Livre blanc "Pays d Auray 2015"
31 pages
Français

Livre blanc "Pays d'Auray 2015"

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
31 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description






Lorient
Etel
Vannes
Plouharnel
Locmariaquer
La Trinité-
sur-Mer St-Philibert
St-Pierre-
Quiberon
Quiberon
Houat
Sauzon
Le Palais
Hoëdic
Bangor
Locmaria
Livre blanc
"Pays d’Auray 2015"
Novembre 2004
Document préparatoire
au
Schéma de cohérence
territoriale du Pays d'Auray
SOMMAIRE


Préambule ...................................................................................................................p. 2


I – DIAGNOSTIC ET ENJEUX ISSUS DE L'AUDIT TERRITORIAL DU PAYS............ p. 4
(RAPPEL DES CONSTATS)
1 - Une configuration exceptionnelle.................................................................... p. 4
2 - Mais un territoire soumis à d’importants dysfonctionnements .................... p. 5
3 - Des menaces dans la poursuite des comportements actuels....................... p. 6


II – L'AMBITION DU PAYS D’AURAY A HORIZON 2015............................................ p. 8
1 - La performance territoriale .............................................................................. p. 8
2 - Un territoire voulu ............................................................................................ p. 8
3 - Un territoire intelligent...................................................................................... p. 9



III – ORIENTATIONS POUR LE TERRITOIRE DE DEMAIN ..................................... p. 10

A – LES DECLINAISONS SPATIALES POUR UN TERRITOIRE "INTELLIGENT" .................... ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 150
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

 
Lorient 
 
Etel
Plouharnel St-Pierre-uiberon Quiberon
Locmariaquer La Trinité-sur-MerSt-Philibert
Sauzon Le Palais Bangor Locmaria
Houat
    
Vanne
Hoëdic
iv blan re "Pays dAuray 2015" 
Novembre 200
 S O M M A I R E   Préambule ................................................................................................................... p. 2   I DIAGNOSTIC ET ENJEUX ISSUS DE L'AUDIT TERRITORIAL DU PAYS ............ p. 4 (RPEAPOC SED LSTATSN) 1 - Une configuration exceptionnelle .................................................................... p. 4 2 - Mais un territoire soumis à dimportants dysfonctionnements .................... p. 5 3 - Des menaces dans la poursuite des comportements actuels....................... p. 6   II  L'AMBITION DU PAYS D AURAY A HORIZON 2015 ............................................p.8 1 - La performance territoriale .............................................................................. p. 8 2 - Un territoire voulu ............................................................................................ p. 8 3 - Un territoire intelligent ...................................................................................... p. 9    III  ORIENTATIONS POUR LE TERRITOIRE DE DEMAIN ..................................... p. 10  A  LES DECLINAISONS SPATIALES POUR UN TERRITOIRE"INTELLIGENT" ........................... p. 10 1 - Une armature territoriale forte ....................................................................... p. 10 2 - Un rééquilibrage spatial par une structuration multipolaire....................... p. 10  B  LES DECLINAISONS THEMATIQUES POUR UNE LOGIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE. p. 12 1 - Un "territoire voulu" par une politique concertée de l'habitat  12.................... p. 2 - Un "territoire voulu" par des politiques de développement économique et d'équipement ..................................................................................................... p.14 3 - Un "territoire performant" par des politiques en faveur de l'environnement.2 .p 2 4 - Un "territoire intel par deigentt en detpldéemacseuq ed op sitil6 .p2 ro tnaps ert "    Carte synthèse de la représentation spatiale des enjeux ...................................... p.28  ANNEXES ................................................................................................................... p.29       Livre Blanc - Pays dAuray 2015 1
PRÉAMBULE : Le Schéma de cohérence territoriale, une stratégie de territoire pour le Pays d'Auray  
 Le Pays dAuray (28 communes  76 000 habitants) sest engagé dans une démarche prospective ambitieuse. Celle-ci consiste à adopter une stratégie de territoire à horizon 2015 - 2020 destinée à : -positionner durablement le Pays dans son environnement extérieur et à se doter d'une organisation interne adaptée, -pérenniser la qualité de vie de ses habitants, -transmettre aux générations futures un patrimoine préservé.  Il a ainsi été décidé d'élaborer unSchéma de cohérence territorialeà l'échelle du Pays. - Le Schéma de cohérence territoriale (SCOT) a été créé par la loi Solidarités et Renouvellements Urbains (SRU) du 13 décembre 2000, en remplacement du Schéma directeur, en vued'organiser et de maîtriser à long terme les évolutions du territoire: il fixe lesorientations fondamentales de l'aménagement de l'espace,  doit également ilassurer la cohérence entre les politiques publiques d'urbanisme, d'habitat, de développement économique, de déplacements et d'environnement. - Le SCOTétablit les règles générales d'affectation des sols etdétermine en particulier l'équilibre à maintenir entre zones à urbaniser et zones naturelles, agricoles et forestières ; il fixe également lesobjectifsen matière d'équilibre de l'habitat, de mixité sociale, de déplacements et transports collectifs d'équipements commerciaux ou économiques ou encore de protection des espaces naturels ou urbains d'intérêt intercommunal. Il peut être plus précis dans certains domaines et par exemple déterminer les grands projets d'équipements ou de services (infrastructures routières, équipements publics, ). - Le SCOT a pour objectif principalde faire en sorte que les élus définissent en commun la manière dont leur territoire doit évoluer en assurant l'articulation entre les différentes démarches de planification. Pour cela, à partir dundiagnostic territoire, le SCOT définit un Projet dAménagement et de de Développement Durable (PADD). Il comprend aussi unrapport de présentationet undocument d orientationassorti de documents graphiques. Les dispositions du document d'orientation et des documents graphiques constituent des prescriptions opposables. Document réglementaire, le SCOT s'impose aux collectivités locales : les Plans Locaux d'Urbanisme, le Programmes locaux de l'Habitat, les Schémas de Développement commercial doivent être compatibles avec le SCOT. Les communes disposent ainsi d'un délai de 3 ans pour mettre en conformité leur POS / PLU avec le SCOT. Un document prospectif tel que le SCOT sera ainsi le gage d'une gestion économe du territoire. Le SCOT du Pays d'Auray dispose d'unterritoire cohérent termes de bassin d'emploi, de pays en touristique, d'aire urbaine et commerciale etc. : cettevocation stratégiqueen terme d'aménagement et de cohérence territoriale se confirme avec la mise en parallèle des SCOT en cours des Communautés d'agglomération voisines des Pays de Vannes et de Lorient.  La pertinence de ce territoire a été reconnue par un arrêté préfectoral délimitant le périmètre du SCOT du Pays d'Auray en date du 7 juillet 2004.   Livre Blanc - Pays dAuray 2015 
2
Pour finaliser cette démarche, fin 2002, le Pays d'Auray a missionné le groupement de cabinets d'études BEPIC  Ouest Infra et Archidée pour réaliser uneÉtude territoriale pour un Programme d'Aménagement Durable,préalable au SCOT. - Après une phase "diagnostic de territoire", cette étude en est aujourd'hui au stade de la 2ème étape dite "prospective", qui doit se formaliser par un"Livre Blanc",identifiant les enjeux majeurs pour le Pays à horizon 10 ans, visant à constituer les fondamentaux du PADD du SCOT. Ce document doit également présenter des priorités dactions via une stratégie apte à assurer un minimum de maîtrise des collectivités pour la suite à donner à ces enjeux.  - Ce Livre Blanc, "Pays d'Auray 2015", qui fait l'objet du présent rapport, s'articule comme suit :  -synthèse des constats et des enjeuxissus du diagnostic territorial, -présentation des objectifsfixés pour asseoir leprojet politique du Pays à horizon 2015, -propositions d'orientations spatiales et thématiques alimenteront le Projet qui d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) du SCOT.  - Le projet "Pays d'Auray 2015" est basé sur un diagnostic territorial, validé par les instances du Pays dAuray, et une démarche participative articulée autour des travaux de la Commission Objectif 2 "Equilibre et Cohésion Spatiale", associant élus et représentants de la société civile. Cf. annexe 1 : organisation du Pays d'Auray  - De cette démarche participative a émergé unmode de développement souhaitable, justifié par les potentialités du territoire et par la nécessité d'unemise en cohérence des actions locales, Dans cette perspective, le projet "Pays d'Auray 2015" constituera ledocument de référence des politiquesde développement économique (emplois et entreprises), daménagement, d'habitat, de déplacement et d'environnement des différents acteurs, partenaires et gestionnaires du territoire.   Ce souci de cohérence, qui simpose au vu de la superficie limitée du Pays, de sa situation et de sa discontinuité territoriale Continent / Îles, suppose une vision partagée des grands enjeux et des objectifs daménagement ainsi qu'un engagement collectif de tous dans leur réalisation.  Cette cohérence s'appuie sur une ambition politique forte à l'horizon 2015 : réunir l intercommunalité de projet et l intercommunalité de gestion pour une intercommunalité à l'échelle des 28 communes du territoire.  Document-socle du futur SCOT, "Pays d'Auray 2015" introduira ydannu ele uvele nomiqu visant à infléchir les tendances lourdes et à mettre en place des outils pour l avenir.  -Leprojet "Pays d'Auray 2015"répond également aux enjeux de développement et aux orientations stratégiques exprimés dans la AurayCharte de Développement du Pays det son Préambule,qui trouvent leur traduction opérationnelle dans Politique Régionale la d'Aménagement du Territoire (PRAT) et le Contrat de Pays.Cf. annexe 2  Leprojet "Pays d'Auray 2015"prend aussi en compte lespréoccupations et les attentes régionales Régional de Développement Durable (SRADT) - Bretagne 2015 Schémainscrites au (janvier 2004) qui consacre, dans son document prospectif "Bretagne 2015",le Pays comme "cadre pertinent et espace privilégié des politiques d aménagement et de développement local".  La Région Bretagne invite par ailleurs les pays bretons à développer leur prospective et à bâtir des projets de développement porteurs.  Enfin, les orientations du SCOT devront également être compatibles avec celles du Schéma de Mise en Valeur de la Mer du Golfe du Morbihan ainsi qu'avec d'autres dispositions réglementaires (espaces Natura 2000, Loi littoral etc) ou encore le projet de Charte du PNR du Golfe du Morbihan (qui concerne 4 communes du territoire). L'association des communautés d'agglomération de Vannes et de Lorient à l'élaboration du SCOT devrait également éviter les risques de confusion ou de redondance.
I DIAGNOSTIC ET ENJEUX -ISSUS DE L'AUDIT TERRITORIAL DU PAYS R LEPPACONSDES TATS  Le Pays d'Auray constitueun espace  pivot majeurentre les deux grands pôles urbains littoraux du Morbihan, Vannes et Lorient et leurs territoires dinfluence proches. L'étude territoriale pour un Programme d'aménagement durable a mis en évidence les nombreuses spécificitésPays d'Auray, comme sa forte attractivité et sa configurationdu exceptionnelle, contrebalancées cependant par desdysfonctionnements socio-territoriaux. 1 - Une configuration exceptionnelle a - Un Pays bénéficiant d une forte identité Le Pays dAuray jouit dune forte identité, historique et culturelle, à la fois maritime et rurale et sa configuration peut être qualifiée d'exceptionnelle à différents niveaux : ¾ un "Pays charnière", intercalé entre deux grandes entités, mais s'appuyant sur un territoire étiré et de superficie réduite: environ 630 km² (9% de la superficie du Morbihan), regroupant 28 communes et 76 000 habitants (12% de la population départementale) ; ¾ un Pays unique, par l association exceptionnelle de plusieurs entités géographiques distinctes: un espace rural et agricole (forêt de Camors, nord du territoire), un espace littoral très touristique (Presqu'Ile de Quiberon, stations balnéaires de Carnac, La Trinité-sur-Mer, ) et un espace insulaire (Belle-Ile-en-Mer, Houat, Hoëdic) également remarquable et très fréquenté auxquels peut également s'ajouter un espace "urbain" constitué par l'agglomération d'Auray ; ¾ Pays à la fois unfragmenté par une discontinuité territoriale son ensemble (avec insulaire pouvant également être extrapolé à la Presquîle de Quiberon) etinséré dans des limites géographiques naturelles fortes, les rivières (ria dÉtel à l'Ouest, rivière dAuray au Sud-Ouest), la forêt de Camors au Nord ; ¾un Pays doté d'unpatrimoine remarquable renommé:patrimoine naturel et paysager (la côte, les Îles, la Ria d'Etel, le grand cordon dunaire Gâvres-Etel-Quiberon, la forêt de Camors, ),patrimoine mégalithique (menhirs de St-Pierre-Quiberon, dolmens et cromlechs dErdeven et de Plouharnel, grands alignements de Carnac, sites de La Trinité-sur-Mer, Grand menhir brisé et Table des marchands de Locmariaquer, )patrimoine historique (Port de St-Goustan et maisons à pan-de-bois dAuray, citadelle du Palais, musées dEtel et de Brech, ) etpatrimoine religieux(églises, chapelles et calvaires, pèlerinage de la basilique de Ste-Anne dAuray,) etc. ¾un Pays aux contours correspondant à unestructuration administrative et de cadre de vie historique circonscription administrative, judiciaire, Services de l'Equipement, presse,  et : qui se calque presque exactement sur les limites administratives de 5 cantons ; ¾ une longue pratique de coopération "de niveau Pays" :signature du 1er contrat de Pays avec l'Etat en 1978, mise en place du Syndicat Intercommunal de Développement Economique du Pays d'Auray (SIDEPA) et création du Comité de Bassin d'Emploi, composé de 3 collèges (élus, salariés, employeurs) en 1982, Syndicat intercommunal Auray-Belz-Quiberon à vocation "Eau, assainissement, ordures ménagères", label Pays touristique etc. ;  b - Un Pays qui bénéficie d une forte attractivité territoriale La situation et l'exceptionnel patrimoine qui caractérisent le Pays d'Auray concourent à son importante attractivité ressentie principalement sur le littoral. Outre de nombreux seniors, les communes côtières accueillent en effet des populations touristiques saisonnières dont certaines catégories deviennent "permanentes" (à la prise de la retraite entre autres). Par ailleurs et de manière distincte, lagglomération alréenne (Auray-Brech-Crach-Pluneret) jouit également d'une forte attractivité auprès des jeunes ménages et des actifs (forte proportion de logements sociaux sur la ville dAuray). Livre Blanc - Pays dAuray 2015 4
c - Un Pays doté d une économie dynamique Globalement, léconomiedu Pays dAuray affiche de bons résultats provenant essentiellement de la forte croissance de l emploi tertiaire, confortée par le marché touristique et le développement de nouveaux services à la personne. De même, le développement ports départementaux de la Trinité-sur-Mer et de Quiberon - Portdes Haliguen et limportante fonction de port descale jouée par le port du Palais à Belle-Île-en-Mer sur le parcours des plaisanciers, contribuent à associer uneforte image de nautisme Pays au d'Auray. Cet essor de l'activité nautique génère la mobilisation d'investissements spécifiques : Multipôle d'activités de courses au large de St-Philibert (Kerkadoret), port à sec de La Trinité-sur-Mer / St-Philibert, projets dextension des ports du Palais et dEtel,  Cette image de nautisme accompagnée par la mise en uvre de projets économiques est également porteuse dune certaine notoriété. Celle-ci renforce la position du Pays dAuray dans son environnement régional et participe à la structuration d'un pôle plus important dédié au nautisme sur le littoral.  Enfin,la traversée de la route nationale (RN) 165 Nantes-Quimper, principal axe de la Bretagne-Sud, à hauteur du pôle structurant de lagglomération dAuray, favorise le positionnement économique du Pays vis-à-vis des métropoles voisines de Vannes et Lorient. A noter que la route départementale (RD) 768 dans le sens nord-sud (Pontivy-Quiberon) et la ligne ferroviaire Paris-Quimper ont un impact non négligeable dans les liaisons et la distribution des flux.  2 - Mais un territoire soumis à d importants dysfonctionnements a - Un territoire écartelé entre les aires d influence de Vannes et de Lorient concourant au développement d'une césure Est-Ouest Létroitesse, la morphologie spécifique du Pays d'Auray, sa proximité avec lagglomération de Vannes ont facilité le développement de laire dinfluence vannetaise  et dans une moindre mesure de celle de Lorient - générant de nouvelles perturbations dans loccupation et le fonctionnement du territoire.  Au-delà de la fracture "traditionnelle" Nord-Sud, littoral - arrière-Pays, bien identifiée, une nouvelle césure Est-Ouest s est en effet introduite et s affirme, avec la métropolisation des emplois, essentiellement tertiaires, sur la ville de Vannes. Lattractivité vannetaise, qui sest considérablement renforcée durant la dernière décennie, génère dimportants mouvements de migrations quotidiennes domicile - travail, qui concernent de façon croissante le Pays d'Auray. Cest essentiellement la frange Est du territoire, la plus proche de Vannes, qui subit cette influence et bénéficie de lapport de nouveaux résidents motivés à la fois par la proximité du pôle demplois tertiaires de Vannes et un marché foncier restant encore inférieur sur certaines de ces communes comparé à celui du Pays de Vannes. Le secteur Ouest, celui de la Ria dEtel, plus éloigné, plus enclavé, échappe encore au rayonnement de la Préfecture du Morbihan.  Par ailleurs et de manière plus prononcée, linadéquation entre les emplois offerts et les niveaux de qualification de la population favorise le départ des jeunes actifs vers dautres bassins demplois, intra- ou extra-départementaux, plus conformes à leur qualification.   b - Une césure littoral / espace rural qui perdure Outre l'affirmation d'une nouvelle césure Est-Ouest, la fracture ancienne Nord-Sud perdure encore entre : - les modes de fonctionnement descommunes littorales, soumises à une importante fréquentation touristique et une croissance démographique très fortement alimentée par linstallation de retraités, - et unespace rural,échappant à la dichotomie des rythmes de fonctionnement saisonnier été / hiver, et doté dune démographie plus équilibrée. Livre Blanc - Pays dAuray 2015 5
c - Des perturbations qui se renforcent   La forte attractivité du Pays d Auraygénère égalementd importants dysfonctionnements, "pendants négatifs" de ces atouts patrimoniaux et de sa configuration territoriale, décrits plus-haut : ¾ Un déséquilibre sociologique :le littoral avec la cohabitation de populations distinctes  sur prédominance des retraités sur les jeunes, des classes sociales riches sur les moins aisées,  ¾ Une forte perturbation du marché foncier et immobilier,avec ses effets "pervers" : -La pénurie en logements sociaux et intermédiaires qui suscite des déplacements et des installations définitives des jeunes et des catégories intermédiaires dactifs vers le Nord, amplifiant les déséquilibres sociologiques de la côte, -Des incertitudes fortes qui pèsent sur la pérennité de l agriculture secteur rétro-littoral en avec la consommation de foncier liée aux dynamiques durbanisation, -Des conflits d usagespar rapport à loccupation de la bande littorale (ex. conchyliculture / habitat), ¾ Un déséquilibre économiqueavec peu de perspectives de développement autres que le tourisme sur le littoral, ¾ La saturation estivale des axes de transport des phénomènes récurrents avec détranglement qui tendent à se déplacer, de Plouharnel vers Auray ou l'inverse, par exemple, ¾ La réticence à utiliser des modes de transport alternatifs (ex. : fréquentation limitée du train Tire-bouchon) ¾ La forte pression estivaleen terme de fréquentation sur les Îles.   d  Une intercommunalité "jeune" et partielle  Lastructuration intercommunale du territoire,par défaut, estrécente et incomplète avec 4 Communautés de communes représentant 21 communes. Les opérations d'intérêt communautaire d'envergure sont encore limitées. Dans ce cadre, l'intercommunalité "de gestion" et l'intercommunalité "de projet" rencontrent des difficultés à se concrétiser : les effets de seuils ne permettent pas en effet la mise en uvre des compétences obligatoires dans leur intégralité. Cette configuration permet certes au Pays de jouer un rôle structurant et fédérateur vis-à-vis de ces différentes échelles d'intercommunalité. Elle ne joue cependant pas en faveur d'une position affirmée par rapport aux dimensions des agglomérations de Vannes et Lorient. Cette intercommunalité partielle contribue également à atténuer le poids des collectivités locales vis-à-vis des partenaires institutionnels et financiers.  3 - Des menaces dans la poursuite des comportements actuels Si les tendances observées aujourd'hui perdurent, lesprincipaux risques pour pressentis l'aménagement et le développement du territoire de demain relèvent à la fois de : - la forte vulnérabilité spatiale, avec un patrimoine foncier convoité et non reproductible, fondement de lattractivité locale, quil convient donc de consommer pertinemment, - la déstructuration sociale et économique des avecmodifications structurelles de la démographie littorale population essentiellement âgée en raison de la quasi-impossibilité pour : les plus jeunes de pouvoir continuer à vivre et travailler dans leur commune d'origine. Les modes de développement et de fonctionnement actuels du littoral risquent d'affirmer davantage lesfractures territoriales et sociales : déstructuration face à une mono-activité touristique dominante, perte de compétitivité, "malaise social" au sud,  - la "sur-résidentialité" du Pays d Auray, avec l'affirmation d'une vocation purement résidentielledu territoire, au détriment d'autres fonctions économiques. Le développement des mouvements quotidiens ou définitifs dactifs vers lextérieur risque d'amplifier lensemble des effets induits attachés à ce type de flux : consommation en biens quotidiens ou anomaux sur le lieu de travail,vieillissement accruavec le départ de forces vives,  - dusurdimensionnement de certains équipements répondre aux besoins en période de pour forte fréquentation et unesaisonnalité accrue des services(services publics, réseaux, etc.) dont le fonctionnement est souvent assuré par des travailleurs résidant hors de ces communes touristiques. Livre Blanc - Pays dAuray 2015 6
 
Le périmètre du SCOT du Pays d'Auray
- 28 communes - 76 000 habitants - 630 km2 - 4 Communautés de communes regroupant 21 communes - organisme de gestion = Syndicat mixte
Livre Blanc - Pays dAuray 2015 
Cartographie : Pays d'Auray  Juillet 2004
7
II  L'AMBITION DU PAYS DAURAY A HORIZON 2015   Lambition du projet "Pays d'Auray 2015", traduite dans unprojet global de développement durableet unschéma d'organisation spatiale le PADD du SCoT, vise 3 objectifs via fondamentaux et de référence pour lavenir : 1- La performance territoriale a - Un territoire d excellence à transmettre aux générations futures La richesse exceptionnelle du patrimoine naturel, paysager et historique du Pays d'Auray forme le focollective. C'est pourquoi il souhaite s'engager dansndement de son identité une politique d excellencevisant la préservation et la valorisation de cet environnement, "héritage commun à transmettre aux générations futures".  Cettepolitique d excellenceexclut le risque de sanctuarisation de certainslieux de vie du littoral mais prône des espaces à vivre pour tous.Elle souhaite ancrer le Pays d Auray sur le défi du développement durable, avec une exigence croissante de qualité (de lenvironnement, des rapports sociaux, du cadre de vie, de la mobilité, ) équilibreet ddans loffre demplois, les services et les équipements structurants. b - Une intercommunalité de niveau Pays La réussite et la concrétisation du projet "Pays d'Auray 2015" supposent gouvernance une affirmée, avec une intercommunalité forte du Pays d Auray à linstar des agglomérations de Vannes et de Lorient. Cette intercommunalité forte, donnant du sens à son engagement, pourrait se concrétiser par une    Communauté d Agglomération au niveau du Pays d Auray sur les limites de l actuel territoire des 28 communes. Cette orientation correspond à un objectif et non à une volonté de centralisation, étant entendu que cette intercommunalité repose sur des choix politiques et des projets structurés et cohérents. c - Un territoire performant reconnu entre Vannes et Lorient La performance territorialeet les politiques daménagement et de développement durable conduites par le Pays permettront une reconnaissance du territoire dans la Région, entre Vannes et Lorient.   2/ Un territoire voulu a - "Un emploi, un toit " Le Pays d Auray ne souhaite plus subir modes de développement hérités des dernières des décennies maisproposer une démarche globale cohérente.  Le Pays dAuray se donne lambition d'offrir, notamment sur le littoral où les phénomènes de déstructuration sont les plus sensibles, "un emploi à lannée, un logement pour les jeunes actifs ", et de façon plus générale"Un emploi, un toit " c'est-à-direaffirmer le Pays d Auray dans son ensemble comme un lieu de vie et de travail.   
Livre Blanc - Pays dAuray 2015 
8
b - Un territoire de qualité Le projet "Pays d'Auray 2015" induit despolitiques qualitatives et conjointes de développement économique, de logement et de déplacements en vue d'affirmer des solidarités spatiales et sociales:"un espace économique et social pour tous".   3 - Un territoire "intelligent" a  Une armature "réseaux" Le Pays d Auray se veut territoire intelligent, fonctionnant en réseaux interactifs et réactifs, formant un espace cohérent, mû par des préoccupations et une ambition communes et partagées :  "Faire avec les autres et mieux avec nous-même".  Le Livre blanc prône ainsi unearmature territoriale forte, pour un territoire maillé, avec une hiérarchisation et une mise en réseau dynamique.  Le Pays dAuray souhaite organiser un maillage cohérent et plus lisible de son territoire, avec la résorption des 2 lignes de fracture, Nord-Sud et Est-Ouest, qui le déstructurent aujourdhui.  b - Une cohésion et une fonctionnalité de territoire   L ambition du Pays d Auray "territoire intelligent" suppose la continuité des réseaux physiques, routiers, ferroviaires,  et numériques,innervant le territoire en vue d'assurer une armature territoriale forte et renforcer les points nodaux de maillage du territoire.  Un "territoire réseaux" sous-entend lorganisation et la gestion intermodale des déplacements. Ce maillage permettra dassurer la cohésion et la fonctionnalité du territoire. Il autorisera également des politiques de développement performantes et durables, intéressant toutes les composantes territoriales du Pays dAuray, ville-centre et pôles urbains, littoral et îles, espace rural.  Lintelligence territoriale sera enfin renforcée par lagénéralisation du numérique la vie dans quotidienne, les modes de fonctionnement, les échanges et laccès au savoir : immeubles et bureaux "intelligents", télétravail, télé-enseignement, intranet des mairies, équipements et services sur Internet,  : un"cyberpays".                                               Livre Blanc - Pays dAuray 2015 
9
III  ORIENTATIONS POUR LE TERRITOIRE DE DEMAIN A - LES DECLINAISONS SPATIALES POUR UN TERRITOIRE"ILETNLIGENT" Le principal objectif du projet "Pays d'Auray2015", dans sa déclinaison spatiale est larésorption des fractures Est-Ouest et Nord-Sudetl affirmation d un territoire "intelligent", cohérent, fonctionnel et lisible de l extérieur, structuré en réseaux. La traduction spatiale de cette ambition sous-entend un aménagement volontariste du territoire et notamment : 1 - Une armature territoriale forte ffir Larmature territoriale forte, voulue par le Pays dAuray, passe par de pôles mationl a d habitat et d emplois structurants, hiérarchisés et complémentaires,fonctionnant en réseau à léchelle du territoire. Cette organisation territoriale visant une meilleurecohérence spatiale internecontribuera àrenforcer le positionnement externedu Pays. Cette volonté sappuie surdes pôles hiérarchisés et innervés par des liaisons spécifiques: -liaisons liées aux déplacements - travail, loisirs, tourisme, vie quotidienne  en véhicules motorisés individuels, par les transports en commun et le bateau pour les liaisons maritimes ; -liaisons "douces", pédestres ou cyclables, pour les loisirs et le tourisme entre autres ; -liaisons numériquespour les échanges dinformation et de connaissances : réseau numérique constitué par les lignes Haut débit, pour un "cyberpays" soutenu par la Région Bretagne. 2 - Un rééquilibrage spatial par une structuration multipôlaire Cette volonté de rééquilibrage sappuie sur une structuration multipolaire existante à conforter : a - Un pôle urbain central de rayonnement départemental   L'agglomération d Auray (Auray, Brech, Crach, Pluneret) est confortée dans sa vocation de pôle-centre,économique, commercial et touristique de première importance, centre de services et déquipements de niveau Pays à linterface du secteur rural et du littoral, "plaque-tournante" dans les échanges Est-Ouest, Nord-Sud, et contourné par la RN 165. Il sagit du seul pôle urbain apte à limiter l influence de l agglomération vannetaisedans le fonctionnement territorial du Pays. Sa localisation et son poids urbain la qualifient d'espace économique structurant, à vocation plurielle et multi-forme : activités tertiaires, hypercentre commercial et zones commerciales de périphérie, hypercentre touristique, pôle intermodal de déplacements liés à la gare-TGV,   b - Des pôles secondaires de rayonnement intercommunal Cescommunes, de niveau "secondaire",Pluvigner, Quiberon, les binômes Etel-Belz, Carnac-La Trinité et Le Palais, ont vocation à accueillir deséquipementset des économiques activités spécialisées de rayonnement communautaire et/ou Pays: industrie légère et logistique au nord de la RN 165 (Pluvigner), services, industrie légère - artisanat, et nautisme dans les pôles littoraux et insulaires, équipements touristiques, culturels et sportifs spécifiques selon les besoins.  c - Des centralités de proximité Les autres communes développent desalan ees as,isrtcremelaisnoimoc  ivec sed teds reftcno proximité par ailleurs assurant plus ou moins permanente emploisune offre d : conchyliculture, pêche (notamment sur les îles), agriculture, commerce et artisanat. Ces pôles de proximité ont également vocation à accueillir ponctuellement des activités de niveau communautaire ou de Pays : entreprises industrielles légères ou de logistique autour des pôles de la RN 165, activités touristiques structurantes en secteur insulaire, littoral ou rétro-littoral (tourisme vert), équipements sportifs et culturels etc. Cette armature territoriale forte et ce rééquilibrage spatial doivent se concrétiser par des politiques actives et hiérarchisées dans les domaines de l'économie, des équipements, des services à la population et des infrastructures de communication. Livre Blanc - Pays dAuray 2015 10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents