous dit :
« Tesadversaires rugissent au milieu des lieux assignés pour ton ser-vice ».
Les ennemis de notre Dieu et Sauveur rugissent leur haine à Son égard à partir des positions mêmes qu’ils ont réussi à obtenir, y compris dans nos églises. Main-tenant, ils vont jusqu’à nier la naissance virginale du Christ et la propitiation faite sur la croix. Ils attaquent constamment les fondations de notre façon de vivre à partir de leur position dans le gouvernement. Yahshua nous a avertis de façon en-core plus pointue sur le fait que le danger viendrait de l’intérieur. En Marc 3:27, Il déclare :
« Nul ne peut entrer dans la maison de l’homme fort, et piller ses biens, si premièrement il n’a lié l’homme fort; et alors il pillera sa maison ».
Puisque le pillard ne peut entrer avant d’avoir lié l’homme fort, cela doit être un coup monté de l’intérieur. Yahshua nous dit, dès lors, en Matthieu 10:36 :
«Et les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison».
Tous ceux qui sont bien informés savent que le danger de subversion communiste à l’œuvre dans toutes les branches de notre gouvernement est réel et terriblement grand. Nikita Khrouchtchev l’expliqua lui-même dans l’un de ses discours en Rus-sie :
« Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les Américains sautent d’un coup du capitalisme au communisme, mais nous pouvons assister leurs dirigeants élus à distiller aux Américains de petites doses de So-cialisme, jusqu’au jour où ils se réveilleront pour constater qu’ils ont le Communisme ».
Nous assistons chaque jour à ce processus. Des agences de notre gouvernement contribuèrent très efficacement au renversement du gouvernement de Batista, à Cuba, parce que celui-ci était anti-communiste. Ce n’était pas parce qu’il était un dictateur, car ils lèchent les bottes du brutal assassin Tito, en Yougoslavie; mais Tito est un dictateur Rouge.
Vous noterez avec quelle extrême minutie ils conduisirent l’invasion des forces anti-castristes pour qu’elle finisse en un désastre tragique. Les têtes de pont com-munistes de notre propre hémisphère, que notre gouvernement aida délibérément à établir, se fortifient un peu plus chaque jour. Nos officiels débitent des plati-tudes hypocrites sur leur désapprobation tiède, mais aucune action effective n’est
6
LÈ VÈÈ Û
menée contre Cuba. Croyez-vous qu’ils se seraient conduits de la même manière si l’Allemagne nationale-socialiste ou l’Italie fasciste avait établi une tête de pont? Véritablement : «les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison». Le danger n’est pas de tomber, mais de vendre son âme au diable.
Ici, aux États-Unis, ils déclarent ouvertement que le danger que court cette na-tion ne provient pas des révolutionnaires rouges mais dessuper-patriotes, des hommes qui veulent garder notre façon de vivre américaine. Les haut-placés qui n’aident pas directement à la dérive communiste font mine de promouvoir vague-ment des doctrines modérées. Mais cette modération mène droit au communisme.
Selon leur propre définition, un modéré est un homme qui déclare : « Le commu-nisme est très bien, mais adoptons-le seulement pas-à-pas ». Un homme de droite est un homme qui déclare : « Nous ferions peut-être bien de ne pas devenir com-plètement des Rouges ». Un homme d’extrême-droite, ou fasciste, est un homme qui veut garder notre façon de vivre américaine, sans changer.
Yahweh avait prévu tout cela, car en Ésaïe 56:10–11, Il déclare :
« Sessentinelles sont toutes aveugles, elles sont dénuées de connais-sance. Ils sont tous des chiens muets qui ne peuvent aboyer, rêvant, se tenant couchés, aimant à sommeiller; et ces chiens sont voraces, ils ne savent pas être rassasiés : ce sont des bergers qui ne savent pas comprendre. Tous, ils tournent leurs regards vers leur propre chemin, chacun vers son intérêt particulier, jusqu’au dernier ».
Cette ignorance et cet aveuglement volontaires sont inexcusables chez ceux qui ont ardemment cherché à obtenir la responsabilité de veilleur. La vraie explica-tion est : « ces chiens sont voraces, ils ne savent pas être rassasiés [.. .]Tous, ils tournent leurs regards vers leur propre chemin, chacun vers son intérêt particu-lier ».En servant les ennemis de notre civilisation Chrétienne, ils ont été élevés aux hautes positions de pouvoir, de gloire et de richesse.
Le danger est très grand. Ce n’est pas une invasion étrangère, mais une subver-sion intestine qui a détruit tellement de nations. L’Égypte, l’Irak, l’Indonésie, le Ghana, la guinée, Cuba et la Guyane Britannique, toutes ces nations sont tom-bées entre les mains des complice des Russes avant même qu’un soldat Russe mette le pied dans ces pays. Maintenant qu’ils sont ouvertement nos ennemis et qu’ils votent constamment dans le même sens que la Russie aux Nations-Unies, nos propres dirigeants continuent à nous saigner à blanc afin de renforcer nos ennemis. Véritablement, nos veilleurs doivent se remettre à veiller.
Comme toujours, la grande majorité de nos dirigeants politiques, non seulement ne nous ont pas avertis de cette conspiration mais y ont ardemment participé pour recevoir les récompenses qu’elle offrait lors des années électorales. Yahweh avait prédit cet effondrement de la confiance. Il savait que quelqu’un doit surveiller les
7
LÈ VÈÈ Û
B. L. Comparet
veilleurs. Ce devoir tombe sur ceux qui ont reçu l’honneur d’être appelés pour être Ses porte-paroles; lorsque ceux-ci échouent dans leur devoir, c’est doublement tragique.
Il ne fait aucun doute que beaucoup de séminaires ont été infiltrés par des socia-listes et des crypto-communistes ayant complètement lavé le cerveau des jeunes futurs membres du clergé qu’ils ont enseignés. Vous, qui écoutez ces leçons, vous savez que la Bible commande clairement la ségrégation. Cependant, la plupart des membres du clergé prêchent l’intégration, en violation directe des lois de Yahweh.
Vous savez que la Bible identifie les Nations-Unies comme une organisationsata-niquepalace maudit d’étrangers, que Yahweh détruira afin de faire ces-; c’est un ser ses abominations. En dépit de cela, la plupart des membres du clergé prêchent que les Nations-Unies constituent l’unique espoir de l’humanité; apparemment, ils n’ont jamais entendu parler du fait que Yahshua est notre unique espoir réel!
Vous savez que dans la Bible, Yahweh nous interdit de nous allier avec les nations païennes, qui haïssent Dieu. Yahweh nous commande de sortir d’eux et d’être sé-parés. La plupart des membres du clergé prêchent que nous devrions abandonner toutes nos caractéristiques distinctives, qui nous furent données par Yahweh, et que nous devrions ruiner notre peuple afin d’enrichir les nations païennes. En-suite, nous devrions leur enseigner que le paganisme amène autant de bienfaits que ce que notre vrai Dieu nous a donné à nous. Quelle abomination satanique ces prêcheurs endoctrinés n’ont-ils pas encore louée et promue jusqu’ici? Notre peuple, qui s’en remet au clergé pour que celui-ci leur dise la vérité de Dieu, a été trompé. Néanmoins, même lorsque vous êtes honnêtement dans l’erreur, trompé par ceux en qui vous aviez confiance, la violation des lois de Yahweh amènera toujours ses terribles conséquences.
Jérémie 6:10–15 déclare :
« Àqui parlerai-je, et qui avertirai-je, pour qu’ils entendent? Voici, leur oreille est incirconcise, et ils ne peuvent prêter attention; voici, la parole de Yahweh est en opprobre parmi eux, ils n’y trouvent point de plaisir. [.. .]Car, depuis le petit d’entre eux jusqu’au grand, ils sont tous adonnés au gain déshonnête, et, depuis le prophète jusqu’au sa-crificateur, tous usent de fausseté. Et ils ont pansé la plaie de la fille de mon peuple légèrement, disant : Paix, paix! et il n’y avait point de paix. Avaient-ils honte parce qu’ils avaient commis l’abomination? Ils n’ont eu même aucune honte, ils n’ont même pas connu la confusion; c’est pourquoi ils tomberont parmi ceux qui tombent; au temps où je les visiterai, ils trébucheront, dit Yahweh ».
Cette traîtrise doit avoir ses conséquences désastreuses. Jérémie 5:31 rapporte :
8
LÈ VÈÈ Û
« Lesprophètes prophétisent avec mensonge, et les sacrificateurs do-minent par leur moyen ; et mon peuple l’aime ainsi.Et que ferez-vous à la fin?». Quand les Nations-Unies nous conduisent vers des désastres desquels aucun pou-voir humain ne pourra nous sauver, est-ce que cela nous fera le moindre bien lorsque nous gémirons : « Mais je n’en savais rien ! Je pensais que Dieu était juste un vieil im-bécile. Je voulais devenir intelligent comme Goldberg, Lodge, Rocke-feller et tous les libéraux ». Quand le désastre frappera, nous réaliserons alors la vérité de Jérémie 8:9 : « Les sages sont couverts de honte, ils ont peur, et sont pris ; voici, ils ont méprisé la parole de Yahweh, et quelle sagesse ont-ils? ». L’accusation contre lefaux clergéest terrible. Ézéchiel 13:2–10 le rappelle : « Filsd’homme, prophétise contre les prophètes d’Israël qui prophé-tisent, et dis à ceux qui prophétisent d’après leur propre cœur : Écoutez la parole de Yahweh! Ainsi dit le Maître, Yahweh : Malheur aux pro-phètes insensés qui suivent leur propre esprit et n’ont rien vu! Israël, tes prophètes ont été comme des renards dans les lieux déserts. Vous n’êtes point montés aux brèches, et vous n’avez pas fermé l’enceinte pour la maison d’Israël, afin de tenir ferme dans la bataille, au jour de Yahweh. Ils ont eu des visions de vanité et de divination de mensonge, ceux qui disent : Yahweh a dit! et Yahweh ne les a pas envoyés; et ils font espérer que la parole dite sera accomplie! [.. .]C’est pourquoi, ainsi dit le Maître, Yahweh : À cause que vous dites des choses vaines, et que vous avez eu des visions de mensonge, à cause de cela, voici, je suis contre vous, dit le Maître, Yahweh. Et ma main sera sur les prophètes qui ont des visions de vanité et qui devinent le mensonge : ils ne seront pas dans l’assemblée de mon peuple, et ils ne seront pas écrits dans le registre de la maison d’Israël, et ils n’entreront pas dans la terre d’Israël ; et vous saurez que je suis le Maître, Yahweh. À cause, oui, à cause qu’ils égarent mon peuple, disant : Paix! et il n’y a point de paix ». La pénalité que Yahweh a prononcée contre lesfaux prêtresqui trompent Son peuple en ces jours désespérés sera rapide et terrible, lorsqu’Il reviendra afin de remettre les choses en place. Et qu’en sera-t-il de la nation, qui a été trompée par eux? Il y a eu de vrais veilleurs qui ont sonné l’alarme, mais combien les ont crus ?Non, le peuple a préféré croire les doux mensonges de paix, même quand il pouvait voir qu’il n’existe pas de paix. Rappelez-vous ce que dit Yahweh à Jérémie! Si le veilleur sonne de la trompette, mais qu’un homme ne répond pas à l’alarme, alors l’épée le prendra dans son iniquité. En Jérémie 6:17, 19, Yahweh avertit :
9
LÈ VÈÈ Û
B. L. Comparet
« J’aiaussi établi sur vous des sentinelles : soyez attentifs à la voix de la trompette. Mais ils ont dit : Nous n’y serons pas attentifs. C’est pourquoi, écoutez, nations; et toi, assemblée, sache ce qui est au mi-lieu d’eux. Écoute, terre : Voici, je fais venir un mal sur ce peuple, le fruit de leurs pensées; car ils n’ont pas été attentifs à mes paroles, et ma loi, ils l’ont rejetée ».
La guerre finale, terrible, dont nous ont avertis les quelques vrais veilleurs, ap-proche rapidement. Le peuple a été trompé et l’ignore. Cela ne fait que rendre cette guerre plus proche et certaine. Le peuple a préféré croire un mensonge plai-sant plutôt que l’austère vérité. Dès lors, pour ceux qui ont été trompés, le désastre sera réellement le fruit de leurs pensées. Les gens ont ignoré les vrais veilleurs et ont suivi les menteurs dans leurs violations des lois de Yahweh. Pour eux, Osée 10:13 déclare :
« Vousavez labouré la méchanceté, moissonné l’iniquité, mangé le fruit du mensonge ».
Vous avez suivi ces leçons et vous avez écouté attentivement les avertissements sur des évènements à venir. Vous vous êtes tournés vers Yahweh pour obtenir Sa protection. Vous obtiendrez la protection de Yahweh. Lisez Psaumes 91 :
10
0 Celui qui habite dans la demeure secrète du Très-haut logera à l’ombre du Tout-puissant. 1 J’ai dit de Yahweh : Il est ma confiance et mon lieu fort; il est mon Maître, je me confierai en lui. 2 Car il te délivrera du piège de l’oiseleur, de la peste calami-teuse. 3 Il te couvrira de ses plumes, et sous ses ailes tu auras un refuge ;sa vérité sera ton bouclier et sa rondache. 4 Tu n’auras pas peur des frayeurs de la nuit, ni de la flèche qui vole de jour, 5 Ni de la peste qui marche dans les ténèbres, ni de la destruc-tion qui dévaste en plein midi. 6 Il en tombera mille à ton côté, et dix mille à ta droite; – toi, tu ne seras pas atteint. 7 Seulement, tu contempleras de tes yeux, et tu verras la ré-compense des méchants. 9 Parce que toi tu as mis Yahweh, mon refuge, le Très-haut, pour ta demeure,
LÈ VÈÈ Û
00 Aucun mal ne t’arrivera, et aucune plaie n’approchera de ta tente ; 00 Car il commandera à ses anges à ton sujet, de te garder en toutes ses voies : 01 Ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre. 02 Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, tu fouleras le lionceau et le dragon. 03 Parce qu’il a mis son affection sur moi, je le délivrerai; je le mettrai en une haute retraite, parce qu’il a connu mon nom. 04 Il m’invoquera, et je lui répondrai; dans la détresse je serai avec lui; je le délivrerai et le glorifierai. 05 Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut ».
La tâche du veilleur est une tâche amère et ingrate, en général.Mais quand l’élu entend et tient compte des avertissements, alors cela vaut bien le coup.
11