8 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

ALD n° 30 - Leucémie lymphoïde chronique - ALD n°30 - Guide patient : La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
8 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mis en ligne le 22 sept. 2011 L’objectif de ce guide est d’expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients adultes admis en ALD pour une leucémie lymphoïde chronique. Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue. L’objectif de ce guide est d’expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients adultes admis en ALD pour une leucémie lymphoïde chronique. Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue. Mis en ligne le 22 sept. 2011

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2011
Nombre de lectures 37
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français

Extrait

G U I D E P A T I E N

T - A F F E C

T I O N D E L O N G U E D U R É E

La prise en charge
de la leucémie lymphoïde
chronique

S eptem bre 2011

Pourquoi ce guide ?

Votre mdecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur la leucmie
lymphode chronique, son traitement et son suivi, et pour faciliter le dialogue.
Ce guide complte linformation qui vous a t transmise par votre organisme
dassurance maladie sur la prise en charge administrative et financire de la
maladie. En lien avec lquipe soignante, votre mdecin traitant a en effet tabli un
protocole de soins* qui vous permet dtre rembours  100 %, sur la base du tarif
de la Scurit sociale, pour les soins en rapport avec la maladie.
Dautres sources dinformation, notamment associatives, sont indiques en page 8
du prsent document. Elles peuvent tre utiles pour vous accompagner tout au
long de la maladie.

Qui sont les auteurs de ce document ?

Ce guide a t rdig par la Haute Autorit de Sant (HAS) et lInstitut national du
cancer (INCa) en coopration avec les professionnels de sant et les associations
de patients concerns.
La HAS, autorit publique indpendante  caractre scientifique, et lINCa, agence
sanitaire et scientifique charge de coordonner la politique nationale de lutte contre
le cancer, partagent, dans le domaine du cancer, une mission dinformation du
public.

Qu’est-ce qu’une leucémie lymphoïde chronique ?

Une leucmie lymphode chronique (LLC) est une maladie du sang qui se
dveloppe  partir des lymphocytes B*, des cellules produites par la moelle
osseuse* qui jouent un rle dans la dfense immunitaire.
En temps normal, ces cellules ont une dure de vie de quelques jours  quelques
mois au terme desquels elles meurent et sont remplaces par de nouveaux
lymphocytes B selon un processus de production continue. En cas de leucmie
lymphode chronique, une partie des lymphocytes B ne meurt plus et dautres se
multiplient de faon anarchique. Les lymphocytes B finissent donc par saccumuler
dans le sang, les ganglions lymphatiques*, la rate* et la moelle osseuse*.
Par diffrence avec dautres formes de leucmies dites aigus, la LLC est une
maladie qui volue le plus souvent lentement.
 lheure actuelle, on na pas identifi de facteur favorisant la survenue de cette
maladie.
Avec prs de 3 300 nouveaux cas en France en 2010, la LLC est la plus frquente
des leucmies de ladulte (30 %), mais reprsente moins de 1 % de lensemble des
cancers. Dans 2 cas sur 3 elle touche des hommes. Lge moyen au moment du
diagnostic est de 70 ans.

* Glossaire en pages 6 et 7.

2

Le diagnostic et le choix de vos traitements

n

n

n

Comment est fait le diagnostic ?
Le diagnostic comprend un examen clinique* incluant notamment une palpation
des ganglions, et des examens ne ncessitant que des prises de sang :
whmogramme, consistant  compter le nombre des diffrentes cellules
prsentes dans le sang ;
wexamen au microscope de lapparence des lymphocytes ;
wimmunophnotypage des lymphocytes, cest--dire recherche de marqueurs
spcifiques  la surface de ces cellules.
Ces trois examens permettent dtablir le diagnostic de leucmie lymphode
chronique, dvaluer son degr de dveloppement (son stade) et de contribuer 
apprcier la faon dont elle est susceptible dvoluer.
Cela conduit  dterminer si vous relevez dune simple surveillance ou si des
traitements sont ncessaires.
Comment est fait le choix de vos traitements ?
Si un traitement est ncessaire, vous tes pris en charge en lien avec un
tablissement qui dispose dune autorisation de traiter les cancers (liste des
tablissements autoriss de votre rgion disponible sur www.e-cancer.fr).
Le choix du traitement ne repose pas sur lavis dun seul mdecin. Plusieurs
mdecins spcialistes se runissent lors dune runion appele runion de
concertation pluridisciplinaire* (RCP). Compte tenu de votre situation et en
sappuyant sur des rfrentiels de bonne pratique*, ils laborent une proposition de
prise en charge en lien avec votre mdecin traitant.
Celle-ci vous est ensuite explique par le mdecin qui vous prend en charge pour
votre LLC. Elle doit tenir compte de votre avis et faire lobjet de votre accord.
Un programme personnalis de soins* (PPS) peut alors vous tre remis, ainsi qu
votre mdecin traitant. Il peut aussi vous tre propos de participer  un essai
clinique*.

Quels sont les professionnels de la santé qui vous prennent en charge ?
Une quipe rassemble toutes les comptences ncessaires. Outre votre mdecin
traitant, un hmatologue* et un biologiste*, dautres professionnels peuvent tre
impliqus : oncologue* mdical, infirmier, psychologue, assistante sociale, etc.

* Glossaire en pages 6 et 7.

n

n
n
n

Bien s’informer pour mieux participer
N’hésitez pas à poser toutes vos questions aux professionnels qui s’occupent de
vous. C’est en dialoguant que vous pourrez prendre ensemble les décisions adaptées
à votre situation.
Notez éventuellement vos questions pour préparer les consultations.
À chaque étape, vous pouvez être accompagnée par un proche ou la personne de
confiance* que vous avez désignée.
À tout moment, les associations de patients peuvent vous apporter une écoute, des
informations ou vous permettre un partage d’expériences (voir coordonnées page 8).

Les traitements d’une leucémie lymphoïde chronique
nDoit-on toujours traiter ?
Dans un grand nombre de cas, la LLC relve dunesurveillancir
suivante tra iLe suivi pendant la maladie et aprs les traitements ). Deeags anaudsertp (ov
cas, un tement est initi ds le diagnostic ou le sera plus tard en raison de
lvolution de la maladie.
nÀ quoi servent les traitements proposés ?
Les traitements proposs peuvent avoir pour buts :
wde faire disparatre les manifestations de la maladie ;
wa maeldacd ineo e;tin rlvlotuoi nedl Ce la ;lpcic mosnd taoi
w LLde prendre en charge les ventuelles
wde prserver la qualit de vie.
nQuels sont les traitements disponibles ?
ait archimio
Lcaa sL, LCc eess t stmre. dDicaean psm ecnet sd ersnoinetr thcéaarsda, mpiil iepn isetetru/to sut rapnatnriccoveroispsesa irmreooa dneleo,cplososoneuasr u-uxcn*tunaese oluonele Sc.h
intraveineu e ambre
implantable*.
aDsloaluocngedh sfesfsistance cas (rmioihtr l ahcr seraunegaevnsiere ttrn gatt, ieap ,)elbitapmoc lapar se sfustranele .lEailtsr hoopatmc ed noiselullent dun donneur tqieu*sp orevanpmocbita.el
re epeu

Les effets indsirables* diffrent en fonction des traitements. Ils vous sont
expliqus par le mdecin qui vous suit et qui sassure de leur prise en charge.
La LLC peut saccompagner decomplicationsqui sont recherches et traites :
winfections, notamment respiratoires, pouvant rvler une baisse des dfenses
wme ;anisorgde lb(iaim eanesulou rs deobglelulud s,seglec arges d sang chroetlro ertnaps ;ganisme)na slroyxgend
sse
li es dans la
wwtua t er epyedn emplymehoun, amitnod ealL CLes cas, transforar rdes an dou; )noitalugaocqu impasgnd uluseecllttue, ess deaqpliab( esspob einthrom
cancer.
nLes soins de support
eu tre mi faire face
daDeue xss osvuotieinnestn u eeptl slseyosc uhctiooelnonsgsi qcquoueem, nppclreosmb lednetm laaei rsem ssa olpacidaieuv xee, tn etdtec. ses ts en uvre pougru e
raitements : fati , besoin
Ceysc shooilnosg,u ae,p paeslsiss tsaonitnes sdoec isaulep,p oerttc, . sIolsn t eaxsesrucrenst , psaer lodinff lrees ntcsa sp,r oafeu sssieoinn nedlsu n:
ptsablissement de sant en hospitalisation  domicile, en consultation dville, dans
e

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text