13  maladie de Parkinson
10 pages
Français

13 maladie de Parkinson

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
10 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La maladie de Parkinson 1. Contexte On estime à 4 millions le nombre de personnes affectées par la maladie de Parkinson dans le monde. En Europe, la prévalence (nombre de personnes atteintes de lamaladie à un moment donné dans une population donnée) globale de la maladie est estimée à 1,6 % chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Environ 50.000 personnes sont atteintes 1de cette maladie en Belgique. En raison du vieilisement de la population en Europe, l'importance de laladie de Parkinson comme problème de santé publique devrait s'accroître. Elle débute généralement entre 55 et 65 ans mais de 5 à 10 % despatients sont atteints encore plus jeunes (entre 30 et 55 ans). Après 6 ans d'évolution, 60 % des malades ont des manifestations motrices, c’est pourquoi en tant qu’association travaillant au contact de la personne handicapée et/ou des personnes ayant des maladies qu’elles soient ponctuelles, chroniques ou rares, il incombe à juste titre à l’ASPH de se pencher sur la question et de voir dans quelle mesure il est possible de jouer un rôle pro-actif ou de susciter des comportements préventifs auprès de la population susceptible d’être atteinte par cette maladie. 1 http://www.lasante.be/maladies/parkinson.htm 1 2. Définition, symptômes et causes de la maladie 2.1. Définition La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative atteignant généralement l'homme après 50 ans. Elle se manifeste par un tremblement de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 174
Langue Français

Exrait



La maladie de Parkinson



1. Contexte
On estime à 4 millions le nombre de personnes affectées par la
maladie de Parkinson dans le monde.
En Europe, la prévalence (nombre de personnes atteintes de la
maladie à un moment donné dans une population donnée)
globale de la maladie est estimée à 1,6 % chez les personnes
âgées de plus de 65 ans. Environ 50.000 personnes sont atteintes
1de cette maladie en Belgique.
En raison du vieillissement de la population en Europe,
l'importance de laladie de Parkinson comme problème de
santé publique devrait s'accroître.
Elle débute généralement entre 55 et 65 ans mais de 5 à 10 % des
patients sont atteints encore plus jeunes (entre 30 et 55 ans).
Après 6 ans d'évolution, 60 % des malades ont des manifestations
motrices, c’est pourquoi en tant qu’association travaillant au
contact de la personne handicapée et/ou des personnes ayant
des maladies qu’elles soient ponctuelles, chroniques ou rares, il
incombe à juste titre à l’ASPH de se pencher sur la question et de
voir dans quelle mesure il est possible de jouer un rôle pro-actif ou
de susciter des comportements préventifs auprès de la population
susceptible d’être atteinte par cette maladie.
1 http://www.lasante.be/maladies/parkinson.htm
1

2. Définition, symptômes et causes de la maladie

2.1. Définition

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative
atteignant généralement l'homme après 50 ans. Elle se manifeste
par un tremblement de repos, des troubles du tonus et une
akinésie, diversement associés.
Akinésie : Impossibilité ou difficulté de faire des mouvements
d’origine neurologique et non musculaire. Elle affecte également
l'élocution et le "langage corporel".
Comme beaucoup d'autres troubles neurologiques, la maladie de
Parkinson est chronique, évolutive et pour le moment incurable.
Elle est d'étiologie inconnue, mais depuis une trentaine d’années
on sait en fait que ces malades ont un déficit de dopamine –un
neurotransmetteur- au niveau des "noyaux gris de la base du
cerveau" ; la cause de ce déficit n’est pas connue.
Classiquement, on décrit trois étapes évolutives de la maladie de
Parkinson :
- La "lune de miel" qui est une période variant de 3 à 8 ans et qui
se définit par une vie pratiquement normale. C'est une période de
meilleure efficacité du traitement.
- Les classiques fluctuations qui affectent 60 % des patients après
six ans d'évolution : akinésie et dyskinésies.
- La 3ème période, la plus handicapante, correspond à la perte
d'efficacité de la L-Dopa.

2.2. Symptômes
-Tremblements des membres: ils apparaissent au repos, sur des
muscles relâchés. Réguliers et lents, ils touchent surtout les
extrémités (mains, pieds, menton), mais épargnent la tête. Ils
s'accentuent à la fatigue lors des émotions ou de la
concentration. Ils diminuent ou disparaissent au cours des
mouvements volontaires, ce qui permet les activités fines ou
2précises. D'abord d'un seul côté, ils peuvent se généraliser, mais
gardent toujours une prédominance unilatérale.

- Rigidité musculaire : La rigidité consiste en une augmentation du
tonus musculaire. La plupart du temps, le patient rapporte une
raideur et ne décrit pas d'autres manifestations cliniques de la
rigidité. Il s'agit surtout d'un signe noté par le médecin lors de
l'examen physique et particulièrement utile dans l'établissement
du diagnostic. La rigidité peut se manifester par une diminution du
balancement du bras du côté du corps affecté par la maladie de
Parkinson, et elle va souvent de pair avec avec l’hypertonicité
musculaire.

- Akinésie ou bradykinésie : L'akinésie et la bradykinésie sont des
signes qui, cliniquement, se définissent par une rareté (akinésie) ou
une lenteur (bradykinésie) des mouvements. Au niveau du visage,
on observe une diminution de l'expression faciale et du
clignement des yeux. Certains patients sont affectés par une
hyper salivation qui est la conséquence directe d'un
ralentissement de la déglutition.
La voix peutevenir monotone et basse. On note aussi des
difficultés dans l'exécution des mouvements et une lenteur dans
leur exécution. Cela se traduit par une diminution de la dextérité
fine - le sujet aura du mal à se boutonner, à se raser -, une marche
lente à petits pas.
Parfois il existe des atteintes intellectuelles : détérioration de la
mémoire, difficulté à adapter son comportement au changement
de situation.
D'autres symptômes peuvent s'ajouter : amaigrissement,
constipation, hyper salivation, ralentissement de la déglutition,
troubles du sommeil, de la parole et de l'écriture.
Dans 30 % des cas, le malade peut présenter une dépression. A
des stades plus avancés, la maladie peut s'accompagner de
confusion mentale ou de démence.






32.3. Causes
La maladie de Parkinson est une maladie dont on ne connaît pas
la cause, mais qui correspond dans certains cas, à la perte de
neurones dans des zones précises du cerveau. Les neurones de
ces régions fabriquent normalement un messager chimique
(neurotransmetteur) appelé dopamine, dont le manque est
responsable des signes caractéristiques de la maladie. Certaines
hypothèses suggèrent pourtant la responsabilité de toxiques
(pesticides, herbicides), de facteurs génétiques ou de
traumatismes répétés…
Le diagnostic doit être adapté aux caractéristiques évolutives de
la maladie :
- Au début de la phase symptomatique, les critères ayant une
valeur prédictive positive (VPP) doivent être privilégiés à savoir : le
tremblement, l'asymétrie des symptômes et à un moindre degré le
syndrome akinéto-rigide.
- Dans un second temps, après un délai de 3 à 5 ans, la réponse
pharmacologique devient un critère utilisable si l'amélioration des
symptômes est supérieure à 50 % en utilisant un traitement
dopaminergique à doses satisfaisantes.
- Plus tard, après une dizaine d'années d'évolution, la réponse
pharmacologique positive est confirmée et s'accompagne
fréquemment de dyskinésies et de fluctuations motrices.

3. Le traitement de la maladie

3.1. Quand consulter ?
- Dès l'apparition d'un tremblement de repos, occasionnel,
unilatéral, éventuellement précédé par une sensation de
trémulation intérieure qui se traduit par une agitation involontaire
d’une partie ou de la totalité du corps pouvant survenir au repos
ou lors de l’exécution de mouvements.

- Quand certains phénomènes, peu précis, commencent à
gêner : sensation de raideur ou de lenteur d'un membre, écriture
qui change et devient petite, perte de la dextérité d'une main
4(piano), douleur musculaire d'une épaule, fatigue générale ou
amaigrissement.

3.2. Le traitement
Il n'existe pas de traitement curatif de la maladie. Le traitement de
la maladie de Parkinson a donc pour but de corriger les
symptômes du patient, principalement les symptômes moteurs.
Les choix thérapeutiques sont essentiellement guidés par l'âge de
début de la maladie de Parkinson et le degré de la gêne
fonctionnelle.
Les traitements dopaminergiques : la L-Dopa : est un acide aminé
qui est immédiatement transformé en mélanine dans le corps
grâce à un enzyme.
La L-Dopa est le traitement de référence. Elle est efficace àlong
terme sur la triade symptomatique "tremblement - rigidité-
ralentissement". De plus, le bon usage de la L-Dopa s'est
accompagné d'une augmentation de l'espérance de vie d'au
moins cinq ans pour les malades.
Cependant, des complications motrices, parfois sévères, à type
de fluctuations motrices et de dyskinésies, apparaissent dans 86 %
des cas après la période de "lune de miel". C'est la raison pour
laquelle un consensus nouveau semble émerger : ne pas
commencer d'emblée un traitement par la L-Dopa dans la mesure
où les effets thérapeutiques bénéfiques de la dopamine de
synthèse s’épuisent sans qu’on en connaisse exactement la
cause.

