Les arts de la terre--céramique--verrerie--émaillerie--mosaïque--vitrail
492 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Les arts de la terre--céramique--verrerie--émaillerie--mosaïque--vitrail

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
492 pages
Français

Description

1»*%*««««*«» ICO ESARTSDEL?^TER] PAR-RENÉ-JEAN **•»*.»*,,».,,»,».^,,:|fX^UEENS'mMS.t. -9 'y ^,..,.., "i 3 3 .* » » ^ MANUELS D'HISTOIRE DE L'ART LES ARTS DE LA TERRE de l'ArtManuels d'Histoire deVubliéi sjus la direction MARCELM. HENRY BIBLIOTHÈQUE NATIONALEADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DE LA ANCIEN DIRECTEUR DES B E A U X -A R T S retracer, dans une suite d'ouvrages distincts,L'objet de cette publication est de essais jusqu'àl'évolution de chaque forme d'art, depuis les premiersrhistoire et époques successives où elle s'estactuel, à travers les milieux divers et lesrétat développée. PARUS : Louis Hourticq,PEINTURE. Des Origines au XVI^ siècle, parLA de gravures.agrégé de l'Université Un volume illustré 171 lettres, professeur au LycéeLA GRAVURE, par Léon Rosenthal, docteur es gravures.Louis-le-Grand Un volume illustré de 174 Migeon, Conservateur des Objets d'ArtLES ARTS DU TISSU, par Gaston illustré deet de la Renaissance au Musée du Louvre. Un volumedu Moven Age SOUS PRESSE : (Antiquité), par François Benoit,L'ARCHITECTURE l'a:ulté des lettres de Lille, i vol. EX PREPARATION : l'Antiquité à nos jours, i vul. ^ La Peinture du XVh siècleL'Architecture, de — vol. —siècle, 1 vol. La Peinture du XIX' siècle à nos jours, i La Musique,au XIX' — vol. vui. - bois, i vol. 1 vol.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 46
Langue Français
Poids de l'ouvrage 38 Mo

Exrait

1»*%*««««*«»
ICO
ESARTSDEL?^TER]
PAR-RENÉ-JEAN
**•»*.»*,,».,,»,».^,,:|fX^UEENS'mMS.t. -9 'y ^,..,.., "i 3 3 .* » » ^MANUELS D'HISTOIRE DE L'ART
LES ARTS DE LA TERREde l'ArtManuels d'Histoire
deVubliéi sjus la direction
MARCELM. HENRY
BIBLIOTHÈQUE NATIONALEADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DE LA
ANCIEN DIRECTEUR DES B E A U X -A R T S
retracer, dans une suite d'ouvrages distincts,L'objet de cette publication est de
essais jusqu'àl'évolution de chaque forme d'art, depuis les premiersrhistoire et
époques successives où elle s'estactuel, à travers les milieux divers et lesrétat
développée.
PARUS :
Louis Hourticq,PEINTURE. Des Origines au XVI^ siècle, parLA
de gravures.agrégé de l'Université Un volume illustré 171
lettres, professeur au LycéeLA GRAVURE, par Léon Rosenthal, docteur es
gravures.Louis-le-Grand Un volume illustré de 174
Migeon, Conservateur des Objets d'ArtLES ARTS DU TISSU, par Gaston
illustré deet de la Renaissance au Musée du Louvre. Un volumedu Moven Age
SOUS PRESSE :
(Antiquité), par François Benoit,L'ARCHITECTURE
l'a:ulté des lettres de Lille, i vol.
EX PREPARATION :
l'Antiquité à nos jours, i vul. ^ La Peinture du XVh siècleL'Architecture, de
— vol. —siècle, 1 vol. La Peinture du XIX' siècle à nos jours, i La Musique,au XIX'
— vol. vui. - bois, i vol.
1 vol. La Sculpture, 2 Les Arts du Métal, i Les Arts du^3^
v3 UNIVERSITY OF iORoimTO
MANUELS D'HISTOIRE De'iJaRT
LES
ARTS DE LA TERRE
—CÉRAMIQUE VERRERIE
— —ÉMAILLERIE MOSAÏQUE VITRAIL
RENE JEAN
Conservateur de la Bibliothèque Doucet.
OuvrageA PAUL PERDRIZET
SON AMI
R. J.INTRODUCTION
une orig-ine eonnnune, la lesC'est parce qu'elles ont terre, que
matières faisant rohjel de eel ouvrage ont été réunies dans un môme
volume. On pouri-ail ajouter qu'elles oui un même agent direct de mise
en œuvre, le feu, car, si quelques poteries primitives ne connurent, avant
d'être utilisées, que l'ardeur des rayons ([ui les sécha, leur importance
artistique est trop minime pour valoir, dans ces pages dont le nombre
est mesuré, autre chose qu'une citation. Quant à la mosaïque de marbres
pierres de couleurs, (jui produisit quelques chefs-d'œuvre, elle est,et de
certes, plus importante, au point de vue artisti{iue. mais encore, dans
revision d'ensemble (jui eml)rasse, la céramique, touteune avec toute
l'émaillerie métal, toute la verrerie, tant de décorations d'unsur et
caractère monumental, la place qu'elle peut exiger est forcément des
plus restreintes. Cette exception indicjuée en passant, il est permis de
dire que le lien qui unit les dilférents chapitres de ce livre est formé,
non seulement par l'itlentité d'origine, mais encore par l'identité de
technique : céramique, verreiae, émaillerie, mosaïque et vitrail devant
leurs qualités de somptuosité et de magailicence à leur mise en œuvre
par le feu.
De par la diversité de la matière première, une double classification
s'impose dès l'ahord : d'une part, la céramique, d'autre part, les arts du
verre : verrerie, émaillerie, mosaïque et vitrail. La première a pour base
l'argile poteries lustrées, faïences et porcelaines furent façonnées, par
;
les céramistes de toutes races, avec l'argile onctueuse, grasse et douce
au toucher. C'est la silice donnaqui naissance au verre, base de tant de
pièces fragiles et transparentes. Ces deux matières d'ailleurs ne tardent
pas à s'unir intimement, la seconde prêtant à la première son éclat et
sa somptuosité
: c'est un enduit vitreux ([ui fait étiiiceler la faïence,
c'est aux émaux divers (ju'elle doit les colorations qui l'enrichissent.
L'union est donc intime entre la céramicjue et le verre, leurs applica-
tions elles-mêmes ont un parallélisme frappant. Objets d'usage courant
1INTRODUCTION
OU de clécoralion donieslique dans leurs emplois les plus communs,
deux ont hientol contribué à la décoration architecturale, se plaçanttous
parmi les plus ma^niliques moyens donnés aux hommes pour parer les
temples et les palais élevés par leur génie. Si les arts musulmans ont
demandé à la faïence de revêtir de son éclat frais les parois des moscjuées,
basiliques et les cathédrales ont ému les fidèles par les récits tracésles
somptueusement, à l'aide de la mosaïque, sur leurs pai'ois, à l'aide des
vitraux, dans l'ouverture aérienne des baies.
Donc, identité d'origine, identité de mise en œuvre, identité de résul-
expliquent qu'on ait réuni l'étude d'œuvres qui ressortent essentiel-tats
lement de rarchitecture, à côté de celle de produits d'usage domestique.
donc avec logique que fut groupée dans le cadre d'un mêmeC'est
volume riiistoire d'arts assez divers dont chacun, pour être développé,
demanderait de plus longues pages. Il fut donc nécessaire, tout en restant
aussi précis que possible, de mentionner seulement les faits principaux,
et de décrire seuls les monuments les plus remarquables. La bibliographie
sommaire placée à la lin de cliacun des grands chapitres permettra de
Il n'a semblé nécessaire d'adjoindreremonter aux sources. pas à l'illus-
tration l'image marques monogrammes de céramiques. choixdes et Un
parmi eux eût été arbitraire et il ne fallait pas songer à en reproduire la
plus grande partie ; les dictionnaires spéciaux sont d'ailleurs nombreux
et il est aisé de s'y reporter. C'est dans le même esprit que les pièces
reproduites à l'appui du texte ont été, en majorité, choisies parmi celles
conservées dans nos grands musées oi^i il est facile de les voir et de
les étudier.
Des collaborateurs bénévoles m'aidèrent de leurs conseils, de leurs
avis, me permirent d'étudier les pièces dont ils ont la garde. Qu'ils trou-
vent ici l'expression de ma gratitude. C'est ainsi que j'ai un plaisir
profond à remercier MM. P. Perdrizet, Maciet, Marquet de Vàsselot,
Metman, Lechevallier-Chevignard, d'Ardenne de ïizac, M'"'' A. Guillau-
min, le D"" Fouquet et cnlin M. Jacques Doucet, dont la bibliothèque me
fut si précieuse et qui voulut bien faire photographier pour ce volume
deux très belles pièces de sa collection extrême-orientale. Je tiens ;i diie
aussi tout ce (jue je dois M. VA. Pottier et aux savantsaux cours de
travaux de MM. 1']. lieilaux et MiUel.G.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents