Liaisons et regravure des coins des médaillons de bronze de Magnence - article ; n°20 ; vol.6, pg 108-112

-

Documents
6 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Revue numismatique - Année 1978 - Volume 6 - Numéro 20 - Pages 108-112
Revue Numismatique, 6e série, XX, 1978, pp. 108-112. J. P. C. Kent, Liaisons et regravure des coins des médaillons de bronze de Magnence. Tous les médaillons de bronze de Magnence ont été frappés à l'atelier de Rome, donc entre février 350 et septembre 352, et constituent plusieurs séries. A l'intérieur de ces séries on peut distinguer chaque fois plusieurs groupes. J. P. С Kent fait le relevé du nombre de coins de droit et de revers dans chacun de ces groupes et signale la réutilisation de coins d'un groupe et même, parfois, d'une série à l'autre. Plus intéressante encore est la regravure de deux coins de revers de Magnence pour permettre leur emploi sous le règne de Constance seul, c'est-à-dire après 352.
5 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1978
Nombre de visites sur la page 13
Langue Français
Signaler un problème
J. P. C. Kent
Liaisons et regravure des coins des médaillons de bronze de
Magnence
In: Revue numismatique, 6e série - Tome 20, année 1978 pp. 108-112.
Résumé
Revue Numismatique, 6e série, XX, 1978, pp. 108-112. J. P. C. Kent, Liaisons et regravure des coins des médaillons de bronze
d
e
M
a
g
n
e
n
c
e
.
T
o
u
s
l
e
s
m
é
d
a
i
l
l
o
n
s
d
e
b
r
o
n
z
e
d
e
M
a
g
n
e
n
c
e
o
n
t
é
t
é
f
r
a
p
p
é
s
à
l
'
a
t
e
l
i
e
r
d
e
R
o
m
e
,
d
o
n
c
e
n
t
r
e
f
é
v
r
i
e
r
3
5
0
e
t
septembre 352, et constituent plusieurs séries. A l'intérieur de ces séries on peut distinguer chaque fois plusieurs groupes. J. P.
С Kent fait le relevé du nombre de coins de droit et de revers dans chacun de ces groupes et signale la réutilisation de coins d'un
groupe et même, parfois, d'une série à l'autre. Plus intéressante encore est la regravure de deux coins de revers de Magnence
pour permettre leur emploi sous le règne de Constance seul, c'est-à-dire après 352.
Citer ce document / Cite this document :
Kent J. P. C. Liaisons et regravure des coins des médaillons de bronze de Magnence. In: Revue numismatique, 6e série - Tome
20, année 1978 pp. 108-112.
doi : 10.3406/numi.1978.1782
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/numi_0484-8942_1978_num_6_20_1782