23.3. Conseils pratiques

- Ne pas hésiter à en parler, à consulter des associations afin :
- de comprendre l’impact psychologique de la maladie sur soi et
sur son entourage, d’échanger avec d’autres personnes atteintes
par la maladie pour partager différentes expériences, la sienne et
celle des autres, les rencontrer…
2 htpp : www.e-sante.be
5- Bien se renseigner sur la maladie, son stade, son évolution.
- Suivre scrupuleusement le traitement instauré par le médecin :
régularité et respect des horaires de prises sont indispensables à
son efficacité et à sa bonne tolérance.
- Adapter le traitement au fur et à mesure de l'évolution de la
maladie. La compensation de la dopamine manquante (par son
équivalent médicamenteux, la L-dopa ou par des produits qui en
miment les effets, comme les agonistes dopaminergiques) doit
être constamment réévaluée.
- Se faire suivre par un kinésithérapeute : pour entretenirles
capacités respiratoires, l'amplitude articulaire, la marche et
l'équilibre.
- Envisager un accompagnement auprès d’un centre de service
social pour connaître les différentes aides possibles : aide à
domicile, aide ménagère, déclaration d’incapacité, demande
d'Allocation d’aide à la personne âgée (APA) pour les plus de 65
ans, et de l’Allocation d’Intégration (AI) ou l’Allocation de
Remplacement de revenus (ARR) pour les moins de 65 ans, après
reconnaissance officielle du handicap en vue d’avantages
sociaux…
- Ne pas négliger l'accompagnement psychologique : la
dépression n'est pas en " réaction " à la maladie, mais liée à celle-
ci.

64. Sources
Parkinson
La voie nigro-striatale, diagnostic positif du syndrome parkinsonien,
diagnostic différentiel du syndrome parkinsonien, diagnostic
étiologique du syndrome parkinsonien, traitement.
Par P. Pollak - Consultation du corpus Médical - 1995.
http://www-sante.ujf-
grenoble.fr/sante/corpmed/Corpus/corpus/question/neur114.htm
Série de monographies sur les maladies liées au vieillissement : XII.
Maladie de Parkinson — Percées récentes et nouvelles
orientations
Renseignements de base et histoire naturelle, fardeau que
représente la maladie (morbidité et mortalité), facteurs de risque,
habitat en milieu rural, génétique et facteurs héréditaires,
diagnostic, traitement, pronostic et comorbidité, dépression.
Par Natalie Kontakos et Julie Stokes - Vol. 20, N°2 - 1999.
Division des maladies liées au vieillissement, Bureau des maladies
cardio-respiratoires et du diabète, Laboratoire de lutte contre la
maladie, Direction générale de la protection de la santé, Santé
Canada.
http://www.hc-
sc.gc.ca/hpb/lcdc/publicat/cdic/cdic202/cd202b_f.html
Maladie de Parkinson et syndromes parkinsoniens
Définition, Intérêt, Physiopathologie et Circonstances de
Découverte - Diagnostics: Positif, Différentiel ; Formes Cliniques -
Evolution, Pronostic, Traitement, Conclusion. Par MEDinfos.
http://www.medinfos.com/principales/fichiers/pm-neu-
parkinson.shtml
La maladie de Parkinson
Généralités, le traitement des symptômes, la sécrétion de
dopamine, radicaux libre et mort programmée.
Dossier du CNRS - Département des Sciences de la Vie - Mai 1998.
http://www.cnrs.fr/SDV/M6.html
http://www.e-
sante.be/be/magazine_sante/sante_sante_maladies/Maladies_Pa
rkinson-262-962-art.htm
7http://www.biam2.org/www/Sub2756.html
http://www.chu-charleroi.be/Plans/Plan9.html
http://www.infoparkinson.org/Fr/Contenu/Trai_gen_medic_levodo
.asp
http://wd014.lerelaisinternet.com/sites/parkliste/med/ldopa.htm
http://www.lasante.be/maladies/parkinson.htm
http://www.md.ucl.ac.be/entites/mint/intr/hainaut/dossierprojet/d
ossierdocsem/Parkinson/
http://www.infoparkinson.org/Fr/Contenu/Vieau_viequot.asp

8Contacts :

Association Socialiste de la Personne Handicapée
Rue Saint-Jean 32-38
1000 Bruxelles
Tel : +32(2) 515 02 65
Fax : +32(2) 515 06 58
E-mail : gisele.marliere@mutsoc.be
http://www.mutsoc.be/asph


Association Parkinson Francophone Asbl
Rue du Champ des Alouettes 70a
B-4557 Fraiture-En-Condroz
BELGIQUE
Tél. : +32 (0) 85 51 91 09
Fax : +32 (0) 85 51 29 35
E-mail : ass.parkinson.francophone@wanadoo.be
URL : http://users.belgacom.net/association.parkinson

Aide aux Parkinsoniens + Les Jeunes Parkinsoniens
CHU Vésale (cellule hospitalière d'aide aux parkinsoniens par
informations spécialistes)
Route de Gozée
Tél. : 071/29 51 12
Fax : 071/29 55 48

Vlaamse Vereniging Parkinson vzw
Godelieve Janssens
Gebr. Boellaan 42, 9140 TEMSE
Tél. : 03/771.14.13
Fax : 03/771.14.13
E-mail : geb.boel@skynet.be

Parkinsonvereniging Vlaamse Gemeenschap vzw
Secretariaat
Zeedijk 286, 8400 OOSTENDE
Tél. : 059/70.51.81
E-mail : parkinson.belgium@planetinternet.be
9


Date: 03 août 2005

Chargée d’analyse : Rose EBOKO
Animatrice

Responsable de l’ASPH : Gisèle Marlière

10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents